background preloader

Les 10 avantages du cloud computing pour les entreprises et PME

Les 10 avantages du cloud computing pour les entreprises et PME
Introduction Pour faire simple, le cloud computing, c'est tout votre informatique sur Internet ! Pourquoi tant d'entreprises adoptent-elles le cloud ? Parce que le cloud computing augmente l'efficacité, permet d'améliorer sa trésorerie et offre de nombreux autres avantages... 1. Flexibilité À la seconde où une entreprise a besoin de plus de bande passante que d'ordinaire, un service de cloud computing peut instantanément répondre à sa demande, grâce à la grande capacité des serveurs distants. 2. Lorsque les entreprises commencent à s'appuyer sur les services de cloud computing, elles n'ont plus besoin de programmes complexes de récupération des données. 3. En 2010, les entreprises britanniques ont dédié 18 jours ouvrables par mois à la gestion de la seule sécurité sur site. 4. Les services de cloud computing sont généralement fournis selon un modèle de "paiement à l'utilisation". 5. 6. 7. 8. Quelque 800 000 ordinateurs portables sont perdus chaque année rien que dans les aéroports. 9. 10.

http://www.salesforce.com/fr/socialsuccess/cloud-computing/Les-10-avantages-du-cloud-computing.jsp

Pourquoi certaines PME ne peuvent pas utiliser le cloud computing Le cloud computing présente de nombreux avantages. Cependant, certaines entreprises n’ont pas intérêt à passer à l’informatique dans les nuages, pour des raisons légales et techniques. Nous allons voir dans cet article, à l’aide de dix éléments, quelles en sont les raisons. 1 : cadre légal . Comme vous le savez peut être, les données que vous transférez dans le cloud ne sont pas forcément présentes sur le territoire national : elles peuvent l’être, comme elles peuvent être dans un autre pays européen. Par conséquent, sauf mention contraire de votre prestataire de service, vous ne savez pas précisément à quel endroit sont stockées vos données.

Le cloud computing est-il vraiment fiable ? L'expiration d'un simple certificat SSL (Secure Sockets Layer) a mis à genou Windows Azure, le nuage mondial de Microsoft. Les utilisateurs nord-américains des services de stockage et de calcul ont été les premiers touchés vendredi 22 février dernier. Puis le problème technique a fini par atteindre toute l'Europe samedi 23 février, paralysant des centaines de milliers de clients pendant plusieurs heures. Les utilisateurs de la X-box Live ont même été atteints par ricochet. Pour l'instant, le cloud est moins disponible qu'un hébergement traditionnel Cette crainte est légitime car cet incident est le dernier en date d'une très longue série.

Le cloud computing est une vraie révolution dans le milieu informatique – Découvrez ce qu’est le cloud ainsi que son historique avec Claranet. Cloud Cloud - Définition et historique Définition Aller dans les nuages, a toujours été le rêve des hommes. Ce domaine était longtemps réservé aux poètes, et leur offrait la possibilité de s’évader des problèmes quotidiens qui les assaillaient. Cloud Computing, droit et contrat Le « Cloud Computing » ou « informatique dématérialisée », est un nouveau système de fourniture de ressources informatiques via l’utilisation de la mémoire et des capacités de calcul d’ordinateurs et de serveurs répartis dans le monde entier et liés par un réseau. Le « cloud » permet de se dispenser de la location ou de l’achat de serveurs informatiques, un navigateur web suffisant à accéder aux services informatique souhaités (logiciel, plate-forme ou infrastructure). Ce modèle permet d’obtenir un service sur demande et quasi instantané, avec une concentration des ressources au bénéfice d’une plus grande sécurité. Il concerne des services aussi divers que la messagerie, la comptabilité, les mailings, le management des ventes, les outils CRM…

Qu’est-ce que le Cloud Computing ? Définition, Avantages et Inconvénients Email Le cloud computing est un concept qui consiste à accéder à des données et services sur un serveur distant. Traditionnellement, l’entreprise utilisait sa propre infrastructure pour héberger ses services. Le Cloud Computing Le Cloud Computing Cloud Computing, l'informatique de demain ? Le Cloud computing, plus connu sous le nom "d’informatique dans les nuages" en français. Un terme très à la mode faisant référence à l’informatique dématérialisée. Plus besoin de serveurs informatiques en propre pour les entreprises qui accèdent directement à des services en ligne entièrement gérés par les prestataires de services Cloud. Données et applications ne sont plus installées en local sur l’ordinateur de l’utilisateur ou les serveurs de l’entreprise, mais hébergées sur des équipements distants (le "nuage"), auxquels le client accède via un simple navigateur Internet.

Cybercriminalité : piratage massif et Cloud Computing dans le viseur : Les dangers du Cloud Computing Le Cloud Computing et la virtualisation des machines permettent des économies d'échelle pour les sociétés, mais certaines constatations décelées en 2009 peuvent laisser présager des inconvénients plus importants à moyen terme pour les entreprises. Pascal Lointier, président du Clusif et conseiller sécurité des systèmes d'informations de Chartis, a évoqué les problèmes soulevés par le Cloud Computing. Parmi eux, on retrouve des effets secondaires tels que le temps de redémarrage des serveurs, le crash des disques, la destruction par incendie ou par inondation, les pénalités, la saisie des serveurs et les pertes de contrats.

Promouvoir la croissance économique grâce à l'informatique en nuage La Commission propose la création d'une réglementation commune pour l'informatique en nuage, un secteur qui pourrait ainsi accroître annuellement le PIB européen de 160 milliards d'euros d'ici 2020. Nous sommes nombreux à utiliser l'«informatique en nuage» sans même le savoir: des services tels que Gmail, Facebook ou Spotify utilisent cette technologie pour stocker des images, des vidéos, des textes, etc. Ces fichiers sont stockés dans des centres de calcul contenant des centaines de serveurs et de systèmes de stockage qui sont compatibles avec la quasi-totalité des logiciels informatiques. Pour accéder à ces informations, on se connecte simplement à ce «nuage informatique» au moyen d'un ordinateur, d'un smartphone ou d'une tablette. Les avantages sont nombreux: les utilisateurs de cette technologie ne doivent pas acheter ou entretenir de coûteux serveurs et systèmes de stockage. Pourtant, l'Union européenne n'exploite pas encore pleinement le potentiel du nuage.

Qu'est-ce que l'infrastructure as a Service L'Infrastructure as a Service (iaas) est l'une des trois principales catégories de services de Cloud computing, avec Platform as a Service (PaaS) et Software as a Service (SaaS). Comme tous les services de Cloud computing, ce service donne accès aux ressources informatiques dans un environnement virtualisé, le "Cloud", à travers une connexion publique, généralement Internet. Dans le cas de l'iaas, la ressource fournie est du matériel informatique virtualisé ou, en d'autres mots, une infrastructure informatique. La définition du service comprend des offres telles que l'espace serveur, des connections réseau, de la bande passante, des adresses IP et des load balancers. Physiquement, les ressources hardware proviennent d'une multitude de serveurs et de réseaux généralement distribués à travers de nombreux datacentres, que le fournisseur de services Cloud a la responsabilité d'entretenir.

Cours complet : Cloud computing et Saas Internet est apparu dans les années 1960, mais il a fallu attendre les années 1990 pour qu'il ait un impact sur le monde de l'entreprise. Le World Wide Web est né en 1991 et, en 1993, le navigateur Mosaic a été lancé. Il permettait aux utilisateurs de consulter des pages web qui comprenaient des textes et des images. C'était le début des premiers sites web d'entreprise et, bien entendu, la plupart de ceux-ci appartenaient à des sociétés dans la technologie et les ordinateurs. Lorsque la vitesse et la fiabilité des connexions s'est améliorée, un nouveau type d'entreprise est apparue : les fournisseurs d'applications en ligne (Application Service Provider, ASP). Les ASP utilisaient des applications métiers et les exécutaient pour leurs clients.

Cloud Computing Avantages et inconvénients 1 En cloud computing, on parle aussi de pérennité du matériel. Personne ne veut investir des milliers d’euros en nouvelles acquisitions pour se retrouver avec des équipements obsolètes et dépassés, on préfère dans ce cas la virtualisation. Dans le domaine des jeux, certains gamers invétérés achètent de nouvelles cartes ou processeurs graphiques et augmentent leur RAM, à l’annonce même de la prochaine sortie d’un nouveau jeu. Mais si un tel jeu pouvait se lancer sur Internet avec une connexion à haut débit, et un puissant serveur de jeu qui se charge des traitements, on n’aurait besoin que d’un simple ordinateur pour l’utiliser en ayant accès à un service de cloud computing. Le serveur traduirait les séquences de jeu en vecteurs et les transmettrait à l’ordinateur client, le joueur pourrait alors utiliser windows, linux ou ubuntu, du moment que son système pourrait gérer les connexions à haut débit et quelques protocoles Internet. - Avantages et inconvénients page 1

Related: