background preloader

Français

Français
Home » Français Bernard Lietaer Bernard Lietaer est l’un des architectes originels de l’ECU, le mécanisme qui a mené à la monnaie unique européenne. Livres Bernard Lietaer est l’auteur de divers livres dont A report to the Club of Rome : Money and Sustainability – The Missing Link; Future of Money : Creating New Wealth, Work and a Wiser World (London, Random house, 2001), publié en 18 langues; Mysterium Geld : Bedeutung und Wirkungsweise eines tabus (Munich, Reinmann Verlag, 2000), Le Grand Jeu Europe – Amérique Latine (Paris, Presses Universitaires de France, 1981). Halte à la toute-puissance des banques, Bernard Lietaer, Christian Arnsperger, Sally Goerner, Stefann Brunnhuber, Odile Jacob 2012. Articles “La monnaie à l’ image des écosystemes: plus de diversité S.V.P.!” Interviews, Séminaires et Présentations “Diversifier les monnaies pour éviter les crises.”

On parle d’Au coeur de la monnaie de Bernard Lietaer « 1001 monnaies Suite à la sortie du livre (éditions Yves Michel ), Bernard Lietaer a été interrogé par différents journalistes, notamment radio. Etienne Hayem, alias Zoupic , de l’agence Emmapom qui s’est occupé de la promotion du livre, a répertorié ces émissions, et je voulais les partager avec vous : RFI – Autour de la question – Comment changer l’argent : Partie 1 et Comment changer l’argent : Partie 2 France Info – Chronique Initiative : Ces monnaies qui défient l’euro A venir également sur France Culture, l’enregistrement de l’excellente émission Terre à terre, de Ruth Stégassy A noter également: Un article sur Lemnarama le blog d’Olivier Maurel, inventeur des lemnas, une monnaie d’entraide sur Facebook. Un article par Etienne Hayem sur le blog d’Emmapom A venir également, quelques retombées presse. Bonne écoute et bonne lecture !

MONNAIE LOCALE Une monnaie locale, ou monnaie locale complémentaire (MLC), ou monnaie locale complémentaire et citoyenne (MLCC) est, en sciences économiques, une monnaie non soutenue par un gouvernement national (qui n'a pas nécessairement cours légal) et destinée à n'être échangée que dans une zone géographique prédéterminée, généralement à l'échelle d'une ville ou d'une région. Les monnaies de ce type sont une forme de monnaie complémentaire. En redirigeant le parcours de consommation vers les commerces et services de proximité, les monnaies locales visent à favoriser une transition écologique et sociale, en privilégiant les circuits-courts, le lien social, et la définanciarisation de l'économie. Histoire[modifier | modifier le code] Historiquement, il était courant, notamment au Moyen-Âge, qu'une ville émette de la monnaie, cependant la notion de monnaie locale n'émerge qu'à partir de la crise de 1929[1]. Expérience de Wörgl[modifier | modifier le code] Le WIR[modifier | modifier le code] El Túmin[31]

Bernard Lietaer Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bernard Lietaer, 2011. Bernard Lietaer (né en 1942 à Menin en Belgique) est un économiste et universitaire belge. Activités[modifier | modifier le code] Professeur à l’université de Berkeley, ancien haut fonctionnaire de la banque centrale de Belgique cofondateur de l' Euro, membre du club de Rome, il est spécialiste des questions monétaires internationales. Responsabilités[modifier | modifier le code] Directeur de la Banque nationale de Belgique,Président de Système de Paiement Electronique de Belgique[1],Gérant de fonds de monnaies,Conseiller auprès d'entreprises multinationales et de gouvernements,Participant à la création de l'Euro,Président de Access Foundation [2]. Bibliographie[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code]

Au coeur de la monnaie : nos déséquilibres Yang et Yin ? - My Lemna La monnaie est un objet que nous connaissons tous, quasiment naturellement. Nous le connaissons tellement bien que nous oublions parfois que l’argent est une construction économique, résultat d’un choix de société. D’un point de vue académique, j’ai fait une école de commerce, suivis une spécialisation finance et je dois reconnaitre ne pas avoir eu de cours sur ce qu’est une monnaie. Si on décrit parfois ses fonctions (unité de mesure, intermédiaire d’échange, réserve de valeur), on ne s’attarde pas sur sa nature, sur ces caractéristiques de fond. Bernard Lietaer brise le tabou et nous invite à sortir des crises financières systémiques par des chemins de traverses dans la pensée monétaire. Force est de constater en effet que nous n’avons pas l’habitude de parler d’argent. Bernard Lietaer : au cœur de la monnaie from UNIVERSITE INTEGRALE on Vimeo. Merci à @emmapomcom et @zoupic pour m’avoir invité à la sortie de ce livre.

Monnaie privée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La monnaie privée est un type de monnaie dont l'émission et la garantie sont assurées par un organisme indépendant de l'État, par exemple une banque privée, par opposition aux monnaies habituelles, garanties par un gouvernement ou la chose publique, soumises à un monopole d'émission monétaire direct ou délégué à une banque centrale. Il a existé quelques exemples historiques de monnaies privées. Aujourd'hui, la monnaie issue de la banque centrale est officiellement l'outil d'échange dominant, mais la réalité des choses est plus complexe : s'il n'y a officiellement quasiment pas de monnaie privée, les instruments financiers librement émis par le système financier se distinguent assez peu d'une monnaie. Le concept de monnaie privée est essentiellement mis en avant par quelques économistes libéraux, comme Friedrich Hayek ou David Friedman, en tant que moyen pour diminuer la capacité de l'État à manipuler l'économie à son propre avantage.

Equilibrer féminin et masculin dans le système monétaire « 1001 monnaies Notre système monétaire meurt par manque de féminité… Le nouveau Lietaer est sorti ! Il est chaud, il est beau ! Bernard Lietaer a encore frappé, et fort encore une fois. Son « nouveau » livre s’intitule (aux éditions Yves Michel ). « Nouveau » entre guillemets car il s’agit de la traduction française – par Michel Ickx – de son livre paru en … 2000 ! Un gros beau livre, bien lourd (très lourd…!) Ici, pas de considération économique, de technicité monétaire, de savants calculs financiers… Bernard Lietaer nous invite à le suivre dans une enquête qu’il mène, pour laquelle il réunit peu à peu des preuves, des pièces du puzzle, pour prouver (il s’agit de sa thèse centrale) que seule une société se réconciliant avec et intégrant son côté féminin – au sens archétypal du terme – peut apporter la prospérité. D’une part des monnaies qu’il qualifie de yang, que nous connaissons bien puisque nous vivons dedans. Et pourtant Bernard Lietaer nous montre que cet excès n’a pas toujours existé. noires.

MONNAIE Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La monnaie est définie par Aristote[1] par trois fonctions : unité de compte, réserve de valeur et intermédiaire des échanges. Depuis la suppression de toute référence à des matières précieuses et la dématérialisation des supports monétaires, et après l’intervention des économistes « nominalistes »[2], les aspects légaux de l'usage de la monnaie (et notamment les droits juridiques qui sont attachés au cours légal et au pouvoir libératoire) sont plus apparents. Ces droits sont fixés par l’État et font de la monnaie une institution constitutionnelle en de multiples pays. La monnaie est l'instrument de paiement en vigueur en un lieu et à une époque donnée : du fait de la Loi : on parle de cours légaldu fait des usages : les agents économiques l'acceptent en règlement d’un achat, d’une prestation ou d'une dette. La monnaie est censée remplir trois fonctions principales : Histoire[modifier | modifier le code] Usages[modifier | modifier le code]

How Can Business-to-Business Trade Networks Build Local Resilience Over the past year, I’ve been exploring the many examples out there of communities forming peer-to-peer networks in order to rebuild local economies, resilience and trust. These range from gift economies to barter groups, from loyalty programs to mutual credit systems. The latter, mutual credit systems, is the focus of this post. The oldest mutual credit system still in operation today (of which I am aware) is the WIR, based in Switzerland, which was created in 1934 due to currency shortages after the stock market crash of 1929. It’s essentially just a bookkeeping system that enables transactions to happen, and is generated directly among the businesses. I thought this was a pretty cool thing, both in terms of creating a mechanism for businesses to engage in trade without the use of traditional money, and as a complementary currency that acts as a “spontaneous counter-cyclical shock-absorber for the Swiss economy,” in the words of Bernard Lietaer. It’s been a long and winding road. 1.

HISTOIRE de la monnaie : du réel au virtuel L'histoire de la monnaie depuis sa création par les Grecs au VIème siècle avant notre ère peut être résumée par le raccourci suivant : l'humanité est passée de la monnaie « réelle », « sonnante et trébuchante », à la monnaie complètement virtuelle (on dit aussi « fiduciaire ») d'aujourd'hui. Cette transformation a pris 26 siècles et s'est opérée non sans à-coups, selon les grands rythmes de l'histoire des civilisations, avec des phases d'éclipse (après la chute de l'Empire Romain), d'éveil (invention du capitalisme marchand au XIIème siècle) et d'expansion rapide (informatisation des systèmes monétaires mondiaux au XXème siècle). Cette évolution n'est pas complètement achevée. Une rafale de questions simples permettent de préciser les choses. Mais revenons à la cause de la naissance de la monnaie, qui nous permet de répondre à la question « à quoi sert la monnaie ? A la question « une société peut-elle exister sans monnaie » ? L'Empire romain d'Occident ne passe pas le Vème siècle.

Au coeur de la monnaie Au coeur de la monnaie Systèmes monétaires, inconscient collectif, archétypes et tabous Bernard Li etaer Traduit de l’anglais par Michel Ickx L’argent moderne est-il en cohérence avec nos besoins et valeurs d’aujourd’hui? Vous êtes-vous même parfois posé la question de savoir ce qu’était l’argent et quelles ont été ses formes et sources au cours des temps? Pour commander le livre Expert de la chose financière, Bernard Lietaer nous convie à un passionnant voyage de vingt huit mille ans jalonné par des archétypes, de la préhistoire à Wall Street. Alors que la situation du système monétaire global de la planète semble devenir ingérable, ce travail de recherche, très bien documenté, ouvre des opportunités exceptionnelles pour trouver des réponses innovantes hors du cadre de la pensée unique.

B. Lietaer - De nouvelles monnaies Philosophie & Management sprl 35 avenue des Princes Brabançons, 1170 BruxellesTél. : 02.662.26.16 Fax : 02.675.87.32E-mailinfo@philoma.beSite :www.philosophie-management.comCompte n° 068-2463102-08 TVA : BE 473 376 727 Introduction Dans vos diverses formations, on vous a parlé de la manière de gagner de l’argent, de l’investir, en perdre, etc. mais jamais véritablement de ce qu’estl’argent et des questions qu’il pose.Lorsque j’écrivais mon livre The Future of Money , j’espérais que nousn’atteindrions pas le stade dans lequel nous nous trouvons. Vieillissement de la population . Changement du climat et extinction des espèces . Fin de l’ère industrielle . Instabilité financière. systémiquement instable.Je prédisais en 1999 que ces quatre mégatendances vont converger dansla période 2005-2020. éd.Century, London, 2001

Bernard Lietaer: A big picture look at challenges and opportunities in the complementary currency movement | Community Currency Magazine In this series of interviews with the movement's pioneers, we take a big picture look at challenges and opportunities in the complementary currency movement. In this first interview, Bernard Lietaer offers his perspective about what questions we should be asking and what issues we should addressing in order to build momentum as a movement and gain greater credibility Actionables Address the movement's weaknesses and build on its strengths by: Improving our data collection system to enable better academic analysis of the impact and viability of complementary currency projects Drawing upon our diversity of initiatives and perspectives to support bigger picture thinking and develop larger-scale solutions Gathering the movement's intelligence about leverage point projects and opportunities, and making them more visible to potential funders and supporters. What are the questions you would most want to explore with fellow movers and shakers in the complementary currency movement?

Related: