background preloader

Water wheel pump

Water wheel pump

http://www.youtube.com/watch?v=mN9iLNHGOYI

Related:  WaterWater Energy

[Dossier] Qu'est-ce que le design thinking ? On pourrait penser que c’est une mode, mais le design thinking est bel et bien né dans années 1950. De San Francisco à Delhi, en passant par Londres et Berlin, cette méthode qui oblige à repenser les cycles de création et de management en entreprise par le design convainc les plus réfractaires. Trois écoles spécialisées ont déjà ouvert. FrenchWeb a récemment consacré un atelier dédié en juillet dernier : qu’est-ce que le design thinking ? Comment les entreprises peuvent-elles en tirer parti? Process: le processus créatif dans une superbe vidéo ! Process est une superbe vidéo du collectif artistique Pluto. Comme l’indique la description de ce très court métrage sur Viméo, la vidéo illustre « ce qui se passe dans la tête d’un homme lorsqu’il expérimente le processus d’idéation et de création. » On peut y voir, de façon imagée, la tempête cérébrale que vit un artiste lorsqu’il est en phase de création. La peur, la solitude, la confusion et surtout la violence se côtoient jusqu’à la délivrance: le projet fini. Pour illustrer toutes ces émotions, les artistes de Pluto ont utilisé toute une variété d’effets visuels.

Audace - Les bonnes recettes pour innover et prospérer en 2013 Publié le 20 décembre 2012 Un monde ancien s'effondre, un monde nouveau émerge. L’Histoire montre que la plupart des entreprises leaders sont nées au cœur de crises majeures. En particulier, celle de 1929 a été la période la plus innovante pour les USA. Comment innover en temps de crise, et en particulier comment innover pour en sortir ? Tel était le thème du Mardi de l’innovation présenté par Marc Giget le 11 décembre dernier à l’ENSAM à Paris. Le Vinaigre des 4 voleurs Un peu d’histoire C’est lors de la grande peste qui eut lieu à Toulouse de 1628 à 1631, et qui fit plus de 50.000 vic­times, qu’on décou­vrit avec sur­prise 4 fief­fés voleurs qui prof­i­taient de l’épouvantable épidémie pour vis­iter les maisons aban­don­nées et con­t­a­m­inées, détrousser les cadavres et les mori­bonds, et ce, sans être le moins du monde inquiétés par le red­outable fléau. Ainsi peut-​on lire dans les archives du Par­lement de Toulouse : «Qua­tre voleurs y furent con­va­in­cus, lors de l’ancienne grande peste, qu’ils alloient chez les pes­tiférés, les étran­gloient dans leur lit et après voloient leurs maisons. Ce pourquoy ils furent con­damnés à estre brûlés vifs et, pour qu’on leur adoucit la peine et éviter d’estre pen­dus, ils décou­vrirent leur secret».

Related: