background preloader

Des jeux au bilan économique incertain

Des jeux au bilan économique incertain
Il y a bien longtemps que les enjeux olympiques ne sont plus seulement sportifs. L'économie s'est mêlée à la partie, comme en témoigne l'engagement du premier ministre britannique, David Cameron, de suivre l'exemple du roi Midas, en transformant les Jeux de Londres, qui se sont achevés dimanche 12 août, "en or pour le Royaume-Uni". Mais la partie est loin d'être gagnée. Même si seule une analyse a posteriori des JO de Londres permettra d'établir les vraies retombées, l'impact économique apparaît pour le moment incertain. Treize milliards de livres (16,6 milliards d'euros) sur quatre ans : tel était l'objectif que s'était fixé l'hôte du 10 Downing Street en termes de retombées économiques des Jeux olympiques. A écouter M. A long terme, les Jeux de Londres constituent une vitrine extraordinaire. Les exemples d'incidence des Jeux sur les affaires sont légion. Sponsor officiel, l'allemand Adidas a fait état de ventes en hausse de 24 % au Royaume-Uni.

Accueillir les JO favorise la relance de l'économie LE MONDE | • Mis à jour le | Par Kevin Daly, économiste spécialiste du Royaume-Uni chez Goldman Sachs L'Histoire montre que l'organisation des Jeux olympiques a une rentabilité financière mitigée : les Jeux olympiques de Munich (1972) et ceux de Montréal (1976) ont engendré de lourdes pertes, tandis que ceux de Los Angeles (1984), de Barcelone (1992) et d'Atlanta (1996) ont tous généré des profits. Les recettes ont dépassé les frais d'opérations. Cependant, en totalisant l'ensemble des frais qui sont engagés dans l'organisation des Jeux - notamment les coûts de constructions, d'installations et d'infrastructures, les dépenses de sécurité et autres frais annexes -, on peut se demander si des Jeux olympiques ont déjà dégagé le moindre bénéfice financier au sens strict du terme. On s'attend à ce que les Jeux olympiques de Londres de 2012 dégagent des bénéfices. Il est difficile d'estimer quel sera l'effet net des effets indirects et compensatoires.

La préparation des Jeux Olympiques 2016 et son impact sur l'économie du Brésil Après les Journées Mondiales de la Jeunesse en 2013 et la Coupe du Monde de Football en 2014, le Brésil se prépare pour accueillir un 3e événement de grande envergure en 2016 : les Jeux Olympiques. La ville de Rio se prépare pour accueillir les JO 2016 Depuis Octobre 2009, la ville de Rio de Janeiro se prépare pour recevoir les athlètes et visiteurs du monde entier pour l’un des plus grands événements sportifs mondiaux : les Jeux Olympiques. Ce sont les premiers jeux de l’histoire à avoir lieu en Amérique du Sud. C´est une nouvelle opportunité pour le Brésil de montrer tout son potentiel. La ville de Rio va devoir continuer sa profonde transformation urbaine et sociale : constructions de voies expresses, tunnels et rénovation de la zone portuaire, création d’espaces culturels, réurbanisation des rues, renforcement de la sécurité… Les Jeux Olympiques de Rio vont avoir un impact positif sur l’économie du Brésil Maintenant que la Coupe du Monde vient de s´achever, le Brésil fait le bilan.

Londres 2012 procure des bienfaits économiques qui durent En juillet, le gouvernement britannique a annoncé que l’économie du Royaume-Uni avait déjà bénéficié d’un surcroît d’investissements et de contrats commerciaux de GBP 9,9 milliards depuis la tenue des Jeux, après seulement un an du programme quadriennal d’activités et de manifestations mis en œuvre pour continuer à profiter du succès des Jeux Olympiques dans la capitale. À l’approche de ces Jeux, des projets ont aidé à générer des emplois dans le pays au cours de la récession la plus brutale depuis plus de 60 ans et les économistes prédisent que les retombées économiques de la tenue des Jeux vont se poursuivre. Une étude économique d’Oxford estime qu’en 2017, les Jeux auront insufflé GBP 16,5 milliards dans l’économie britannique, compte tenu des constructions pré-Jeux et autres activités d’ordre commercial liées aux Jeux qui les ont précédés. L’un des secteurs de l’économie qui a le plus bénéficié des Jeux est celui de la construction.

Les Jeux olympiques pèsent déjà sur l'économie chinoise L'organisation de la compétition coûte cher, et la Chine a prévu un plan de relance pour la rentrée. La Chine découvre peu à peu le revers économique de ses nombreuses médailles d'or. Plongés dans l'euphorie depuis la sélection de sa candidature en 2001, les Chinois montrent une inquiétude croissante quant à une possible «gueule de bois» postolympique. À tel point que le gouvernement a déjà prévu des mesures de relance pour l'automne. Pourtant, le plongeon estival de la Bourse de Shanghaï montre que les autorités doivent se montrer plus convaincantes. Les hôtels n'affichent pas complet Beaucoup d'hôtels n'affichent pas complet en août à Pékin et, au final, entre 400 000 et 450 000 touristes étrangers étaient attendus pour le mois, soit l'équivalent des chiffres de 2007 à la même époque. Baisse annoncée du yuan par rapport au dollar Face à l'incertitude de la fin de 2008, le gouvernement a déjà mis en place des mesures de relance.

A qui profitent vraiment les Jeux olympiques de Londres? David Cameron a récemment estimé que les retombées économiques des JO s'élèveraient à 13 milliards de livres sur quatre ans. Mais les études sur le sujet sont loin d'être concluantes. Même pour ceux des Londoniens que le sport indiffère totalement, impossible d’échapper en ce moment aux derniers préparatifs pour les Jeux olympiques. Partout dans la ville les trottoirs sont sans dessus dessous et dans le métro, les messages sur les perturbations à prévoir dans les transports publics pendant les épreuves fleurissent dans les couloirs. La cité olympique sera bien prête à temps mais les conducteurs d’autobus menacent de faire grève si un bonus pour compenser le surcroit de travail à prévoir ne leur est pas accordé, tandis que certains théâtres s’alarment de la baisse des réservations pour la période des Jeux. Malgré cela, ceux qui regrettent ouvertement ce jour de juillet 2005 où Londres a été préférée à Paris pour l’organisation des Jeux de 2012 demeurent peu nombreux. Yann Morell Y Alcover

Sport et argent, les liaisons dangereuses Le sport et l'argent ont bien du mal à cohabiter. Là où le business n'est pas complètement entré officiellement, l'hypocrisie règne. Comme annoncé (1), l'Union européenne de football (UEFA) va modifier les règles de qualification des clubs pour les Coupes européennes à partir de la saison prochaine. Objectif: faire gagner plus d'argent aux gros clubs, en faisant en sorte qu'ils soient quasiment certains d'être qualifiés en permanence. L'UEFA cède à la pression des propriétaires d'équipes. Elle crée, sans le dire, une sorte de championnat européen non officiel, auquel les petits clubs ont très peu de chances d'accéder. Au même moment, les dirigeants olympiques sont soupçonnés de corruption dans l'attribution des jeux Olympiques d'hiver à la ville américaine de Salt Lake City (Utah). Là où le business est assumé, la situation n'est pas plus mirobolante. Voir "Les gros clubs ne veulent pas partager", Alternatives Economiques No 165, décembre 1998. Notes Commenter cet article

Jeux olympiques d'hiver, un scandale écologique ? Le 4 juillet 2007, le président du CIO, Jacques Rogge, annonçait Sotchi comme ville hôte des 22èmes Jeux Olympiques d’hiver, dotés d’un budget record de 36 milliards d’euros (un record !), un village olympique et des pistes de ski sont sortis de terre à Sotchi, paisible ville balnéaire. Quel coût pour l’environnement ? Des jeux Olympiques Verts ? Est-il possible d’envisager une compétition sportive internationale, comme les Jeux Olympiques d’hiver, comme un événement écologiquement vertueux ? Si on s’en tient au programme « Jeux en harmonie avec la nature » du Comité olympique que l’on peut consulter sur le site officiel de Sotchi 2014, on a envie d’y croire. Le JO, organisme privé sans aucun contrôle, comme la FiFA, est de plus en plus contesté : soupçons de corruption, choix contestables, affairisme, primat de l’argent sur l’esprit sportif, népotisme.. Le programme « Jeux en Harmonie avec la Nature » se veut très exigeant. Aux JO de Sotchi, douze policiers pour un athlète

Les jeux vidéo nuisent-ils à la réussite scolaire ?- 9 mars 2015 Jouer "modérément" aux jeux vidéo peut être utile pour décrocher de meilleurs résultats à l'école, notamment pour les mathématiques, révèle une récente enquête de l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) réalisée dans 65 pays et territoires. La relation entre les résultats scolaires des élèves et les jeux vidéos dépendrait du type de jeux qu’ils choisissent et de la fréquence à laquelle ils y jouent. Mieux vaut jouer seul qu'en réseau BIENFAITS. Une conclusion qui confirme celle d'études réalisées précédentes, qui soulignaient le fait que de nombreux jeux intègrent de bons principes d’apprentissage, susceptibles de stimuler le fonctionnement cognitif des élèves et de favoriser leur adaptation psychosociale, tout en perfectionnant leurs compétences en termes de perception de l’espace et de résolution de problèmes. FILLES. L'excès de jeux vidéos : des conséquences néfastes DÉPENDANCE. ÉTUDE.

III. Economie Il faut savoir que les Jeux Olympiques sont les deuxièmes évènements sportifs les plus regardés sur la planète après les Coupes du Monde de Football. Mais d’un point de vue économique ce sont les plus importants. Nous allons donc traiter dans cette partie l’impact des Jeux Olympiques sur l’économie des pays organisateurs et des acteurs économiques étrangers en parlant de l’avant et de l’après JO, des conséquences positives qu'ont les JO sur les acteurs économiques intérieurs et extérieurs aux pays organisateurs ainsi que les résultats inégaux selon les jeux. A. - Avant Les pays organisateurs dépensent des sommes astronomiques pour accueillir les jeux : Pour Londres ce sont 13 milliards d’euros qui sont dépensés par le budget public: 7,8 milliards pour les transports,1,2 milliards pour le stade olympique, 675 millions pour le village olympique, 670 millions pour la sécurité, 98 millions pour les cérémonies (ouverture et clôture). - Après Réhabilitation du village olympique à Londres. B. C.

Ce que réserve l'avenir à l'économie du sport SPORT L'industrie du sport dépasse aujourd’hui très largement les aires de jeu. Elle représente entre 350 et 450 milliards d’euros de dépenses annuelles. De ceux qui détiennent les droits aux agences, sponsors, diffuseurs, tous se battent désormais pour avoir la plus grosse part du gâteau. Quel avenir pour cette industrie?... Bertrand de Volontat Publié le Mis à jour le Mots-clés Aucun mot-clé Le monde du sport professionnel est-il voué à diminuer son train de vie? Un cercle vertueux dépendant de la conjoncture et des nouvelles technologies La création de valeurs dans le sport est soutenue par quatre piliers. Et ce sont en premier lieu les revenus des droits de retransmission qui devraient stagner, puisque les diffuseurs doivent faire face à une réduction de leurs coûts de programmation. Pour les contenus dits «premium» des diffuseurs, un autre problème se pose. Des revenus de plus en plus liés à la demande et aux sponsors Le football européen reste roi

Jeux Olympiques de l’Antiquité, Histoire, Mythologie, Athlète, Sports Faits de sang, de passion et d’exploits athlétiques hors du commun, les Jeux Olympiques ont été l’événement sportif, social et culturel le plus important du calendrier de la Grèce antique pendant près de douze siècles. « On ne soulignera jamais assez le rôle essentiel tenu par les Jeux à cette époque », explique Paul Christesen, professeur d’histoire de la Grèce antique au Darmouth College (États-Unis). « Le meilleur exemple remonte à l’été 480 [av. J.-C.]. Quand les Perses ont envahi la Grèce, plusieurs cités-États se sont mises d’accord pour monter une armée. En temps de paix comme en temps de guerre, les Jeux ont eu lieu tous les quatre ans, de 776 av. Les Jeux étaient avant tout un festival religieux et de nombreux Grecs issus de tout le bassin méditerranéen prenaient prétexte de cet événement pour se rassembler autour d’un bon barbecue. Durant les 250 premières années, les compétitions ont eu lieu dans le sanctuaire d’Olympie, dans le nord-ouest du Péloponnèse.

L'empire des jeux vidéo Longtemps, leur importance a été sous-estimée. La coupure entre les jeunes qui y jouaient et les adultes reléguait les jeux vidéo au rang de divertissement vulgaire. Mais les mordus de Pac-Man partagent désormais avec leurs enfants une culture commune. Avec leur puissance de calcul inédite, les consoles proposent un imaginaire, des graphismes, des scénarios comparables à ceux du cinéma. Sauf qu’ici le joueur est acteur.

23 juin 1894 - Renaissance des Jeux Olympiques Le 23 juin 1894, à la Sorbonne (Paris), les délégués de neuf pays fondent le Comité International Olympique (CIO). De ce jour date la renaissance des Jeux Olympiques. L'idée en revient à un jeune homme de bonne famille, le baron Pierre de Coubertin. Pédagogue et sportif, comme de bien entendu, il découvre en Angleterre la place du sport dans les études et la formation des élites. Il en est émerveillé. Pierre de Coubertin avance dès 1892 l'idée de recréer les Jeux Olympiques et d'«internationaliser le sport». Deux ans plus tard est fondé le CIO et quatre ans plus tard se déroulent les premiers jeux. Mais le jeune baron va imposer peu à peu sa conception du sport comme moyen d'épanouissement individuel et instrument de cohésion sociale, jusqu'à être dépassé par son succès.

HORS-SÉRIE • Sport et argent : l’amour fou ! La presse sportive mondiale offre un visage diversifié, comme le montre la galerie de Unes ci-dessous. Si le football est roi, il laisse souvent la place au cricket en Inde, ou au baseball au Japon. Un tour du monde à retrouver dans le dernier hors-série de Courrier international, "Sport et argent, l'amour fou !". < << Télécharger le PDF du sommaire de ce hors-série ÉDITORIALMâles argentésCitius, altius, fortius. A LA UNE Le dénominateur commun de nombreux titres de la presse sportive mondiale ? C'est l'objet du dernier hors-série de Courrier international, actuellement disponible chez votre marchand de journaux. 11Freunde, Allemagne Créé en l’an 2000, 11Freunde (“11 Amis”) est consacré au football et à sa culture. Lire un article >>> La Gazzetta dello Sport, Italie Fondée en 1896, peu avant les premiers Jeux olympiques modernes, La Gazzetta dello Sport est le premier journal sportif en Italie. Lire un article >>> Lire un article >>> Lire un article >>> Lire un article >>> Lire un article >>>

Related: