background preloader

Impression 3D en ligne

Impression 3D en ligne
Exemples d'imprimantes 3D : ZPrinter 650 de ZCorporation, Formiga P100 de EOS,Desktop Factory 3D printer de 3D Systems, Dimension Elite Printer de Dimension. Table des matières 3D Volume Print 22 novembre 2011 : le site est fermé, nous avons contacté l'équipe pour en savoir plus. Site officiel Exemples d'objets imprimés par 3D Volume Print d3Dprint date de mise à jour : 30/11/10 (pas de modification) Site officiel Exemples d'objets imprimés par d3Dprint i.materialise date de mise à jour : 22/11/11 mise à jour des matériaux et prix Site officiel - Twitter - Facebook Exemples d'objets imprimés par i.materialise Ownage Manufacturing (OMFG) 22/11/11 : le site est en maintenance. Site officiel - Twitter - Flickr Exemples d'objets imprimés par Ownage, issus de leur profil Flickr Print Value date de mise à jour : 30/11/2010 (changement du lien vers le site) Site Officiel Exemples d'objets imprimés par Print Value ProtoDemon 22/11/11 : site apparemment hors service. Site officiel Sculpteo Shapeways SolideXpress

http://www.3dvf.com/dossier-616-1-impression-3d-en-ligne.html

Related:  Imprimante 3DEntrepriseArt Visuel et Sonore

Déjà des imprimantes 3D personnelles à moins de 800 euros Ce nouvel objet va-t-il envahir nos bureaux beaucoup plus vite qu'on ne l'aurait pensé ? Lorsque nous avions parlé des imprimantes 3D en 2008, pour évoquer une révolution communiste en marche, nous avions fait ce parallèle avec l'évolution du prix des imprimantes papier pour montrer que le coût actuellement inabordable de l'impression d'objets pourrait rapidement baisser : Le prix d'une imprimante personnelle est passé d'environ 1000 euros en 1982 à 300 euros en 1997... et seulement 20 euros aujourd'hui pour les moins chères. C'est-à-dire que le prix de l'imprimante personnelle a été divisé par 50 en une seule génération (et ceci sans même tenir compte de l'inflation).

Impression 3D - Kallisto, distributeur de materiels 3D : conception 3D et prototypage rapide Impression 3D L’impression 3D est une technologie de fabrication rapide récente. Développée par le MIT (Massachusetts Institute of Technology), elle permet de générer un objet réel à partir de données numériques (fichiers CAO) en le découpant en tranches puis en ajoutant et solidifiant de la matière couche par couche pour au final obtenir la pièce terminée. Le principe est proche d’une imprimante 2D classique : les buses utilisées, qui déposent de la colle, fonctionnent de manière similaire aux imprimantes de bureau. C’est l’empilement de ces couches d’epaisseurs qui génère le volume de l’objet.

Solidoodle : une imprimante 3D à moins de 400 euros Ca y est, les imprimantes 3D sont réellement à portée du grand public. L'an dernier, nous avions publié un article sur l'iModela iM-01 proposée à moins de 800 euros, et plusieurs d'entre vous nous avaient fait remarquer à juste titre qu'il ne s'agissait pas d'une imprimante 3D au sens propre, mais plutôt d'un sculpteur qui grave les objets dans un bloc. Cette fois, la Solidoodle 2 vendue 499 dollars (375 euros) est bien une imprimante 3D qui fabrique les objets par superposition de matière plastique. La société Solidoodle a été fondée par Samuel Cervantes, un ancien cadre de Makerbot (qui propose lui-même des imprimantes 3D à moins de 2000 dollars).

Impression 3d - Comparer et acheter au meilleur prix Limpression 3D, la troisième révolution industrielle ? L'impression 3D, qui consiste à imprimer des objets en trois dimensions via une imprimante dédiée, est une technologie en plein essor. Longtemps... Une nouvelle révolution industrielle ?

PrintrBot : Les plans sont disponibles sur Thingiverse Il y a quelque temps, je vous ai présenté le projet PrintrBot, un imprimante 3D économique et simple à réaliser. Comme l’avait promis Brook Drum, son concepteur, il vient de mettre à disposition les plans de chaque pièce sur Thingiverse. Cela est une bonne occasion pour rendre cette imprimante totalement réplicative, mais c’est aussi un moyen pour réaliser la votre facilement si vous disposer déjà d’une autre imprimante 3D, ou si vous connaissez quelqu’un qui pourra réaliser les pièces pour vous. Vous pouvez donc retrouver toutes les fichiers 3D de chaque pièce au format STL sur Thingiverse.

Les imprimantes 3D fabriquent leur lobbying Tuer dans l'oeuf la nouvelle techno disruptive : c'est le risque qui vise les imprimantes 3D. Des machines connectées aux ordis permettant, à la maison, de fabriquer des objets réels en leur transmettant des plans. Les premières demandes de retrait de fichiers arrivent, au nom du droit d'auteur. Mais ses défenseurs prennent les devants et organisent leur lobbying. Imprimante 3D Ultimaker - (cc) Ophelia Noor pour Owni Public Knowledge, une organisation américaine de défense des libertés numériques, l’avait annoncé dans son livre blanc éloquemment intitulé “Ce sera formidable s’ils ne foutent pas tout en l’air : impression 3D, propriété intellectuelle, et la bataille sur la prochaine fantastique technologie disruptive”.

Les matériaux Chez Impression-3d.com, nous maîtrisons huit technologies d’impression 3d et assimilées, ce qui nous permet de vous proposer plus de 20 matériaux différents. Cette poudre permet de réaliser des objets directement en couleur 650x540dpi. Le matériau de base est constitué de gypse il est rigide et les couleurs sont très vives. La finition de base donne un toucher rugueux qui peut être amélioré par apprêtage. Malgré la rigidité le matériau reste fragile.

Solidoodle, l'imprimante 3D à moins de 400 euros ! L'imprimante 3D a l'aspect peu avenant d'un four. Elle est capable de générer un objet de 15 cm³ en réalisant des formes en superposant des couches d'une matière plastique. © Solidoodle Solidoodle, l'imprimante 3D à moins de 400 euros ! - 1 Photo Créer n’importe quel objet en plastique en 3D à la maison, c’est un rêve d’enfant qu’il est techniquement possible de concrétiser depuis maintenant quelques années. Impression 3D : les entreprises doivent s'équiper maintenant, selon Gartner L’impression en 3D est en train de passer d’un marché de niche à un marché généralisé. Les entreprises qui tardent à examiner comment la technologie pourrait leur être bénéfique seront désavantagées sur le plan de l’innovation par rapport à leurs rivales qui prennent la technologie au sérieux. Tel est le message à retenir d’une note de recherche de Gartner qui explique que le moment est idéal pour expérimenter la technologie car le prix des imprimantes 3D baisse. D’ici 2016, des modèles de catégorie professionnelle seront disponibles pour moins de 2.000 dollars, rendant l'expérimentation possible sans risque financier et avec un potentiel élevé. « Les premiers adeptes peuvent tester les imprimantes 3D en prenant un risque minime de perte de capital ou de temps, en obtenant éventuellement un avantage dans la conception et le délai de commercialisation des produits par rapport à leurs concurrents », explique Gartner.

Stone Spray, l'imprimante 3D qui jouait avec le sable Encore une imprimante 3D, me direz-vous ! On ne lit que ça en ce moment. Oui, d'accord, mais celle-ci est d'un tout autre genre, et résolument écologique qui plus est. Stone Spray utilise le sol pour bâtir ses sculptures... Il n’est évidemment pas question de concevoir quelque building que ce soit, mais Stone Spray, grâce à son savant mélange de sable, de terre et de solidificateur, est capable d’imprimer des piliers ou de véritables structures portantes en arc. Stone Spray a encore grandement besoin d’échafaudage pour réaliser ses créations mais l’équipe du projet espère bien parvenir à s’en séparer et « pousser davantage les limites de la construction numérique » en réussissant la conception de ponts de fortune ou de parasol géant pour les plages.

Impression 3D de modèles calcinables pour prothèses dentaires - BYODENTAL : Solution CFAO numérique pour le dentaire medical (Protésistes dentaires-Chirurgien dentaires) Impression 3D de modèles calcinables dentaires Afin de répondre au besoin des prothésistes dentaires ayant un niveau de production élevé, KALLISTO, en partenariat avec 3D Systems, propose une fabrication des prothèses par impression 3D : l’imprimante 3D DP 3000. Ce système permet un usinage du modèle dans une résine calcinable pour une exploitation à la cire perdue. Ce modeleur 3D est destiné à la fabrication constante et économique de modèles de coulée précis pour les laboratoires dentaires. Les wax-up sont « imprimés » couche par couche. Le système DP3000 peut fabriquer des centaines d’unités à chaque cycle.

Une imprimante 3D fabrique des objets en verre Un objet en pâte de verre, d'abord dessiné sur écran et ensuite réalisé par l'ordinateur. © University of Washington Une imprimante 3D fabrique des objets en verre - 2 Photos A l'Université de Washington, Mark Ganter et ses collègues du Solheim Rapid Manufacturing Laboratory travaillent depuis de nombreuses années sur ce que l'on appelle les imprimantes 3D, capables de fabriquer des objets. A l'origine, cette technique, appelée stéréolithographie, utilisait la polymérisation de résine par un laser piloté par un ordinateur et balayant la surface.

Related:  entreprisesRecherche GoogleTechnologieEntreprises