background preloader

YouTube

YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=ZE8xBzcLYRs

Related:  Docs et vidéos a ne pas manquer...DettesECONOMIE

Olivia Mokiejewski Coca-Cola est une marque mais également le soda le plus vendu au monde. Chaque jour, la multinationale vend près de deux milliards de bouteilles dans le monde. Ce documentaire est une plongée au coeur des mystères d’une légende. Olivia Mokiejewski, la journaliste auteur de cette enquête, est “accro” au Coca Cola depuis 25 ans. Elle en a bu près de 7.000 litres, 20.000 canettes. Comme les milliards de consommateurs du célèbre soda, elle ignore exactement ce qu’elle consomme. La dette expliquée aux nuls La gestion de la dette conditionnera les débats de la présidentielle, comme l'a montré l'Université d'été du PS. Un sujet complexe, pollué par les idées reçues et les croyances. Pour y voir plus clair, OWNI reprend les bases. Lorsque l’on parle de dette, il est de coutume de dire que « l’État vit au dessus de ses moyens », que le modèle social français n’est plus soutenable, et qu’il faut donc réduire les dépenses.

Réussir un débat Détails Catégorie parente: Fiches-méthodes Catégorie : Vers le Bac L'Assemblée nationale vote une loi pour jeter à la rue des milliers de pauvres ! Dans les faits, vivre à l'année dans un camping est illégal. Les associations de lutte contre la pauvreté et l'exclusion estiment toutefois que, 70 000 à 120 000 personnes, y résident de cette façon. Une bonne partie des locataires de ces : « habitats légers de loisirs et à l’hébergement de plein air » sont des travailleurs pauvres qui par la faiblesse leurs revenus n'ont pas la possibilité d'accéder à un vrai logement. Ainsi que le montre Stéphane Remael, photographe, qui leur leur a dédié sur son site un reportage photo et texte .

Tout baigne pour le CAC 40 ! Vendredi, 06 Janvier 2012 05:50 Malgré la crise, nos multinationales affichent des résultats insolents dont bénéficient patrons et actionnaires. Pour les salariés, quelques miettes. Et pour l'investissement, on repassera. Animaux: Un dauphin demande de l'aide à un plongeur - News Loisirs: Animaux Un groupe de plongeurs occupés à observer des mantas géantes au large d'Hawaï a assisté à une scène rare: un dauphin gêné par une ligne de pêche qui demande à un plongeur de le libérer. Signaler une erreur Vous avez vu une erreur?

L'Allemagne, champion d'Europe de la dette devant l'Italie et la France en 2010 selon les statistiques d'Eurostat Et le champion d'Europe de la dette, en valeur, est... l'Allemagne. Avec une dette publique qui s'élève à 2079 milliards d'euros, soit 83,2% de son PIB, l'économie la plus performante de la zone euro détrône l'Italie et devient le troisième pays le plus endetté du monde. Plombée par les plans de relance à l'économie votés en 2010 et par l'aide accordée aux pays en crise de la zone euro (qui représente 6 milliards d'euros pour la Grèce sur l'exercice 2010), la dette publique allemande a bondi de près de 10 points de PIB par rapport à 2009. Le podium des pays les plus endettés en valeur est complété par l'Italie, avec 1843 milliards d'euros de dette, et la France, avec 1591 milliards d'euros.

Noël : les prix des jouets flambent À quelques jours de Noël, les magasins de désemplissent pas. Mais de nombreux clients sont persuadés que les grandes enseignes profitent de cette dernière ligne droite pour faire flamber les prix. "Je pense qu'ils augmentent à Noël. Je pense qu'ils seront plus intéressants au mois de janvier, mais bon le père Noël sera déjà passé", déclare une passante. Seulement, est-ce vraiment le cas ? EDF : Ca y'est, l'arnaque est en marche ! par Soyez au Courant Et bien, c’a y est, c’est voté... Et voila, dernier acte, le tour de passe-passe est joué gagnant dans une indifférence quasiment générale. Les français vont pouvoir payer plus cher leur électricité pour alimenter encore un peu plus les actionnaires ! Bonne lecture ! PS : ATTENTION vis à vis des fameux nouveaux compteurs, maintenant c’est individuellement qu’il faudra résister pour ne rien signer !!!

«Après la gauche», 12 extraits à voir ici Homme politique, Lionel Jospin a exercé les fonctions de premier secrétaire du Parti socialiste français, de ministre de l'Éducation et de Premier ministre. En 2001, son passé trotskiste est révélé. Sa carrière politique reste marquée par sa défaite à l'élection présidentielle de 2002 où il annonce son retrait de la vie politique. Depuis, il intervient ponctuellement dans des débats nationaux ou propres au Parti socialiste.

non, détrompez vous, beaucoup prennent conscience de se qu'il se passe et sont lucide sur le fait que nous ne sommes que des vaches a lait bonnes et contrainte a construire ce monde qui est le notre alors que c'est ce qui nous détruit... le problème et que le plupart des gens on peur d'agire car trop peur de perdre le peu qu'ils peuvent avoir, et aussi par peur du changement, car les gens n'aime pas le changement, et pourtant une modification sur beaucoup de point s'impose a nous si nous ne voulont pas nous voir s'auto détruire! by jessimay Nov 30

Exactement ! Mais on peut ausi l'expliquer et le comprendre autrement. Dans un monde libéral, tel qu'il est entendu aujourd'hui, seul l'argent à la parole. La société devient donc sous cet effet de plus en plus prédatrice et de là sociopathe. Tout se décide sous la pression du profit et de l'économie, plus rien par la Conscience, ou si peu qu'elle n'a plus d'impact. Si les gens comprenaient enfin ça, on aurait aussi une révolution. Mais il n'y en aura pas. La société est trop manipulé par le systéme, et elle en fait aussi partie, par son ignorance même ou son incapacité à comprendre la complexité du mouvement et des enjeux. Les banques et les multinationales ont pourtant bien pris le pouvoir, avec notre accord tacite, et aucun gouvernement n'est capable de les arrèter puisqu'ils sont tous plus ou moins pris en otage par le système qu'ils ont eux-mêmes laissé se construire peu à peu... Un cercle vicieux que seule une catastrophe ou une révolution planétaire pourra stopper. by conscientia Nov 25

En attendant, on ne peut nier quelques points sur lesquels tout le monde s'accorde (est ce le cas ?) : 1) Tant que les budgets des états devront se financer sur les marchés financiers ce sera la banqueroute assurée. 2) Tant que les banques de dépôt et de produits financiers ne seront pas dissocier ce sera le risque de banqueroute pour les particuliers 3) Tant que nos banques ne regarderont pas dans quoi part notre épargne et qu'elles ne nous permettront pas de le savoir et mieux encore de le choisir, nous n'auront jamais un système intelligible et encore moins juste 4) Tant que la croissance reposera uniquement sur des ressources limitées pour s'établir, nous courrons vers un mur de plus en plus vite... plus dure sera l'impact. ... la liste est longue by drikc7 Nov 25

: Quand je suis sur une perle "comprendre la dette publique" mon choix et ma liberté sont de pas m'égarer sur des discussions hors sujet. by bouche42 Nov 24

n'y at il que l'argent qui vous fait vivre, il faut traviller pour vivre et non le contraire, il en vas de meme pour l'argent !! by exdocdesarbres Nov 24

Je rappelle ce dossier d'ARTE "noire finance" que j'ai trouvé excellent. Bien que le rythme de l'exposé soit un peu trop rapide et difficile à soutenir, on peut au moins y découvrir l'attitude de l'Allemagne face aux Etats-Unis, pendant que la France ne voyait rien venir... Aujourd'hui la question qui se pose n'est pas de savoir si la France et les autres pays du sud vont sortir de l'euro, mais si l'Allemagne va y rester ! Personnellement je suis convaincu qu'elle restra dans l'euro, ne serait-ce que pour tenter de devenir le leader incontesté de l'Europe (espérons sans être hégémonique), rôle qu'elle n'a jamais pu jouer jusqu'à présent. by bouche42 Nov 24

Entre "comprendre la dette publique" et faire des propositions, il y a un fossé. Que ce soit dans le cadre étroit des échanges Pearltrees ou un autre système, je ne suis pas suffisament branché dans ce domaine pour m'y risquer. En revanche je reste avide de comprendre le mieux possible et de recouper les points de vue. J'aime bien suivre ou P. Jorion m'a fatigué et E. Chouard aussi. Leurs connaissances sont réelles mais à mon goût insuffisantes pour déboucher sur des programmes réalistes. C'est un peu pareil avec Mélenchon. by bouche42 Nov 24

Mon point de vue vise non pas tant à nier les mécanismes financiers décrits et leur dérives, qu'à douter des bienfaints du retour à la planche à billet. Si réellement vous pensez comme moi que cette vidéo - qui est extrêment bien faite - est "une première vision non exhaustive" avouez qu'elle serait incontestablement plus objective si elle énonçait ses limites.. En ce qui concerne votre analyse, le seul point qui me parait confus et laisse vraiment sceptique c'est quand vous soulevez la question de décroissance économique et démographique ; "Je pense qu'il serait aujourd'hui utile de penser la décroissance démographique et économique en conservant à la fois les aspect positifs de la pensée de Keynes, fondée sur une approche régulée du marché tant au niveau international qu'européen et national." C'est une formulation pas très opérationnelle. Pour moi, la seule décroissance qui vaille c'est la réduction de toutes les formes de gachis, de pullution et de gaspillage. Cordialement. by bouche42 Nov 24

Je ne partage pas votre point de vue au sens où cette explication permet à celles et ceux qui n'ont pas de connaissances de ce sujet d'en avoir une première vision, non exhaustive certes, mais permettant ensuite de compléter son approche du sujet. Je pense que les difficultés actuelles viennent de l'absence d'une unité de réserve internationale, étalonnée sur une matière première. Le bancor tel qu'il avait pensé pendant la négociation des accords de Bretton Woods en 1944 était une solution très intéressante même si finalement c'est le dollar américains, avec une convertibilité en or qui avait été retenu. Je pense que l'abandon de cette convertibilité, avec la progression sans limites du crédit a provoqué une surchauffe de l'économie dont nous payons le prix aujourd'hui. En tout état de cause il me semble que le consensus intellectuel de la majorité des dirigeants politiques et économiques iccidentaux sur l'analyse friedmaniène a contribué à renforcer les effets négatifs d'une vision productiviste basée exclusivement sur la croissance. Je pense qu'il serait aujourd'hui utile de penser la décroissance démographique et économique en conservant à la fois les aspect positifs de la pensée de Keynes, fondée sur une approche régulée du marché tant au niveau international qu'européen et national. Car aujourd'hui cette quasi absence de régulations permet à une minorité de délinquant-e-s et préda-teurs-trices sociaux et fiscaux de confisquer l'ensemble des richesses produites à leur profit exclusif tout â la fois en soutenant des régimes anti démocratiques et en corrompant les processus de redistribution pour impliquer chacune et chacun dans la complicité des criminels, comme jadis à Rome avec "le pain et les jeux ( panem et circenses)", voir par exemple, l'influence du football, des jeux télévisés et de console, et le détournement des politiques de redistribution. by michel_carriere Nov 24

Bonjour bouche42, quelles sont les autres propositions que tu peux apporter au débat ? by drikc7 Nov 24

Analyse exagérément incomplète qui privilégie une seule solution : le retour au vieux démon des états qui font tourner la planche à billet. Quand dans un débat, on ne propose qu'une seule solution, ce débat ne peut avancer : on est pour, on est contre ou on est indifférent. Au final on fait du surplace, ce qui est un énorme problème by bouche42 Nov 24

Apprenez en quelques minutes ce qu'est la création monétaire par le crédit, le système des réserves fractionnaires, et l'article 123 du traité de Lisbonne... sans lesquels il est impossible de comprendre l'origine des dettes publiques et privées qui ravagent l'ensemble des pays développés. by archives_2.0 Apr 18

Je le pense également. Il en va de même de la mobilisation des indignés en France qui ne mobilise pas beaucoup la population. La crise économique et financière qui a ébranlé le monde en 2007 & 2008 ne semble pas avoir affaibli, le dogme de la mondialisation néolibérale .Il est toujours bien ancré. Cependant d'autres politiques économiques sont possibles, mais qui se donne vraiment la peine d' aller chercher l'information ? by uston Jan 4

Related:  L'Arnaque de la dette et les Banksters (videos)La detteDETTEfinance/économiestocck 1Banques & système bancaire - À trieréconomie et financeEco-Financeeconomie politique ecologiebillet europolitiqueEconomieéconomieDivers