background preloader

Propaganda : Comment manipuler l'opinion en démocratie

Propaganda : Comment manipuler l'opinion en démocratie
Vous avez ici gratuitement accès au contenu des livres publiés par Zones. Nous espérons que ces lybers vous donneront envie d’acheter nos livres, disponibles dans toutes les bonnes librairies. Car c’est la vente de livres qui permet de rémunérer l’auteur, l’éditeur et le libraire, et… de vous proposer de nouveaux lybers… et de nouveaux livres. Ouvrage initialement paru sous le titre Propaganda aux éditions H. Liveright, New York, en 1928 et réédité chez Ig publishing en 2004. © Edward Bernays, 1928. © Pour la traduction française, Zones / Éditions La Découverte, Paris, 2007. Par Normand Baillargeon « La propagande est à la démocratie ce que la violence est à un État totalitaire. » Noam Chomsky. Après avoir exposé les fondements, en particulier politiques et psychosociaux, de la pratique des relations publiques qu'il préconise (chapitres 1 à 4), Bernays entreprend de donner des exemples concrets de tâches qu'elles peuvent accomplir ou ont déjà accomplies. Edward L. Que faire, alors ?

http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=21

Related:  Propagande & censureEn passant...1 - à trier

Edward Bernays : la fabrique du consentement ou comment passer du citoyen au consommateur Edward Bernays est né en 1891 à Vienne et il est mort en 1995 à Boston. 103 années d’une vie fructueuse. Une vie consacrée à l’une des tâches majeures de notre siècle : celle qui consista à pervertir les democraties pour faire plier les volontés des masses aux desseins des élites, en toute non-violence. Edward Bernays était le neveu de sigmund Freud et il a su exploiter les avancées apportées par son oncle, ainsi que le rayonnement scientifique de ce dernier dans le domaine de la connaissance de l’irrationnalité, à des fins économiques idéologiques et politiques. Sa discrétion dans notre paysage culturel actuel est inversement proportionnelle à l’ampleur de sa tâche. Même dans les agences de pub ou dans les services de relations publiques, son nom est presque inconnu, tout du moins en France.

"Jimi forever" : "Hymne" de Salvayre, bel hommage à Hendrix La couverture d’« Hymne » de Lydie Salvayre. Ma passion pour Jimi Hendrix est trop expansive pour ne pas saluer toute nouvelle célébration de son œuvre. Et je me réjouissais d’autant plus de la parution du roman « Hymne », de Lydie Salvayre, au Seuil, que, à l’exception de la biographie rédigée par Sharon Lawrence, et publiée en 2005 par Flammarion, tous les livres consacrés à Hendrix l’avaient jusqu’alors été par des messieurs. Le machisme est si intimement imprimé dans la toile de la culture rock, surtout à la faveur de l’encensement des guitar heroes, qu’un éclairage féminin ne pouvait être que bienvenu. J’étais donc, je l’avoue, fort bien disposé à l’ouverture de cet « Hymne ».

40 incroyables photos du passé que vous n'avez probablement jamais vues encore... La #15 m'a retourné le cerveau ! On connaît tous certaines photos d'histoire, très célèbres. La petite fille vietnamienne nue fuyant les soldats américains, qui est dans tous les livres d'histoire. Ou encore les ouvriers mangeant leur déjeuner en haut d'un gratte-ciel... Mais connaissez vous cette photo d'ouvriers jouant au golf en haut d'un gratte-ciel ? Ou bien le cliché de la porte du tombeau de Toutankhamon avant qu'elle soit ouverte...?

La manipulation de l'opinion en démocratie Comment manipuler l'opinion en démocratie? "Edward Bernays"Edward Bernays (1891-1995) fut l’un des pères fondateurs des «relations publiques» aux États-Unis. Conseiller pour de grandes compagnies américaines, dont GE, Procter Gamble et l’American Tobacco Company, Bernays a mis au point les techniques publicitaires modernes." "Comment imposer une nouvelle marque de lessive ? Edward Bernays Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bernays. Biographie[modifier | modifier le code] Famille[modifier | modifier le code] Edward Bernays est le double neveu de Sigmund Freud, par sa mère, Anna Freud[1], une des sœurs du fondateur de la psychanalyse, et par son père, frère de Martha Bernays, la femme de Freud.

100 sites pour consommer sans posséder Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) sur la consommation collaborative (voir la définition au bas de cet article). Dans cette liste, le parti pris a été d’indiquer les initiatives relevant des formes nouvelles d’échange entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching ...) mais aussi des initiatives se situant aux limites du sujet mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à apporter vos contributions à cette liste collaborative ! Alimentation Achat groupé direct au producteur

Comment se réapproprier démocratiquement l'information ? S’interroger sur les rapports entre médias et pouvoir(s), entre presse et idéologie dominante, entre discours journalistique et discours économico-politique ambiant demande, avant toute chose, de remettre les pendules à l’heure et de battre en brèche certaines opinions trop reçues, qui font obstacle au débat plus qu’elles ne l’alimentent. Cette mise au point pourrait commencer en épinglant trois phénomènes emblématiques. Trois phénomènes emblématiques Soit, d’abord, le phénomène Berlusconi, qui représente, en Europe, le laboratoire du cauchemar politico-médiatique qui s’annonce : celui d’un gouvernement gérant l’État comme s’il s’agissait d’une entreprise et celui d’un chef de gouvernement qui est en même temps patron d’un important groupe médiatique. Le deuxième phénomène est celui de la prise de contrôle grandissante, sur le champ des médias, de grands groupes industriels - certains, en France notamment, spécialisés dans l’armement : songeons à Lagardère et à Dassault. Six pistes

Les censures médiatiques Malgrè un élargissement de l'offre de programmes, les parts d'audience se concentrent encore sur les chaînes du réseau hertzien qui représente 92 % du total avec la répartition suivante public/privé : - 46.1% de part d'audience pour les chaînes publiques (22.1 pour France2, 16.8 pour France3, 3.1 pour Arte, 4.1 pour La Cinquième)- 50.7% de part d'audience pour les chaînes privées (33.4 pour TF1, 13.2 pour M6 et 4.1 pour Canal+) La loi du 1er août 2000 a institué le groupe France Télévision, regroupant les trois sociétés nationales de programmes (France2, France3, La Cinquième), il s'agit d'une holding qui a pour mission de définir les orientations stratégiques des chaînes, de coordonner les politiques de programmes et l'offre de service, de mener les actions de développement.

La formation pour optimiser votre PC Applicable sur : Windows XP, Vista, 7, 8Niveau de difficulté : facile | moyen | difficileDernière mise à jour : mars 2012 Il est important de suivre les différents modules de cette formation dans l’ordre. Vous en avez marre de contempler l’écran de démarrage de Windows ? Vous avez l’impression que votre ordinateur est de plus en plus lent ? Rassurez-vous, c’est normal. Et beaucoup d’éditeurs veulent vous faire croire qu’il est indispensable d’acheter un logiciel miracle qui va accélérer votre ordinateur en quelques minutes seulement.

Comment les médias contrôlent nos pensées Savez vous qu'actuellement, et ce, depuis plus de deux semaines, une vague de protestations sans précédent depuis quarante ans secoue les Etats-Unis, dans le Wisconsin ? Certainement pas, et cela, car l'information que vous recevez est partiale, triée, et vous dicte ce sur quoi vous devez réfléchir. Il ne faut pas se voiler la face, les médias n'ont pas pour but la diffusion d'informations, ils ne sont pas dirigés par des philantropes, leur raison d'exister est "faire du profit". Les médias sont des entreprises, qui, pour faire du profit, utilisent le crédo de la diffusion de l'information.

Related: