background preloader

CABINET_CURIOSTIE_ANIMAUX

Facebook Twitter

SOUS LES MERS : Alpheus bellulus - crevette pistolet tigre. Créatures étranges de la troisième planète. In the life of a Narwhal - Scientia. A Brief Introduction to Narwhals Narwhal Statistics Weight Females weigh 1000 kg at maturity Males weigh 1600 kg at maturity Length At birth: 160 cm Females: 360 cm at sexual maturity Males: 420 cm at sexual maturity Females: 400 cm at physical maturity Males: 475 cm at physical maturity Color Infant narwhal are grey or grayish brown.

In the life of a Narwhal - Scientia

After two years, the skin becomes more mottled with overlapping white patches. Age Determination There is currently no reliable method for determining the age of narwhal. Gestation Period Estimated at approximately 14 months. Distribution Atlantic portion of the Arctic Ocean. Migration Patterns Satellite tracking of narwhal reveal patterns that are both useful for government agencies and scientists to discover more information about ranges of migration and for insight into social behavior with various populations from Canada and Greenland. Pieuvre violacee. The mudskipper - Periophthalmus barbarus. Remarks: Together with Boleophthalmus pectinirostris, Periophthalmus barbarus is one of the two Linnean oxudercine gobies.

The mudskipper - Periophthalmus barbarus

The short Latin description of Gobius barbarus by Linnaeus (1766), is not much informative ("pinnis pectoralibus flabello insistentibus; pinna dorsi prima radiorum 12, secunda 13"); nonetheless, it is identical to the first part of a detailed description of a Periophthalmus sp. by Koelreuter (1763), who nonetheless did not designate a binomial taxon; both Koelreuter and Linnaeus did not report any type locality. Subsequently, Pallas (1770) described three oxudercine species: Gobius boddarti, G. schlosseri, and G. koelreuteri; for this latter one, also Pallas (1770) did not indicate any type locality.

After him, Gmelin (1789) reported a brief version of this description in the 13th edition of the Systema Naturae. In this rather confused scenario, several congeneric species were discriminated as either P. koelreuteri (e.g. Le papillon de nuit qui se fait passer pour une araignée. Ce fascinant papillon de nuit, “Lygodium Spider Moth” (Siamusotima aranea) a été découvert en Thaïlande en 2005.

Le papillon de nuit qui se fait passer pour une araignée

Il se nourrit de fougères, et comme vous pouvez le constaté, il arbore les formes d’une araignée sur ces ailes, qui représentent le corps principal et les 8 pattes, la marque distinctive des araignées (par rapport aux insectes à 6 pattes). Les chercheurs ont documenté de précédents exemples d’espèces de papillons imitant le comportement des araignées comme moyen de se défendre contre leurs prédateurs, mais cette espèce de “mite-araignée” (Spider Moth) est un exemple frappant de la façon dont une espèce peut tirer profit de l’imitation (ou ressemblance) avec une autre espèce.

37 photos qui prouvent que l'Australie est un pays de malade. Ahh, l'Australie...

37 photos qui prouvent que l'Australie est un pays de malade

Ses plages de sable fin, ses kangourous, ses habitants acceuillants et sa chaleur écrasante... C'est aussi le pays qui recense le plus d'animaux qui veulent potentiellement votre mort, d'insectes géants, et de créatures cauchemardesques en tout genre. Voici 37 photos qui vont vous convaincre que l'Australie est un pays de tarés. Dr. Giuseppe MAZZA Journalist - Scientific photographer > Nycticebus coucang. Araignées : les plus belles stratégies meurtrières. Guru Med dit : “ou la galerie de mes ex…” Avec 40 000 espèces d’araignées, on trouve forcément chez les arachnides, des techniques de chasse inhabituels, comme la pêche au lancé, le crachat mortel, l’écrasement par compression, le poignardage, la capture au filet et différentes techniques de leurre et de camouflages pour confondre les victimes…

Araignées : les plus belles stratégies meurtrières.

DORIS - FFESSM - Biologie et plongée - Faune et flore sous-marines et dulcicoles. Point Culture : les Pokemon de la vraie vie. Les 34 espèces animales les plus étranges de la planète, notre monde est incroyable. On ne cesse de le répéter, notre monde est incroyable, épatant, surprenant.

Les 34 espèces animales les plus étranges de la planète, notre monde est incroyable

Depuis des millions d'années la création évolue, se disperse, nous offrant une multitude d'espèces animales toutes plus intéressantes les unes que les autres. Mais là où certaines se sont vues gâtées par la nature, d'autres en revanche pourraient bien faire appel. Pas très esthétiques, souvent discrètes, vous aurez sûrement du mal à les croiser un jour, à moins d'y mettre beaucoup de coeur. Quoi qu'il en soit, elles sont bel et bien là, et servent donc à la bonne marche du cycle de la vie. Il est donc temps de rendre hommage à ces bêbêtes de l'ombre. Le moucherolle royal d'Amazonie Le moucherolle royal vit, comme on le devine, dans les forêts et les terres boisées du bassin de l’Amazone. Le poisson chauve-souris (aux lèvres rouges) La fourmi-panda Les Mutillidae sont une famille de plus de 3.000 espèces de guêpes dont les ailes des femelles ressemblent à de grosses fourmis poilues. Top 30 des animaux les plus insolites (et souvent moches) Vous aviez un chat ou un chien mais avez voulu faire dans l'original ?

Vous avez d'abord mis un pull à votre chat, puis des lunettes et enfin, en manque certain d'idée, vous avez acheté un NAC. Qu'il soit rongeur, reptile, poisson ou autre, vous pensiez avoir dépassé les limites du drôle d'animal mais si vous voulez vraiment un animal qui sort de l'ordinaire, prennez un de ceux là : Le Nasikabatrachus sahyadrensis C'est une sorte de grenouille qui sort 2 semaines par an (le temps de la mousson) de terre afin d'aller se reproduire. Le crabe-araignée géant du Japon (Macrocheira kaempferi) C'est une araignée de mer pouvant atteindre 3 mètres 50 d'envergure (dont près de 40 cm de tête) pour une vingtaine de kilos. Il pourrait vivre jusque 100 ans...