background preloader

Banksy, site de l'artiste

http://banksy.co.uk/

Related:  Art et espace publicInspirationŒuvre in situCréativité

Banksy démonte son parc d'attraction Dismaland et l'offre (?) aux migrants de Calais 150 000 visiteurs se sont pressés à Dismaland, le “parc d'attractions” monté près de Bristol par Banksy, et qui vient de fermer. Le street artiste dit maintenant vouloir envoyer une partie des installations au camp de réfugiés de Calais. A la fin du mois d'août, le mystérieux street artist anglais, qui refuse toujours de révéler son identité, avait à la surprise quasi générale dévoilé sa dernière réalisation, d'une ambition folle : un parc d'attractions rempli d'oeuvres d'art délirantes installé près de Bristol. Baptisé Dismaland, « Disneyland lugubre », cette fête foraine d'un nouveau genre détournait les codes habituels du parc de loisirs : décors apocalyptiques, personnel zombie aux oreilles de Mickey, slogans inquiétants crachés des hautparleurs... Dismaland était aussi une véritable exposition d'art contemporain de haut vol, avec plus de cinquante artistes invités – dont Damien Hirst ou Mike Ross. Pas étonnant que beaucoup de gens sur place souhaitent que l'aventure continue.

Rotorelief Brume (Christian Renou) est un compositeur / sculpteur de sons français de musique concrète plutôt prolifique, qui s'est fait sa propre place grâce à son mélange de collages de sons, d'electro-acoustique et de noise. Ses compositions reposent sur des montages denses et rapides, et marient des dynamiques et cacophonies mettant à la fois les éléments de discontinuité et de continuité en avant. Pourquoi le nom « Brume » : il aime à forger un côté esthétique "incertain", que celui-ci soit visuel, sonore ou autre, et à solliciter l'imagination de l'auditeur et la sienne aussi avant tout

Jeff Koons à Paris : de l'art ou du cochon ? La sculpture de Jeff Koons — un immense bouquet de tulipes en acier aux couleurs criardes — devrait rejoindre cet automne les jardins du Petit Palais (VIIIe arrondissement). Une décision qui intervient après une série de polémiques autour de cette œuvre inspirée par la statue de la Liberté et pensée par l’artiste comme « un geste d’amitié entre le peuple américain et le peuple français ». Dans les jardins du Petit Palais, à proximité des Champs-Elysées et à une encablure de la Place de la Concorde, le site finalement assigné au « cadeau » de Jeff Koons à la ville de Paris, en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, est magique.

Le cannabis et la créativité La relation entre la consommation de cannabis et le processus créatif est bien connue mais remarquablement complexe. Comme pour tellement d’effets psychologiques et neurologiques des drogues, il semble que l’effet du cannabis sur la créativité dépende de différents facteurs, y compris la santé mentale existante et la fréquence de consommation. Qu’est-ce que la créativité ? eL Seed, graffeur de l'espérance Le graffeur franco-tunisien eL Seed («l’homme» en arabe, «la semence» en anglais) a réalisé des œuvres dans le monde entier: Etats-Unis, Europe, Australie, Singapour… Pourtant, dans ses deux pays d’origine, il reste assez peu connu. Même s’il a peint le minaret de la mosquée de Gabès (sud-est de la Tunisie). Rencontre avec un artiste iconoclaste qui veut transcender la vie par l’art et la culture. L’homme a fait la home page du site de CNN. La chaîne américaine lui a aussi consacré un sujet de 2 minutes 30.

Banksy, "génie" ou "imposteur" ? Succès public et médiatique sans précédent, la "résidence" du street artist britannique dans les rues de New York tout au long du mois d'octobre a alimenté le débat. Le Monde.fr | 04.11.2013 à 11h42 • Mis à jour le 05.11.2013 à 08h36 | Par Emmanuelle Jardonnet Avec son opération "Better Out Than In", Banksy s'est donné tout le mois d'octobre et tout le territoire new-yorkais pour concevoir une exposition à ciel ouvert en toute liberté. L'heure est désormais au bilan de cette "résidence" spectaculaire dans sa forme comme dans sa résonance, alors que le street artist britannique a une nouvelle fois réussi à attirer sur lui une attention hors-norme, des millions de personnes suivant son jeu de piste ludique et provocateur au jour le jour. Banksy est-il un faux rebelle ? "Au cours de la dernière décennie, Banksy s'est propulsé du statut de graffeur lambda à coqueluche des médias.

data-visualisation-design-08 Retour Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.OkEn savoir plus To Top Fontaine Stravinsky Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fontaine StravinskyFontaine des automates Localisation sur la carte de Paris La fontaine Stravinsky, ou fontaine des Automates, réalisée en 1983, est l'œuvre conjointe de Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle.

Le dessin d'observation. Dessiner avec le cerveau droit. Apprendre à voir Le dessin d'observation n'est qu'une des multiples possiblités d'envisager le dessin, à assimiler à la figuration réaliste ou hyperréaliste en peinture. D'autres approches du dessin peuvent être comparées à d'autres courants de la de peinture: l'abstraction, l'expressionnisme, le cubisme, le surréalisme, le pop'art, l'op'art, la peinture naïve, etc. Cette approche fascine parce qu'elle donne le sentiment de maîtriser les formes de la nature, d'exercer un pouvoir sur elle. Mais elle décourage également le profane accroché à la conviction "qu'il ne sait pas dessiner", or, s'il ne sait pas dessiner, c'est essentiellement et d'abord parce qu'il ne sait pas VOIR, enregistrer consciemment et fidèlement ce qu'il a sous les yeux. L'apprentissage du dessin d'observation commence donc par une éducation du regard. Le secret du dessin d'observation ne réside pas dans la main mais dans l'oeil, et en amont dans le cerveau qui en gère les fonctions.

Philippe Baudelocque, l'ovni du street art Lorsque l'on découvre le travail de Philippe Baudelocque, tout laisse penser à du street art. L'ensemble des ingrédients semble réuni : un artiste ayant choisi la rue pour y exposer des oeuvres caractérisées par leur forme atypique et durée de vie très éphémère. Baudelocque, lui, ne se reconnait pas dans ce mouvement.

Banksy ouvre un hôtel à Bethléem avec vue sur le mur de séparation Internet bruissait ces derniers jours de rumeurs d’un nouveau « coup » de Banksy du côté d’Israël. L’artiste de rue britannique a officiellement dévoilé sa dernière création vendredi 3 mars : le Walled Off Hotel (littéralement « coupé par le mur », jeu de mots avec l’hôtel de luxe Waldorf Astoria), une coquette pension trois étoiles avec vue sur le mur de séparation à Bethléem, en Cisjordanie. Ouverture prévue le 11 mars.

Related:  Débats citoyens 20172018