background preloader

Organiser sa veille : 79 diapos de Fabrice Frossard

Organiser sa veille : 79 diapos de Fabrice Frossard
La veille est une activité transverse à (presque) tous les métiers C’est en tout cas une activité indispensable pour tous ceux qui apprennent, qui forment, qui enseignent. Je souhaite partager dans cet article une présentation de Fabrice Froissard qui donne des conseils très concrets pour organiser sa veille. Nous faisons tous de la veille sans le savoir …ne serait-ce qu’en jetant un oeil sur les infos, sur un documentaire, sur un magazine. Le web2.0 est une opportunité extraordinaire pour la veille Il nous permet de transformer une veille intuitive et peu ordonnée en veille professionnelle. Ce diaporama de Fabrice Frossard, partagé sur Slideshare, est particulièrement simple à comprendre. Fabrice Frossard est directeur adjoint de la rédaction Editialis et intervient à l’Ecole de Guerre Economique. Son compte Twitter : Si la veille vous passionne, ne négligez pas de vous abonner aux 2 blogs suivants : The following two tabs change content below. WordPress:

Témoignage sur le système de veille de la Région Languedoc-Roussillon - Recherche éveillée Parallèlement aux solutions de veille proposées par des sociétés comme Digimind, AMI Software, Iscope, etc, il existe sur le Web de très nombreux outils gratuits ou bon marché, susceptibles d’aider le veilleur dans sa tâche. Mais les fonctionnalités des outils gratuits sont bien moins puissantes que celles des solutions professionnelles et, surtout, ne couvrent le plus souvent que l’une des étapes du processus de veille (collecte, stockage, diffusion…). Rivalisant d’astuces pour combiner entre eux divers outils gratuits, de nombreux professionnels ont imaginé des systèmes de veille qui peuvent se révéler très efficaces… Pour permettre un meilleur partage de ces pratiques, nous inaugurons avec ce billet une nouvelle rubrique baptisée « Témoignage », qui proposera des retours d’expérience de professionnels de l’infodoc sur les différents outils qu’ils utilisent pour leur veille. Témoignage sur le système de veille de la Région Languedoc-Roussillon Tiny Tiny RSS comme agrégateur de flux

Veille informationnelle Canopé académie de Besançon : L'enseignant veilleur (1ère partie) Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. L’école est aujourd’hui concurrencée par les médias et le numérique… L’enseignant semble avoir perdu le monopole de la maîtrise de l'information et de la parole autorisée à destination des élèves. Il y a tellement de supports, d'objets, de sites qu'on ne sait pas par où commencer… Les ressources sont institutionnelles ou pas, labellisées ou pas, mais surtout pertinentes ou pas… , et des recherches seules ne suffisent plus toujours à trouver l'information dont on a besoin. Les principales difficultés auxquelles nous sommes confrontés lorsque l'on veut utiliser des ressources numériques sont l'infobésité et la dispersion. Il faut donc mettre en place une veille informationnelle et documentaire. Mettre en œuvre sa veille simplement avec un navigateur Reste à construire sa propre veille L'objectif d'une veille est donc de faciliter l’accès aux ressources pertinentes sur un thème précis : << Retour

Canopé académie de Besançon : L'enseignant veilleur (2ème partie) Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. L’enseignant doit aujourd’hui éduquer les élèves à la recherche d’information, de contenu et de connaissance. Il doit lui-même structurer sa pratique de recherche dans la grande variété des outils de publication de ressources numériques disponibles : sites de stockage et de partage de vidéos, photos, séquences pédagogiques, cartes heuristiques, blogs. L'enseignant veilleur peut alors se positionner en qualité de médiateur au sein de l’écosystème de la transmission des connaissances. Ce dossier est un outil d'autoformation afin d'aider les enseignants dans leur pratique d'enseignant veilleur et il s'attache tout particulièrement à les inciter à publier le fruit de leurs recherches sur internet, ceci afin de les partager, avec leurs pairs ou avec leurs élèves. Comment enrichir et permettre cette diffusion de contenu ? La veille informative au sein d'un réseau En savoir plus... << Retour

Lorsque la curation de contenu est une maladie et non un remède Dans un monde où chacun partage quelque chose sans vraie valeur ajoutée, nous sommes confrontés à la pollution de l’information, pas à son évolution (C) Artem Welker. La curation de contenu a surgi comme un remède qui pourrait nous aider à ne pas nous noyer dans l’océan de l’information. Mais, en fait, cela se transforme en une maladie alimentant cet océan. Nous avons utilisé la curation pour trouver des données pertinentes et renforcer nos efforts de marketing de contenu malheureusement, certaines entreprises abusent de cette méthode alimentant cet océan de contenus où 27M d’éléments sont partagés chaque jour…. Lorsque la Curation est une maladie Voyons comment les utilisateurs et les entreprises transforment cet outil efficace en une maladie qui jonche le paysage numérique. 1) Lorsque vous partagez sans ajouter de la valeur Le contenu n’est rien sans contexte. Résultat : Vous n’existez pas. 2) Lorsque vous violez les bonnes proportions de curation Résultat : Vous n’avez aucune image.

Manuel de formation sur la veille informationnelle Curation de contenus ? Simple recherche d’informations sur Internet ? Les deux peut-être (et même plus) ? Selon le chercheur et spécialiste en communication électronique pour le développement, Éric Bernard, il s’agit tout simplement d’« un processus régulier de recherche, de collecte, de stockage, d’analyse et de sélection pertinente d’informations récentes et utiles pour une fonction donnée au sein d’une organisation ». Netvibes, Diigo, Pearltrees, Scoop.it ! Vous disposez désormais de toutes les clés pour devenir un as de la veille informationnelle. Curation : et si on parlait un peu stratégie ? Trop de curateurs amateurs se jettent sur Scoop it ou Paper.li. Et ils oublient le ba-ba de la curation : d’abord déterminer votre stratégie ! La curation est très en vogue en ce moment. Tout le monde en fait ou presque. Mais la curation, qu’est-ce que c’est ? La curation, un métier vieux comme les musées ! A force de parler « curation » en association avec Internet, on en oublie qu’il s’agit en fait d’un vieux mot latin qui signifie « celui qui prend soin de« . La curation, c’est le métier d’un « curateur » : en Belgique, on l’utilise souvent pour désigner une personne qui prend soin des actifs et passifs d’une société en faillite. Dans ce cas, le curateur, c’est la personne qui : détermine le thème d’une exposition,cible les oeuvres qui méritent d’être vuesles contextualise en les reliant entre elle mais aussi à leur auteur, à leur époque, etc.les partage avec le public en les mettant en scène La curation sur Internet : c’est la même chose ! La curation : l’arme mortelle de l’infobésité

Veille informationnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. D’après la norme XP X 50-53 de l’AFNOR, la veille informationnelle est une « activité continue en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions ». Une autre définition est donnée par Serge Cacaly, dans le « Dictionnaire de l’information ». La veille informationnelle est alors définie comme un « processus continu et dynamique faisant l’objet d’une mise à disposition personnalisée et périodique de données ou d’informations, traitées selon une finalité propre au destinataire, faisant appel à une expertise en rapport avec le sujet ou la nature de l’information collectée ». Stratégies et acteurs de la veille[modifier | modifier le code] Le principal but de la veille est de mieux cerner son environnement et anticiper ses évolutions et ainsi lutter contre l’infobésité et aider à la prise de décision[1]. Voir aussi[modifier | modifier le code]

La curation de contenu, de quoi s'agit-il Terme assez récent apparu probablement en 2009 aux Etats-Unis, la curation désigne dans le domaine du web une activité de sélection de contenus suivie d'une diffusion à des lecteurs potentiels. Pourquoi une curation de contenu ? Des milliers de contenus sont produits tous les jours, dans des espaces comme les blogs, les réseaux sociaux, les sites de partage ; les uns plus intéressants que les autres. Le web ainsi que ses utilisateurs se trouvent confrontés à deux défis : 1) se retrouver dans la foule d'informations accessibles ce que qu'on qualifie d'infobésité et pour laquelle des solutions à usage personnel existent, et 2) identifier les ressources de qualité. Pour les producteurs de contenus numériques, il existe un besoin de mettre en valeur leurs productions au risque de les voir se perdre dans la masse. La curation de contenu peut permettre de relever ces défis. Comment se fait la curation de contenu ? L'activité du curateur se déroule en cinq étapes. Ce que n'est pas la curation

La curation, donnez un angle différent à votre contenu Que vous soyez professionnel ou amateur que vos centres d’intérêts soient le tuning, les nouvelles technologies ou la pêche en eau douce, la curation est accessible à tous et ne demande aucun prérequis. Je consacre aujourd’hui un billet spécial à la curation qui est plus qu’un simple effet de mode. Du musée au digital La curation vient initialement des beaux-arts, ou les responsables d’expositions affichent des notes informatives à côté des œuvres. La force du titre et du commentaire Un commentaire prend toute sa valeur lorsqu’il apporte une valeur ajoutée au débat ou au contenu (lien vers billet 1). - Le teaser: commentaire qui vise en quelque mots à synthétiser le contenu et à pousser le lecteur à cliquer sur le lien pour le lire. - Le concept: 1 ou 2 idées ou citations fortes du contenu pourront être reprises hors contexte afin de plonger le lecteur dans la thématique - Le vulgarisateur: pour des contenus très complexes, un commentaire qui aide à la compréhension est un atout. Conclusion:

Comment réussir sa curation de contenu Le contenu est désormais l’élément central d’une stratégie web marketing efficace. Pour un bon référencement naturel (SEO), il faut un contenu optimisé original. Pour une stratégie Social Media (SMO) gagnante, un contenu pertinent et viral est indispensable. Pour attirer des visiteurs sur votre blog ? Là, c’est évident, il vous faut proposer du contenu à forte valeurs ajoutée. Mais voilà ! Créer du contenu, ça prend du temps et ça demande un investissement colossal. Trop de boulot, des changements professionnels, moins de temps libre, de nouveaux loisirs, les vacances… Toutes les excuses sont bonnes. Par ailleurs, pour les entreprises devant se développer sur le web afin de garantir leur pérennité, pour les e-commerçants, les webmarketers, le contenu est tout simplement vital. Comme moi, et là c’est plus grave, ces webmarketers trouvent de bonnes excuses : trop de boulot, une restructuration de l’entreprise, les vacances et j’en passe des pires…et des pires ! Pourquoi faire ça ? – + !

Différencier veille & curation - Defineed|Blog L'Agence nationale des Usages des TICE - Usages de la tablette en histoire-géographie au collège Nicolas Bertos, professeur d'Histoire-géographie au collège Georges Ville à Pont-Saint Esprit, expérimente l'utilisation des tablettes tactiles avec ses élèves de 4e. Présentation Depuis la rentrée 2013, mon collège est équipé de 30 tablettes tactiles. Cet outil reste en classe : lorsque les élèves entrent en cours d’histoire-géographie avec moi, ils prennent la tablette et la laissent à leur sortie. Déroulement des activités Plusieurs activités sont au programme de cette séance de 2 h. Produire un schéma Ce type de tablette dispose d’un stylet, ce qui permet une précision indispensable pour la création de cartes. Confronter les réalisations Un des aspects les plus fondamentaux des tablettes est la possibilité de partager presque instantanément un contenu qui vient d’y être créé. Aspects techniques Les tablettes sont connectées à internet via une borne wifi. Apport des tablettes Les tablettes sont un outil très polyvalent dans une salle de classe. Nicolas Bertos

Réunion de bassin du 17/02/2014 by weiss denis on Prezi

Related: