background preloader

Eau Vivante

Eau Vivante
Related:  Electricité, plomberie, ventilation.L'EAU

ELECTROMAGNETIQUE.COM - Solutions pour évaluer et se préserver des champs électromagnétiques Pôle relais | Site Pôle-relais : mares, zones humides intérieure Questions-réponses sur la phytoépuration Il existe effectivement des filières plantées conservant une fosse en prétraitement. Aquatiris ne souhaite plus utiliser ces installations pour plusieurs raisons. Tout d'abord les performances et la durabilité d'une telle installation sont nettement moindres que lorsque les effluents sont prétraités directement sur les filtres plantés. En effet, les eaux usées séjournent dans un espace confiné anaérobie (sans oxygène), ce qui les rend septiques et difficiles à traiter. De plus, on ne supprime pas l'inconvénient majeur des filières classiques : la fosse ! Et oui c'est elle qui est responsable des boues secondaires qu'il faut traiter en station d'épuration. Alors pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ??!!

ventilation - VMC, VMI, VNA ventilation, qu'en pensez vous ? Bonjour, mon avis aussi....Tout comme JB, la respiration artificielle.... berk....Elle a été inventée pour les maisons "sac en plastique" étanches qui n'ont aucun moyen d'éliminer l'excés d'humidité.En résumé, voilà pourquoi on a inventé la VMC-1 les maisons anciennes avaient des murs respirants et en plus des huisseries peu jointives donc pas besoin de VMC2- On a remplacé les murs respirants pas des murs étanches (enduit ciment...) et on a mis des fenêtres étanches.On pouvait ouvrir pour ventiler et éviter l'humidité. La masse thermique de la maison permettait de réchauffer rapidement la pièce.3- On a supprimé la masse thermique de la maison en plaçant de l'isolant à l'interieur des maisons. Donc les murs n'accumulent plus la chaleur. Dans une maison GREB, plus généralement une maison avec des murs respirants, on a évacuation de l'excès d'humidité. Vincent

France Libertés - L'Eau bien commun de l'huma comment et pour quoi faire ? France Libertés a choisi trois axes pour impulser le changement qui permettra la construction d’une société plus solidaire et plus juste. Dans les domaines de l’eau, du droit des peuples et d’une nouvelle conception de la richesse, France Libertés apporte ses solutions et ses propositions par le plaidoyer, la sensibilisation et le soutien aux actions de terrain de ses partenaires. En plaidant pour l’application de droits concrets, France Libertés s’appuie sur son héritage et son savoir-faire. Son travail auprès des décideurs à l’échelle internationale, nationale et locale permet à la Fondation de modifier durablement les sociétés grâce au respect des droits des populations. En s’impliquant dans des débats, colloques, et conférences et en créant des outils pédagogiques, France Libertés implique les citoyens, la société civile et les décideurs politiques pour repenser les priorités de la société.

Toilettes sèches : chassez les préjugés ! Les toilettes sèches ont le vent en poupe, fortement appréciées par ceux qui ne supportent pas le gaspillage d’eau. Pratiques, écologiques, et économiques, les toilettes sèches pourraient convaincre l si elles ne souffraient d’autant de préjugés. Pour beaucoup, les toilettes sèches sont encore un lieu un peu bizarre situé au fond d’un jardin où seuls les hippies écolo se rendent pour se soulager, refusant le confort moderne des toilettes à chasse d’eau, si pratiques. Préjugé n°1 : les toilettes sèches, ça sent mauvais Depuis toujours ou presque, vous avez l’habitude d’utiliser les toilettes à chasse d’eau. Le rapport Carbone/Azote permet alors d’enclencher le processus de compostage. Préjugé n°2 : Installer des toilettes sèches, c’est compliqué ! Les « toilettes sèches » sont également appelées toilettes à litière, toilettes à compost ou toilettes à litière biomaîtrisée. Préjugé n°3 : Mes amis vont trouver cela réac’ ! Préjugé n°4 : Les toilettes sèches, c’est pas légal! Ou encore :

Panneaux solaires, éclairage LED, éoliennes, kits solaires, hydro-turbines - Energiedouce Environment - Water - Water Framework Directive *Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité.*** Via LES-CABANES.COM Site spécialiste des cabanes en France ***Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité L'autonomie a toujours été relative à nos besoins et ce n'est pas H.D Thoreau pionnier de la décroissance dans son livre Walden qui dirait le contraire. En dehors des cités, nous avons la possibilité de nous "désabonner" des certains services par un équipement en matériels alliant les nouvelles technologies: panneaux solaires, batteries, téléphonies mobile... et des moyens plus traditionnels comme le chauffage au bois et les toilettes sèches. Avant tout chose il est important de comprendre et découvrir comment s’orienter vers un bâtiment à basse consommation en répondant à ses besoins par des dispositifs de production d’énergies renouvelables. Les alternatives : Un domaine détient un certain potentiel énergétique qu’il est possible d’utiliser pour nos besoins. Les énergies naturelles : Economiser l’énergie : Chauffage 1) Poêle à bois: Biogaz

Related: