background preloader

C dans l'air du 19/07/2012

C dans l'air du 19/07/2012

http://www.francetvinfo.fr/

Related:  Courts Metrages #4Reading #5

Centrales nucléaires et leucémies infantiles Notre communiqué de presse du 12/01/2012 La revue Journal International du Cancer vient de publier dans son numéro de janvier une étude scientifique établissant une corrélation très claire entre la fréquence des leucémies infantiles aigües et la proximité des centrales nucléaires [1]. Cette étude épidémiologique rigoureuse, menée par une équipe de l’INSERM [2], de l’IRSN [3], ainsi que le Registre National des maladies hématologiques de l’enfant de Villejuif, démontre pour la période 2002-2007 que la fréquence d’apparition de leucémies infantiles (enfants de 0 à 14 ans) augmente de façon importante dans un rayon de 5 km autour des centrales nucléaires françaises - jusqu’à 2,2 fois plus chez les enfants de moins de 5 ans.

Tricherie en Bourgogne. La maison de négoce Labouré-Roi située à Nuits Saint-Georges est actuellement dans l’œil du cyclone. Troisième négociant de Bourgogne, Labouré-Roi était jusqu’à présent très réputé pour son sérieux mais il semble qu’on soit devant une affaire de tricheries très importante. Pendant plusieurs années, les responsables de cette vénérable maison se sont livrés à des tromperies à grande échelle puisqu’on estime à plusieurs millions le nombre de bouteilles vendues dont le contenu n’était pas conforme à l’étiquette. Le consommateur était doublement abusé : le vin acheté ne correspondait pas à l’étiquette mais en plus les tricheurs complétaient les fûts avec du vin de table. Les patrons de l’entreprise, les frères Cottin, l’œnologue et l’administrateur ont été mis en garde à vue.

Nicolas Sarkozy à la télé, ou l'art du ripolinage médiatique - Laurent Joffrin Quand en finira-t-on avec cette cérémonie archaïque qu'on appelle "entretien avec le président de la République" et qui n'est pas digne d'une démocratie moderne ? Jeudi dernier, une nouvelle fois, la politique ne s'est pas grandie et la presse s'est abaissée. Présentée sous l'apparence d'une série de questions et de réponses destinées à informer le public, cette rencontre avec Nicolas Sarkozy a eu pour unique fonction de présenter la parole élyséenne sous le jour le plus favorable, dans des conditions et selon un scénario contrôlés de bout en bout par celui qui était censé se soumettre à un examen critique. Loin de servir à mettre en question le pouvoir et à entendre ses explications, cet entretien a pour seul objectif d'entretenir l'image du président.

Un salarié du privé sur trois a eu un arrêt de travail en 2010 En cette période de polémique sur les fraudes à la Sécurité sociale, le chiffre a de quoi frapper les esprits. En 2010, 32% des salariés du privé, soit quasiment un sur trois, ont eu un arrêt de travail à la suite d’une maladie ou d’un accident de travail, selon des données publiées mardi 13 décembre par Malakoff Médéric, groupe qui gère des complémentaires santé et retraite. Chez les ouvriers, ce taux grimpe à 41%, tandis qu’il descend à 26% chez les cadres. En moyenne, sur les 2,5 millions de salariés de l’échantillon, cela correspond à 14,5 jours d’arrêt par salarié (21 jours pour les ouvriers, 7 jours chez les cadres). Ce qui confirme des chiffres déjà publiés dans d’autres enquêtes. En revanche, l’étude ne dit pas dans quelles proportions ces arrêts sont justifiés ou non.

Côte de Nuits : la maison Labouré-Roi poursuivie pour tricheries sur les étiquettes Entre 2005 et 2009, plus de 2 millions de bouteilles de vins bourguignons auraient été vendues par la maison de négoce Labouré-Roi (Côtes de Nuits) avec des étiquettes ne correspondant pas à leur contenu. D’après le quotidien Le Bien Public, cette tricherie sur les étiquettes concernerait toute la gamme d’appellations de la maison, des beaujolais villages aux Premiers et Grands Crus (Clos de Vougeot, Chambertin...), en passant également par les médailles. Interrogé par le Bien Public, Michel Baldassini (président délégué du Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne) déclare « qu’il faut attendre que les faits soient avérés pour se prononcer, mais s’il y a vraiment quelque chose, nous ne resterons pas insensibles ». L'affaire risque fort d'être déplorable pour l'image des vins bourguignons.

Politique : Sarkozy peaufine sa stratégie de campagne Le chef de l'État «intéresse toujours les Français», note-t-on à l'Élysée. Encourageant. Près de 12 millions de téléspectateurs ont regardé Nicolas Sarkozy jeudi soir sur TF1 et France 2. «Ils sont restés devant leur poste pendant une heure et quart», note l'Élysée. «Les malades ne s'autorisent plus à s'absenter» Les Français rechignent à demander des arrêts maladie. Selon un sondage Obea/Infraforces paru le 8 décembre, ils sont même 60% à en avoir refusé contre l'avis de leur médecin. Jacques Battistoni est secrétaire général du syndicat des médecins généralistes MG France et officie dans le Calvados. Il y voit un signe de la souffrance au travail. Un Français sur six dit avoir déjà refusé de prendre un arrêt de travail, comment l'expliquer ? La prescription d'un arrêt de travail tourne souvent à la négociation.

Bourgogne: fraude dans une maison de négoce de vin - Viticulture viticulture La maison Labouré-Roi, fondée en 1832, fait partie des trois principaux négociants de vins de Bourgogne. B.L. avec l'AFP Publié le 13/06/2012 | 13:15, mis à jour le 09/10/2012 | 15:52 Sarkozy: 11,9 M de téléspectateurs L'émission consacrée à la crise avec Nicolas Sarkozy diffusée simultanément sur TF1 et France 2 hier soir a été regardée par 11,9 millions de téléspectateurs, a annoncé l'institut de mesure Médiamétrie. TF1 a rassemblé 6.970.000 personnes (25,5% de part d'audience), tandis que France 2 a réuni 5.011.000 téléspectateurs (18,3% de part d'audience). L'émission spéciale co-présentée par Jean-Pierre Pernaut et Yves Calvi avait démarré à 20h15. Sur les autres chaînes, le téléfilm "Dans la peau d'une grande" sur M6 a été vu par 4,2 millions de personnes (16,2% de part d'audience) et le film "Welcome" par 1,9 million de téléspectateurs (7,2% de part d'audience) sur France 3.

Rembourserment des indemnisations amiante : Eva Joly scandalisée Publié le vendredi 23 décembre 2011 à 06h00 Pour l'ancienne magistrate Eva Joly, quand une décision de justice est «incompréhensible», c'est qu'elle est «mauvaise». La candidate EE-LV à la présidentielle Eva Joly estime « insupportable » la décision de justice exigeant le remboursement par les victimes de l'amiante d'une partie de leurs indemnités.

Related:  SurvivalMaladie