background preloader

Les 10 avantages du cloud computing pour les entreprises et PME

Les 10 avantages du cloud computing pour les entreprises et PME
Introduction Pour faire simple, le cloud computing, c'est tout votre informatique sur Internet ! Pourquoi tant d'entreprises adoptent-elles le cloud ? 1. À la seconde où une entreprise a besoin de plus de bande passante que d'ordinaire, un service de cloud computing peut instantanément répondre à sa demande, grâce à la grande capacité des serveurs distants. 2. Lorsque les entreprises commencent à s'appuyer sur les services de cloud computing, elles n'ont plus besoin de programmes complexes de récupération des données. 3. En 2010, les entreprises britanniques ont dédié 18 jours ouvrables par mois à la gestion de la seule sécurité sur site. 4. Les services de cloud computing sont généralement fournis selon un modèle de "paiement à l'utilisation". 5. Le cloud computing améliore la collaboration en permettant à l'ensemble des employés, où qu'ils se trouvent, de synchroniser leurs actions et de travailler sur des documents et des applications partagées simultanément. 6. 7. 8. 9. 10.

Comprendre le cloud « Asseyez-vous et sortez vos cahiers. Aujourd’hui nous allons parler du Cloud Computing ! » Cette expression, que l’on peut traduire en « informatique dans le nuage » (nuage = Internet) est « tendance » dans le milieu de l’informatique et du Web. Cette solution informatique, plutôt à destination des entreprises, présente des avantages à la fois technique, financier et écologique. Actuellement, les particuliers ne semblent pas montrer un réel engouement vis-à-vis du Cloud Computing. Il est donc grand temps que je vous explique ce qu’est le Cloud Computing et pourquoi, en 2011, cette solution risque de venir s’immiscer dans nos foyers… Le Cloud Computing : définition Le Cloud Computing est un concept de déportation des ressources, de tout ou partie d’un service informatique d’une entreprise, sur des ordinateurs distants. Les ressources déportées peuvent être : Le Cloud Computing ne fournit pas d’office l’ensemble de ces services. Illustration des différents degrés de prise en charge

Pourquoi certaines PME ne peuvent pas utiliser le cloud computing | Blog PME Le cloud computing présente de nombreux avantages. Cependant, certaines entreprises n’ont pas intérêt à passer à l’informatique dans les nuages, pour des raisons légales et techniques. Nous allons voir dans cet article, à l’aide de dix éléments, quelles en sont les raisons. 1 : cadre légal . 2 : votre connexion internet . Si vous habitez dans un lieu éloigné d’un répartiteur, votre connexion aura probablement un débit faible. 3 : cout du cloud . 4 : l’optimisation des applications . 5 : la sécurité du cloud . Sécurité vis-à-vis du stockage : les données sont-elles conservées dans un seul disque, ou alors sont-elles réparties entre plusieurs unités de stockage, dans plusieurs centres de données ? 6 : la pérennité du service . 7 : la productivité des salariés . 8 : la plateforme . 9 : les conditions de service . 10 : votre opinion . Loin de moi l’idée de penser que le cloud est une mauvaise chose, bien au contraire, il est bénéfique pour de nombreuses entreprises.

Le Cloud Computing, expliqué en 3 schémas Il ne se passe pas une semaine sans que j’anime un séminaire ou participe à une conférence dont le thème principal est le « Cloud Computing ». Que ce soit pendant une heure ou quatre jours, j’ai à chaque fois le même challenge, expliquer simplement cette profonde révolution. Je viens d’imaginer trois schémas qui ont comme ambition de faciliter cette compréhension du Cloud Computing, que ce soit par des professionnels de l’informatique ou des décideurs d’entreprise. Je vous en propose une première version et serait très attentif aux commentaires qui seront faits ; j’espère qu’ils m’aideront à les améliorer et les rendre de plus en plus pertinents, donc utiles à tous. Trois composants Ces schémas s’appliquent aux usages professionnels du Cloud Computing. Je les ai construits en m’appuyant sur les idées simples suivantes : Pour utiliser le Cloud Computing, une personne a besoin d’un « objet d’accès », qui sera le plus souvent un ordinateur portable, une tablette ou un smartphone. Résumé :

Cloud Computing : aspects juriques de l'informatique dans les nuages Publications | Fiches point de vue Déjà lancés par un certain nombre d’entreprises et de prestataires dont Amazon et Google, les services de cloud computing ou « informatique dans les nuages » pourraient bien révolutionner l’informatique des entreprises. Ce concept, apparu récemment et qui permet désormais d’externaliser l’utilisation de la mémoire ainsi que les capacités de calcul d'ordinateurs et de serveurs répartis dans le monde entier, permet en effet aux entreprises de disposer d’une formidable puissance informatique s’adaptant de surcroît à la demande. 1. Le cloud computing est un concept récent permettant d’utiliser de la mémoire et des capacités de calcul d’ordinateurs et de serveurs répartis dans le monde entier et liés par un réseau tel Internet. Les catégories de cloud computing Les clouds privés (ou d'entreprise) tendent à reprendre le même modèle de distribution des cloud computing publics. Existent également des cloud computing communautaires, voire hybrides. 2. 3. 4.

Le cloud computing est-il vraiment fiable ? L'expiration d'un simple certificat SSL (Secure Sockets Layer) a mis à genou Windows Azure, le nuage mondial de Microsoft. Les utilisateurs nord-américains des services de stockage et de calcul ont été les premiers touchés vendredi 22 février dernier. Puis le problème technique a fini par atteindre toute l'Europe samedi 23 février, paralysant des centaines de milliers de clients pendant plusieurs heures. Les utilisateurs de la X-box Live ont même été atteints par ricochet. Pour l'instant, le cloud est moins disponible qu'un hébergement traditionnel Cette crainte est légitime car cet incident est le dernier en date d'une très longue série. Nous pourrions continuer cette litanie encore longtemps en citant les noms d'à peu près tous les acteurs du cloud.

Le cloud privé dans l'entreprise Le lancement de trois offres de cloud privé par Amazon, VeePee et EMC a marqué l'actualité du « cloud computing » au premier semestre 2010 : ce type de services, censé offrir aux entreprises une meilleure maîtrise de leurs ressources informatiques et un accès privilégié à leurs applications hébergées, figurent aujourd'hui sur l'agenda des DSI. Une tendance que confirment différentes enquêtes publiées en ce début d'année. Plus grande modularité et conformité avec les règles de gouvernance d'entreprise, contact privilégié avec le prestataire de services dans le cas d'un cloud privé "locatif" : ce type d'architecture séduit par sa flexibilité et son caractère évolutif. Le cloud privé, un pied dans l'entreprise Qu'est-ce que le cloud privé ? Le cloud privé (interne ou privatif) se définit comme la mise en place d'un réseau informatique propriétaire ou un centre de données fournissant des services hébergés pour un nombre restreint d'utilisateurs. Les applications et infrastructures concernées

Le cloud computing expliqué aux nuls Le phénomène du "cloud computing" prend de plus en plus d'ampleur dans les entreprises et le grand public commence à le connaître sous la forme de services de stockage à distance, ou encore de musique en streaming. Le cloud est sur toutes les lèvres. Bernard Ourghanlian est directeur technique et sécurité de Microsoft France. Pour L'Express, il explique ce qu'est le cloud, et à quoi ça sert. Comment définissez-vous le cloud computing ? Le grand public utilise depuis longtemps le cloud computing sans le savoir. Peut-on dire que le cloud computing est une révolution pour l'informatique ? C'est une révolution économique, mais pas technologique. Quel est l'intérêt du cloud computing ? Il est surtout économique. Que nous permet de faire le cloud, que l'on ne pouvait pas faire avant ? Par exemple, préserver le contexte quand on change de terminal. Où se trouvent ces ressources informatiques, qui ne sont plus en local ? Les grands acteurs du cloud sont en effet peu nombreux. Pas vraiment.

Qu’est-ce que le Cloud Computing ? Définition, Avantages et Inconvénients | | PartageDeFichier.com: le blogPartageDeFichier.com: le blog Email Le cloud computing est un concept qui consiste à accéder à des données et services sur un serveur distant. Traditionnellement, l’entreprise utilisait sa propre infrastructure pour héberger ses services. Elle achetait donc des propres serveurs, et assurait le développement et la maintenance des systèmes nécessaires à son fonctionnement. Par opposition, le cloud computing se repose sur une architecture distante, gérée par une tierce partie. Le terme Cloud Computing étant anglais, on retrouve comme synonymes les termes d’informatique virtuelle, informatique dans les nuages, informatique en nuage ou encore informatique dématerialisée. Dans la majeure partie des cas, oui. Cependant, il faut garder en tête qu’utiliser un fournisseur d’une solution d’informatique dans les nuages comporte également des conséquences au niveau de la sécurité et confidentialité des données.

Cloud computing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. Terminologie[modifier | modifier le code] En France, la Commission générale de terminologie et de néologie précise qu'il s'agit d'une forme particulière de gérance de l'informatique, dans laquelle l'emplacement et le fonctionnement dans le nuage ne sont pas portés à la connaissance des clients[7]. Les francisations « informatique en nuage »[7], « informatique dématérialisée »[9], ou plus rarement « infonuagique »[10] sont également utilisées. Principes - le Nuage[modifier | modifier le code] Services[modifier | modifier le code]

Cloud Magazine PB

Related: