background preloader

Cloudwatt - 50 Go gratuits

Cloudwatt - 50 Go gratuits

https://www.cloudwatt.com/fr/index.html

Related:  Stockage & PartageOutils bureautiquesCloudstockage en lignehardware

Stockage en ligne gratuit : quel service choisir ? - 8 offres gratuites au banc d'essai 9 offres gratuites au banc d'essai Le cloud est désormais entré dans les mœurs. Beaucoup n’ont plus que ce mot à la bouche et on nous le propose à toutes les sauces, parfois même dans un contexte totalement inapproprié. Mais le cloud, à quoi ça sert au quotidien ? Pourquoi aurait-on subitement besoin d’un service qui va stocker nos données personnelles en ligne, alors que nous nous en tirions très bien jusqu’à présent en local ? Et le cloud, est-ce juste quelques Go offerts sur un serveur, ou est-ce que ça ne va pas un peu plus loin que ça ?

Cloud : Bull apporte à Atos ses datacenters et sa part dans Numergy 01net. le 26/05/14 à 12h25 Bull avait inauguré mi-2013 un datacenter de nouvelle génération, modulaire et économe, sur son site situé aux Clayes-sous-Bois (78) JumpShare. Partager simplement tous les formats de fichiers Jumpshare est une nouvelle façon de partager facilement et rapidement des fichiers en ligne. Jumpshare est une sorte de couteau suisse du partage de fichiers qui va vous permettre d’héberger en ligne pendant quelques jours des fichiers texte, images, vidéos, sons… Il est difficile de se faire une place au soleil dans le marché trés occupé des services d’hébergement gratuits. Jumpshare a quelques atouts pour y parvenir… Jumpshare facilite le partage et l’hébergement en proposant une interface simplifiée à l’extrème. Il suffit de verser vos fichiers dans la fenêtre de votre navigateur pour les uploader sur le service. Vous n’avez pas à vous inscrire, Jumpshare est immédiatement disponible dès la page d’accueil.

Les 5 questions que pose le rachat de Bull par Atos via 01Business le 26/05/14 à 17h41 Est-ce que ce rapprochement fait sens ? Avec son OPA amicale sur Bull, Atos entend se renforcer sur tous les marchés « buzzwords » du moment : le cloud, le big data et la cybersécurité. « Des activités qui affichent des croissances à deux chiffres et une marge à deux chiffres également », s’enthousiasme Thierry Breton, PDG d’Atos. Bien loin du petit 1,1 % de croissance annoncé pour 2014 par Syntec Numérique pour l’ensemble du marché français des services informatiques et du logiciel. Etudié depuis un peu plus d’un an, le rapprochement entre Bull et Atos donnerait naissance au numéro un du cloud professionnel en Europe (Amazon Web Services se positionnant avant tout sur le cloud public), avec près de 400 millions d’euros de chiffre d’affaires cumulé.

Collecter, organiser et partager tout contenu par collection, de n’importe où Publicate, Collecter, organiser et partager tout contenu par collection, de n'importe où 1- Enregistrer et recueillir tout ce que vous trouverez en ligne, à partir de là où vous le trouverez. 2- Ajoutez facilement vos propres articles, images, fichiers audio, vidéo et PDF à l'ensemble de votre collection. 3- Les collections permettent de facilement organiser tous vos contenus comme bon vous semble. 4- Obtenir l'engagement de la communauté dans les dispositifs sociaux. Recueillir, commenter, noter et partager tous vos contenus favoris. Le site Web : 10 commandes Chrome à utiliser depuis la barre d'adresses La barre d’adresses de Chrome et de tous les navigateurs en général ne permet pas seulement de saisir l’URL d’une page Web pour l’afficher, mais donne aussi accès rapide à un nombre important de commandes et d’options. En saisissant ces commandes depuis la barre d’adresses du navigateur, on gagne un temps précieux, car il n’est plus nécessaire de se rappeler où l’option est trouvable dans l’interface un peu confuse des paramètres de Chrome.Voici une sélection des 10 commandes les plus fréquemment utilisées. Un copier-coller dans la barre d’adresses de Chrome permet de les tester. : Accès au Gestionnaire des favoris.

Paris, capitale du cloud OpenStack Paris se transforme en capitale mondiale des logiciels open source pour le cloud en accueillant, du 3 au 7 novembre 2014, le sommet OpenStack. L’événement rencontre un vif succès à l’image de l’intérêt grandissant que cette technologie suscite auprès des développeurs, supporters et entreprises utilisatrices. Quelque 4600 personnes sont inscrites. C’est plus que les 4400 participants à l’édition précédente à Atlanta aux États-Unis, du 11 au 16 mai 2014. Si la fondation OpenStack, qui compte aujourd’hui près de 430 sociétés dans son écosystème, a choisi Paris, c’est pour rendre hommage à la base importante d’utilisateurs en Europe, notamment en France. D’ailleurs les utilisateurs sont à l’honneur lors de la keynote d’ouverture de Jonathan Bryce, directeur exécutif de la fondation.

Voice Thread : donnez un cours à distance ! Qu’est ce que Voice Thread ? C’est un site internet ( à partir duquel vous pouvez préparer et donner un cours en ligne ! Voice Thread est un outil de cloud computing qui vous permet de mettre en ligne plusieurs types de média (images, vidéos, documents powerpoint, word, etc.) sur une interface centrale qui prend la forme d’un diaporama. Idéal pour faire un cours ou une conférence en ligne ! Vous pouvez inviter des personnes à consulter et à participer à votre cours et chaque participant peut laisser un commentaire texte, audio ou vidéo à n’importe quel moment. Comment créer un questionnaire avec Google Docs 26 mar. 2009 Nous avons vu précédemment comment utiliser Google Docs pour travailler de façon collaborative sur différents documents. Autre avantage de cette suite bureautique en ligne, la possibilité de créer et diffuser très simplement des questionnaires.

Open source : le français eNovance passe sous pavilon Red Hat Une pépite français passe sous pavillon américain... Red Hat, annonce en effet la signature d’un contrat de rachat d’eNovance pour 50 millions d’euros environ au comptant et 20 millions d’euros en actions ordinaires de Red Hat. "L’association du leadership OpenStack de Red Hat avec les capacités d’intégration système et d'ingénierie d’eNovance vont rencontrer la demande croissante des entreprises pour des services de conseil, de conception et de déploiement de la technologie OpenStack", commente l'éditeur. Créé en 2008 par Raphaël Ferreira, Nicolas Marchal et Pierre Molin, eNovance aide les fournisseurs de services et les grands groupes privés à bâtir et déployer des infrastructures Cloud.

TeamLab Personal. Suite bureautique en ligne collaborative TeamLab Personal est une suite bureautique dans le Cloud qui propose des fonctions bien intégrées de travail collaboratif. TeamLab Personal se pose en une alternative simple aux Google apps pour tous les allergiques au géant de Palo Alto. Les outils bureautiques en ligne sont de plus en plus nombreux et permettent de plus en plus de se passer des logiciels installés en dur sur nos ordinateurs. TeamLab en fait partie, mais il se distingue des autres par des fonctions de travail et d’édition en mode collaboratif bien pensés et bien intégrés. Le tableau de bord est simple et bien pensé, il propose une vision globale des fichiers et un volet avec des dossiers dans lesquels les classer pour mieux les retrouver.

MATRIX – Ce que nos données Gmail révèlent de notre vie sociale Que contiennent les métadonnées transmises par Google à la National Security Agency (NSA) américaine ou celles qu’observe en France la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) ? Les métadonnées sont l’enveloppe d’une donnée, son contenant. Dans le cadre d’une conversation téléphonique, ce seront par exemple les fadettes, les factures détaillées des appels émis et reçus et les numéros contactés, mais pas le contenu de la conversation. Dans le cas d’un courrier électronique, ce sera le nom et l’adresse de la personne à qui l’on écrit, le volume de courriers envoyés et reçus, etc. Online va concurrencer les serveurs virtuels avec de l’ARM Traditionnellement, l’hébergement de sites web se découpaient en deux grandes catégories. Il y avait d’un côté les hébergeurs mutualisés, où un même serveur était partagé entre un grand nombre d’utilisateurs avec des accès limités aux ressources matérielles. L’autre solution, beaucoup plus coûteuse, consistait à utiliser un serveur dédié, c'est-à-dire une seule machine avec un accès complet aux ressources matérielles. Depuis quelques années, une troisième voie est apparue et elle est vite devenue très populaire : le « cloud hosting ». Derrière ce nom très à la mode, une idée au fond assez simple : ce type d’hébergement ne dépend pas directement d’un matériel, mais vous utilisez des ressources en fonction de vos besoins. D’un clic, on peut augmenter les ressources de son site et ainsi répondre à une demande plus élevée, sans pour autant payer un serveur supplémentaire.

Related:  Veille technologiqueStockage en ligneportailStart-up françaisesstocker ses documents en ligneOpenStack