background preloader

Inserm - Portail Epidémiologie - France

Épidémiologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. tableau statistiques (archives américaines) présentant les symptômes de l'épidémie de grippe de 1918 tels que décrits par les médecins de différents camps de l'armée alliée en France Epidémiologie de la rougeole ; cartographie pour les États-Unis de l'importance d'une épidémie de rougeole, sur la base des taux d'admission pour 1000 personnes/an d'hommes blancs enrôlés dans l'armée d'avril à décembre 1917 ; Archives médicales militaires américaines L'étude de la répartition et des déterminants des évènements de santé sert de fondement à la logique des interventions faites dans l'intérêt de la santé publique et de la médecine préventive. Les approches de l'épidémiologiste sont variées : elles vont du « terrain » (au cœur de la communauté, souvent dans un service de santé publique) au front de la recherche et de la lutte contre l'émergence des maladies en passant par la modélisation et la veille sanitaire. Étymologie[modifier | modifier le code]

Obésité chiffres - L'hexagone de plus en plus rond L'obésité ne cesse de progresser en France depuis quelques années. Cette tendance est suffisamment alarmante pour être un véritable enjeu de santé publique. Les députés l'ont bien compris et viennent d'adopter des mesures pour lutter contre les mauvaises habitudes alimentaires de nos enfants. Il est fini le temps où l'on pouvait s'horrifier de l'épidémie d'obésité massive qui sévit aux Etats-Unis. En effet, toutes les enquêtes confirment une augmentation rapide du surpoids et de l'obésité en France, dans toutes les classes d'âge. Aujourd'hui, la situation est identique à celle observée Outre-Atlantique il y a vingt ans et, si rien n'est fait, nous n'aurons bientôt rien à envier aux américains. 4 Français sur 10 trop gros Les enquêtes ObEpi menées, en 1997, 2000 et 2003, auprès de 20 000 foyers pour l'Institut Roche de l'obésité, en collaboration avec l'Inserm, donnent une image très fidèle de cette évolution 1. La situation est encore plus alarmante chez les enfants. L'épidémie mondiale

Fédération nationale des observatoires de santé INSEE L'enquête 2002-2003 s'est déroulée d'octobre 2002 à septembre 2003 en cinq vagues réparties sur cette période : L'échantillon national est donc divisé en cinq sous-échantillons (dénommés vagues) de ménages afin de couvrir également la période estivale. Chaque ménage a reçu trois visites d'un enquêteur, visites étalées sur une période de 2 mois. Tous les individus du ménage sont sollicités. La collecte des données est assistée par micro informatique portable (Capi). Des versions allégées de l'auto-questionnaire sont remises aux enquêtés âgés de 11 à 14 ans et à ceux de 15 à 17 ans. L'enquête est organisée de telle sorte que les adultes concernés soient présents à chaque visite puisque, à la différence des enquêtes précédentes, le questionnement des adultes est strictement individuel : il ne peut être rempli par une autre personne. Par ailleurs, il est impératif que le ménage soit effectivement enquêté trois fois.

epidemiologie L'épidémiologie Définition L'épidémiologie est l'étude des rapports existant entre les maladies ou tout autre phénomène biologique et divers facteurs (répartition dans le temps et dans l'espace; lien entre les facteurs). L'épidémiologie est donc l'étude de la fréquence et de la répartition dans le temps et dans l'espace des problèmes de santé humains, en tenant compte du rôle des facteurs influençant. Les trois types d'épidémiologie selon les questions étudiées L'épidémiologie descriptive : donne la réponse aux questions : Quand, où, chez qui survient un problème de santé ? Les fonctions de l'épidémiologie L'épidémiologie produit des connaissances utiles à cinq types de préoccupations qui sont ce que l'on peut appeler les fonctions de l'épidémiologie : La surveillance sanitaire systématique.La mesure de l'importance des problèmes de santé.L'identification des groupes à risques élevés et des facteurs de risque.La recherche étiologique.L'évaluation en santé. Les facteurs qui influencent la santé

Cours - Santé publique - l'épidémiologie 1. Généralités 1- Définitions L’épidémiologie estune discipline scientifique dont l’objet est l'étude de la distribution des problèmes de santé dans une population et le rôle des facteurs qui la déterminent. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) la définit en 1968 comme « une étude de la distribution des maladies et des invalidités dans les populations humaines, ainsi que des influences qui déterminent cette distribution ». L’épidémiologie étudie des groupes de personnes et non des individus. L’épidémiologie mesure et compare. 2- Quelques exemples historiques En 1854 a eu lieu une épidémie de Choléra dans la banlieue de Londres. 3- Objectifs L’épidémiologie permet de recueillir, interpréter, utiliser l’information sur les problèmes de santé. 2. L’épidémiologie peut-être descriptive (mesurer l’état de santé), analytique (expliquer l’état de santé) ou évaluative (évaluer les actions de soins). 1- Les indicateurs de l’état de santé A- Mortalité La mortalité est le risque individuel de mourir.

Obésité Dossier réalisé en collaboration avec Arnaud Basdevant, nutritionniste et chercheur, unité Inserm U872, Institut hospitalo-universitaire ICAN (Institute of cardiology metabolism and nutrition), Paris, président du Plan National Obésité 2010-2013 - Janvier 2014. © Fotolia Maladie de l’adaptation aux récentes évolutions des modes de vie, l’obésité résulte d’un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques. Ce déséquilibre aboutit à une inflation des réserves stockées dans le tissu graisseux qui entraîne elle-même de nombreuses complications. L’obésité concerne aujourd’hui la quasi-totalité de la planète, y compris de nombreux pays émergents : selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 35 % des adultes dans le monde sont atteints d’obésité ou de surpoids. Mesurer l’excès de masse grasse Le diagnostic de l’obésité passe notamment par le calcul de l’indice de masse corporelle (IMC), méthode qui reste à ce jour le seul moyen simple pour estimer la masse grasse d’un individu.

CRÉDOC - centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie * Enquête ESPS www.irdes.fr/esps L'Enquête santé et protection sociale (ESPS) est l'enquête de référence sur la santé, l'accès aux soins et la couverture maladie en France. Elle recueille depuis 1988 des données sur l’état de santé, la couverture maladie, la situation sociale et le recours aux soins d'un échantillon de 8 000 ménages ordinaires, soit 22 000 personnes. Elle est représentative d'environ 97 % de la population vivant en France métropolitaine. L'enquête est un panel. ESPS participe à l’évaluation des politiques de santé et à l'étude des questions d’équité en santé. Les modes de protection sociale (obligatoires et facultatives) Les maladies et les troubles de santé déclarés Les recours au médecin La consommation de biens médicaux Les soins d'auxiliaires L'hospitalisation Le renoncement aux soins et les opinions sur la santé Dates 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 2000, 2002, 2004, 2006, 2008, 2010, 2012. Champs Base de sondage Méthode

Introduction - Handbook of Biological Statistics Leucémies autour des centrales nucléaires : Corinne Lepage demande au ministre de la Santé de mettre en place un suivi épidémiologique. L’incidence des leucémies en augmentation d’un facteur 1,9 pour les enfants de moins de 15 ans dans un rayon de 5 km autour des centrales nucléaires. L’étude « Childhood leukemia around French nuclear power plants – the Geocap study, 2002-2007 » publiée par l’équipe du CESP (INSERM) coordonnée parJacqueline Clavel de l’Inserm (avec Claire Sermage-Faure, Dominique Laurier, Stéphanie Goujon-Bellec, Michel Chartier, Aurélie Guyot-Goubin, Jérémie Rudant, DenisHémon,) met en lumière une augmentation de facteur 1,9 de leucémies chez les enfants demoins de 15 ans dans les 5 km autour des centrales nucléaires. Cette étude a été publiée dans l’International Journal of Cancer qui est une grande revue à relecture. Elle aboutit aux mêmes conclusions que celles auxquelles avait abouti en 1996 l’étude de Jean François Viel qui m’avait conduite comme ministre à diligenter une étude épidémiologique autour de La Hague.

L’OBÉSITÉ à l’adolescence liée à un manque affectif dans l’enfance L’OBÉSITÉ à l’adolescence liée à un manque affectif dans l’enfance Actualité publiée le 27-12-2011 Pediatrics La qualité de la relation affective entre la mère et son jeune enfant affecte le risque d’obésité de cet enfant à l'adolescence, suggère cette étude de l'Ohio State University, publiée dans l’édition de Janvier de la revue Pediatrics. Ainsi un adolescent sur 4 privé dans sa petite enfance de sécurité affective, souffrira d’obésité à l’adolescence. Les chercheurs ont analysé les données nationales détaillant les caractéristiques des relations entre les mères et leurs enfants pendant la petite enfance. L’étude : Les chercheurs ont analysé les données portant sur 977 familles -dont les enfants étaient nés en 1991- de la Study of Early Child Care and Youth Development, une étude de l’Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development. Accéder à toutes les actualités sur l’Obésité Réagissez à cette actu sur Santé Blog Santé de l'Enfant Nutrition-obésité

SCORE-santé

Related:  healthHealth