background preloader

JAM ET LE BRF @.mov

JAM ET LE BRF @.mov

L'éducation à la désobéissance (part 1).avi Demande de DIF avant démission et refus durant préavis Bonjour, Vous me dites : "Lors des débats à l'Assemblée nationale, il a bien été rappelé que le régime du DIF en cas de démission était celui du DIF de droit commun. En somme, si je comprends bien, vous me "ressortez" l’argument selon lequel cette interprétation serait la "bonne" puisque telle était la "l'intention du législateur"... Vous savez comme moi, qu'une loi votée, promulguée et publiée, échappe totalement au législateur et que les tribunaux (et in fine la Cour de Cassation) sont seuls habilités à interpréter le texte si celui-ci est susceptible de plusieurs sens. Alors, ils ne se sont pas encore prononcés, mais cela va venir... D'ailleurs, encore faut-il que l'intention du législateur soit identifiable et incontestable ce qui est le plus souvent douteux. Et à supposer même que l'on puisse identifier une prétendue intention du législateur, ledit législateur (qui n'est qu'une abstraction) peut très bien changer d'intention au cours du temps : il suffit d'une alternance politique.

Terra preta Ces sols ont pour la plupart été créés par l’homme entre −800 et 500[5], les plus vieux remontant pour leur part à −2800[6]. Ils sont donc d'origine précolombienne. Des milliers d'années après leur création, ils sont si réputés au Brésil qu'ils sont récoltés et vendus comme terreau à poter (voir pédologie). Leur profondeur peut aller jusqu'à deux mètres[6]. Les étendues de terra preta sont généralement entourées de sols infertiles, principalement l'oxisol[3], mais aussi ferralsols, acrisols et arénosols[7]. Principales propriétés[modifier | modifier le code] La terra preta est un mélange complexe de terrain « naturel » (jaune ou rougeâtre et aride, dans le cas de l'Amazonie), de charbon, de fragments d’objets de poterie, de déchets organiques (résidus de récolte, déjections animales, os de poisson, etc.) et enfin de milliers de micro-organismes différents[8]. La terra preta est très fertile, ce qui est une anomalie par rapport aux sols peu productifs de la forêt amazonienne[9].

untitled peoplefuel By virtue of their authority, leaders have a dramatic impact on the energy of those they lead. In the face of increasing demand and diminishing resources, leaders are struggling to effectively build and sustain engaged, productive teams. LeaderFuel is an intensive one-day workshop following participation in our core curriculum, PeopleFuel. In advance of the program, we conduct a 360-survey for each participating leader, aimed at surfacing how well their direct reports feel the leader is meeting their energy needs.

Bois raméal fragmenté Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir BRF. Le bois raméal fragmenté, ou bois raméaux fragmentés (BRF), est un mélange non composté de résidus de broyage (fragmentation) de rameaux de bois (branches). Son utilisation peut avantager l'agriculture de type biologique ou dans une agriculture de protection. Il est aussi parfois utilisé en jardinage, à partir des tailles de haies par exemple. Le BRF sert principalement à réinstaller l'activité biologique mise à mal par le travail du sol (labour) qui détruit le lieu de vie des habitants du sol (pédofaune) en le bouleversant et le mettant à nu. Types de bois utilisables[modifier | modifier le code] Le bois de grosses branches (dit « caulinaire ») ne convient pas en BRF (il peut être utilisé en bois énergie). L'acidification des sols par le BRF est parfois crainte par certains mais c'est un effet qui n'a jamais été observé. Composition du bois raméal[modifier | modifier le code] Le BRF a différents rôles :

untitled B.R.F - le potager BIO Definition : le B.R.F. ou Bois Raméal Fragmenté : Ce sont de jeunes rameaux d'arbres ou d'arbustes broyés pour les réduire a l'état de petites particules appelées: le broyat . Historique : Dans les années 70, des ingénieurs agronomes québecois ont eu l'idée de valoriser l'énorme stock de déchets forestiers issus d'élagage sous les lignes électriques. A titre d'expérience , dans le but de reconstituer un taux d'humus déficient dans le sol de nombreuses exploitations agricoles, ils ont broyé et incorporé ces déchets forestiers . La structure de la terre s'en est trouvée profondément modifiée en présentant une floculation très améliorée, une grande résistance à la sécheresse et avec une fertilité décuplée. pendant 30 ans par l'Université de Laval , au Québec et par la Belgique, pour étudier le processus . est la meilleure source connue a ce jour : - d'amélioration de la structure du sol ( apport massif d'humus) - de fertilisation (gros apports d'éléments nutritifs) QUE BROYER? lien n°1 :

Related: