background preloader

Le rêve Américain - L'Histoire de la plus grande arnaque de tout les temps (Français)

Le rêve Américain - L'Histoire de la plus grande arnaque de tout les temps (Français)

Blog Business & Economie Notifications Connexion Liste des Forums Lancer une discussion Sciences Actualité 11.2k Astronomie 594 Chimie 2.4k Ecologie 638 Histoire & Archéologie 364 Insectes et Arthropodes 1.9k Physique 2.2k Santé 2.3k Scepticisme - Zététique 779 Vulgarisation Scientifique 1.4k Zoologie & Elevage 1k Informatique Création Graphique 12.1k Création de Sites Web 2.2k Dépannage Informatique 44k Jeux Vidéo 13.8k Labo malware 76 Logiciels 14.1k Matériel 10.1k Multimédia 8.5k Peer to Peer 7.2k Programmation 4k Smartphones et Tablettes 638 Systèmes d'exploitation 1.7k Virus, troyens, etc... 16.6k Général A propos du site 1.4k Aide aux devoirs 35.4k Amour & Sexualité 3.4k Bricolage 278 C@fé 814 Cinéma, Livres, Culture 2.1k Cuisine & Recettes 3.3k Divers 7.9k Humour, Délires, Jeux 5k Musique 3.3k Métiers - Orientation Scolaire 2.8k Photographie 303 Société - Débats 1.5k Sports 997 Tchat 295 Trucs & Astuces 1.8k Tutoriels 437 Voyages 691 Rubriques du blog Articles Récents Apps Android et iOS Astronomie Biologie Climat Divertissement Ecologie Economie Expériences 1k

Zero – Enquête sur le 11 septembre Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises » Basta ! : Les combats que vous menez sont liés à la souveraineté – alimentaire, sur les terres, l’eau, les semences. Qu’est-ce que la souveraineté ? En quoi est-ce un enjeu majeur du 21e siècle ? Vandana Shiva : La redéfinition de la notion de « souveraineté » sera le grand défi de l’ère post-globalisation. La mondialisation était fondée sur l’ancienne notion de souveraineté, celle des États-nations héritée de la souveraineté des monarques et des rois. Pour garantir cette souveraineté, faut-il fermer davantage les frontières ? Aucune frontière n’est jamais totalement fermée. Nous ne disons pas « non au commerce », mais « non au commerce dérégulé ». Le protectionnisme peut-il être une solution face à cette exploitation du vivant, en empêchant les multinationales d’avoir accès à ces ressources qu’elles exploitent ? Tout comme nous devons redéfinir la notion de souveraineté, nous devons repenser la notion de protectionnisme. La protection de nos paysans est un « protectionnisme vital ».

Nouvel Ordre Mondial - La Solution Finale (Partie 1) Comment jeter les banquiers voyous en prison, en dix leçons Imaginez en France 20 000 agents de l’Etat chargés d’enquêter sur les crimes économiques, cherchant des preuves, interrogeant des témoins, fouillant dans les moindres recoins des archives des banques, plaçant en détention provisoire PDG, dirigeants ou traders. Plus de secret bancaire, accès illimité à toutes les informations. Un seul objectif : faire condamner les responsables de la crise financière. Science-fiction ? Octobre 2008. Quatre ans et une Assemblée Constituante plus tard, l’Islande a retrouvé quelques couleurs. 1 - Enquêter sur les crimes financiers Première étape : établir les responsabilités. 2 - Donner à la justice des moyens conséquents Ces deux missions sont parfois difficiles à mener de front, mais garantissent une très bonne connaissance des dossiers, face à l’armée d’avocats engagés par les banquiers. « Nous devons nous battre à chaque étape. 3 - Lever le secret bancaire 4 - Punir les délinquants en col blanc 6 - Assurer une totale transparence Agnès Rousseaux

Nouvel Ordre Mondial - La Solution Finale (Partie 2) Comment guérir de notre dépendance à la croissance ? LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Irmi Seidl et Angelika Zahrnt, économistes Phénomène relativement nouveau, la permanence de la croissance économique peut être datée à la fin de la seconde guerre mondiale. John R. Hicks, Prix Nobel d'économie en 1972, notait dans un article paru en 1966 ("Growth and Anti-Growth", Oxford Economic Papers 18-3) : "Il n'est en aucune façon nécessaire que les sciences économiques visent la croissance. Je me souviens personnellement d'une époque où elles n'étaient absolument pas orientées vers la croissance. Je me revois suivre un cours de principes [économiques]... en 1926-1927. Un historien suisse, Christian Pfister, date la croissance des pays occidentaux des années 1950 et l'appelle "syndrome des années 1950" ("Das 1950er Syndrom. Simultanément, il devient évident que la croissance économique n'est plus la solution à nos défis majeurs tant en matière sociétale qu'économique. Considérons l'assurance-vieillesse. L'explication de John W.

Nouvel Ordre Mondial - La Solution Finale (Partie 3) Dette, crise, chômage : qui crée l’argent ? Voici un documentaire faisant une synthèse exceptionnelle du fonctionnement de la monnaie, à voir de toute urgence. La monnaie fait partie de notre quotidien. Elle est au cœur de nos économies : elle permet les échanges des biens et des services. A diffuser largement sous toute forme utile. Plus d’info sur : Une petite précision tout de même: le passage sur les médias Internet faussement subversifs et sur les « vrais » personnalités subversives discréditées par les médias mainstream est un avis du réalisateur qui n’engage que lui.

Détournement campagne RSF | Zéon dessinateur Nouvelle campagne "choc" dont le but est de "sensibiliser la population sur le non-respect par certains pays de la liberté de la presse". Bizzarement, RSF n’a pas jugé décent de mettre les très sympathiques Bibi Netanyahu, l’Emir du Qatar ou le roi d’Arabie Saoudite dans sa nouvelle campagne… Campagne impérialiste et atlantiste, remastérisée par mes soins en une version beaucoup plus pertinente : "Quenelles sans frontières" Pour plus de visuels QSF par d’autre graphistes (L’apprenti quenellier, Dedko…) : Like this: J'aime chargement… Four Horsemen – Les Quatre Cavaliers (avec Joseph Stiglitz, Noam Chomsky, etc.) « Four Horsemen » est un film indépendant réalisé par Ross Ashcroft, qui dévoile les rouages du système économique dominants actuellement la planète. La croissance infinie et la recherche du profit ont poussé l’humanité au bord du précipice. Les quatre cavaliers d’aujourd’hui que sont la violence qu’engendre notre société, la dette, les inégalités et enfin la pauvreté, contrôlent nos vies. Synopsis: L’économie mondiale va mal. On retrouve, entre autres, parmi les intervenants du film, Joseph Stiglitz (économiste américain, prix Nobel d’Économie en 2001, ancien économiste en chef de la Banque Mondiale), Noam Chomsky (Professeur émérite de linguistique au MIT, Massachusetts Institute of Technology, philosophe américain, intellectuel engagé de sensibilité anarchiste), où encore John Perkins ( auteur du célèbre livre Les Confessions d’un assassin financier).

Related: