background preloader

Hiroshi Sugimoto

Hiroshi Sugimoto

http://www.sugimotohiroshi.com/

Related:  landscape

faustine ferhmin faustine ferhmin faustine ferhmin, dans la série intitulée , photographie l’espace. le terme fait signe vers un temps plus vaste que celui de l’histoire humaine : il signifie «révolution, bouleversement» (cuti) de l’«espace-temps» ou de la «terre» (pacha). cette notion centrale dans la pensée cosmogonique inca désigne les cycles réguliers de destruction et de recréation cataclysmiques du monde.

vincent fournier : technologie Vincent, comment êtes-vous venu à la photographie ? Sans doute au départ pour imiter mon père qui prenait beaucoup de photographies lorsque nous habitions en Afrique. Vers15 ans il m'a donné son appareil et j'ai commencé à faire des mises en scène avec mes copains d'école. Après des études universitaires de Sociologie et de Cinéma j'ai suivi la formation à l'Ecole Nationale de la Photographie d'Arles. Je crois que la photographie nous donne l'impression que nous sommes bien là, de vérifier que le monde existe puisqu'on peut le photographier. Il y a quelque-chose d'initiatique dans le fait de réaliser ses premières images.

10 Things Henri Cartier-Bresson Can Teach You About Street Photography Don’t forget to pre-order the new re-print of “The Decisive Moment” by Henri Cartier-Bresson! I have been doing quite a bit of research into Henri Cartier-Bresson, the godfather of street photography. Although my current approach in street photography is more like Bruce Gilden and less of Henri Cartier-Bresson, HCB influenced much of my earlier work and I still deeply respect his photography and philosophies. I hope you are able to enjoy these things I believe you can learn from Henri Cartier-Bresson about street photography. Keep reading to become inspired and learn more. 1. Sophie Ristelhueber Sophie Ristelhueber est une artiste contemporaine dont le travail me tient à cœur. Ses photographies me parlent et touchent des territoires intimes de ma conscience. Je suppose qu’il en est de même pour beaucoup de personnes qui aiment porter un regard sur l’indicible… Territoires est bien le mot qu’il faut employer avec cette artiste qui aime à promener son objectif aux quatre coins de la planète, avec une préférence marquée pour certaines zones de conflit du Proche et Moyen Orient.

JEAN NOVIEL // Paysages fabriqués Pour mon travail au cinéma je suis régulièrement amené à concevoir de grands tirages qu'on vient placer à l'arrière des décors. Leur rôle consiste à donner l'illusion du réel et de sa profondeur dans le studio de prise de vues. Cette série justement pose la question du statut de l'image et de la représentation comme pure fabrication, qu'elle soit d'origine picturale, cinématographique ou littéraire. Images troublantes d'un monde relevant du rêve ou de l'imaginaire qui viennent instiller une forme de fiction dans notre lecture du réel...

Text / Images : ismaïl bahri Ligne Video 2011 Ligne rend compte de l’auscultation rapprochée d’un corps. Mais, ici, seule l’eau sert d’outil d’exploration. Karine Maussière: Artist book "De partout les herbes plissent, voyage autour du monde" En 2006/07, je suis partie seule faire un tour du monde: 1 mois en Russie, 1 mois en Mongolie, 2 mois en Chine, 1 mois au Japon, 1 mois en Malaisie et Singapour, 3 mois aux USA. Utilisant Internet pour me trouver une chambre, un lit, un canapé, une natte, je privilégiais les rencontres avec la société locale, en dormant chez l’habitant, grâce au réseau Hospitality Club, bonne illustration d’une pensée globale pour une action locale. Tous les jours, pendant ces 9 mois, j’ai porté un regard éveillé sur le monde. Des photographies qui, loin d’êtres académiques, sont réalisées avec un photophone, outil contemporain, léger et discret, facile d’utilisation lors de déplacements à plusieurs échelles. Parfois je m’essayais à l’écriture poétique mixant l’art du haïku, du pantoum malais…Dans une boite bibliothèque en carton recyclé (ci-dessus), 6 carnets en accordéon font référence au carnet de pèlerinage.

Taryn Simon Voir le portrait filmé : Taryn Simon (née en 1975) élabore depuis plusieurs années une œuvre ambitieuse, résultat d’un processus de recherche et d’investigation aussi discret que rigoureux. Ses pièces mélangent photographie, texte et graphisme dans le cadre de projets conceptuels qui traitent de la production et de la circulation de la pensée comme des politiques de représentation. Taryn Simon examine la structure et le poids du secret ainsi que la précarité des mécanismes de survie. Dieter Appelt Dieter Appelt, Der Fleck auf dem Spiegel, den der Atemhauch Schaft, 1979 A-t-on assez dit et écrit que la photographie arrête le temps, qu'elle fige l'instant pour le pétrifier dans la nécropole du "ça a été" ! L'œuvre de Dieter Appelt montre qu'il n'en est rien. Ses photographies ont une qualité de tactilité matérielle, de condensation du temps et de la lumière qui sont uniques sur la scène artistique contemporaine. Il empoigne la pellicule photosensible comme un sculpteur pétrit l'argile. Son univers plastique est celui d'un sculpteur.

Constance Nouvel « Vers le Haut et non pas vers le Nord » La photographie est à l’avant-jour des images ; plutôt que de reproduction du réel, je cherche à parler de transposition. Cela revient à poser la question suivante : que se passe-t-il entre la captation du réel et son adaptation en image ? En photographie lorsque la réalité est matérialisée, elle est pensée en deux dimensions. Il s’agit pourtant d’un objet.

Gilbert Fastenaekens - Expositions - Paysage Document IV Dans le cadre du cycle Cosa Mentale, Paysage(s) Le renouvellement de la notion du paysage à travers la photographie contemporaine Commissariat général : Christine Ollier Isabelle Hayeur : biographie biographie / curriculum vitae / liste des oeuvres / catalogues / contact Née en 1969 à Montréal, Isabelle Hayeur vit et travaille au Québec. Elle détient un baccalauréat (1997) et une maîtrise (2002) en arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal.

Related: