background preloader

MATHCURVE.COM

MATHCURVE.COM
Ce site sur les formes mathématiques est issu d'un petit résumé commencé en 1993, destiné à des élèves de math sup désireux d’avoir un récapitulatif des courbes classiques dont quelques exemples parsemaient mon cours. Ce résumé a commencé à prendre du volume, et j’ai pensé que bien que le sujet ne soit pas particulièrement à la mode, il pourrait intéresser, d'où ce site.Les courbes et les surfaces m'ont fait découvrir pas mal de trésors connus de nos prédécesseurs et que nous avons tendance à oublier. J'ai même eu l'impression que les anciens avaient une vue beaucoup plus abstraite et générale de ces objets que celle que nous avons aujourd'hui.Une note plus contemporaine est donnée par les fractals qui auraient certainement enthousiasmé les anciens. Je remercie dans cette entreprise : - Alain ESCULIER, qui me donne de judicieux conseils pour la réalisation des animations, et réalise toutes les figures de qualité utilisant le logiciel povray.

http://www.mathcurve.com/

Related:  MathématiqueSchool

GeoGebra Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Description[modifier | modifier le code] La possibilité d'adapter les unités du repère au problème en cours en fait un excellent grapheur, d'autant plus qu'il est immédiat (grâce à la fenêtre de saisie) d'entrer la fonction, et qu'une fois que c'est fait, on peut lui appliquer du calcul formel (recherche de zéros, d'un extremum...). C'est aussi un logiciel très puissant pour expérimenter en probabilités. Il intègre un tableur et il bénéficie aussi d'une très bonne intégration dans le langage html. Venant avec une licence GNU GPL, n'importe qui peut l'utiliser, l'étudier et le modifier.

Incomplétude, Gödel, un aperçu Ce qui gêne principlement l'immense mjorité des mathématiciens, c'est qu'il existe un grand nombre de propositions intéressantes et en principe déductibles des axiomes, mais qu'on n'arrive pas à démontrer parce que leur démonstration est trop compliquée. Et cette limitation-la n'a rien à voir avec Gödel. Ce qui fait que, lorsqu'un mathématicien aborde un problème concret, il ne craint jamais — ou presque — de ne pouvoir le résoudre à cause théorème de Gödel; mais plutôt parce qu'il n'est pas assez malin. N'oubliez pas non plus que Gödel montre que certaines propositions «indécidables» sont vraies. Le formalisme ne permet pas de les démontrer, mais nous pouvons néanmoins voir qu'elles sont vraies. Portail:Mathématiques Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les mathématiques, du grec máthēma (μάθημα) signifiant « connaissance, science », constituent un domaine de savoir, de recherche et d'enseignement, fondé sur le raisonnement logique. Elles portent sur les nombres, les formes, les opérations et d'autres notions qui permettent entre autres de modéliser l'évolution dans le temps, les procédures, notamment en informatique, et même le hasard. Les mathématiques irriguent toutes les disciplines scientifiques et sont utilisées en économie ou dans les innovations technologiques, mais elles ont aussi des relations avec la philosophie, les arts plastiques, la musique et même les jeux et la littérature. Branches des mathématiques

Introduction à la logique mathématique Nous avons maintenant tous les outils en main pour réaliser des raisonnements mathématiques complets. Un raisonnement permet d'établir une proposition à partir d'une ou de plusieurs propositions initiales admises (ou précédemment démontrées) en suivant les règles de la logique. Nous allons dans cette dernière partie détailler quatre "types" de raisonnement, quatre "méthodes" pour démontrer une proposition : Trouver un exemple ou un contre-exempleDémontrer la contraposéeRaisonner par l'absurdeRaisonner par récurrence

Prix d'Alembert Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le prix d'Alembert, créé en 1984 par la Société mathématique de France, récompense des personnalités dont le travail élargit le champ des mathématiques ou dont l'action permet de diffuser la connaissance des mathématiques. Il est associé au prix Anatole Decerf, remis par la fondation Anatole Decerf sous l'égide de la fondation de France. Lauréats[1][modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

RELATIVITE ET ONDES La relativité expliquée par la mécanique classique des ondes. Auteur : Serge CABALA (Sur internet depuis le 10 décembre 1999. Mise à jour le 26 novembre 2008) Très importante partie historique , mise sur internet le 18 décembre 2003. Injection (mathématiques) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. De manière équivalente, f est dite injective si pour tous x et x′ dans X, f(x) = f(x′) implique x = x′. Lorsque X et Y sont tous les deux égaux à la droite réelle ℝ alors une application f : ℝ → ℝ est injective si et seulement si son graphe intersecte toute droite horizontale en au plus un point. LES LACS DE WADA - Images des mathématiques Les frontières Commençons par un exemple très simple. Voici un disque dessiné dans le plan. Soyons précis : nous parlons du disque ouvert. Par définition, c’est l’ensemble des points dont la distance à un centre est strictement inférieure au rayon. Le cercle qui est indiqué en noir — l’ensemble des points dont la distance est égale au rayon — est la frontière du disque.

Related:  MathématiquesÉquations