background preloader

SITUATIONS MOTIVANTES » Blog Archive » INNOVER, UNE ACTIVITÉ ORDINAIRE ?

SITUATIONS MOTIVANTES » Blog Archive » INNOVER, UNE ACTIVITÉ ORDINAIRE ?
De retour des journées de l’innovation à l’UNESCO, j’ai eu envie de publier ce travail réalisé l’an dernier dans le cadre du cours de Georges-Louis Baron que j’ai suivi en Master 2 sciences de l’éducation : Aujourd’hui des enseignants innovent notamment en utilisant les nouvelles technologies en classe. Certains font tweeter leurs élèves dès le CP, d’autres autorisent (voire incitent) des collégiens et des lycéens à utiliser en cours les ressources de leurs téléphones mobiles, des classes travaillent en réseaux à l’aide d’ordinateurs reliés entre eux et à Internet, d’autres encore s’aventurent à utiliser les réseaux sociaux pour communiquer avec leurs élèves ou investissent des mondes virtuels avec leurs étudiants. Ce phénomène n’est pas nouveau, les innovateurs ont toujours été présents dans la société en général et dans l’enseignement en particulier. Mais qu’est-ce qu’exactement l’innovation ? Éléments de définition Un facteur de désordre et de conflits Des paradoxes Innover suffit-il ?

L'approche par compétences : une mystification pédagogique Cet dossier a initialement été publié dans L’école démocratique, n°39, du mois de septembre 2009. Il peut être téléchargé au format PDF en cliquant ici : Le dossier complet, au format PDF. A imprimer pour une lecture plus aisée. Contenu du dossier : Introduction Articles principaux : I. II. « Mobiliser », sans connaître ni comprendre. III. IV. Bibliographie Encadrés : Un concept lié à l’ère la globalisation Gramsci et l’enseignement par compétences L’enseignement catholique souffre davantage du virus APC Crahay : il faut aussi de la routine ! Hors dossier La notion de compétence est-elle pertinente en éducation, par Jean-Paul Bronckart Introduction Dans le monde francophone, le mouvement de réforme pédagogique baptisé « approche par compétences » a commencé par se développer au Québec et en Suisse romande, avant de s’étendre à la Belgique, à Madagascar et, plus timidement, en France. Une approche ni récente ni originale Ce que ça change Des détracteurs … et non des moindres ! Encadré : Bibliographie

Analyse de situations pour bien débuter dans l’enseignement On répète souvent comme un slogan qu’« enseigner est un métier qui s’apprend » mais cet ouvrage nous rappelle aussi qu’il s’apprend collectivement et par la réflexion sur sa pratique. Un ensemble très riche qu’il serait dommage de destiner aux seuls enseignants débutants. Car il peut être profitable à tous ceux qui s’interrogent sur leur pratique, et notamment les « tuteurs ». Dans la masse de livres et de services destinés aux enseignants débutants, il est difficile de faire le tri. Cet ouvrage montre donc comment des débutants aidés par des formateurs – et par leurs pairs confrontés aux mêmes problèmes – peuvent, à l’aide d’une démarche rigoureuse d’analyse de pratiques, mener une réflexion sur leur propre travail. Partir des situations vécues offre plusieurs avantages. Derrière ces très nombreux témoignages, recueillis pour l’occasion ou lors de séances de formation, il y a aussi une conception du métier d’enseignant qui ressort. Philippe Watrelot Commander cet ouvrage avec Amazon

Fiche document -Concevoir un projet pour renforcer les compétences transversales au travers de la pédagogie de projet : un cas pratique Concevoir un projet pour renforcer les compétences transversales au travers de la pédagogie de projet : un cas pratique BURNET, Marie-Pierre Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP) , 2011, 73 p. + annexes Résumé : Dans des classes exigeantes, peu scolarisées, hétérogènes et en grande partie démotivées, où la plupart des élèves n'ont pas choisi leur formation actuelle en premier choix, je me questionne beaucoup sur le sens que les élèves donnent aux cours de culture générale. Egalement soucieuse de répondre aux nouvelles exigences des plans d'études cadre (PEC) et plans d'études école (PEE), construits depuis peu sous forme de compétences à développer, j'ai entamé une réflexion autour de l'entraînement des compétences, et plus particulièrement les compétences transversales, compétences qu'il est possible d'utiliser dans plusieurs disciplines. Dans une première partie de travail, je dresse une esquisse du contexte dans lequel a eu lieu l'expérience.

Gestion des connaissances personnelles : fiches pratiques Christophe Deschamps, auteur du célèbre blogue Outils froids, met à disposition sur la plateforme de lecture Scribd les Fiches pratiques du travailleur du savoir. Elles accompagnent son livre intitulé "Le nouveau management de l'information", mais peuvent parfaitement être utilisées seules. Ces fiches s'adressent à tous les "travailleurs du savoir", qu'ils soient étudiants, salariés, travailleurs indépendants, dont la productivité dépend de leur capacité à trouver et exploiter des informations dans un environnement complexe, afin de les transformer en savoirs utiles à l'amélioration de leur propre expertise et à celle de l'orgaisation de travail dans laquelle ils s'inscrivent. Les fiches traitent de cinq dimensions de la gestion des connaissances personnelles : Savoir gérer son temps (4 fiches) Savoir gérer son identité numérique (3 fiches) Savoir gérer ses informations (17 fiches) Savoir gérer son capital social (2 fiches) Savoir gérer ses compétences (2 fiches). Chaque fiche propose :

Exemples de compétences transversales Retour Précédent Dans l'enseignement secondaire et supérieur, tant les enseignants que les élèves sont habitués à penser en termes de disciplines : Français, Anglais, Maths, Biologie, Psychologie sociale, etc.. Il arrive que l'un ou l'autre élève/étudiant ne réussisse pas dans une, plusieurs ou toutes les disciplines qu'il y a au programme. On recherche quelle est la cause de ces problèmes. "Il ou elle n'a pas réussi parce qu'il/elle manque de motivation" - qu'est-ce que la motivation ? "Il ou elle a un mauvais niveau en Anglais/Français/etc. parce qu'il/elle ne participe pas" - que veut dire participer ? "Il ou elle n'a pas réussi sa composition parce qu''il/elle a perdu ses moyens" - ne serai-ce pas à cause du stress ? "Untel ou unetelle n'arrive pas à travailler en groupe" - que faut-il pour travailler en groupe ? D'autres étudiant(e)s, tout au contraire, sont motivés, participent bien, ne sont pas victimes du stress et fonctionnement bien en groupe. Les compétences en général Créativité

Les 10 fondements de l'apprentissage. Par DISCAS et médiatisé par Nicolas Martello La raison d'être du tutorat à distance est de supporter l'apprentissage des apprenants. Cette vidéo fait un point rapide mais précis sur les fondements de l'apprentissage. Le contenu est l'oeuvre de DISCAS qui fut un bureau privé de consultation pédagogique québécois (1987 à 2006). Pour l'essentiel de ces années, il a été constitué de deux consultants-pédagogues: Jacques Henry et Jocelyne Cormier aujourd'hui à la retraite. Penser son activité de tuteur passe par la conception d'interventions tutorales qui peuvent permettre aux apprenants de mieux investir ces 10 fondements. Ci-dessous le texte de ces 10 fondements Apprendre, c’est donner du sens aux choses en faisant des liens entre elles.Quand on apprend, on acquiert des connaissances (qui dépendent de la mémoire), des habiletés (qui dépendent de la pratique) et des attitudes (qui dépendent des expériences et des influences).

Adieu, compétences transversales | Karim Benessaieh En fait, l'expression «compétences transversales» se retrouvait quatre fois dans la bible de l'enseignement au Québec, soit le Régime pédagogique de l'éducation préscolaire, de l'enseignement primaire et de l'enseignement secondaire. Avec le décret d'hier, on modifie ou on élimine carrément les articles où figurait l'expression controversée. Par exemple, dans l'article 15 du Régime pédagogique, on expliquait ainsi ce qu'est un cycle: une période d'apprentissage pour acquérir «un ensemble de compétences disciplinaires et transversales». Dorénavant, cette période servira plutôt à l'acquisition de «connaissances et compétences disciplinaires». Dans les trois autres mentions, qui figuraient dans les articles 30 et 30.1 du Régime, on élimine carrément les paragraphes controversés. Ils sont remplacés par un spécimen du bulletin qui sera utilisé en 2011. Il n'a pas été possible, hier en fin d'après-midi, d'obtenir les commentaires du ministère de l'Éducation. Victoire symbolique et déplacement

Un programme complet de formation des maîtres, en une page Le tableau «Les tâches et les pratiques d’enseignement» détaille presque toutes les actions qu’un professeur fera à un moment ou un autre dans sa classe. Il a été créé par Henri Boudrault, professeur à L'UQAM en enseignement de la formation professionnelle et technique, qui nous avait accordé cette entrevue pour Thot Cursus. Il s'agit d'un tableau synthétisant tout ce qu'un prof "idéal" devrait faire. PlanifierOrganiserDiriger (réaliser)Contrôler (évaluer) A première vue, on peut penser que la tâche soit pratiquement impossible, mais à bien y regarder la plupart des professeurs consciencieux et professionnels réalisent effectivement à peu près tout ce qui est indiqué sur ce tableau à un moment où un autre de l’année, selon les situations qui se présentent. Ce tableau est générique et peut permettre d’inclure des activités numériques, comme la recherche internet ou le montage des parcours tout en assurant son utilisabilité et sa pérennité.

Capacités transversales du plan détudes romand - plandetudes.ch Dans l'actualité Pour le Prix RTS Littérature ados 2014, sept ouvrages accessibles aux élèves dès 13-14 ans ont été sélectionnés par un comité composé de bibliothécaires et libraires spécialisées jeunesse et de l'équipe de production de "Lire délire". Les livres retenus, écrits en français, ont été publiés entre mai 2012 et mai 2013. Sept classes romandes présentent ces ouvrages sur RTS Deux, du 5 mars au 16 avril, chaque mercredi vers 16h30.

Related: