background preloader

Décodex : nos conseils pour vérifier les informations qui circulent en ligne

Décodex : nos conseils pour vérifier les informations qui circulent en ligne
Comment vérifier une source, une rumeur qui circule sur les réseaux sociaux ? Retrouvez ici toutes nos astuces. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Avec le Décodex, nous vous proposons de nombreux outils pour vérifier l’information en ligne. Mais nous avons aussi souhaité vous apporter de nombreux conseils pratiques pour vous permettre de vous faire votre propre avis et vous interroger vous-même sur les articles que vous lisez. Voici toutes les ressources que nous mettons à votre disposition :

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/02/01/decodex-nos-conseils-pour-verifier-les-informations-qui-circulent-en-ligne_5072954_4355770.html#link_time=1485971700

Related:  Fiabilité des sourcesFausses informationsVerifier ses infos sur le net

Savoir évaluer la fiabilité d'une information Suite aux attentats de Paris, de nombreux collègues se sont aperçus que les élèves prenaient souvent pour argent comptant les informations récoltées sur les réseaux sociaux ou internet en général. Certains se sont donc tournés vers moi pour proposer des séances sur le sujet de la fiabilité des informations. Voilà la séance que j'ai montée pour les 3e.

Evaluer la fiabilité d'un site web avec des QR codes discipline : IRD classe concernée : 6eme effectif : demi classe durée : 2 séances de 50 mn intervenant : professeur documentaliste lieu : CDI objectif : Évaluer la fiabilité d’un site Web grâce à sa source Compétence du socle : C4.4 : Je sais relever des éléments me permettant de connaître l’origine de l’information (auteur, date, source...). Compétence B2i : 4. S’informer, se documenter :Il sait relever des éléments lui permettant de connaître l’origine et d’évaluer la fiabilité/validité de l’information (source, date, etc.). objectif de la séquence : - permettre aux élèves de constater qu’ils ne savent pas toujours valider la fiabilité de l’information, - élaborer avec les élèves une grille d’analyse des sites

Un guide de détection des fausses informations en ligne Internet, socle de savoirs, là où des experts de tout acabit ont pu déposer leurs connaissances afin qu’elles soient partagées par tous et débattues par d’autres. Une plateforme démocratique qui plus est, tous peuvent y mettre ce qu’ils veulent. Une liberté qui peut devenir un énorme défaut du fait que cette liberté ne garantit en rien la qualité et la valeur des informations. Or, pour bien des internautes, tout ce qui figure sur la Toile doit forcément être vrai. Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information Théorie selon laquelle l'émotion et la croyance comptent désormais plus que les faits Post-truth, en anglais, fut le mot de l'année 2016, selon l'Oxford Dictionnary. Il se rapporte, explique la publication britannique, aux « circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d'influence sur l'opinion publique que ceux qui font appel à l'émotion ou aux croyances personnelles ». Si Ralph Keyes consacrait déjà un livre au sujet en 2004 (The Post-truth Era), c'est véritablement avec la campagne britannique sur le Brexit et la campagne présidentielle américaine que l'expression s'est démocratisée. L'idée ne va pas sans poser de soucis : elle peut laisser croire que la vérité était auparavant chose acquise, au moins comme valeur.

Contre les fausses informations, Google retouche son moteur de recherche Le géant du Web a annoncé quelques modifications dans le classement des sites et donne la possibilité aux internautes de signaler certains contenus inappropriés. Google a annoncé mardi 25 avril avoir apporté des modifications à son moteur de recherche, notamment dans le but de limiter la visibilité des fausses informations : « Nous avons ajusté nos indicateurs pour faciliter la remontée de pages fiables et dévaloriser les contenus de faible qualité. » L’entreprise ne donne pas de précision sur la façon dont son algorithme a été amélioré – son fonctionnement est un des secrets les mieux gardés de l’entreprise. Cet ajustement devrait avoir un impact sur l’ordre des résultats proposés sur le moteur de recherche, mais aussi sur les condensés d’information qu’il propose parfois directement aux internautes sous forme d’encadré. Les phrases qui y sont affichées sont directement extraites de sites tiers. Un site négationniste valorisé

Conspirations, rumeurs, parodies: l'annuaire des sites "d'infaux" Méthodologie: 1. Pourquoi une telle base de données? "C'est quoi ce site?" Face à la profusion d'informations émanant de sources diverses et souvent inconnues du lecteur, il est utile de donner des repères aux internautes. Le script de la séquence Temps : 1 heure Niveau : de la 4ème aux classes de lycée Pré-requis : Aucun ! Objectifs : Détox : non, ces migrants ne font pas un pique-nique dans un cimetière de Calais - France 3 Hauts-de-France Une nouvelle fois, ce qu'on appelle communément la fachosphère (sites d'extrême-doite, islamophobes voire ouvertement racistes ou anti-migrants) fait circuler, une photo en trafiquant complètement sa signification, son origine. A des fins politiques. Ce mois de septembre, vous avez peut-être vu passer sur les réseaux sociaux une photo qui montrent des personnes assises dans un cimétière, avec en arrière-plan des policiers. Sur Facebook et Twitter, elle a servi de base à une intox.

Comment naissent et évoluent les rumeurs sur les médias sociaux 47inShare « Désigner nommément le mal, c’était le faire exister, en rechercher la cause, c’était avouer son inquiétude, s’exposer aux rumeurs ». Franck Pavloff Vous avez certainement tous entendu parler du bug Facebook qui aurait dévoilé par inadvertance les messages privés (de 2007 à 2009) de millions d’utilisateurs. Une inquiétude grandissante qui n’a pas pris le temps de vérifier l’exactitude des manifestations reprochées avant de lancer la rumeur d’une bévue chez Facebook. Hier, la CNIL a rendu son verdict, sans appel, il s’agit d’un mal entendu et non d’un bug inexcusable.

A qui confier la vérification de l'info ? La désinformation menace-t-elle les élections à venir ? Comment assurer la fiabilité des informations qui circulent ? Tous unis contre les "fake news", les fausses nouvelles. C’est le slogan qui pourrait résumer l’ambition du projet CrossCheck, qui sera lancé demain et qui, contrairement à ce que son nom semble indiquer, est un projet impliquant des médias français. Une douzaine de rédactions (pour l’instant) se sont associées au Google News Lab (la division médias du moteur de recherche) pour proposer un outil qui permettra d'"identifier et vérifier les contenus qui circulent en ligne, qu’il s’agisse de photos, de vidéos, de commentaires ou de sites d’actualités". Cette initiative n’est pas isolée.

L'histoire vraie des fausses nouvelles Les "faits alternatifs" ne débutent pas avec Donald Trump et internet. Retour sur la longue histoire de la désinformation , avec le directeur des bibliothèque de Havard, Robert Darnton. Ce fut un grand moment – un moment mémorable en tout cas – dans l’histoire de la communication gouvernementale. On te manipule Une Théorie du complot, c'est quoi ? Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise. Les 7 commandements de la théorie du complot 1.

Related: