background preloader

Accueil - www.miguel-chevalier.com

Accueil - www.miguel-chevalier.com

De l'art si je veux fractal flowers Après l’expérience des Sur-natures, jardins virtuels exposés dans de très nombreux pays, le nouvelle oeuvre intitulée « Fractal Flowers » présente une nouvelle génération de fleurs et de jardins virtuels. Il s’agit de fleurs géantes fractales de différentes couleurs et aux formes, générées à l’infini grâce à un logiciel inédit. Cette oeuvre s'appuie sur un principe génératif et interactif créant des graines virtuelles autonomes, qui naissent aléatoirement, grandissent, s’épanouissent et meurent, tout en réagissant au passage des visiteurs. Elles dévoilent des fleurs aux formes beaucoup plus affirmées et stylisées que les Sur-Natures, poussées à l'extrême de leur géométrisation. Nous sommes ici dans un univers végétal très intriguant, peuplé de fleurs-cristal à la structure filaire, rappelant les facettes d'un diamant, qui ont à la fois une réelle monumentalité par leurs formes géométriques et en même temps un aspect évanescent lorsque, en quelques secondes, elles s'évaporent dans l'air.

nicolas clauss Emmanuelle Mason » biographie A l’origine, Emmanuelle Mason trouva son expression dans la pratique multimédia et explora des médiums comme la photographie et la vidéo, toujours sous forme d’installation, de dispositif immersif ou de performance. En 2006, elle renoua avec le dessin, qu’elle commença à intégrer à sa pratique, jusqu’à ce que celui-ci devienne central dans son travail, mais toujours métissé avec la vidéo ou la photographie. La question de la présence et du corps de l’œuvre reste centrale. Ses travaux récents interrogent le dessin, le tracé, son rapport au réel, le lien entre le corps de l’œuvre, le corps de l’artiste et celui du spectateur devenu « sujet ». Ainsi, elle présenta à la Novella en 2011 et 2012 des dispositifs numériques qui rejouaient ce rapport entre le corps qui trace et l’espace. Ses œuvres rendaient tangible le lien entre l’art et la vie par le dessin, plongeant le sujet au sein d’une expérience sensorielle et spatiale, à la fois physique et mentale.

Chris Cunningham Chris Cunningham is a British video artist. He was born in Reading, Berkshire in 1970 and grew up in Lakenheath, Suffolk. Cunningham has primarily directed music videos for ambient music and electronica acts such as Autechre and Aphex Twin. He has also created art installations and directed short movies. He was approached to direct a movie version of the cyberpunk novel Neuromancer, but nothing came of early discussions. The video collection The Work of Director Chris Cunningham was released in November 2004 as part of the Directors Label set. Early work[edit] Music videos[edit] Video art[edit] The Anthony d'Offay Gallery also commissioned Monkey Drummer, a 2½ minute piece intended for exhibition as a companion to Flex at the 2000 Apocalypse exhibition at the Royal Academy of Arts, however the piece was not finished in time. Short films[edit] In 2005, Cunningham released the short film Rubber Johnny as a DVD accompanied by a book of photographs and drawings. Commercials[edit]

Chico MacMurtrie / Amorphic Robot Works --------> WORKS the robotic church chrysalis organograph inner space inflatable architectural growth inflatable architectural bodies a tree for anable basin totemobile the inflatable birds the mechanical mural the forest of telescoping totem poles growing, raining tree foetus to man skeletal reflections the amorphic landscape urge to stand the cave of the subconscious Notes et fragments Du 11 au 14 mars à Maubeuge, après Mons où le festival avait débuté, Via offrait une belle série de spectacles qui ouvrent les frontières du théâtre. Et une formidable exposition, Dancing machine, à retrouver au festival Exit à Créteil. Les gens du Nord ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors, prétendait une fameuse chanson d’Enrico Macias. A ceci près que quelques rayons pré-printaniers ont réchauffé les derniers jours du festival Via à Maubeuge, force est de confirmer le cliché. Le sens de l’accueil, s’il compte dans l’art d’accommoder la culture, ne serait que poudre aux yeux s’il ne faisait que masquer une programmation de seconde zone. L’attente était également forte avec Capital confiance, création commune des compagnies Transquinquennal et TOC. Et un coup de cœur pour finir.

Related: