background preloader

Sans les notes, il y a très peu d’élèves démotivés ou décrocheurs

Sans les notes, il y a très peu d’élèves démotivés ou décrocheurs
Les classes sans note se développent au collège. Pour comprendre leur fonctionnement et leurs bénéfices, VousNousIls est allé à la rencontre de deux collèges de l’Académie de Nantes, particulièrement en pointe sur le sujet. Au collège de Bercé à Château-du-Loir, il n'y a pas de notes dans certaines classes de 6ème : les élèves sont évalués sur des compétences. Une année scolaire sans note, sans classement, où seules les compétences sont valorisées… Un rêve d’élève, expérimenté dans « plusieurs centaines » de collèges et lycéesde France, selon le Ministère de l’éducation nationale. Dans l’Académie de Nantes, plusieurs établissements appliquent cette innovation pédagogique. Le collège Trouvé-Chauvel de La Suze-sur-Sarthe fait partie des plus avancés : après cinq années d’expérimentation menée sur plusieurs classes, tout le niveau de 6e est passé « sans note » en septembre 2012. Moins de décrocheurs « La 6e, une réelle classe d’adaptation » Charles Centofanti

http://www.vousnousils.fr/2013/04/29/classes-sans-note-tres-peu-eleves-demotives-ou-decrocheurs-546704

Related:  pedagogie

Les qualités d’un bon enseignant (selon les étudiants) Lorsqu’ils sont en première année d’études supérieures, qu’attendent les étudiants de leurs enseignants ? J’ai eu l’occasion de leur poser la question dans le cadre d’un questionnaire écrit. A l’université de technologie de Troyes où je travaille, j’ai interrogé sur ce sujet les 231 nouveaux étudiants lors de la semaine de rentrée. Voici la synthèse des réponses qui m’ont été données. J’ai mis chaque fois le pourcentage d’occurrences. Il s’agissait d’une question ouverte, ce n’est donc pas parce que la « patience », par exemple, n’a été citée que par 12% d’entre eux qu’elle n’est pas importante pour une proportion plus importante, c’est juste qu’il ne s’agissait pas de LA qualité la plus importante pour eux à cet instant.

L'activation du Dr. Wayne W. Dyers Du Dr. Wayne W. Dyers: A vous tous, êtres éveillés. A toutes les personnes qui ont le désir et l’intention suprême de faire régner en permanence et de manière définitive l’Amour, la Paix et la Joie, Afin d’aider notre planète et tous ses habitants à accoucher du nouveau monde, nous demandons à tous les ‘créateurs de lumière’, qui en ressentent comme nous la nécessité, de s’engager à vibrer en permanence cet état d’être au maximum de son intensité. Ceci est urgent afin de créer le saut quantique nécessaire dont nous avons tous besoin pour naître à nous-mêmes.

Pour en finir (ou presque) avec les notes - Évaluer par les compétences Devant les inconvénients maintes fois montrés des évaluations par la note, certains pays comme la Belgique tentent de passer à l’évaluation par les compétences.En France, à côté des livrets de maternelle et des évaluations nationales en CE2, 6e, 5e et seconde, des professeurs tentent de sortir un peu de notre système traditionnel dans une perspective d’évaluation formative. Un témoignage concret au collège en français, en sixième et cinquième. « - M’dame, c’est noté ? - Non, ce n’est pas noté, c’est évalué ! experimentation 70% de réussite. Cependant, après une nouvelle année d'utilisation, il s'est avéré que l'utilisation de ce convertisseur alourdissait encore d'avantage notre charge de travail sans apporter d'information franchement essentielle. Pire, ces pourcentages figurant sur le bulletin trimestriel étaient même plus obscurs qu'autre chose pour les familles, les parents et les élèves ne sachant pas vraiment comment ils avaient été calculés (malgré un courrier d'information remis en même temps que le bulletin). Enfin, il nous semblait que la réintroduction d'un calcul arbitraire (acquis = 100% de réussite, non acquis 10%, en voie d'acquisition 40%) allait à l'encontre de notre démarche et que ces pourcentages étaient une autre forme de notation, sur 100 au lieu de 20!

L’OCDE recommande de renforcer l’évaluation pour améliorer l’apprentissage des élèves 11/04/2013 - L’évaluation des performances des élèves, des enseignants et des établissements fait de plus en plus partie des efforts déployés au sein des systèmes éducatifs pour aider les élèves à obtenir de meilleurs résultats et à améliorer leurs performances. Selon un nouveau rapport de l’OCDE, la demande croissante en faveur d’une meilleure qualité de l’enseignement ainsi que la tendance vers une plus grande autonomie des établissements dans certains pays font partie des facteurs à l’origine de cette évolution. Dans l’enseignement primaire, par exemple, les élèves ne sont pas notés au Danemark, en Islande, en Nouvelle-Zélande, en Norvège et en Suède, alors qu’en Hongrie, en Italie, au Mexique, aux Pays-Bas, en Pologne et en République slovaque, les évaluations officielles reposent essentiellement sur des notes chiffrées.

Les parents et les intelligences multiples L'auteur Sébastien Bohler est rédacteur en chef adjoint du magazine Cerveau&Psycho Du même auteur Pour en savoir plus Croyez-vous à l’existence de plusieurs formes d’intelligence ? Lesquelles comptent le plus pour réussir dans la vie ? Sous les pyramides des vestiges gênant d’une science avancée… De nombreux témoignages historiques ou contemporains permettent d’être convaincus de la présence, sous le plateau de Gizeh et l’ancienne cité du Caire, d’un savant enchevêtrement de passages, conduits, salles, cavernes naturelles, de lacs, et d’une grande cité, renfermant des artefacts sophistiqués révélant un très haut niveau de technicité. L’information relayée par les médias jusqu’ en 1935 est depuis soustraite au public par les autorités archéologiques. L’histoire oubliée des pyramides…

Fin des notes au collège : est-ce que ça marche ? Bulletin sco­laire © Delphimages — Fotolia Face aux dif­fi­cul­tés d'un grand nombre d'élèves lors de leur ren­trée en 6ème, ce petit établis­se­ment du Gers a décidé de mener une réflexion col­lec­tive et d'instaurer un nou­veau sys­tème d'évaluation qui rem­pla­ce­rait les notes . « L'administration, la direc­tion et les équipes péda­go­giques se sont concer­tées pour la mise en place d'un nou­veau dis­po­si­tif en réponse aux lacunes et au manque de moti­va­tion des élèves », explique Catherine Lasserre, prin­ci­pale du col­lège depuis cette ren­trée. Les tra­di­tion­nelles notes ont donc laissé place à un sys­tème de points, rouges ou verts. Créée en 2010, cette inno­va­tion péda­go­gique bap­ti­sée « Envie d'apprendre » n'a d'abord concerné que les classes de 6ème pour s'étendre pro­gres­si­ve­ment à l'ensemble du col­lège en 2013. Fini la peur du zéro pointé

Related:  école sans note