background preloader

IDropProject - Accueil

IDropProject - Accueil
Related:  Actu Formation

Christophe Tricot - Cartographie Sémantique : des connaissances à la carte. News Création d'un portail sur la cartographie sémantique : www.knowledge-mapping.net "Cartographie Sémantique : des connaissances à la carte." Le 24 novembre 2006, j’ai présenté ma thèse intitulée : « Cartographie sémantique : des connaissances à la carte ». Voici quelques ressources associées : La présentation au format powerpoint et pdf : Le mémoire au format pdf : Le jury était composé de : Jean-Paul Barthès : Professeur des Universités, Président du jury Guy Melançon : Professeur des Universités, Rapporteur Xavier Briffault : Chargé de recherche CNRS HDR, Rapporteur Anne Dourgnon‑Hanoune : Ingénieur recherche EDF R&D, Membre invité André Manificat : Directeur du GRETh INES-RDI, Membre invité Christophe Roche : Professeur des Universités, Directeur de thèse Daniel Beauchêne: Maître de Conférences, Codirecteur de thèse Encore merci à tous ceux qui étaient présents ce jour important.

A propos Si l'open source entre dans les entreprises, ce n'est pas juste l'affaire de programmeurs incontrôlables. C'est véritablement que les bénéfices sont énormes. Les administrateurs et exploitants le savent: rien n'est plus fiable et performant qu'un serveur Linux pour faire tourner un serveur d'application java, par exemple, ou encore une base de données. D'ailleurs, il serait ridicule d'affirmer « nous sommes une grande entreprise, avec un immense système d'information, critique pour la marche des affaires, l'open source n'est pas fait pour nous ». Dans une étude de Forrester réalisée en 2008, puis en 2010, une des tendances qui se dégage est que les raisons citées pour adopter davantage d'open source dans les entreprises ont évolué, le moindre coût étant moins souvent cité parmi les premières motivations, tandis que l'indépendance et la liberté de choix, la robustesse, l'ouverture, .. sont plus souvent mentionnés.

Cartographie sémantique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cartographie sémantique correspond à la cartographie d’un espace informationnel basée sur sa sémantique. En d’autres termes, la cartographie sémantique est le recours à des représentations graphiques d’un ensemble d’informations (sous forme de cartes) pour partager et créer des connaissances. La cartographie sémantique est une activité essentielle à la gestion des connaissances, qui permet de tirer parti de toute la richesse des informations des organisations. Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Outils[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Portail de l’information géographique

Quelques mots sur le travail collaboratif Le terme "collaboratif" est assez répandu sur le web, nombreux étant les projets et travaux menés en commun par des groupes de personnes organisés selon des méthodes dérogeant un peu des méthodes de travail "traditionnelles". On pensera par exemple à GNU /Linux, Wikipédia (et tous les Wiki d'ailleurs), ou encore Framasoft... Dans les entreprises, et pour la plupart d'entre nous, ce n'est pas vraiment une façon habituelle de travailler. Et pourtant, il peut y avoir de nombreux avantages au travail collaboratif, à condition de s'y prendre de la bonne façon, et d'éviter certains écueils. J'ai trouvé à ce sujet des tonnes de ressources extrêmement complètes sur le web, mais qui nécessitent de vraiment se plonger dans le sujet. Voici donc quelques idées synthétiques issues de ces lectures et de ma propre expérience, en renvoyant vers les sources si tu veux en savoir plus. Les caractéristiques du travail collaboratif Allez, une petite définition pour faire le mec qui a creusé le sujet :

Méthode Maths : cours et exercices de Maths en vidéo Stéphane Côté Au secours… trop d’info L’infobésité vous connaissez ?! Non ? La bonne question serait en fait, l’infobésité, est-ce que vous en souffrez ? L’infobésité désigne le surplus d’informations que nous recevons chaque jour et qui finalement a un impact négatif sur notre travail et sur la productivité globale des entreprises. Commençons par les e-mails qui représentent la première source d’information en entreprise (selon 61% des interrogés). Parallèlement et paradoxalement alors que nous sommes submergés par l’information, un salarié passe en moyenne 25 minutes par jour à rechercher des informations dont il n’a pas directement accès. Les conséquences pour l’entreprise sont lourdes. Quand trop d’info désinforme ! Être et rester informé tel est l’enjeu des entreprises. Les média, les e-mails, les réseaux sociaux, mon smartphone, ma tablette, ma télé, etcetera ! Vous aussi calculez-votre degré infobésité grâce au test de Mindjet . Charline LEMEE

ORME 2014 : Quelle plus-value pédagogique pour l’École numérique ? Les Rencontres de l’Orme mardi 27 et mercredi 28 mais 2014 ont rassemblé un grand nombre d’intervenants et acteurs éducatifs, pédagogiques, culturels, institutionnels et industriels autour d’une grande thématique : « Ecole numérique : une école augmentée ? » Pour lancer le sujet, expliquer cette thématique qui peut apparaître sibylline au premier abord et proposer quelques pistes de réflexion, Jacques Papadopoulos, directeur du CANOPÉ–CRDP d’Aix-Marseille a réuni autour de lui plusieurs chercheurs, pédagogues ou acteurs du Ministère de l’Education Nationale, autour d’une table ronde inaugurale des plus intéressantes. École numérique : une école augmentée ? Avec cette question première, des dizaines d’autres questions sont sous-jacentes. Quelles préconisations pour lever les obstacles au développement du numérique à l’École ? - des freins pédagogiques : ils ont été identifiés dans le fait que les usages dans les classes n’étaient pas présents. Alexandra Mazzilli

Centre de prospective de l'apprentissage, de l'enseignement professionnel et technologique | agefa-pedagogie En collaboration, avec des chambres de commerce et des écoles représentant des branches professionnelles significatives du monde des PME PMI, AGEFA PME a constitué, en 2011, un centre de prospective de l'apprentissage de l'enseignement professionnel et technologique. Vous trouverez ici en téléchargement des études issues de nos travaux précédents qui étaient réalisés dans le cadre de notre observatoire de l'enseignement professionnel et de l'apprentissage. Ces études sont notre patrimoine. - l'orientation, - l'Europe, - les TIC, - l'apprentissage et son évolution. Nous y ajoutons également, dans le cadre d'une de nos prochaines études, le développement durable. Pour votre information, voici les prochains thèmes d'études que nous souhaitons vous faire partager: Le BTS, passeport pour l’emploi ? Quelles promesses attendre du cycle court ? Notre réflexion s’est faite en trois axes : Quels sont les outils de recherche, de suivi et de financement de la mobilité ?

Le numérique à l'école. France-culture C’est couru d’avance. De la loi de refondation de l’école en discussion depuis hier soir à l’Assemblée nationale, on risque fort de ne retenir que l’écume : à savoir le débat sur les rythmes scolaires.Il y a pourtant tant d’autres choses à dire sur ce texte, prévu pour être adopté par le Parlement, au plus tard début juillet. Le numérique par exemple. Vincent Peillon en a fait un des piliers de sa refondation, plaidant pour une « stratégie numérique globale », afin, -c’est le ministre qui parle- de « faire entrer l’école dans le XXIe siècle ». En quoi consiste cette stratégie ? Bernard Stiegler, Pierre Moeglin et Marianne Baby J-C F © Radio France L’objectif est ambitieux : il s’agit de rendre l’institution plus efficace en réduisant les inégalités, via notamment la mise en place d’un service public de l’enseignement numérique. Toutes ces intentions semblent frappées au coin du bon sens. « Quel sens donner au numérique à l’école ? Et le contrepoint de Julie Gacon: Suivez-nous aussi sur :

Méthode du dynamique et du funiculaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La méthode du dynamique et du funiculaire est une méthode graphique de résolution des problèmes de mécanique statique (statique graphique). Elle consiste à tracer deux diagrammes : le dynamique ou polygone des forces : les vecteurs force sont représentés avec une échelle donnée (par exemple 1 cm = 100 N) et mis bout à bout ; à l'équilibre, ils forment un polygone fermé, ce qui traduit le fait que la somme des forces est nulle ;le polygone funiculaire, ou funiculaire : sur le dessin représentant le système, on trace des segments de droite limités par les lignes d'action des forces, et à l'équilibre, on a un polygone fermé ; ceci traduit le fait que la somme des moments des forces par rapport à un point est nulle (théorème de Varignon). Le dynamique et le funiculaire sont donc une illustration graphique du principe fondamental de la statique. Principe de la méthode[modifier | modifier le code] et Puis, on écrit un tableau de deux lignes :

Related: