background preloader

Le rêve Américain - L'Histoire de la plus grande arnaque de tout les temps (Français)

Le rêve Américain - L'Histoire de la plus grande arnaque de tout les temps (Français)
Related:  Economie monétaireÉconomie

Planet Yoga - documentaire Arte Blog Business & Economie Notifications Connexion Liste des Forums Lancer une discussion Sciences Actualité 11.2k Astronomie 594 Chimie 2.4k Ecologie 638 Histoire & Archéologie 364 Insectes et Arthropodes 1.9k Physique 2.2k Santé 2.3k Scepticisme - Zététique 779 Vulgarisation Scientifique 1.4k Zoologie & Elevage 1k Informatique Création Graphique 12.1k Création de Sites Web 2.2k Dépannage Informatique 44k Jeux Vidéo 13.8k Labo malware 76 Logiciels 14.1k Matériel 10.1k Multimédia 8.5k Peer to Peer 7.2k Programmation 4k Smartphones et Tablettes 638 Systèmes d'exploitation 1.7k Virus, troyens, etc... 16.6k Général A propos du site 1.4k Aide aux devoirs 35.4k Amour & Sexualité 3.4k Bricolage 278 C@fé 814 Cinéma, Livres, Culture 2.1k Cuisine & Recettes 3.3k Divers 7.9k Humour, Délires, Jeux 5k Musique 3.3k Métiers - Orientation Scolaire 2.8k Photographie 303 Société - Débats 1.5k Sports 997 Tchat 295 Trucs & Astuces 1.8k Tutoriels 437 Voyages 691 Rubriques du blog Articles Récents Apps Android et iOS Astronomie Biologie Climat Divertissement Ecologie Economie Expériences 1k

Zero – Enquête sur le 11 septembre Notre ennemi n'a pas de nom, ni de visage... Notre ennemi c'est l'Article 123 du Traité de Lisbonne ! Pour celles et ceux qui pensent encore que leur bulletin de vote peut changer les choses... Mais qui dirige réellement la France ? Peuples d'Europe, Jeunes et vieux, riches et pauvres, rasés ou barbus, cigales ou fourmis, ce message s’adresse à Tous et nous concerne Tous ! L’article 123 du Traité de Lisbonne précise que TOUS les États membres de la Communauté européenne n’ont plus le droit d’emprunter auprès de leur banque centrale. Ils sont dorénavant dans l’obligation d’emprunter auprès des marchés financiers, moyennant des intérêts. Descendant de la loi Pompidou-Giscard de 1973 et de l’article 104 du Traité de Maastricht, cet article est à l’origine de l’endettement et des sommes faramineuses engagées par l’état pour le remboursement d’une dette qui ne devrait pas exister. Les responsables de cette folie ? C’est nous… Nous, car nous avons laissé les hommes au pouvoir écrire les règles du pouvoir. Il est temps d’arrêter ce massacre. "Rien n’arrête une idée dont le temps est venu" (V.

Changement politique Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises » Basta ! : Les combats que vous menez sont liés à la souveraineté – alimentaire, sur les terres, l’eau, les semences. Qu’est-ce que la souveraineté ? En quoi est-ce un enjeu majeur du 21e siècle ? Vandana Shiva : La redéfinition de la notion de « souveraineté » sera le grand défi de l’ère post-globalisation. La mondialisation était fondée sur l’ancienne notion de souveraineté, celle des États-nations héritée de la souveraineté des monarques et des rois. Pour garantir cette souveraineté, faut-il fermer davantage les frontières ? Aucune frontière n’est jamais totalement fermée. Nous ne disons pas « non au commerce », mais « non au commerce dérégulé ». Le protectionnisme peut-il être une solution face à cette exploitation du vivant, en empêchant les multinationales d’avoir accès à ces ressources qu’elles exploitent ? Tout comme nous devons redéfinir la notion de souveraineté, nous devons repenser la notion de protectionnisme. La protection de nos paysans est un « protectionnisme vital ».

Nouvel Ordre Mondial - La Solution Finale (Partie 1) Ce mec a emprunté 500 000 euros avec la ferme intention de ne jamais les rembourser En 2008, le militant anticapitaliste Enric Durán a emprunté 492 000 € à 39 organismes de crédits différents sans aucune intention de les rembourser. Mais –comme on peut s’y attendre de la part d’un militant anticapitaliste –, il n’a pas tout claqué dans des couteaux de cuisine en diamants et des frisbees de luxe. Au lieu de ça, il a reversé son fric à quelques causes anticapitalistes indéterminées et le reste à Crisi, un journal gratuit qui a détaillé sa façon de procéder et encouragé la population à faire pareil. Ce geste hardi de Robin des Bois des temps modernes a fait de lui un héros du jour au lendemain. Ça faisait deux ans que j’essayais d’interviewer Enric, mais – que les 14 organismes de crédit qui essayent de l’envoyer en prison pour détournement de fonds en témoignent – c’est un mec sur lequel il est assez difficile de mettre la main. Enric avec un exemplaire de son journal, Crisi VICE : Hey Enric, qu’est-ce qui s’est passé exactement avec ton procès ? Je vois.

La peur et l’amour sont les émotions de base que les êtres humains possèdent. Toutes les autres, sans exception, découlent de ces deux émotions. Comment jeter les banquiers voyous en prison, en dix leçons Imaginez en France 20 000 agents de l’Etat chargés d’enquêter sur les crimes économiques, cherchant des preuves, interrogeant des témoins, fouillant dans les moindres recoins des archives des banques, plaçant en détention provisoire PDG, dirigeants ou traders. Plus de secret bancaire, accès illimité à toutes les informations. Un seul objectif : faire condamner les responsables de la crise financière. Science-fiction ? Octobre 2008. Quatre ans et une Assemblée Constituante plus tard, l’Islande a retrouvé quelques couleurs. 1 - Enquêter sur les crimes financiers Première étape : établir les responsabilités. 2 - Donner à la justice des moyens conséquents Ces deux missions sont parfois difficiles à mener de front, mais garantissent une très bonne connaissance des dossiers, face à l’armée d’avocats engagés par les banquiers. « Nous devons nous battre à chaque étape. 3 - Lever le secret bancaire 4 - Punir les délinquants en col blanc 6 - Assurer une totale transparence Agnès Rousseaux

Nouvel Ordre Mondial - La Solution Finale (Partie 2)

Related: