background preloader

Voyage, tourisme équitable, humanitaire et solidaire : voyager responsable avec Vision du Monde

Voyage, tourisme équitable, humanitaire et solidaire : voyager responsable avec Vision du Monde

http://www.visiondumonde.org/

Related:  Eco et solidairevoyage

Dans le Souffle des Géants Introduction Garder intact le fonctionnement naturel des populations de cétacés sauvages du nord-ouest de l’archipel des Tuamotu est l’objectif du programme CÉTA’BIOSPHÈRE. En plongée ou en voilier VoileVoilier Passer des vacances scientifiques à la mer tout en faisant du sport.Découvrir les Açores en voilier. Circuit Indonésie : Java - Bali - Lombok, nature et culture Jour 9 : Le coeur culturel et artistique de Bali Journée libre sans chauffeur :Centre culturel et artistique, idéalement situé au cœur de l'île sur des pentes douces, entouré derizières, de gorges profondes, Ubud est une petite ville au climat frais et agréable où il fait bonséjourner. Ce village est devenu, au fil du temps, un centre touristique d'importance. Remontez sur les traces du dernier roi d’Ubud Agung Gede Sukawati et des artistes étrangers quiont séjournés à Ubud dans les années 1930. Retrouvez l’esprit et la spiritualité initiée autrefois par le maître indien fondateur de cette cité. Danse, musique, peinture, sculpture font la réputationd’Ubud et des villages artisanaux environnants.

» Les voyages forment la jeunesse… Pourquoi les jeunes entreprennent-ils des voyages et qu’en retirent-ils? Alors qu’ils partent pour découvrir le monde, travailler ou étudier, s’amuser et rencontrer des gens, les jeunes voyageurs reviennent avec beaucoup plus que l’atteinte de leurs objectifs de départ. Leurs voyages leur ouvrent des horizons nouveaux, développent leur assurance en eux et, surtout, les amènent à manifester plus de tolérance et de confiance envers les cultures et les peuples différents des leurs. Agence de voyages issue du tourisme solidaire Peuples du Mékong se donne pour but de promouvoir une autre forme de tourisme et de vous guider au mieux dans l'organisation de vos voyages. L'accent est mis sur des prestations de qualité et équitables. Notre philosophie se base sur ces trois points :

Tourisme solidaire, tourisme équitable, développement durable - le voyage selon salaün holidays - Salaün Holidays Le tourisme à venir : durable, solidaire, équitable, responsable… Et puisque nous roulons propre, nous voulons aussi voler propre. Nous avons donc les mêmes exigences dans le choix des compagnies aériennes avec lesquelles nous travaillons et ne retenons que celles qui respectent les conventions européennes et internationales en matière de développement durable. Parallèlement, nous avons aussi exploré l’autre volet – tout aussi impor tant – d’un tourisme responsable : le tourisme solidaire. Signataire de la Charte du voyage et de la charte “Tourisme et éthique”, qui invitent au respect des pays et des peuples que nous visitons, nous avons souhaité mettre en place nos propres actions. Notre première opération a démarré en 2008 et avait pour cadre Maïntepa, un petit village au nord de Samarcande, en Ouzbékistan.

Bénévolat dans environnement, comment partir en mission gratuitement De nombreux futurs éco-volontaires m’écrivent régulièrement car ils cherchent des missions sans participation financière. Pour beaucoup, partir comme éco-volontaire est une façon de découvrir un métier, voire d’acquérir une première expérience professionnelle. Il s’agit de personnes encore étudiantes ou en reconversion professionnelle, désireuses d’avoir un plus dans leur parcours professionnel. La plupart d’entre-elles n’ont pas la possibilité, voire ne souhaitent pas choisir une mission où les éco-volontaires payent une partie du projet scientifique. C’est pourquoi il m’est apparu nécessaire de récapituler dans une page les missions gratuites où ne demandant qu’une faible participation financière.

Circuit Indonésie : Java Bali et îles Gili Jour 9 : Le coeur culturel et artistique de Bali Journée libre sans chauffeur : Centre culturel et artistique, idéalement situé au cœur de l'île sur des pentes douces, entouré de rizières, de gorges profondes, Ubud est une petite ville au climat frais et agréable où il fait bon séjourner. Ce village est devenu, au fil du temps, un centre touristique d'importance. Quand le tourisme est irresponsable Alors que les labels et les déclarations des gouvernements ou des entreprises sur le développement durable se multiplient, le tourisme continue de dégrader la condition humaine et l'environnement. Le tourisme transforme le monde. En bien et en mal.

Club Aventure - Agence de voyages- Tourisme équitable Trouvez plus de vidéos comme celle-ci sur econferenceTV.com Dans notre univers où la consommation prend de plus en plus de place et où de nouvelles tendances, comme la «consommation responsable» et le «commerce équitable», posent un regard critique sur ce phénomène, il fallait s'attendre à ce que le tourisme - le secteur économique qui connaît la plus forte croissance actuellement - se retrouve à son tour entraîné dans ces courants. C'est ainsi que, depuis peu, on parle de tourisme responsable, social, équitable, solidaire, humanitaire et, bien sûr, d'écotourisme. Comment les voyageurs peuvent-ils s'y retrouver dans toutes ces étiquettes ? Bien que ces divers adjectifs ne diffèrent pas fondamentalement et souvent se recoupent, chacun se distingue par une nuance particulière. Pour conclure ces définitions assez sommaires, il importe de préciser qu'aucune d'entre elles ne fait l'objet d'une certification ou n'est reconnue comme une «appellation contrôlée».

Le tourisme, la pollution et l’écotourisme Les impacts négatifs de l’industrie du tourisme se manifestent quand le niveau de l’impact environnemental des touristes est supérieur à la capacité de l’environnement à s’y adapter. Le tourisme de masse incontrôlé représente une vraie menace pour les différentes zones naturelles du monde qui se retrouvent en surexploitation et souffrent de pollution. La pollution issue du tourisme met une énorme pression sur les zones touchées avec des dégradations environnementales telles que l’érosion des terres, les rejets d’eaux usées dans les mers et les rivières, la destruction des habitats naturels des animaux, la pollution par une gestion négligée des déchets et la pollution de l’air. Avec une montée de la sensibilité des populations aux enjeux environnementaux, l’écotourisme devrait se trouver une place de choix dans les années à venir.

Association, ecovolontariat, chantiers nature, ecotourisme Retrouvez une centaine d’adresses avec le guide « Tour du monde de l’écovolontariat » A pas de Loup : des volontaires pour la nature >> A Pas de Loup est une association qui propose des chantiers et missions d’éco-volontariat à toute personne de 17 à 77 ans, sans compétence particulière, en France et à l’étranger. Les volontaires agissent auprès de spécialistes de la protection des espèces et de l’environnement. Elle sélectionne avec sérieux les associations où elle envoie des éco-volontaires.>>Contact : 12 rue Malautière 26 220 DIEULEFIT ; Tel : 04 75 46 80 18>> Site internet

Circuit Indonésie : Java nature et rencontres Jour 2 : Découverte de Jogjakarta et rencontre au village Javanais Début de Matinée : départ en Becak (cyclo-pousse). Vous commencerez la journée par la visite du Kraton: le palais des sultans de Jogja. Le Kraton abrite quelque 2500 habitants et possède son propre marché, ses commerces, ses ateliers de batiks, et de joaillerie, ses écoles et ses mosquées. Après déjeuner, vous partirez en direction des Villages traditionnels à la campagne autour du temple de Borobudur avec leurs maisons en bambou, activité principale l’agriculture, arboriculture : plantation de bambou, jacquier, cocotiers, papayer, rambutan, ces villages sont au milieu des jardins et un programme de tourisme chez l’habitant est proposé par la communauté villageoise, approche socioculturelle rencontre et partage avec les habitants, écoles, danses traditionnelles …le guide francophone fait le lien tout le long du séjour à Jogjakarta.

Thomas Cook poursuit son engagement dans le tourisme responsable L'ex-Havas Voyages, réseau d'agences de voyages récemment rebaptisé Thomas Cook, a reversé 25 000 euros à l'association humanitaire Care, suite à l'opération menée du 16 au 27 septembre 2003. Sur tout forfait acheté en ligne ou dans une de ses 430 agences, 2 euros - pris sur la marge et non ajoutés au prix habituel - étaient versés à l'association Cette somme servira à aider 16 communautés rurales du sud de Cuba, soit 18.000 habitants, pour des projets sanitaires, de formation ou de construction de puits.Cette opération illustre le partenariat que mettent en place le distributeur de voyages et l'association. Care participe ainsi depuis huit mois à un tour de France auprès des chefs d'agence et vendeurs.

Related: