background preloader

Arvel Voyages - Association - Agence de voyage solidaire, équitable

Arvel Voyages - Association - Agence de voyage solidaire, équitable
Related:  tourismeVoyages solidaires

ECHOWAY- l'écotourisme solidaire Une analyse de Stéphane Gignon à partir des résultats de l'enquête menée en mars 2005 par l'UNAT Depuis quelques années les réflexions autour du développement de l'économie mondiale, de la répartition des richesses et des ressources, de l'équilibre entre le Nord et le Sud, se multiplient. De quelle manière au quotidien tout citoyen peut-il contribuer à modifier ces relations ? Comment le tourisme peut-il créer un lien de solidarité. Le tourisme solidaire regroupe les formes de tourisme « alternatif ». > qui mettent au centre du voyage l'homme et la rencontre. > qui s'inscrivent dans une logique de développement durable des territoires. Plusieurs études indiquent que les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux questions «éthiques» et attendent des entreprises qu'elles prennent en compte certains problèmes de société dans l'exercice de leur activité. > Déjà en 1999 neuf clients sur dix se disaient disposés à privilégier les produits qui démontrent une action citoyenne.

NOS POINTS FORTS | Tourisme et Développement Solidaires Pour des voyageurs ouverts et curieux, de tout âge et qui souhaitent découvrir un pays à travers ses sites prestigieux mais surtout à travers ses habitants Nos points forts : Des voyages en petit comité Des temps d’immersion dans les villages partenaires La visite des sites remarquables Des voyages où l’on prend le temps des visites Des partenaires villageois formés à l’accueil des voyageurs Un accueil amical et bienveillant Des tables d’hôtes, servies avec les produits des petits producteurs locaux Un accompagnateur francophone natif du pays Des guides locaux qui font aimer leur région Le label ATES, garantie d’un séjour équitable et solidaire Des retombées économiques pour les habitants Un fonds de développement pour cofinancer des projets locaux

Tourisme solidaire, tourisme équitable, développement durable - le voyage selon salaün holidays - Salaün Holidays Le tourisme à venir : durable, solidaire, équitable, responsable… Et puisque nous roulons propre, nous voulons aussi voler propre. Nous avons donc les mêmes exigences dans le choix des compagnies aériennes avec lesquelles nous travaillons et ne retenons que celles qui respectent les conventions européennes et internationales en matière de développement durable. Parallèlement, nous avons aussi exploré l’autre volet – tout aussi impor tant – d’un tourisme responsable : le tourisme solidaire. Signataire de la Charte du voyage et de la charte “Tourisme et éthique”, qui invitent au respect des pays et des peuples que nous visitons, nous avons souhaité mettre en place nos propres actions. Notre première opération a démarré en 2008 et avait pour cadre Maïntepa, un petit village au nord de Samarcande, en Ouzbékistan. Pendant cinq ans, nous y avons aidé l’école, en participant à des réalisations concrètes avec le souci que les enfants en soient les premiers bénéficiaires. Michel SALAÜN

Enquête: Le tourisme solidaire vu par les voyageurs français - UNAT- Publié le 14 décembre 2011 Même si elles sont en évolution constante et qu’elles ont une notoriété croissante, les formes de tourisme solidaire, responsable, équitable... représentent une part de marché très réduite en France. Cette étude menée par l’UNAT (Union Nationale des Associations de Tourisme) en 2005, tente de nous éclairer sur la perception des consommateurs, la cible concernée et donne des orientations pour répondre aux attentes des touristes. Présentation Elle présente les résultats de l’enquête en 5 points : - La notoriété : Est-ce que cette perception d’un intérêt grandissant pour le secteur correspond à des possibilités de développement des clientèles? - L’image : Quelle image ont-elles de ces formes de tourisme ? - L’intérêt : Quelles sont les modalités à travers lesquelles les personnes intéressées ont accès à l’information? - Les attentes : Quelles sont les véritables attentes de ceux qui s’intéressent à ce type de voyage? Télécharger le document

Baromètre Raffour Interactif : " Le tourisme est fait pour l'e-commerce ! " Que dit le baromètre du poids du tourisme dans l'e-commerce en 2014 ? En 2014, le montant global des transactions réalisées intégralement en ligne dans le domaine du tourisme de loisir s'élève à 13 milliards d'euros. Un chiffre qui confirme que l'e-tourisme est le premier secteur du e-commerce, comme l'a reflété récemment le palmarès des Trophées E-commerce. Et pour cause, le tourisme est fait pour l'e-commerce ! Quelles sont les attentes de ces e-touristes ? Partir en voyage est pour les Français un " besoin vital " auquel ils consacrent en moyenne, pour leur voyage annuel principal, un budget de 2000 euros - soit approximativement le revenu mensuel moyen d'un foyer. Quid de l'évolution du m-commerce ? En 2009, seuls 4% des Français concernés par le tourisme de loisir utilisaient leur smartphone ou une tablette pour préparer ou réserver leur voyage. Le Baromètre e-tourisme Raffour Interactif en chiffres : 62 % des Français sont partis en 2014. Parmi eux, 29 % se considèrent plus " experts

Voyage, tourisme équitable, humanitaire et solidaire : voyager responsable avec Vision du Monde E-tourisme : les tendances tourisme et web 2016 MAJ Voici les tendances tourisme et web 2016. Cette 20ème édition, comme l’an passé est rendue publique alors que les arbitrages en matière de marketing, de communication digitale vont être réalisés par les professionnels du tourisme. Issues de nos propres études et de la confrontation des politiques menées avec nos clients, elles aspirent à partager des réflexions sur les conditions de réussite de la prochaine saison. Tendances tourisme et web 2016 Le point sur les tendances e-tourisme et web 2015 La saison 2015 a conforté nos positions Comme à l’habitude, toutes ces tendances se sont confirmées sans éclat particulier. Ces tendances nous servent pour affiner les stratégies digitales de nos clients dans le secteur du tourisme.Elles confrontent marketing traditionnel et marketing en ligne pour optimiser les valeurs ajoutées des entreprises.Elles vous permettront de créer vos fils de veille et de e-réputation. Méthodologie L’ensemble des données rapportées dans ce papier ont été recoupées.

Les 10 outils de la fidélisation. La fidélisation ne doit rien au hasard. Elle résulte d’un ensemble de moyens et d’actions mis en synergie pour élaborer une véritable stratégie d’entreprise visant à produire de la valeur ajoutée tant pour l’entreprise que pour ses clients. Les gains retirés seront bien sûr des profits pour l’entreprise, mais aussi des améliorations d’image de marque, de qualité de services, de valorisation vis-à-vis de la concurrence, de satisfaction ressentie par le client, et donc de pérennisation du lien avec celui-ci… Le savoir-faire 1. Rien ne sert d’envisager un programme de fidélisation, si le produit ne répond pas à l’attente. 2. Le processus de fidélisation suppose l’implication de l’ensemble des membres de l’entreprise. 3. Le fond de commerce d’une société s’établit autant sur le portefeuille clients que sur les produits.C'est son véritable trésor de guerre, celui qu'on enrichit, qu'on peaufine, dont on vérifie régulièrement l'actualisation des informations. Le faire-savoir 4. 5. 6. 7. 8. 9.

5 tendances qui marqueront le tourisme d’ici 2020 L’industrie du tourisme semble être en bonne santé. En effet, selon les chiffres de l’Organisation mondiale du tourisme, 1,8 milliard de personnes ont voyagé en qualité de touristes dans le monde en 2015. «Et à moins d’une crise économique, la tendance continuera de progresser», a indiqué Paul Arsenault, titulaire de la Chaire de tourisme Transat et professeur en gestion des organisations touristiques à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM. À l’occasion de la présentation des 10 grandes tendances qui marqueront l’industrie du tourisme jusqu’en 2020, lui et son acolyte Pierre Bellerose, vice-président des relations publiques, de l’accueil, de la recherche et du développement du produit chez Tourisme Montréal, ont dressé un portrait plutôt optimiste de l’industrie. Vers un tourisme plus expérientiel et sensoriel La technologie influence considérablement la façon de voyager. La quête du mieux-être Après le bien-être, voici le mieux-être!

BASTINA (Tourisme équitable) La Génèse Ba tina ici et maintenant Tourisme Equitable Baština est constituée d’un réseau professionnel d’acteurs pratiquant un tourisme de développement équitable : soucieux d’une meilleure irrigation économique des revenus du tourisme au sein des régions d’accueil, juste avec les prestataires locaux sur leurs rémunérations, participatif localement dans le mode de gouvernance, enfin respectueux des patrimoines culturels et de la biodiversité. Voyages Si Loin/Si Proche Imaginer des liens entre l’ici et l’ailleurs parce que ailleurs est aussi ici ! Dans le vaste Monde

Tendances 2020: mieux-être et immersion – Veilletourisme La Chaire de tourisme Transat ESG UQAM, en collaboration avec Tourisme Montréal, dévoilait le 20 janvier 2016 les 10 grandes tendances qui marqueront l’industrie du tourisme d’ici la fin de la décennie. Les conférenciers, Paul Arseneault et Pierre Bellerose, ont partagé le fruit de leur réflexion afin d’aider les entreprises touristiques à appréhender l’avenir à moyen terme, soit d’ici la fin de la décennie. Voici deux de ces tendances sous forme d’extraits vidéo. Le tourisme à l’aube de 2020… … sera motivé par la quête permanente du mieux-être Le temps de loisir se fait rare, les voyageurs veulent des expériences riches, uniques, inédites, mais aussi qui donnent un sens au voyage. … deviendra immersif et poussera encore plus loin la notion d’authenticité L’immersion dans la culture locale devient un gage d’authenticité en voyage. Consultez les autres extraits vidéo de cette conférence. Expérientiel et sensoriel, mais aussi très urbain Nouvelles saturations du tourisme et cocréation

Related: