background preloader

Addiction aux jeux vidéo

Addiction aux jeux vidéo
L’article suivant a été extrait du journal » Enfance & psy » n° 31, rédigé par M. Valleur. Il traîte de l’addiction aux jeux vidéos… Valleur M., L’addiction aux jeux vidéo, une dépendance émergente ? , Enfance & psy, 2006, (31), p. 125-133 (M VALL 183) L’addiction aux jeux vidéo, une dépendance émergente ? Quelques consultations d’addictologie – dont celle du Centre Médical Marmottan – commencent depuis peu à recevoir et à suivre des personnes dans le cadre de dépendances à Internet, et particulièrement aux jeux vidéo. Il se constitue ainsi progressivement une clinique émergente en réponse à une forme d’addiction réellement nouvelle. Les demandes adressées aux centres proviennent la plupart du temps de parents inquiets, et une majorité de ces demandes ne se traduisent pas par des prises en charge de joueurs : après un entretien avec les parents concernés et une évaluation de la situation, il apparaît en effet souvent qu’il n’y a pas de réelle dépendance. Une nouvelle culture ludique C. J.P.

http://www.tasanteenunclic.org/cyberaddiction/addiction-aux-jeux-video/

Related:  Cyberdépendance : articles du netshaniya_groupe1_psyA_trier

Rapport : La cyberdépendance : état des lieux et propositions I - Qu'est-ce que la cyberdépendance ? L'arrivée de l'Internet dans les foyers français a ouvert, il y a une dizaine d'années, une nouvelle dimension de l'outil informatique et, avec l'accélération progressive du débit des échanges, un espace de liberté sans limites. Aujourd'hui, la pratique du jeu électronique via l'informatique s'est considérablement accrue et a fait naître, avec elle, de nouvelles interrogations. Parmi celles-ci, celle des conséquences éventuelles sur la santé des joueurs apparaît, aux yeux de la représentation nationale, comme primordiale. L'objectif que se sont fixés les députés GROSSKOST et JEANNETEAU est donc d'étudier les mécanismes qui peuvent engendrer une dépendance, à certains types de jeux, affectant la santé des joueurs. En réalité, ces jeux MMORPG proposent au joueur d'évoluer dans un univers virtuel persistant.

L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes Etes-vous facilement distrait par votre smartphone ? Vous est-il difficile de vous en séparer? Etes-vous constamment en train de le consulter sans raison particulière? Il y a des risques que vous soyez accro et même que vous ayez besoin de l'aide d'un psychologue. De plus en plus de jeunes seraient dépendants à leur “téléphone intelligent“. TOR ET L'INTERNET DES TÉNÈBRES - France Culture Plus Repère des dealers de drogues, des vendeurs d'armes, des pédophiles et même des tueurs à gages... Le darknet, qui représente pourtant 80% de l'Internet, inquiète autant qu'il fascine. Mais Florian et Vincent, deux jeunes étudiants en journalisme aussi intrépides qu'inconscients, ont décidé malgré tout d'explorer cette terre hostile. Et ce qui les attend dépasse l'entendement...

La cyberdépendance (école de journalisme Belgique) « Cyberdépendance », un mot qui semble peut-être nouveau, mais un thème qui anime déjà les conversations. Phénomène assez récent, elle se manifeste par le besoin insatiable et incontrôlable d'utiliser Internet. La cyberdépendance n’a pas une cible de prédilection. Tous ceux qui sont attirés par les nouveautés offertes par l’ère numérique, pourraient inconsciemment la contracter. En parcourant ce dossier, nous vous proposons de découvrir ce qu'est la cyberdépendance et les facettes qu'elle revête.

La dépendance à Internet bientôt considérée comme un trouble psychiatrique À l'image des échanges enflammés qui agitent les internautes lorsqu'il est question de la dépendance au jeu vidéo, et des effets réels ou supposés qu'une pratique excessive peut avoir sur le comportement du joueur, les réflexions sur l'addiction à Internet sont également très passionnées sur la toile. Or, l'initiative de reconnaître officiellement ce trouble va inévitablement relancer le débat. Mashable rapporte en effet que la prochaine édition du manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, un ouvrage de référence publié par l'Association américaine de psychiatrie, va introduire une nouvelle entrée : le trouble de l'utilisation d'Internet (Internet-use disorder). Comme son nom le laisse transparaître, il s'agit d'un symptôme où l'utilisation du web interfère avec le quotidien d'un individu.

L'addiction aux jeux vidéo - Passion, pratique excessive et addiction Lorsque l'on évoque la possibilité d'une addiction aux jeux vidéo, de nombreux passionnés se sentent immédiatement visés et réagissent parfois vivement. Il faut dire que les préjugés, relayés par une partie des médias, selon lesquels les fans de jeux vidéo seraient tous des "no-life" sont encore très ancrés dans les mentalités. Or, quand on se réfère à la description de l'addiction donnée dans le précédent chapitre, il apparaît clairement que si une passion, quelle qu'elle soit, présente quelques similitudes avec l'addiction, elle s'en distingue clairement au niveau du contrôle qu'en a l'individu et pas forcément au niveau du temps qui lui est consacré. En effet, tant qu'une personne est libre de s'adonner quand elle le souhaite à son activité favorite (même durant de nombreuses heures) et qu'elle peut s'en passer sans conséquences néfastes pour son équilibre psychologique, on parlera de passion.

Instagram : le meilleur et le pire pour les photographes La jeune entreprise Instagram (application de traitement et de partage d'images pour smartphone) a acquis une popularité extraordinaire : 100 millions d'usagers en septembre 2012. 26 photos sont postées chaque seconde sur le site. Son acquisition par Facebook a confirmé le succès de cette application photographique qui permet d'ajouter des filtres aux photos pour leur donner du cachet. Mais si le grand public a sauté à pieds joints dans la folie Instagram, les photographes sont plus mitigés. Certains adorent la plateforme et la considèrent comme un excellent moyen d'exposer leur travail, alors que d'autres restent méfiants et rejettent l'application. Un billet de blogue d'Allen Murabayashi résume bien cette position ambivalente.

Blog d'un psychologue .Cyberdependance Le portrait type de la personne cyberdépendante a évolué depuis quelques années. Autrefois on pouvait reconnaître majoritairement des hommes âgés de 25 à 35 ans, scolarisés, financièrement capables de se doter d'un ordinateur assez dispendieux et qui passaient un nombre incalculable d'heures devant l'écran de leur appareil. Maintenant, il semble y avoir une certaine parité entre les hommes et les femmes.

Article très intéressant qui parle des conséquences psychologiques positives ou négatives du jeu vidéo. Cordialement, Fanny Lafitte by lafitte_groupe4_psy Apr 7

Related: