background preloader

Rencontre 2012 : L’Euro a-t-il encore un avenir ?

Rencontre 2012 : L’Euro a-t-il encore un avenir ?
Dans le cadre des rencontres annuelles organisées par l’Institut pour l’éducation financière du public (IEFP), à destination des enseignants d’économie d’Ile de France, s’est tenue le 21 mars 2012 une conférence sur le thème de l’euro. Tous les ans, nous choisissons un thème d’actualité. La conférence de cette année avait donc pour thème « l’euro a-t-il encore un avenir ? En introduction de la conférence, Pascale Micoleau-Marcel rappelle quels étaient les bienfaits espérés de l’euro. Le diagnostic Georges Pauget établit un diagnostic en 6 points : La crise actuelle est une crise de la zone euro et non une crise de l’euro. • Les réformes ne sont pas conduites partout avec la même cohérence et la même profondeur, ce qui laisse la zone euro dans une grande diversité de situations internes David Blache, apporte un regard complémentaire à celui de Georges Pauget. La note des Etats Unis a été dégradée dès août 2011, suscitant une première prise de conscience de la crise des dettes souveraines.

La régulation de la finance et ses limites Des banques sous-capitalisées, une grosse prise de risques, un fort aléa moral, une supervision défaillante constituent des facteurs de la crise financière de 2007-2009 qui s’est traduite par des coûts sociaux et fiscaux élevés supportés notamment par l’économie réelle (Thomas MIROW). Par conséquent, la crise financière a remis en cause le postulat d’autorégulation des marchés et a mis en exergue les échecs de la régulation financière antérieure. La régulation micro-prudentielle et la discipline du marché ont montré leurs limites. D’après la définition du dictionnaire Le Robert (1985), la régulation est le « fait d’agir sur un système complexe et d’en coordonner les actions en vue d’obtenir un fonctionnement correct ou régulier ; processus par lequel un mécanisme ou un organisme se maintient dans un certain équilibre, conserve un régime déterminé ou modifie son fonctionnement de manière à s’adapter aux circonstances. ». I) Les évolutions récentes de la régulation financière Conclusion

Banque centrale européenne : pas de nouvelle baisse des taux à l'horizon La Banque centrale européenne (BCE) devrait débuter l'année 2013 comme elle a terminé 2012, en optant pour un statu quo sur ses taux, dans l'attente d'évolutions dans la zone euro. L'institution monétaire de Francfort (ouest), qui tient jeudi la réunion mensuelle de son conseil des gouverneurs, maintient depuis juillet son principal taux directeur à 0,75 %, son plus bas niveau historique. "Si une baisse des taux ne peut pas être entièrement exclue, nous ne pensons pas que le conseil de la BCE va modifier ses taux d'intérêt", estime Michael Schubert, économiste à la Commerzbank. Un point de vue que partage Howard Archer, économiste chez IHS Global Insight. Prêts en baisse Le nouveau membre du directoire de la BCE, Yves Mersch, a ainsi fait part fin décembre dans la presse allemande de son opposition à une baisse des taux, jugeant que ce ne serait pas efficace. "Pour le moment il n'y a aucun signe que l'inflation remonte, au contraire", a affirmé Jörg Asmussen, membre du directoire.

La Bourse des PME, c’est pour l’été 2013 Le Comité d’orientation stratégique pour la mise en place d’une Bourse dédiée à la cotation valeurs moyennes s’est donné pour objectif une bourse opérationnelle pour l’été prochain. Le comité vient de remettre son rapport final à NYSE Euronext dans lequel il définit la feuille de route à observer. La concertation sur une Bourse dédiée aux PME vient de s’achever. Le Comité d’orientation stratégique (COS), mis en place par NYSE Euronext pour réfléchir aux modalités de création d’une Bourse de l’Entreprise, a révisé le rapport remis début juillet à l’opérateur de marché, pour prendre en compte les remarques des acteurs financiers. Au final, peu de changements par rapport aux premières préconisations du COS, mais quelques précisions. Notamment sur la composition de la cotation. Par ailleurs, suite à de nombreux commentaires sur la question, le comité a ajouté la nécessité de rapprocher cette future Bourse de l’entreprise des tissus économiques locaux.

Le triangle d'incompatibilité de Mundell: l'impossible trinité Pourquoi est-il impossible au sein de la zone euro que chaque pays ait sa propre politique monétaire ? Pourquoi un pays voulant instaurer un régime de taux de change fixe ne peut-il pas avoir à la fois une parfaite liberté de circulation des capitaux et une politique monétaire autonome ? Ces questions vous paraissent être du chinois ? Pourtant, les réponses sont en fait relativement simples et peuvent être expliquées en considérant le fameux triangle d'incompatibilité de Mundell. Robert Mundell est un économiste canadien spécialiste de la macroéconomie internationale, à l'origine avec son camarade Marcus Flemming de la théorie de la zone monétaire optimale (voir article du Captain' sur EconomieMatin "La zone euro doit devenir "optimale" pour survivre !") Le contrôle parfait des capitaux: un pays opte pour les options (1) et (2), donc un pays avec un taux de change fixe (par exemple indexé sur le dollar) et une politique monétaire indépendante.

HISTORIQUE DES TAUX DIRECTEURS BCE ET FED Dernier changement de taux directeur de la BCE : 2016-03-16 taux 0%Dernier changement de taux directeur de la FED : 2017-06-15 taux 1.25% 16 décembre 2016 - Décisions de politique monétaire de la FED La Réserve fédérale américaine a annoncé, mercredi, une hausse d'un quart de point de ses taux directeurs, désormais compris entre 0,25% et 0,50%. Le dernier changement de taux datait de décembre 2008, c'est donc un changement de stratégie monétaire significatif de la part de la FED. Son taux directeur devrait maintenant remonter progressivement dans les prochains mois jusqu'à un niveau sur lequel tout le monde financier s'interroge. 4 septembre 2014 - Décisions de politique monétaire de la BCE Le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème est abaissé de 10 points de base, à 0,05 %, à partir de l'opération devant être réglée le 10 septembre 2014. 5 juin 2014 - Décisions de politique monétaire de la BCE 7 novembre 2013 - Décisions de politique monétaire de la BCE

Related: