background preloader

- Hamish Fulton : Walking Artist

Related:  landscape

Christo neuigkeiten : ester vonplon Vidéo | Les marches de Hamish Fulton dans le sud de la France (3min) Par Joan Jannot Nouvelle exposition du Centre Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon (CRAC), « Walking » marque avec des pièces inédites, dont des photographies et des peintures murales, le retour en France de Hamish Fulton. Issu de la première génération d’artistes conceptuels, ce Britannique parcourt le monde à pied depuis les années 1970, des « marches artistiques » qui, à ses yeux, sont autant de performances en solitaire. Pour lui, « la marche transforme ». Réalisés avec peu de moyens, ces travaux ingénieux sont exposés de façon minimale ; ils permettent toutefois aux visiteurs de revivre allégoriquement certains moments donnés de ces voyages. BLOUIN ARTINFO s’est entretenu avec Hamish Fulton dont le travail appelle à « un regard plus attentif sur la nature, seulement possible quand l’on prend son temps ». « Walking » d’Hamish Fulton, au CRAC Languedoc-Roussillon jusqu’au 2 février 2014

Andy Goldsworthy Digital Catalogue: Home Sophie Ristelhueber Sophie Ristelhueber est une artiste contemporaine dont le travail me tient à cœur. Ses photographies me parlent et touchent des territoires intimes de ma conscience. Je suppose qu’il en est de même pour beaucoup de personnes qui aiment porter un regard sur l’indicible… Territoires est bien le mot qu’il faut employer avec cette artiste qui aime à promener son objectif aux quatre coins de la planète, avec une préférence marquée pour certaines zones de conflit du Proche et Moyen Orient. Sophie Ristelhueber, Beyrouth, Photographies, 1984 Vous avez aussi peut-être été frappé par la violence « esthétique » de la série Every One, soit une série de 14 clichés en noir et blanc réalisés dans un hôpital parisien. Sophie Ristelhueber, Every One #14, 1994 Et puis vous avez été frappé par cette série de photographies réalisées en plein désert Koweitien : Fait. Sophie Ristelhueber, Fait #46, 1992 Pour autant, à ces démonstrations spectaculaires, je choisis le territoire de l’intime.

Les récits aveugles de Hamish Fulton 01On pourrait dire de l’artiste anglais Hamish Fulton, ce que l’anthropologue Roy Wagner dit à propos des Warlpiri, un peuple aborigène du désert central australien, à savoir que leur vie « est la somme de [leurs] traces, de toutes les inscriptions de [leurs] mouvements, quelque chose qu’on peut retracer sur le sol1 ». Les livres et les expositions de Fulton relatent les marches que, depuis les années 1970, il réalise à travers le monde ; à la manière de ce peuple aborigène, sa vie est le déroulé d’une ligne ambulatoire dont il se charge lui-même d’inventorier et de reconstituer les parcours. 02Toutefois, sauf rares exceptions, Fulton ne donne pas de visibilité à l’empreinte de ses pas sur les territoires qu’il arpente. 04De nombreuses œuvres de Fulton sont composées de courts textes qui ont pour fonction de répertorier les marches que l’artiste accomplit à travers le monde. >A VIEW FROM THE HIGHEST POINT IN NORTH AMERICA.Avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Portail du Land Art - Art avec et dans la Nature JEAN NOVIEL // Paysages fabriqués Pour mon travail au cinéma je suis régulièrement amené à concevoir de grands tirages qu'on vient placer à l'arrière des décors. Leur rôle consiste à donner l'illusion du réel et de sa profondeur dans le studio de prise de vues. Cette série justement pose la question du statut de l'image et de la représentation comme pure fabrication, qu'elle soit d'origine picturale, cinématographique ou littéraire. Images troublantes d'un monde relevant du rêve ou de l'imaginaire qui viennent instiller une forme de fiction dans notre lecture du réel... " Vous refusez de croire à tout cela, qui est pourtant devant vos yeux, parce que vous voulez que ce ne soit pas vrai. Série présentée en 2013 à l'occasion des Rencontres d'Arles et pour La nuit de l'année ainsi qu'àLille 3000, prix Sfr Jeunes Talents. Tirages jet d'encre ultrachrome 50x75 cm et 120x80 cm.

Related: