background preloader

InfoTrack. Formation en ligne aux compétences informationnelles

InfoTrack. Formation en ligne aux compétences informationnelles
InfoTrack est une plateforme de la Bibliothèque de l’Université de Genève qui propose une formation en ligne aux compétences informationnelles (recherche documentaire, sélection, communication et utilisation éthique de l’information) gratuite et ouverte à tous. Coup de cœur absolu. Nos amis suisses de la bibli de l’université de Genève ont réalisé et mis à disposition de leurs utilisateurs, mais aussi de l’ensemble des internautes un formidable outil pédagogique exemplaire à tout point de vue. Une ressource à glisser dans la sitographie des outils de base de tout bon étudiant et…de tout enseignant. La plateforme est accessible à tous, à tout moment et depuis n’importe quel dispositif mobile (ordinateur, tablette, ou smartphone) à condition d’avoir une connexion Internet et un haut débit. Les bibliothécaires suisses ont conçu une formation gratuite et ouverte à tous composée de vingt-quatre modules indépendants. InfoTrack a classé ses modules en cinq grands chapitres: Lien : InfoTrack

https://outilstice.com/2016/12/infotrack-formation-en-ligne-aux-competences-informationnelles/

Related:  Education aux médiasEducation aux médias et à l'informationEDUCATION NUM- modules elevesoutils TICERecherche documentaire

Journée de l'innovation 2014 - Reportage à Creil dans une classe de 4ème en français sur le travail par compétences L'évaluation positive Mieux évaluer pour mieux apprendre ? Des centaines d'équipes s'engagent explicitement dans un changement de conception et des pratiques de l'évaluation plus accompagnantes, plus étayantes, plus valorisantes qui donnent pour objectif d'aider à construire les apprentissages des élèves. Reportage à Creil dans une classe de 4ème en français sur le travail par compétences Les bienfaits du scepticisme : antidote à la crédulité rampante Désinformation, réinformation, fake news… depuis quelques temps, le numérique semble devenu fou à l’ère de la post-vérité. Je suis un fan inconditionnel de l’émission la sphère de Matthieu Dugal. Le pire de l’année techno évoque bien le processus de construction de la rumeur à travers le pizza gate. Une fois la rumeur lancée, elle laisse toujours des traces : “ce n’est quand même pas dit par hasard”. Une solution pour nos élèves : le fact-checking.

journaliste Grand reporter, présentateur du journal télévisé : le métier de journaliste fait rêver, mais n'est pas facile d'accès. Pour l'exercer, il faut une solide culture générale, mais aussi de très bonnes qualités rédactionnelles et un esprit critique. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les journalistes vont assez peu sur le terrain (manque de temps, ou de moyens). Ils retravaillent les informations qu'ils collectent sur le Web, réalisent des dossiers thématiques ou effectuent des interviews par téléphone. Toujours à l'affût de la moindre information, le journaliste sait se mettre à l'écoute de ses interlocuteurs et retranscrire fidèlement leurs propos. Il fait preuve d'une grande réactivité, car l'actualité n'attend pas.

Facebook forme les chômeurs, Google forme les étudiants. Et les universités vous emmerdent. Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, on vient d'apprendre que le 6 Mars Microsoft avait inauguré à Paris une "école de l'IA". Alors attention hein, ne vous enflammez pas. C'est en fait plus une toute petite "classe" qu'une "école" et davantage une énième opération de communication visant à stabiliser les marchés passés avec l'état que d'une ambition de former vraiment des gens. On parle en effet ici de "24 étudiants", "entre 19 et 39 ans", "en reconversion professionnelle, éloignés de l'emploi ou décrocheurs scolaires" qui en sept mois plus un passage en alternance dans 7 entreprises partenaires de Microsoft (ben oui), vont devenir ... des "techniciens de l'IA".

Bruno Devauchelle : Algorithmes, Fake news : pouvons-nous encore nous informer ? En utilisant les moyens numériques à notre disposition, nous avons une fenêtre ouverte sur le monde. Du moins c'est ce que nous croyons. Un ensemble de faits, plus ou moins importants, semblent indiquer que la fenêtre se referme et que nous n'avons plus forcément le choix et que même si nous l'avons, il est bien difficile de "discerner" pour reprendre un terme magique utilisé en ce moment (cf. le discours du ministre de l'éducation). Nos usages quotidiens des technologies nous montrent combien nous sommes peu soucieux de ce que nous recevons ou en tout cas peu critiques vis à vis de tout ce qui circule, y compris ce que l'on y exprime. Il suffit d'aller devant un établissement scolaire pour se rendre compte d'une omniprésence des usages "immédiats". Par ce terme nous entendons cette forme d'activité qui consiste à mettre en œuvre un outil en en acceptant les logiques propres, l'affordance.

Vive les illuminati ! On nous cache tout, on nous dit rien, qui n’a jamais entendu ça ? Une petite élite gouvernerait le monde, accumulant la richesse, le pouvoir, ayant infiltré les gouvernements, les grandes entreprises, le show bizz et les media. Loin devant les francs-maçons, les juifs, les banquiers ou les reptiliens, les Illuminati sont les plus populaires sur Internet.

Tutoriel Padlet Padlet est un outil collaboratif en ligne qui permet de créer un mur virtuel entièrement personnalisable contenant du texte, des images, des vidéos, des liens internet mais également des documents (PDF,.doc, .odt...). Les éléments choisis sont présentés sous forme de vignettes et insérés par un simple glisser-déposer ou par importation. L’outil est en anglais mais il est cependant très simple d’utilisation et beaucoup plus intuitif et plus ludique que son concurrent Pinterest. A noter, le mur virtuel ainsi créé peut être exporté et imprimé au format PDF.

Une évaluation critique de l’information, c’est du temps ! Durant une recherche d’information sur le Web, les élèves sont dans l’économie cognitive et le gain de temps : ils mettent en place des démarches heuristiques influencées par des biais cognitifs. Leur recherche d’information est alors rapide, superficielle et mobilise le moins d’effort possible. Gille Sahut l’explique dans son article « L’enseignement de l’évaluation critique de l’information numérique » paru dans tic&société (Vol. 11, N° 1 | 2ème semestre 2017). Les heuristiques dont ils ont le plus souvent recours sont : (citation de l’article)

Quand on demande à Google si l’Holocauste a bien eu lieu... - 26 décembre 2016 Revoilà le déjà vieux serpent de mer. Dans la tempête des Fake News et à l’ère de la post-vérité, Google, ou plus précisément son algorithme, est accusé de mettre en avant des résultats de recherche antisémites ou négationnistes. Ce n’est pourtant pas la première fois que « Google cache des juifs... » ni que les algorithmes font preuve de racisme ou que les « intelligences artificielles » s’essaient au fascisme. En quelques mots la clé de ces problèmes est la suivante : les algorithmes produisent une forme de déterminisme (dans la sélection des informations et les choix, nos choix, qui en découlent). Ce déterminisme s’inscrit dans un régime de vérité différent selon chaque plateforme, et quels que soient les différents régimes de vérité des différentes plateformes, tous donnent une prime à la tyrannie des agissants (cf les travaux de Dominique Cardon). Making of

Education aux médias Le Réseau Éducation-Médias canadien devenu HabiloMédias propose, outre les données déjà publiées sur l’ancien site, un ensemble de ressources pour la formation à la maîtrise des médias et du numérique : une rubrique spécifique Littératie numérique et éducation aux médias "examine divers aspects de la littératie numérique et médiatique - l’éducation aux médias. Des ressources et jeux pédagogiques sont mis à disposition pour rendre les jeunes « habiles aux médias »", une section blogue donne conseils et informations destinés aux différents publics. La rubrique Recherche et politique publie différentes études et enquêtes sur le sujet. Recherches : par thèmes : droits humains, citoyenneté numérique, partage de vidéos, sextos, blogues, environnement, perfectionnement professionnel, stéréotypes, messagerie instantanée, santé numérique, présence sur les réseaux sociaux.

Tutoriel : Créer un formulaire avec la nouvelle interface Google Forms Les formulaires Google sont des outils très pratiques par leur simplicité de mise en place et leur exploitation via une feuille de calcul Google Sheets (équivalent d’Excel). Nous avons déjà évoqué comment créer des formulaires Google avec l’ancienne version dans un tutoriel. A noter qu’il est également possible de recevoir un mail contenant les réponses lors de chaque validation du formulaire ou encore de fermer automatiquement un formulaire en fonction du nombre de réponses reçues. Google propose à présent une nouvelle interface pour les Google Forms. Nous détaillons dans ce tutoriel comment créer un formulaire Google dans sa nouvelle version ainsi que les nouveautés apportées.

Related:  Education et SICEducation aux médias