background preloader

Enfant différent : autour de l'enfant handicapé

Enfant différent : autour de l'enfant handicapé

http://www.enfant-different.org/

Related:  M1 Accompagnement d’un enfant dans les activités quotidiennesM3 Les soinsM3 Les soinsAUTISME

La maltraitance des enfants La maltraitance à enfant désigne les violences et la négligence envers toute personne de moins de 18 ans. Elle s’entend de toutes les formes de mauvais traitements physiques et/ou affectifs, de sévices sexuels, de négligence ou de traitement négligent, ou d’exploitation commerciale ou autre, entraînant un préjudice réel ou potentiel pour la santé de l’enfant, sa survie, son développement ou sa dignité, dans le contexte d’une relation de responsabilité, de confiance ou de pouvoir. Parfois, on considère aussi comme une forme de maltraitance le fait d’exposer l’enfant au spectacle de violences entre partenaires intimes.

Matériel de sécurité : que choisir ? Prises électriquesLes petits trous des prises électriques attirent les enfants. Vous n’aurez donc d’autres choix que d’installer des cache-prises. Il vous en faudra pour toutes celles accessibles aux enfants. Rassurez-vous, ce type de produit ne coûte pas cher. Vous en trouverez facilement dans les magasins de bricolage. Les portes et les tiroirsAfin d’éviter que les enfants n’ouvrent les différentes portes de vos meubles et ne se pincent, les bloque-tiroirs et bloque-placards sont indispensables.

La protection maternelle et infantile (PMI) Le service de protection maternelle et infantile (PMI) est un service départemental, placé sous l’autorité du président du conseil départemental et chargé d’assurer la protection sanitaire de la mère et de l’enfant. Il organise des consultations et des actions de prévention médico-sociale en faveur des femmes enceintes et des enfants de moins de 6 ans. Il joue également un rôle essentiel en matière d’accueil des jeunes enfants : instruction des demandes d’agrément des assistantes maternelles, réalisation d’actions de formation ; surveillance et contrôle des assistantes maternelles ainsi que des établissements et services d’accueil des enfants de moins de 6 ans. Missions, organisation et fonctionnement des services de PMI (Code de la santé publique, articles L2111-1 et L2112-2)

La périnatalité : la naissance n’est pas qu’une histoire médicale ! – Les cahiers de l'Université Paris Descartes Les progrès médicaux réalisés durant les dernières décennies ont bouleversé les repères : on parle d’extrême prématurité, de gestation pour autrui… La procréation médicalement assistée a transformé la parentalité. Lors des États Généraux de la Bioéthique (menés au premier semestre 2018), c’est le thème “Procréation et Société” qui a reçu le plus de contributions et de votes. Ces sujets témoignent de la nécessité de s’interroger et de réfléchir sur cette étape de la vie, sur les émotions qui l’accompagnent et sur la triade père-mère-nouveau-né à laquelle tous les professionnels de la périnatalité apportent des soins sécuritaires, tant techniques que relationnels et psychiques.

[ Spot] Pour développer ses 5 sens, pas d'écran avant 3 ans Vidéo d'une minute pour redécouvrir combien un enfant de moins de 3 ans développe ses 5 sens et apprend 1001 choses en jouant plutôt que d’être fixé aux écrans. Avant 3 ans, c’est de manière permanente que l’enfant construit son intelligence en s’engageant dans 1001 mini-expériences ludiques qui lui permettent de découvrir et comprendre le monde. Il met tout en bouche, touche tout, frappe plus ou moins fort les objets pour en sentir la texture ou tester leur sonorité. 100 fois, il observera la tour de cubes vaciller et s’écrouler, les billes rouler ; il adore tout porter à son nez, renifler les différentes odeurs des peluches, des blocs couverts de salives,... Toutes ces expériences dans lesquelles il s’engage, lui permettent de développer ses 5 sens. Ces premières années de vie sont primordiales pour la maturation de son cerveau, donc de son avenir. Devant un écran, tout cet univers en 3 dimensions se réduit à 2 sens : la vue et l’ouïe.

Les apports diététiques de la naissance à 1 an Il ne faut pas vivre pour manger, mais manger pour assurer quantitativement et qualitativement ses besoins nutritionnels. Le fœtus n’a pas de difficulté pour assurer ce besoin, cependant c’est sa mère qui s’en occupe. Le nouveau-né découvre qu’il va devoir se prendre en charge dès que le cordon ombilical est coupé. Une fameuse aventure commence alors avec ses satisfactions, mais aussi ses déboires. Pendant la vie utérine Qu’est-ce que la maltraitance faite aux enfants ? Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) « La maltraitance de l’enfant s’entend de toutes les formes de mauvais traitements physiques et/ ou affectifs, de sévices sexuels, de négligence ou de traitement négligent, ou d’exploitation commerciale ou autre, entraînant un préjudice réel ou potentiel pour la santé de l’enfant, sa survie, son développement ou sa dignité dans le contexte d’une relation de responsabilité, de confiance ou de pouvoir. » Les violences physiques Les violences physiques se traduisent par l’usage de la force ou de la violence contre un enfant, de telle sorte qu’il soit blessé ou risque de l’être : frapper (avec la main, avec le poing, avec le pied, avec un objet…), mordre, brûler, empoisonner, droguer ou inciter à consommer des substances dangereuses (alcool, tabac, stupéfiants…), étouffer, étrangler, secouer, bousculer, noyer… Les violences commises contre les enfants n’ont pas besoin d’être habituelles ou répétées pour tomber sous le coup de la loi.

Maternage des bébés selon la culture des parents On ne s’occupe pas de son enfant de la même façon en Afrique qu’en Norvège. Les parents, selon leur culture, ont des habitudes qui leur sont propres. Les mamans africaines ne laissent pas pleurer leur bébé la nuit alors qu’en Occident, il est conseillé (moins qu’avant) de ne pas accourir au moindre sursaut de son nouveau-né. Allaitement, portage, endormissement… Tour du monde des pratiques en images… Sources : « A hauteur de bébés » de Marta Hartmann et « Géographie des pratiques éducatives par pays et continents » par www.oveo.org Nourrissons et enfants (de la naissance à 13 ans) Les vaccinations sont indispensables chez les bébés et les enfants. Elles permettent de les protéger efficacement et durablement contre différentes maladies infectieuses graves, voire parfois mortelles pour les plus petits. Les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’infection à Haemophilus influenzae b, l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont obligatoires chez les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018.

Facile à Lire et à Comprendre (FALC) – GNCRA Les articles du GNCRA traduits en FALC Le GNCRA propose certains articles du site en FALC, ils sont reconnaissables grâce au picto suivant sur lequel il faut cliquer : C’est quoi l’autisme ? Handicap en établissements de santé – Mieux organiser les soins Le parcours des personnes en situation de handicap à l’hôpital ressemble encore parfois à celui du combattant. La HAS publie un guide de bonnes pratiques afin d’aider les établissements de santé à répondre aux besoins spécifiques de ces patients. Publié en 2013, le rapport de Pascal Jacob sur « l’accès aux soins et à la santé des personnes handicapées » est sans appel : en France, près de trois millions de personnes handicapées* pourraient être mieux soignées. En cause, de nombreux obstacles, parfois difficiles à surmonter : accessibilité des lieux, difficultés de communication, place insuffisante des aidants, manque de coordination entre professionnels de santé, absence d’interlocuteur dédié… Loin d’une simple liste à la Prévert, ces freins entravent considérablement l’accès aux soins.

Hygiène bucco-dentaire et handicap : guide de recommandations Implantée sur le site du Centre Hospitalier le Vinatier, à Bron en région lyonnaise, l’association Santé Orale Handicap Dépendance Et Vulnérabilité (SOHDEV) a pour volonté de rassembler des professionnels médicaux et paramédicaux impliqués dans la prise en charge de la santé orale des personnes en situation de handicap, de dépendance ou de vulnérabilité. Les responsables d’institutions médico-sociales (MAS, FAM, CAMPS, EHPAD...) ainsi que les aidants et les associations d’usagers sont également partie prenante des actions conduites par l’association. Dans son guide des recommandations Hygiène bucco-dentaire et handicap, SOHDEV propose une synthèse des connaissances et formule un ensemble de recommandations constitué de 15 protocoles d’hygiène bucco-dentaire ayant pour finalité d’aider les professionnels du secteur médical et du secteur médico-social à choisir et à appliquer des gestes techniques conformes et efficaces, adaptés aux besoins de la personne en situation de handicap.

Outil à télécharger sur l'hygiène personnelle La FEBRAP, Fédération bruxelloise des Entreprises de Travail Adapté, propose sur son site Internet le téléchargement de l'outil "Hygiène personnelle". Destinée aux personnes en situation de handicap, cette mallette présente les règles de base simplifiées de l'hygiène personnelle. Elle propose des activités ludiques afin de faire prendre conscience de la nécessité d'avoir une bonne hygiène. L'outil est construit autour de différents supports qui permettent de décliner 8 thématiques de l'hygiène personnelle : hygiène générale, hygiène corporelle, hygiène des cheveux, hygiène du nez, hygiène des dents, hygiène des mains, hygiène des pieds, hygiène des vêtements. Cet outil est également empruntable au centre de documentation de l'IREPS à Rouen.

[Livre] Jouer pour grandir L’enfant, dès sa naissance, a un besoin vital de jouer pour entrer en contact avec son environnement. Jouer est sérieux car, en jouant, il construit sa santé relationnelle et affective. C’est avec son corps qu’il fera ses premières expériences ludiques, saisissant ensuite les objets, jubilant des émotions nouvelles qu’il produit et provoque en retour, répétant et rythmant ses découvertes ludiques.

Related: