background preloader

Air France (Air France-KLM) lance HOP !, la compagnie qui doit contrer les low cost en régions

Air France (Air France-KLM) lance HOP !, la compagnie qui doit contrer les low cost en régions
HOP ! C'est le nom de la nouvelle compagnie qu'a annoncé ce lundi en début d'après-midi Air France pour rebondir dans le transport régional. Il s'agit du dernier pan de la restructuration de l'activité court et moyen-courrier d'Air France. Censée symboliser la simplicité d'un voyage aérien, cette marque commune ("Hop ! for Air France" plus précisément) va chapeauter trois compagnies filiales régionales du groupe, Regional et Britair et Airlinair, dont les noms vont tous s'effacer au profit de HOP ! Ce pôle régional, qui sera piloté par Lionel Guérin, PDG jusqu'ici de Transavia et d'Airlinair, pèsera près d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires, possèdera 98 avions de 48 à 100 sièges (dont 12 pour maintenance et réserve) et assurera près de 500 vols par jour vers plus de 130 destinations françaises et européennes. Autonomie de gestion Regional, le poil à gratter Pas contre une ouverture du capital Un dossier compliqué Pour autant, certains observateurs sont sceptiques.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20130127trib000745192/air-france-lance-hop-la-compagnie-qui-doit-contrer-les-low-cost-en-regions-.html

Related:  shanon12melanietarnAir France et le low-coast

Air France lance une nouvelle compagnie Ce projet de « reconquête » vise à proposer des vols moins chers mais la nouvelle compagnie ne sera pas une low cost, assure le groupe. Air France va développer une nouvelle compagnie aérienne pour s’adapter aux « situations d’hyper-concurrence » face aux compagnies du Golfe « qui se développent à bas coûts sur des marchés clés où Air France-KLM souhaite continuer à croître », précise le groupe dans un communiqué. Ce projet de « reconquête », baptisé Boost, doit être présenté, jeudi 3 novembre, par le PDG d’Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac. Son objectif, permettre au groupe « d’être offensif en ouvrant de nouvelles lignes, en rouvrant des lignes fermées car non rentables et en conservant des lignes menacées ». Le projet Boost vise à proposer des vols moins chers mais ne sera pas une low cost, assure le groupe.

Les projets d'Air France dans le transport régional et le low-cost Les intentions d'Air France pour redresser son activité moyen-courrier sont arrêtées. Si le redressement du groupe passe par une forte amélioration de la productivité du personnel d'Air France (extension du concept bases de province), il passe aussi par la mise en place d'un nouveau modèle pour les filiales régionales (qui exploitent des avions de 50 à 100 sièges) Britair, Regional et Airlinair ainsi que le fort développement de Transavia la filiale mi-charter-mi-low-cost. Jeudi, en comité central d'entreprise (CCE), Alexandre de Juniac, PDG d'Air France, fera un point d'étapes sur l'avancée du plan Transform 2015.

La dernière carte d'Air France face aux low-cost C'est la dernière cartouche dans le barillet d'Air France. Celle qui doit à tout prix faire mouche pour éviter à la compagnie de s'effondrer définitivement face aux low-cost sur les vols courts et moyen-courriers dits de point-à-point (par opposition au trafic de correspondances). En lançant dimanche sa première base de province à Marseille, la compagnie espère enfin avoir trouvé la recette pour pratiquer des prix attractifs (environ 25 % inférieurs en moyenne à ce qu'ils étaient) sans perdre d'argent. Hop en ligne avec ses objectifs Wednesday, May 28, 2014 5:33 PM GMT La compagnie Hop!, filiale régionale du groupe Air France, est en ligne avec son objectif de retour à l'équilibre cette année, a annoncé mercredi son PDG dans un entretien à l'AFP. "Le résultat d'exploitation 2013 était négatif de 30 millions d'euros. L'objectif cette année est d'être à l'équilibre. A la fin du mois d'avril, on est sur le budget", a déclaré Lionel Guérin.

Air France peut-elle vraiment faire du low-cost long-courrier ? Face au développement du low-cost long-courrier en Europe avec la montée en puissance de la compagnie à bas coûts Norwegian, de celle d'Eurowings, la filiale low-cost de Lufthansa, et de l'arrivée de la française French Blue dans le ciel français, Air France-KLM et Air France s'interrogent sur la meilleure réponse à apporter à ce nouveau type de concurrence. « Nous travaillons sur l'ensemble des hypothèses pour répondre à ce défi », indiquait le 21 septembre dernier au salon du tourisme IFTM Top Résa, Jean-Marc Janaillac, le nouveau PDG d'Air France-KLM. La réponse sera présentée le 2 novembre prochain au conseil d'administration du groupe. Le mot "low-cost" irrite Parmi les hypothèses figure évidemment le lancement d'une activité low-cost long-courrier. Une hypothèse qui anime les débats en interne à Air France mais aussi dans toute la communauté du transport aérien français.

transavia.com Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Transavia Holland (ou « transavia.com ») est une compagnie aérienne à bas prix néerlandaise et française créée en 1965 et basée à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol. Elle dispose d'une filiale française, Transavia France (appelée aussi « transavia.com France »), créée en 2007 et basée à l'aéroport de Paris-Orly. Transavia Holland est contrôlée à 100 % par la compagnie KLM. Transavia France est détenu à 60 % par Air France et à 40 % par Transavia[2]. Les deux entreprises commercialisent leurs vols sous la marque transavia.com et disposent d'un site internet et d'un système de réservation commun.

Related: