background preloader

Étalonnages tests

Facebook Twitter

Habili TED Échelle évaluation hab soc scolaire.pdf. Pratiques innovantes. Quel type d’apprenant suis-je ?

Pratiques innovantes

Vous avez certainement déjà remarqué à quel point chacun d’entre nous développe des stratégies d’apprentissage qui lui sont propres, et ce, dès le plus jeune âge. Certains vont par exemple tirer profit d’un enseignement si celui-ci est dispensé de façon visuelle. D’autres vont avoir besoin de toucher, de pratiquer.

D’autres encore vont avoir besoin d’informations verbales très précises, ou réclamer des faits tangibles, etc. Ces stratégies sont multiples et évoluent dans le temps et selon la tache exécutée ou l’information transmise. Notre cerveau est composé de deux hémisphères qui se sont spécialisés au cours de l’évolution de l’humanité. Ils échangent en permanence ces informations afin d’avoir une « perception » la plus complète possible de la situation. « J’ai par exemple une préférence pour mon hémisphère droit (intuitif) lorsque je cuisine.

Le petit test qui suit va vous donner une première idée de vos préférences d’apprentissage. Pour les orthos... trame de mon bilan mathématiques en GS - Orthophonie, lecture et mind mapping. Vers.operatoire.pdf. 2014-11-04-16-59-14_5573966.pdf. OUROS. BALE 4. Développer autrement les compétences sociales et cognitives. SOS Psychomotricité - Pour les psychomotriciens, psychomotriciennes, patients et proches des patients. Un bonhomme par ci, un bonhomme par là.

SOS Psychomotricité - Pour les psychomotriciens, psychomotriciennes, patients et proches des patients

Le bonhomme n’est pas un dessin ordinaire. Il est à la fois vécu, ressenti, fantasmé, instrumentalisé. Il est l’incarnation d’une conscience de soi qui se forme progressivement au cours du développement et qui se modifie perpétuellement. Voici le bonhomme, le petit, l’aplati, le poilu, le dodu, le biscornu. L’évolution du bonhomme Le simple cercle du têtard devient deux cercles de dimensions variables : celui de bas, plus grand, en vient à représenter le tronc ; celui du haut, plus petit, représentant la tête. À partir de 3 ans : c’est le bonhomme tétard constitué d’un rond et de deux jambesÀ 4 ans : apparaissent les yeux, la bouche, les mains, les doigts et les piedsÀ 7 ans : le bonhomme a des cheveux et des vêtements Le bonhomme : une image corporelle ?

Tout en se perfectionnant, l’enfant à travers son dessin va faire des découvertes sur son propre corps. Le bonhomme. Je travaille depuis le début de l'année sur le schéma corporel.

Le bonhomme

Mon objectif étant que mes petits élèves déficients puissent dessiner un bonhomme et passent au delà du stade du gribouillage ou du bonhomme têtard. Voici un petite grille simple pour voir où en sont les élèves dans l'évolution du dessin du bonhomme Cette grille correspond bien au modèle de Piaget Dès le mois de septembre j'ai mis en place le cahier du bonhomme du mois de chez CHARIVARI Chaque mois les enfants devaient dessiner un bonhomme.

Puis jusqu'en janvier j'ai pu travailler sur le schéma corporel avec la mallette pédagogique TANYA et BRUNO. Les enfants devaient nommer les parties du corps, nous avons joué à habiller Tanya et Bruno. J'ai fait le constat que mes élèves connaissaient les principales parties du corps, il n'y avait pas de soucis particulier pour les nommer ou les montrer. En janvier je repropose le dessin du bonhomme et là : CATASTROPHIQUE! Unadreo. Facebook. Test à disposition des orthophonistes. L' ELDP (Épreuve Lilloise de Discrimination Phonologique) est une épreuve de discrimination phonologique dont les données ont été récoltées auprès de 274 enfants tout-venant âgés de cinq ans à onze ans et demi.

Test à disposition des orthophonistes

Deux versions de complexité croissante ont été mises en place, tenant compte de l’amélioration des capacités de discrimination phonologique des enfants avec l’âge. Elles sont à proposer aux enfants en fonction de leur âge et / ou de leurs difficultés. - L’ELDP 1 est destinée aux enfants de cinq ans à six ans et demi. - L’ELDP 2 s’adresse aux enfants de six ans à onze ans et demi. Chaque épreuve est constituée de 72 paires de pseudo-mots identiques ou différents, pour lesquelles l’enfant doit dire s’il entend pareil ou non. . - le score total, - le score en fonction de la vitesse de parole, pour la présentation des items, - le score en fonction du nombre de syllabes, de la position de l’opposition et de l’objet de la modification,