background preloader

Une théorie du complot ? « En cas de doute, il y a trois questions à se poser »

Une théorie du complot ? « En cas de doute, il y a trois questions à se poser »
Prof d’anglais dans un lycée de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), Sophie Mazet est l’auteure d’un « Manuel d’autodéfense intellectuelle », fruit d’un atelier organisé dans son établissement. Les jeunes de la Ruche89 l’ont interrogée cette semaine. C’est leur toute première interview. Ruche89 : Comment se déroulent vos ateliers d’« autodéfense intellectuelle » ? « Manuel d’autodéfense intellectuelle » de Sophie Mazet, éd. Robert Laffont, septembre 2015 Sophie Mazet : Il y a d’abord une partie sur le langage, les mots, les arguments. Par exemple ? Un exemple qu’on travaille beaucoup est celui du Rwanda. Les théories du complot, sur lesquelles vous avez écrit, arrivent plutôt en fin de formation. Vous avez démarré ces cours après vous être rendu compte de la grande crédulité de certains de vos élèves... Je ne suis pas sûre que ce soit spécifique aux jeunes. Qu’est-ce qu’il va se passer dans 25 ans ? Il y a aussi un processus de construction, non ? Hélas, il y a des risques. C’est-à-dire ?

http://rue89.nouvelobs.com/2016/03/04/theorie-complot-cas-doute-y-a-trois-questions-a-poser-263345

Related:  Face Au Complotisme / DésinformationProgressions, séquences, séances, ressources pédagogiques...Rumeur et théorie du complotThéorie du complotcanulars complot

Un kit pédagogique pour en finir avec les théories du complot L’agence de presse Premières Lignes, ancienne voisine des locaux de “Charlie Hebdo”, a mis en place des vidéos simples et efficaces à destination des professeurs et des collégiens pour démonter les théories du complot. Un outil mis en place en mars, dont il est bon de se souvenir au lendemain du drame survenu à Nice. Le 11-Septembre monté de toutes pièces. Pour une éducation critique aux médias À l’école, critique ou contemplation des médias ? L’Éducation nationale ne manque pas d’ambition quand il s’agit d’éducation aux médias. « Il s’agit de faire accéder les élèves à une compréhension des médias, des réseaux et des phénomènes informationnels dans toutes leurs dimensions : économique, sociétale, technique, éthique », apprend-on dans le Bulletin officiel du 26 novembre 2015 présentant les nouveaux programmes du collège. Heureusement, les enseignant·e·s ne sont pas livré·e·s à eux/elles-mêmes pour remplir cette lourde tâche, et peuvent compter sur le Centre de liaison de l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI), principal pôle de ressources et de formation du ministère pour tout ce qui touche aux médias. Or une étude approfondie de son site internet montre que l’éducation aux médias version CLEMI affiche des priorités moins ambitieuses qu’annoncées dans les programmes. Rien à redire sur le JT Prenons l’exemple du journal télévisé. Autres ressources :

Charlie Hebdo : qui sont ces sites qui vous parlent de complot ? La « complots-sphère » française est constituée d’une myriade de sites et de blogs. Toutes les tendances sont représentées. Certaines adresses sont antisémites, d’autres versent dans l’occultisme. Beaucoup ne sont pas clairement identifiables. Mais la frontière avec d’autres communautés, notamment la « fachosphère », est souvent poreuse (voir encadré). L'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans l'académie de Besançon Sélection de sites pour la préparation de séances pédagogiques d’ éducation aux médias et à l’information (EMI) visant à déconstruire les rumeurs et théories du complot. 3 Infographies de l’AFP qui décrivent parfaitement le circuit de l’information et sa construction. La charte des devoirs professionnels des journalistes français (voir son actualisation en 2011). Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? : Vidéo de France 24 des journalistes Ségolène Malterre et Wassim Nasr.

Programme du cours, saison 2015 - Cours d'autodéfense intellectuelle au lycée Auguste Blanqui à Saint-Ouen Pour vous, comme toujours. Avec amour et glamour. Date Thème du cours Complots et conspirations :apprends à reconnaître les vrais des faux… un vidéo-kit pédagogique proposé par PREMIERES LIGNES et France Télévisions en partenariat avec le CLEMI - Ministère de l’Education nationale Lancement dans toute la France à l’occasion de la semaine de la presse à l’école du 21 au 26 mars Une idée originale de Paul Moreira, produite par Luc Hermann Paris, le 16 mars 2016 – Les journalistes de l’agence de presse PREMIERES LIGNES et France Télévisions lancent une série de modules vidéo de discussion à projeter en classe, pour combattre les théories du complot et la défiance de certains jeunes à l’égard des médias. Dès le 21 mars, tous les coordinateurs régionaux du CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information) du Ministère de l’Education nationale vont présenter ces vidéos aux professeurs de tous les collèges, lycées et lycées professionnels de France.

Sélection de sites pour la préparation de séances pédagogiques d’ éducation aux médias et à l’information (EMI) visant à déconstruire les rumeurs et théories du complot. 3 Infographies de l’AFP qui décrivent parfaitement le circuit de l’information et sa construction. La charte des devoirs professionnels des journalistes français (voir son actualisation en 2011). Théorie du complot et désinformation Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? : Vidéo de France 24 des journalistes Ségolène Malterre et Wassim Nasr. Le théorème du complot, Denis Décode : décodage et analyse du procédé.France TV éducation.

Un kit pédagogique pour en finir avec les théories du complot L’agence de presse Premières Lignes, ancienne voisine des locaux de “Charlie Hebdo”, a mis en place des vidéos simples et efficaces à destination des professeurs et des collégiens pour démonter les théories du complot. Le 11-Septembre monté de toutes pièces. L'attaque de Charlie Hebdo et les attentats du 13 novembre aussi. Les théories du complot ont le vent en poupe partout sur Internet. Le sujet pourrait prêter à sourire si « un jeune sur cinq » n'y adhérait, comme l’avait annoncé Najat Vallaud-Belkacem en janvier 2015. Après Charlie justement, le Net a vu diverses théories laisser planer l’ombre d’un complot gouvernemental.

Related: