background preloader

Tablettes en bibliothèques : questions techniques.

Tablettes en bibliothèques : questions techniques.
Étendre l’offre de service de la médiathèque ; changer l’image des bibliothèques vieilles, poussiéreuses avec des rayonnages interminables de bouquins ; être plus proches des pratiques numériques actuelles ; lutter contre la fracture numérique ; joueur notre rôle de lieu de découverte / diffusion de la culture (via de nouveaux outils) ... Pour qui ? A mon sens pour tous les publics. Mais suivant le choix du contenu proposé cela peut-être à destination des étudiants, des personnes en recherche d'emploi etc. Avec quel contenu ? Deux possibilités : - Proposer seulement les applications installées par défaut - Proposer une sélection d’applications organisées en écrans thématiques (ex : apprendre, lire, s’informer, se détendre, utilitaires). + Proposer à l’usager d’installer les applications de son choix. Question bonus : Comment acheter des applications payantes ? - iTunes : cartes prépayées iTunes. Quel matériel acheter ? Seconde chose, statuer sur le système d'exploitation : iOS ou android ?

http://justalibrariangirl.blogspot.com/2013/09/tablettes-en-bibliotheques-questions.html

Related:  tablettes mediathequeA classer 03TablettesActualités, matériel

Vous êtes perdus avec votre nouvelle tablette ? On va vous aider ! Je partage > Nouveaux venus dans la jungle du monde tactile ? Déboussolé devant tant d’applications existantes ? Faut-il collectionner des livres numériques dans les bibliothèques ? J’ai récemment publié un article dans lequel je soulignais un certain nombre de points soulevés par le Rapport Lescure à propos du livre numérique en bibliothèque. Alexandre Lemaire, de la Communauté Française de Belgique en commentaire puis dans un article publié sur Actualitté s’interroge au sujet du contrôle d’accès à l’abonnement qu’il assimile à à modèle d’achat par abonnement. Sa prise de position me permet non pas d’entrer dans une vaine polémique, mais de poser avec lui une question importante : faut-il collectionner des livres numériques dans les bibliothèques ? Avant de répondre à la question, encore faut-il préciser quelques notions. Le texte publié par CAREL est une avancée timide vers une position plus respectueuse de la qualité de l’expérience utilisateur du livre numérique dans les bibliothèques, mais cela est loin d’être suffisant. D’une part, il faut faire une différence fondamentale entre les modèles d’achat et les modèles d’accès.

Quand le bibliothécaire devient applithécaire [Cette réflexion fait suite au Bookcamp jeunesse organisé par DeclicKids et Tralalere. ] L’évolution technologique invite à repenser le métier de bibliothécaire. En effet, les nouveaux dispositifs de lecture numérique modifient certaines activités des professionnels du livre. Pour être plus précis, ce n’est pas une modification mais plutôt un élargissement des domaines d’activité. L’intégration progressive des tablettes dans les bibliothèques implique de maitriser l’outil mais aussi d’avoir connaissance de ce qui se fait dans le monde des applis (valable également pour les ebooks). Quels sont les éditeurs ? Dispositifs de lecture numérique Comment télécharger et lire un livre numérique sur tablette et liseuse ? Par souci de synthèse nous retiendrons ici les modèles de tablettes et liseuses les plus utilisés en 2011 sur le marché français de la lecture numérique, sachant que d'autres modèles sont déjà apparus depuis 2012. Pour vous aider à vous repérer, nous proposons un mémento des formats et des logiciels de lecture à la fin de cet article. Transférer un livre numérique sur tablette tactile multimédia Ipad d'Apple, tablettes Android : Motorola Xoom – Samsung Galaxy – Acer Iconia – Archos 70

Tablettes en bibliothèques : Pratiques, équipements et scénarios d’usages Les tablettes ont fait leur apparition dans le monde des bibliothèques depuis plusieurs années avec des expérimentations, des tâtonnements et une diffusion plus large auprès des publics. Aujourd’hui, le temps est de faire le point sur ce qui se fonde l’équipement des bibliothèques en tablettes et pour quoi en faire ? Avec qui ? Je ne sais pas quoi lire : nouveau service des médiathèques de Lorient J’ai récemment découvert un nouveau service proposé par le réseau des Médiathèques de Lorient. Cette proposition innovante consiste à fournir des conseils de lecture personnalisés à partir de critères entrés par l’internaute. Le service est gratuit et ouvert à tous, les bibliothécaires répondent en 72h maximum. Je trouve la réalisation graphique particulièrement réussie. Voici en images les étapes de ce qui est proposé aux usagers puis une interview de Magali Haettiger, directrice du réseau des médiathèques de Lorient. Voici deux exemples de réponses personnalisées qui m’ont été envoyés par Magali Haettiger par courriel pour ce billet de blog :

Tutoriel : Comment mettre son iPhone en mode DFU et faire un Downgrade du firmware Dans ce tutoriel, nous allons voir comment mettre son iPhone en mode DFU, ce qui permet la reconnaissance par iTunes ou les logiciels de jailbreak tels que QuickPwn /Sn0wBreeze/PwnageTool, etc. Cela va nous permettre par exemple de récupérer un iPhone bloqué ou de Downgrade le Firmware ;-) 1. Mettre l’iPhone en mode DFU :

Arabesques n° 72 – Droit des ressources numériques et cadre juridique Dossier : "De quels droits ? Ressources numériques et cadre juridique" Le numéro 72 d'Arabesques fait le point sur la complexité du cadre juridique au regard des différents types de ressources numériques mises à disposition par les bibliothèques. Droit de la propriété intellectuelle et bibliothèques à l’heure du numérique, Yves Alix Etalab à l’Abes, Raymond Bérard Numérisation du domaine public et licence ouverte, Frédéric Blin – Réutiliser le matériel public : une nouvelle directive européenne, Michèle Battisti – Prêter des livres numériques : modèle contractuel ou cadre législatif, Marie-Dominique Heusse – L’IABD et la mission Lescure : une affaire d’exception, Dominique Lahary – Des restrictions juridiques à la diffusion des thèses, Patrick Boidin Pleins feux sur

Réutilisation des données publiques : des promesses vertigineuses Dossiers d'actualitéMis à jour le 14/04/2017 Copyright : Flickr CC by sa Perspecsys Photos L'open data, ou, dit en français, l'ouverture des données publiques est devenue une obligation pour toutes les collectivités locales de plus de 3500 habitants depuis l'adoption de la loi pour une République Numérique (loi du 7 octobre 2016). La "loi Lemaire" achève un chapitre législatif intense autour de l'open data (loi Valtere, loi Macron...). Les plus grosses collectivités se sont déjà lancées ; les autres vont devoir le faire.

Related:  virginiefouchard