background preloader

Comment mieux évaluer le travail des élèves

Comment mieux évaluer le travail des élèves
Des chercheurs testent actuellement, dans 70 collèges et lycées, une alternative au traditionnel système de notation : l’évaluation par compétences. Si les premiers résultats sont prometteurs, l’expérience est bien loin d’être finie. Décryptage. La nouvelle a fait les gros titres de la presse française il y a quelques semaines : une étude scientifique préconiserait l’abandon des notes à l’école. Dans un pays attaché de longue date à la notation de 0 à 20, l’annonce a aussitôt fait l’objet de débats aussi intenses que… prématurés. En effet, les résultats dont les commentateurs se sont emparés ne sont que les tout premiers d’une expérience en cours, menée depuis la rentrée 2014 dans 70 collèges et lycées de l’académie d’Orléans-Tours. Des notes subjectives et anxiogènes Cours de français dans une classe de sixième. La note amplifie les inégalités scolaires et renforce le déterminisme social. Les effets positifs de l’évaluation par compétences Rendez-vous en 2018 pour les résultats définitifs

https://lejournal.cnrs.fr/articles/comment-mieux-evaluer-le-travail-des-eleves

Related:  PFA, Formation et CAFFApoupetÉvaluerEnseignementÉvaluer

Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves – Correspondance Pour que les élèves cherchent à s'améliorer, il faut bien sûr que la motivation soit au rendez-vous. De manière à susciter cette motivation chez les élèves, voici une proposition qui a déjà fait l'objet d'une expérimentation à l'enseignement supérieur. L'analyse des récentes recherches sur la motivation à apprendre en contexte scolaire, nous fait voir que les quatre facteurs qui influent le plus sur la dynamique motivationnelle des élèves en classe sont les activités d'apprentissage que l'enseignant propose, l'évaluation qu'il impose, les récompenses et les sanctions qu'il utilise, et lui-même, de par surtout sa passion pour sa matière et le respect qu'il porte à ses élèves. Nos travaux sur la motivation dans l'apprentissage du français nous ont amené à porter une attention particulière à l'un de ces facteurs : les activités d'apprentissage proposées aux élèves en classe. Dans un premier temps, nous décrirons brièvement chacune de ces conditions.

Comment rendre les algorithmes exemplaires Comprendre ce qu’il se passe à l’intérieur des boîtes noires algorithmiques n’est pas si simple. Notamment, parce que les agencements de codes, de traitements, de classements, d’appariements se construisent souvent d’eux-mêmes, à partir de données que nous ne sommes pas conviés à regarder et de code que nous ne sommes pas conviés à inspecter. Comment, dans ce cadre d’imbrication algorithmique, rendre les algorithmes exemplaires dans leurs modalités de traitement afin qu’ils s’expliquent à ceux qu’ils calculent et qu’on s’assure qu’ils fonctionnent loyalement, c’est-à-dire comme ils sont censés fonctionner ? C’est là quelques-uns des enjeux que pose le groupe de travail Nos Systèmes de la Fing, dans sa deuxième année de travail.

Quand je passe le bac Que se passe-t-il si tu tombes malade le jour du bac ou si tu arrives en retard à une épreuve ? Retrouve ici toutes les questions que tu n’oses pas poser sur le bac. 1. Évaluation numérique des compétences du socle en début de sixième : des niveaux de performance contrastés selon les académies Auteurs : Sandra Andreu, Linda Ben Ali, Thierry Rocher, DEPP-B2 L’essentiel Au niveau national, les éléments nécessaires à l’acquisition de la « maîtrise de la langue » (compétence 1) sont correctement assimilés par 82,1 % des élèves entrant en sixième. De moins bons résultats sont observés concernant les « principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique » (compétence 3), avec un score de 71,6 %.

“Evaluer par compétences” = “Evaluer par Items ou objectifs” ? 12novembre2011 Par Arnaud Durand Cela fait 5 ans, maintenant que j'ai entendu parler d'évaluation par compétences : "pas de note et plus de sens!" En travaillant sur un projet (mathix à l'époque qui est devenu scolatix.org) nous avions commis l'erreur de faire la confusion entre l'évaluation par items/objectifs et l'évaluation par compétences. Bien sûr dans la pratique, elles "fonctionnent" de manière quasi-identique. Savoir, connaissance, compétence Le savoir est une donnée, un concept, une procédure ou une méthode qui existe à un temps donné hors de tout sujet connaissant et qui est généralement codifié dans des ouvrages de référence. Le savoir ne peut pas se confondre avec un ensemble de connaissances. L’acquisition d’un savoir suppose un processus continu d’assimilation et d’organisation de connaissances par le sujet concerné. Ce qui s’oppose à une simple accumulation et rétention. On parle aussi de savoirs formalisés : connaissances et procédures

Médiation numérique, le point aveugle de la conception ? Nous sommes nombreux à être en difficulté avec le numérique. Ce serait le cas de 13 millions de personnes selon une enquête de la mission société numérique. En 2016, une tribune publiée sur le Monde par Emmaüs Connect et nombre d’organisations et de personnalités de l’internet français, estimait que les citoyens en difficulté avec le numérique seraient plutôt autour de 5 millions, et que ceux-ci seraient surtout ceux qui cumulent précarité sociale et numérique. Selon une étude du CSA pour l’association des Petits frères des pauvres, 20 % des plus de 60 ans seraient en situation d’exclusion numérique… Selon un sondage de BVA pour le Digital Society Forum, un Français sur 10 serait mal à l’aise avec le numérique, toute classe d’âge confondue. 56 % d’entre nous se sentiraient démunis devant les démarches à faire en ligne… Nous sommes tous peu ou prou en difficulté avec le numérique En fait, à y regarder autrement, aucun de ces chiffres n’est exact.

Aucun doute, le futur nous intéresse. Et comme le dit Woody Allen, nous avons plutôt intérêt… puisque c’est là que nous allons passer le reste de notre vie. Le Peoplesphere de février 2016 vous emmène dans les méandres des impacts de l’évolution socio-démographique sur nos organisations à l’horizon 2030. Le Forum Economique Mondial lui a publié ce 10 mars un article particulièrement intéressant sur les compétences-clés dans le monde de demain. Ces conclusions résultent de l’analyse de 213 enquêtes sur les nouveaux modes d’apprentissage des étudiants et de la mise en perspective avec les enseignements du dernier Forum Economique de Davos qui a eu lieu en janvier 2016. Morceaux choisis. Evaluation formative versus évaluation sommative, les beaux jours de la différenciation Dans un système scolaire tel que celui de la France, l'évaluation prend une importance particulière car elle sous-tend aussi bien la conception de l'enseignement que la validation du passage de l'élève en classe supérieure. En effet, alors que la politique globale de l'Education Nationale propose d'élargir la différenciation à l'ensemble des élèves, il n'en reste pas moins que des paliers sont fixés pour assurer un niveau minimum : ce sont les évaluations sommatives. Pourtant, de plus en plus, ce calibrage des savoirs tend à se centrer sur une évaluation continue, progressive et régulière, plutôt qu'un contrôle final, réservé aux années diplômantes comme le DNB (diplôme natonal du brevet) ou le baccalauréat. Il se transforme alors en évaluation formative, capable de repérer les acquis mais également les faiblesses, ce qui permet aux enseignants d'adapter leurs cours en conséquence et d'aller vers la différenciation en combinant didactique, enseignement, relationnel. Références

Taxonomie de Bloom Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bloom. La roue de la taxonomie de Bloom. La taxonomie de Bloom est un modèle pédagogique proposant une classification des niveaux d'acquisition des connaissances[1].

Related:  `test 1019