background preloader

L'Argent Dette 2 - Promesses Chimérique

L'Argent Dette 2 - Promesses Chimérique

erreurs de l’Argent-Dette « gidmoz thème: La vidéo de l’Argent-dette de Grignon est truffée d’erreurs. J’en démonte quatre. Les mots prêt, dépôt et retirer ont chacun, deux significations différentes. D’autre part, l’argent de l’intérêt d’un prêt existe toujourstitre: erreurs de l’Argent-Dette J’ai visionné 8 minutes de la vidéo de Grignon sur l’Argent-Dette. Grignon a détecté tous les pièges sémantiques, mais il est quand même tombé dans chacun de ces pièges. Trois avertissements pour éviter les pièges sémantiques où est tombé Grignon:1er avertissement: le mot "prêt" Un prêt bancaire n’est pas un prêt. 2eme avertissement: le mot "monnaie secondaire" La "monnaie secondaire" est le moyen de paiement créé par la banque commerciale. 3eme avertissement: le mot "dépôt":: L’action de déposer de l’argent sur son compte signifie un échange de billets imprimés par la BCE contre des "euro-BNP" sur son compte bancaire. Je clique sur "lecture" de la vidéo de l"Argent-Dette": minute 03:40: Grignon s’étonne du mot "dépôt". Like this:

D’où vient l’argent ? Qui le fabrique ? Money as debt – L’argent dette de Paul Grignon Téléchargez gratuitement le premier chapitre du livre Devenez Riche Recevez 60 € (Parrainage Boursorama) en cliquant ici et un ebook offert Lorsqu’on se pose la question de la création de l’argent, on pense immédiatement à l’image de la planche à billet. On imagine une imprimerie prenant de l’encre, du papier et les fameuses plaques et qui imprime l’argent que nous utilisons tous les jours. L’argent est une nouvelle forme d’esclavage, il se distingue de l’ancienne simplement par le fait qu’il est impersonnel, il n’y a pas de relation humaine entre le maître et l’esclave. — Léon Tolstoï Si vous êtes comme l’immense majorité des gens vous pensez que l’état imprime l’argent qui circule. Vous pensez que l’état contrôle la monnaie, plus précisément la masse monétaire. Grave erreur ! Ce qui était vrai le siècle passé ne l’est plus vraiment maintenant. Pire que ça, l’inconscient collectif pense aussi, sans parfois le savoir, que la banque prête l’argent de ses dépositaires. Vous me suivez ?

le site dénonçant les FAUX MONNAYEURS - INFORMATIONS GÉNÉRALES - La création monétaire 2 Création monétaire, en détail Une banque A gère le compte d'un client “a” . Celui-ci dépose 100 € sur son compte. Nous ne préjugeons pas de l'origine (billets, virement, encaissement de chèques ...) de ces 100€. Nous supposons seulement que l'opération est faite dans les règles. Cela veut dire que ce Dépot à Vue (DAV) de 100 est comptabilisé en M1, au passif de la banqueA, et qu' en plus cette banque A dispose de 20 € en monnaie centrale ( M0) sur son compte en Banque Centrale pour couvrir statistiquement les retraits en monnaie fiduciaire . La banque A voit son compte à la Banque Centrale diminuer de 80 € et la banque B le sien augmenter de 80 € . La banque B dispose donc de 80 - 16 = 64€ en monnaie centrale M0. Hypothèse 1 Soit accorder - si elle trouve des emprunteurs - de nouveaux crédits en M1 jusqu'à une valeur totale de 64/0,20 = 320 € de M1 ! Hypothèse 2 Soit les reprêter à la banque A qui, de toute façon, en a besoin. Prévisualiser la page Imprimer la page

Il est impossible de rembourser les dettes des pays - Vers Demain Il est important de comprendre ce point: la dette totale ne peut jamais être remboursée, car elle représente de l’argent qui n’existe pas. Louis Even l’a expliqué brillamment dans sa parabole de l’Île des Naufragés. Dans cette parabole, le banquier Martin prête l’argent à un taux de 8%, mais n’importe quel taux d’intérêt, même 1%, créerait une impossibilité mathématique de rembourser le prêt en entier, capital et intérêt. Supposons que les cinq naufragés sur l’île décident d’emprunter du banquier Martin une somme totale de 100 dollars, à un taux d’intérêt de 6%. À la fin de l’année, les cinq naufragés doivent rembourser au banquier Martin l’intérêt de 6%, soit 6 $. 100 $ moins 6 $ = 94 $, il reste donc 94 $ en circulation sur l’île. Mais la dette de 100 $ demeure. La production de l’île avait augmenté, mais pas l’argent. Même emprunter l’intérêt ne règle pas le problème, mais ne fait que retarder la faillite finale. «Pour chaque personne dans notre pays, il existe 20 000 $ en argent.

Related: