background preloader

Cyberprofs

Cyberprofs
Related:  Matière à réflexion

L'enseignement explicite, une approche structurée pour faciliter l'apprentissage des compétences Gustave Tagne et Clermont Gauthier Télécharger le document Au cours des vingt dernières années un grand nombre de pays, tant du Nord que du Sud, ont initié des réformes de leur système éducatif. Au-delà des changements administratifs, le renouveau a pu toucher également les finalités poursuivies, les curriculums, la conception de l'apprentissage et de l'évaluation ou encore la formation des enseignants. L'objectif de cet article est de proposer une autre approche pour favoriser le développement des compétences. 1. Pour analyser la performance des systèmes éducatifs, nous nous appuyons sur les deux rapports Mckinsey [1] qui ont examiné d'une part les caractéristiques des systèmes les plus performants et, d'autre part, les stratégies mises en place par certains systèmes qui ont conduit à l'amélioration de leur performance. La seconde étude de McKinsey cherche à répondre à la question suivante : comment un système fait-il pour progresser ? L'approche par compétences en Afrique Le modelage

Little Bird Tales - Home Classement de Hattie : Liste de facteurs pour la réussite scolaire - VISIBLE LEARNING John Hattie a fait des recherches sur plus de 800 méta-analyses qui résument plus que 50000 études individuelles. Il a publié sa synthèse dans un livre paru en 2009 : « Visible Learning ». En tout, 250 millions d’élèves ont été concernés par ces recherches sur la réussite et l’apprentissage. Ce qui nuit à l’apprentissage • trop de télévision (d=–0.18) • Le redoublement (d=–0.16) • de longues vacances d’été (d=–0.09) Ce qui ne nuit pas, mais n’aide pas non plus • l’enseignement ouvert vs. traditionnel (d=0.01) • les classes multi-âges (d=0.04) • l’enseignement et l’apprentissage basé sur le web (d=0.18) Ce qui n’aide que peu • de petites classes (d=0.21) • l’équipement financier (d=0.23) • les devoirs (d=0.29) Ce qui aide davantage • des offres supplémentaires pour les enfants doués (d=0.39) • des mesures d’encouragement pré­scolaire (d=0.45) • un enseignement dirigé par l’en­seignant (d=0.59) Ce qui aide vraiment

Réseau Cybersavoir Les principes d'un enseignement efficace Comment procède-t-on pour enseigner une nouvelle notion de manière efficace? Les recherches en psychologie cognitive sur le cerveau et l’apprentissage ainsi que celles sur les pratiques d’enseignement et d’apprentissage ont permis de dégager les principes d’un enseignement dit « efficace ». Cette infographie présente une adaptation du document « The Principles of Instruction », d’après les propos de Barak Rosenshine, professeur de l’University of Illinois. Pour consultation sur mobile, cliquez ici. Pour imprimer ce document, cliquez ici. Dernière modification : 8 février 2016.

Colibris (Zone libre en éducation) Qu’apprend-on en corrigeant sa dictée? La dictée est encore de nos jours une pratique courante dans les écoles. La période de correction accordée lors d’une dictée est sans doute l’étape la plus importante de cette activité. Qu’est-ce qui rend cette période de correction efficace sur le plan de l’apprentissage de l’orthographe? Cet article produit par Véronique Miguel Addisu de l’Université de Rouen en France expose les résultats d’une recherche menée auprès de quatorze classes de CM1 (4e année du primaire au Québec). L’équipe de huit chercheurs s’est penchée sur l’apprentissage de l’orthographe par l’entremise de la dictée, plus précisément à l’étape de la correction du texte. Les interactions et la conscience métalinguistique Pour que les concepts orthographiques des élèves évoluent lors des dictées, les interactions entre pairs ou avec l’enseignant sont de mise. Les dictées innovantes : impact sur l’orthographe grammaticale des élèves Les types d’erreurs Les connaissances des élèves sur l’orthographe Conclusion woodley

Les 6 étapes d'un projet de recherche d'information (1996-2011) - Pédagogie du projet Démarche adaptée et mise à jour par Hélène Guertin avec la collaboration de Paulette Bernhard, professeure honoraire, École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI), Université de Montréal, Québec, à partir de l'ouvrage La recherche d'information à l'école secondaire : l'enseignant et le bibliothécaire, partenaires de l'élève (1997) - Crédits Note : Le travail d'élaboration de la démarche a bénéficié de l'accès privilégié au document de travail daté de 1996, obtenu avec la permission de Yves Léveillé, dont le titre provisoire était La recherche d'information à l'école secondaire : un projet de recherche d'information en six étapes. La présente version remaniée (2005) respecte l'esprit du document : Les compétences transversales dans Programme de formation de l'école québécoise, enseignement secondaire (2004), ministère de l'Éducation du Québec. Page consultée le 5 juillet 2005. Autres modèles du processus de recherche d'information (site Form@net)

101 moyens de motiver Hattie et ses stratégies efficaces d’enseignement Certaines approches d’enseignement sont-elles plus susceptibles que d’autres d’avoir un effet positif sur l’apprentissage des élèves? Quels facteurs ont un impact significatif sur la réussite scolaire? Lesquels ont moins d’impact? Une méta-analyse consiste à rassembler et à analyser les résultats d’un nombre important d’études traitant d’un sujet commun. Les données probantes en éducation (apports et limites) Il est plus probable qu’un enseignant ait un effet positif sur ses élèves s’il… apporte beaucoup d’aide et de soutien à ses élèves ;établit des relations positives avec ses élèves ;a des attentes claires quant aux objectifs d’apprentissage ;adopte des stratégies d’enseignement éprouvées par la recherche ;ajuste ses stratégies d’enseignement en fonction de leur effet sur l’apprentissage des élèves ;vise l’amélioration constante de sa pratique. Les stratégies d’enseignement les plus efficaces Les stratégies qui ont moins d’impact sur l’apprentissage [Consultez l’article] mbeo

Faut-il retarder l'entrée à l'école à 7 ans ? Retarder l'entrée à l'école à 7 ans fait-il finalement gagner du temps ? C'est ce que laisse entendre une étude réalisée par Thomas Dee, un professeur de la prestigieuse université Stanford en Californie. Il a mis en évidence la précocité scolaire avec l'hyperactivité. Son étude se base sur une particularité de la réglementation danoise sur l'inscription à l'école qui permet de distinguer les enfants inscrits à 6 et à 7 ans. Ce qu'observe T Dee c'est que les enfants scolarisés à 7 ans ont 73% de chances de moins de développer un déficit d'attention ou de l'hyperactivité à l'âge de 11 ans. L'âge du début de l'école varie beaucoup d'un pays à l'autre. L'étude

Reading ability soars if young struggling readers get school’s intensive help immediately | SMU Research Reading skill fails to improve when schools follow current practices that require struggling readers to fail first before they merit tutoring or extra teaching Reading skills improve very little when schools follow the current standard practice of waiting for struggling readers to fail first before providing them with additional help, according to researchers at Southern Methodist University, Dallas. In contrast, a recent study found that a dynamic intervention in which struggling readers received the most intensive help immediately, enabled students to significantly outperform their peers who had to wait for additional help, said Stephanie Al Otaiba, lead author on the research. “We studied how well struggling readers respond to generally effective standard protocols of intervention to help them improve. About 40 percent of U.S. children in fourth grade do not read at a proficient level, Yovanoff said. “We’re not talking about a small group of children,” he said.

Related: