background preloader

YouTube

YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=ZE8xBzcLYRs

Related:  Anti-propagandeECO STMGEuro/Europe$ l'argent c'est quoi ? $nanais66

Internet. Louez vos manifestants ! De la machine de chantier aux mannequins, on propose de tout chez Erento. com (1), site Internet allemand de location d'objets en ligne. Et pas seulement des objets. Une cause à défendre ? Pas de problèmes. Erento vous offre la possibilité de gonfler le rang des troupes en louant les services de... manifestants, payés de 10 à 30 euros l'heure ou 145 euros la journée. Économie - bac 2015 Publié le 15-04-2015 - Mis à jour le 12-06-2015 En partenariat avec Inscrivez-vous pour retrouver les résultats du bac sur francetv info.

Jacques Attali: «Une chance sur deux pour que l'euro n'existe plus à Noël» Vendredi 25 novembre 2011, 12:45 La maison Europe brûle. La crise des dettes souveraines menacent la zone euro. Les dirigeants peinent à trouver la parade. Et pourtant il y a urgence. Ratio de solvabilité - Ratio Mc Donough - Ratio Cooke Cette page est soutenue par Asset Talan Group, conseil, maîtrise d'ouvrage et ingénierie logicielle au coeur des marchés financiers. Les accords de Bâle ont pour objectif de recommander aux banques de structurer leur bilan d'une certaine façon. Le ratio à respecter, appelé ratio McDonough (anciennement ratio Cooke), que nous allons décrire plus bas, ne fait pas directement force de loi mais est transcrit par les autorités de régulation dans les réglementations locales. En Europe c'est la communauté européenne qui se charge de faire appliquer les recommandations du comité de Bâle, via la CAD (Capital Adequacy Directive). Le nouveau ratio des accords de Bâle, baptisé ratio Mc Donough ne change pas l'esprit de l'accord initial mais l'enrichit.

Procédure d'embauche - professionnels Obligation La DPAE doit obligatoirement être effectuée, au plus tôt 8 jours avant l'embauche (et avant la mise au travail effective du salarié). Le non-respect de cette obligation constitue une infraction de travail dissimulé et entraîne une pénalité de 1 056 € par salarié concerné. L'Urssaf ou la MSA adresse un récépissé accusant réception de la déclaration mentionnant les informations enregistrées dans les 5 jours suivant la réception de la DPAE.

PUISQUE L'ON VOUS DIT QUE LE CHÔMAGE EST A 5% AU U.S. !!! Nouveau Record en Septembre 2015: 94,610 millions d’américains en dehors de la population active Le nombre d’américains se trouvant hors de la population active a atteint un nouveau record en Septembre 2015, selon les nouvelles données sur l’emploi publiées vendredi 02 Octobre 2015 par le département du travail américain (Bureau of Labor Statistics-BLS). Le Département du Travail Américain (Bureau of Labor Statistics – BLS) rapporte que 94,610 millions d’américains (âgées de 16 ans et plus) n’étaient ni employés le mois dernier, ni en recherche active d’un emploi pendant les quatre semaines précédentes. Le nombre d’américains en dehors du marché du travail en Octobre 2015 a augmenté de 350.000 personnes battant ainsi le record du mois d’Août 2015 qui s’élevait à 94,031 millions d’américains exclus du marché du travail. Le nouveau record est à présent de 94,610 millions d’américains exclus du marché du travail au 31 septembre 2015( Not in labor force).

E.Leclerc condamné : Bercy dénonce les "abus" des distributeurs Bercy tance les distributeurs. Le ministère de l'Economie a réagi ce mercredi à la condamnation par la cour d'appel de Paris le 1er juillet de E.Leclerc à reverser plus de 60 millions d'euros à des fournisseurs et payer 2 millions d'euros d'amende pour "déséquilibres significatifs" dans les négociations de 2009 et 2010. Il s'agissait en l'espèce de clauses portant sur les ristournes de fin d'année concédées par les fournisseurs. E.Leclerc a annoncé qu'il comptait former un pourvoi en cassation, sans préciser à quelle date cette nouvelle procédure serait lancée. "Abus de la puissance d'achat"

Swap (finance) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le swap (de l'anglais to swap : échanger) ou l'échange financier (J.O. du 31 janvier 1990) est un produit dérivé financier. Il s'agit d'un contrat d'échange de flux financiers entre deux parties, qui sont généralement des banques ou des institutions financières. Les quatre contrats les plus courants sont : Mais il en existe beaucoup d'autres comme, par exemple : La créativité des participants aux marchés financiers semble parfois sans limite.

Banques et création monétaire : qui fait quoi ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Fournier "Création de monnaie" : pour le commun des mortels, le concept même relève un peu de la science-fiction. Qu'est-ce qui fait tourner la planche à billets ? Durée du travail du salarié : forfait en heures ou en jours Principe Une convention de forfait en jours consiste à décompter le temps de travail des salariés en jours et non pas en heures. Bénéficiaires Une convention individuelle de forfait en jours est fixée uniquement pour les salariés suivants : les cadres qui disposent d'une autonomie dans l'organisation de leur emploi du temps et dont la nature des fonctions ne leur permet pas d'appliquer l'horaire collectif en vigueur au sein de l'atelier, du service ou de l'équipe auquel ils sont intégrés,les salariés dont la durée du temps de travail ne peut pas être prédéterminée et qui disposent d'une réelle autonomie dans l'organisation de leur emploi du temps pour l'exercice des responsabilités qui leur sont confiées.

non, détrompez vous, beaucoup prennent conscience de se qu'il se passe et sont lucide sur le fait que nous ne sommes que des vaches a lait bonnes et contrainte a construire ce monde qui est le notre alors que c'est ce qui nous détruit... le problème et que le plupart des gens on peur d'agire car trop peur de perdre le peu qu'ils peuvent avoir, et aussi par peur du changement, car les gens n'aime pas le changement, et pourtant une modification sur beaucoup de point s'impose a nous si nous ne voulont pas nous voir s'auto détruire! by jessimay Nov 30

Exactement ! Mais on peut ausi l'expliquer et le comprendre autrement. Dans un monde libéral, tel qu'il est entendu aujourd'hui, seul l'argent à la parole. La société devient donc sous cet effet de plus en plus prédatrice et de là sociopathe. Tout se décide sous la pression du profit et de l'économie, plus rien par la Conscience, ou si peu qu'elle n'a plus d'impact. Si les gens comprenaient enfin ça, on aurait aussi une révolution. Mais il n'y en aura pas. La société est trop manipulé par le systéme, et elle en fait aussi partie, par son ignorance même ou son incapacité à comprendre la complexité du mouvement et des enjeux. Les banques et les multinationales ont pourtant bien pris le pouvoir, avec notre accord tacite, et aucun gouvernement n'est capable de les arrèter puisqu'ils sont tous plus ou moins pris en otage par le système qu'ils ont eux-mêmes laissé se construire peu à peu... Un cercle vicieux que seule une catastrophe ou une révolution planétaire pourra stopper. by conscientia Nov 25

En attendant, on ne peut nier quelques points sur lesquels tout le monde s'accorde (est ce le cas ?) : 1) Tant que les budgets des états devront se financer sur les marchés financiers ce sera la banqueroute assurée. 2) Tant que les banques de dépôt et de produits financiers ne seront pas dissocier ce sera le risque de banqueroute pour les particuliers 3) Tant que nos banques ne regarderont pas dans quoi part notre épargne et qu'elles ne nous permettront pas de le savoir et mieux encore de le choisir, nous n'auront jamais un système intelligible et encore moins juste 4) Tant que la croissance reposera uniquement sur des ressources limitées pour s'établir, nous courrons vers un mur de plus en plus vite... plus dure sera l'impact. ... la liste est longue by drikc7 Nov 25

: Quand je suis sur une perle "comprendre la dette publique" mon choix et ma liberté sont de pas m'égarer sur des discussions hors sujet. by bouche42 Nov 24

n'y at il que l'argent qui vous fait vivre, il faut traviller pour vivre et non le contraire, il en vas de meme pour l'argent !! by exdocdesarbres Nov 24

Je rappelle ce dossier d'ARTE "noire finance" que j'ai trouvé excellent. Bien que le rythme de l'exposé soit un peu trop rapide et difficile à soutenir, on peut au moins y découvrir l'attitude de l'Allemagne face aux Etats-Unis, pendant que la France ne voyait rien venir... Aujourd'hui la question qui se pose n'est pas de savoir si la France et les autres pays du sud vont sortir de l'euro, mais si l'Allemagne va y rester ! Personnellement je suis convaincu qu'elle restra dans l'euro, ne serait-ce que pour tenter de devenir le leader incontesté de l'Europe (espérons sans être hégémonique), rôle qu'elle n'a jamais pu jouer jusqu'à présent. by bouche42 Nov 24

Entre "comprendre la dette publique" et faire des propositions, il y a un fossé. Que ce soit dans le cadre étroit des échanges Pearltrees ou un autre système, je ne suis pas suffisament branché dans ce domaine pour m'y risquer. En revanche je reste avide de comprendre le mieux possible et de recouper les points de vue. J'aime bien suivre ou P. Jorion m'a fatigué et E. Chouard aussi. Leurs connaissances sont réelles mais à mon goût insuffisantes pour déboucher sur des programmes réalistes. C'est un peu pareil avec Mélenchon. by bouche42 Nov 24

Mon point de vue vise non pas tant à nier les mécanismes financiers décrits et leur dérives, qu'à douter des bienfaints du retour à la planche à billet. Si réellement vous pensez comme moi que cette vidéo - qui est extrêment bien faite - est "une première vision non exhaustive" avouez qu'elle serait incontestablement plus objective si elle énonçait ses limites.. En ce qui concerne votre analyse, le seul point qui me parait confus et laisse vraiment sceptique c'est quand vous soulevez la question de décroissance économique et démographique ; "Je pense qu'il serait aujourd'hui utile de penser la décroissance démographique et économique en conservant à la fois les aspect positifs de la pensée de Keynes, fondée sur une approche régulée du marché tant au niveau international qu'européen et national." C'est une formulation pas très opérationnelle. Pour moi, la seule décroissance qui vaille c'est la réduction de toutes les formes de gachis, de pullution et de gaspillage. Cordialement. by bouche42 Nov 24

Je ne partage pas votre point de vue au sens où cette explication permet à celles et ceux qui n'ont pas de connaissances de ce sujet d'en avoir une première vision, non exhaustive certes, mais permettant ensuite de compléter son approche du sujet. Je pense que les difficultés actuelles viennent de l'absence d'une unité de réserve internationale, étalonnée sur une matière première. Le bancor tel qu'il avait pensé pendant la négociation des accords de Bretton Woods en 1944 était une solution très intéressante même si finalement c'est le dollar américains, avec une convertibilité en or qui avait été retenu. Je pense que l'abandon de cette convertibilité, avec la progression sans limites du crédit a provoqué une surchauffe de l'économie dont nous payons le prix aujourd'hui. En tout état de cause il me semble que le consensus intellectuel de la majorité des dirigeants politiques et économiques iccidentaux sur l'analyse friedmaniène a contribué à renforcer les effets négatifs d'une vision productiviste basée exclusivement sur la croissance. Je pense qu'il serait aujourd'hui utile de penser la décroissance démographique et économique en conservant à la fois les aspect positifs de la pensée de Keynes, fondée sur une approche régulée du marché tant au niveau international qu'européen et national. Car aujourd'hui cette quasi absence de régulations permet à une minorité de délinquant-e-s et préda-teurs-trices sociaux et fiscaux de confisquer l'ensemble des richesses produites à leur profit exclusif tout â la fois en soutenant des régimes anti démocratiques et en corrompant les processus de redistribution pour impliquer chacune et chacun dans la complicité des criminels, comme jadis à Rome avec "le pain et les jeux ( panem et circenses)", voir par exemple, l'influence du football, des jeux télévisés et de console, et le détournement des politiques de redistribution. by michel_carriere Nov 24

Bonjour bouche42, quelles sont les autres propositions que tu peux apporter au débat ? by drikc7 Nov 24

Analyse exagérément incomplète qui privilégie une seule solution : le retour au vieux démon des états qui font tourner la planche à billet. Quand dans un débat, on ne propose qu'une seule solution, ce débat ne peut avancer : on est pour, on est contre ou on est indifférent. Au final on fait du surplace, ce qui est un énorme problème by bouche42 Nov 24

Apprenez en quelques minutes ce qu'est la création monétaire par le crédit, le système des réserves fractionnaires, et l'article 123 du traité de Lisbonne... sans lesquels il est impossible de comprendre l'origine des dettes publiques et privées qui ravagent l'ensemble des pays développés. by archives_2.0 Apr 18

Je le pense également. Il en va de même de la mobilisation des indignés en France qui ne mobilise pas beaucoup la population. La crise économique et financière qui a ébranlé le monde en 2007 & 2008 ne semble pas avoir affaibli, le dogme de la mondialisation néolibérale .Il est toujours bien ancré. Cependant d'autres politiques économiques sont possibles, mais qui se donne vraiment la peine d' aller chercher l'information ? by uston Jan 4

Related:  Réformes financières que reste-t-il des États ?bollenath1.2 Création de la monnaieRéflexions sur la dette et les marchésCOGITATIONL'Arnaque de la dette et les Banksters (videos)Zeitgeist: Revolution cognitiveMonnaie-Dette et BANKSTERSECONOMIE: Entreprendre Autrement - Ekopédia -Dérive du SYSTEME ECONOMIQUE & FINANCIERfinance/économiestocck 1DettesRes PublicathieumSociété 2.0ECONOMIEà trierPolitiqueLa detteFinance/Economie