background preloader

Débouché du métier : accès difficile à la profession

Débouché du métier : accès difficile à la profession
Les formations pour devenir journaliste abondent. Pas les débouchés. La précarité est la règle, même quand on sort d’une école de journalisme reconnue. © B.Gilles de la Londe/Onisep - Journaliste reporter d’images (JRI), agencier, présentateur… il y a mille et une façons d’exercer le métier de journaliste. Piges et CDD pour débuter Sur les 37 477 journalistes "encartés", on compte plus de 6000 pigistes, rémunérés à l’article, et près de 1400 salariés en CDD (contrat à durée déterminée), soit 20% des effectifs. Regroupant plus de 66 % des journalistes, la presse écrite reste le principal employeur, les opportunités se situant plus dans la presse spécialisée (professionnelle ou grand public) que dans les quotidiens nationaux ou les newsmagazines, où les places sont peu nombreuses. JRI, agencier, présentateur… Érigés en "stars de l’info", les présentateurs de journaux télévisés ne représentent que la partie immergée de l’iceberg. Un journaliste, deux JRI et un secrétaire de rédaction Related:  journalisme

Débouchés du Rédacteur web Le média Internet est devenu incontournable pour les entreprises. Cependant, il est toujours difficile de capter l’attention du lecteur. Un site est aujourd’hui efficace dès lors qu’il répond aux attentes des visiteurs en matière de contenu et de visibilité sur les moteurs de recherche. Description du métier Un rédacteur Web a pour but de satisfaire l’intérêt du client, les besoins des internautes et les exigences des moteurs de recherche. Evolution du métier Le rédacteur Web peut évoluer vers le poste de responsable éditorial et diriger une équipe, déterminer le contenu du site, etc… Qualités requises Esprit de synthèseEmpathieGrande adaptabilitéBonne capacité rédactionnelleBonne maîtrise du françaisPédagogieCuriositéAutonomieNotions de référencement Etudes Formation généraliste, école de journalisme ou études universitaires.

Professeur des écoles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ce corps est créé par la loi d'orientation sur l'éducation n°89-486 du 10 juillet 1989, avec la création des IUFM dès le en remplacement des écoles de formation des maîtres qui formaient les instituteurs. Ces derniers ont eu, s'ils le souhaitaient, la possibilité de devenir professeurs des écoles par le biais d'un concours interne ou de promotions spécifiques puis par l'ancienneté. Les professeurs des écoles peuvent également enseigner : Obligations et responsabilités[modifier | modifier le code] Les obligations auxquelles sont tenus les professeurs des écoles sont sensiblement les mêmes que celles de l'ensemble des fonctionnaires, notamment avoir un casier judiciaire vierge, auxquelles s'ajoutent les obligations d'enseignement fixées notamment par la loi d'orientation et dans les programmes scolaires. Concours d'accès[modifier | modifier le code] Organisation au sein de l'école[modifier | modifier le code]

Les licences d’art © iStockphoto Les licences d’art apportent une culture indispensable. Elles doivent être complétées par une spécialisation dans un autre domaine : droit, économie, management, médiation culturelle… Accès Les études d’art plaisent aux étudiants. Le bac général est les plus adapté pour une poursuite d’études en licence, en particulier le bac L avec enseignement de spécialité arts. Certains bacs techno permettent de s’inscrire dans les mentions de licence correspondant à leur spécialité d’origine : techniques de la musique et de la danse (TMD) option danse pour la licence danse ou option instrument pour la licence musique et musicologie ; sciences et technologies du design-arts appliqués (STD2A) pour la licence arts appliqués. Dans tous les cas, mieux vaut postuler avec une pratique artistique préalable : cours de dessin, atelier de théâtre, formation en musique ou en danse au sein d’un conservatoire, etc. Les principales mentions Arts appliqués Pour qui ? Et après ? Arts du spectacle Pour qui ?

reporter-photographe Fiche métier Le reporter-photographe est un témoin de son temps. Appareil photo en bandoulière, il parcourt le monde pour saisir des images de l'actualité (conflit armé, paysage tropical, cabinet ministériel...). Un métier fascinant qui reste difficile d'accès. © Onisep 2001 Niveau d'accès : bac + 2 Statut(s) : Indépendant, Statut salarié Synonymes : Photographe , Photographe de presse, Photo-journaliste Secteur(s) professionnel(s) : Presse - Edition - imprimerie Centre(s) d'intérêt : Enquêter, analyser l'information, je veux en faire mon travail, J'ai le sens du contact, J'aime bouger, J'aimerais informer, communiquer, Je rêve de travailler à l'étranger, Je rêve d'un métier artistique

journaliste Grand reporter, présentateur du journal télévisé : le métier de journaliste fait rêver, mais n'est pas facile d'accès. Pour l'exercer, il faut une solide culture générale, mais aussi de très bonnes qualités rédactionnelles et un esprit critique. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les journalistes vont assez peu sur le terrain (manque de temps, ou de moyens). Ils retravaillent les informations qu'ils collectent sur le Web, réalisent des dossiers thématiques ou effectuent des interviews par téléphone. Toujours à l'affût de la moindre information, le journaliste sait se mettre à l'écoute de ses interlocuteurs et retranscrire fidèlement leurs propos. Il fait preuve d'une grande réactivité, car l'actualité n'attend pas. Pour exercer ce métier, il faut avoir plusieurs cordes à son arc et maîtriser diverses techniques : l'écriture, mais aussi la photo et la vidéo. La plupart des journalistes travaillent pour la presse écrite.

Débouchés du Journaliste S'il n'existe pas de condition de diplôme pour se lancer dans le journalisme, les diplômés, notamment ceux des écoles reconnues par la profession, ont plus de facilité pour débuter. Quatorze écoles sont reconnues par la convention collective des journalistes. On y entre sur concours après le bac, un bac + 2 ou un bac + 3. Les diplômes de référence de la profession restent ceux du CFJ (Centre de formation des journalistes) à Paris, et de l'ESJ (Ecole supérieure de journalisme) à Lille. Dans le public, les IUT de Tours, de Lannion, de Nice-Côte d'Azur proposent le DUT information-communication option journalisme (bac + 2), accessible sur dossier et entretien. L'IJBA (Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine) propose un master ouvert sur concours à des titulaires de bac + 3 (licence, IEP). A l'université, les formations reconnues sont des masters s'adressant également à des diplômés bac + 3.

Etam Fiche métier - Journaliste Localier dans une agence du Télégramme de Brest, présentateur du JT de 20 heures, responsable des faits divers, critique de cinéma, reporter de guerre : un même métier, mais des manières bien différentes de l'exercer. Le rôle du journaliste est de recueillir des informations (recherches documentaires, enquêtes, reportages et interviews), de les vérifier, de les trier et les rendre accessibles au public. Pour traiter une information, le journaliste choisit un angle et s'efforce de capter l'attention du lecteur, auditeur ou spectateur en utilisant un style direct et vivant. Qualités requises : une bonne culture générale, du style, de l'aisance dans les relations humaines, de la débrouillardise, une curiosité toujours en éveil. Au début de sa carrière, le journaliste est souvent pigiste : il travaille alors de façon occasionnelle pour plusieurs titres et est rémunéré au nombre de feuillets rendus. À noter : le métier peut s'exercer au sein des services d'information de l'armée. Après le Bac

Journalisme Journalistes et rédacteurs à Radio-Canada/CBC à Montréal en 1944. Le journalisme (/ʒuʀnalism/) est l'activité qui consiste à recueillir, vérifier ou commenter des faits pour les porter à l'attention du public dans les médias en respectant une même déontologie du journalisme, reposant sur la protection des sources d'information, du correspondant de guerre au journalisme d'investigation, sans oublier les autres spécialisations : dessinateur de presse, journaliste reporter d'images (JRI), photojournaliste, secrétaire de rédaction, critique musical ou éditorialiste. La loi Brachard et la loi Cressard ont défini un statut de journaliste professionnel en France unique : mensualisé ou pigiste, payé à l'article ou à la photo, il a les mêmes droits et les mêmes devoirs, son entreprise bénéficiant en contrepartie d'aides à la presse. L'information journalistique[modifier | modifier le code] En théorie, dans une société démocratique, l'« information de presse » doit présenter trois caractéristiques :

Rédacteur web : les formations universitaires Rédacteur web : les formations universitaires Dans le dernier post "Une formation universitaire rédacteur web ?", je déplorais le manque de formations universitaires françaises pour le métier de rédacteur web (avec cours d'écriture, d'ergonomie web, de référencement, etc.) > La Licence Pro "Rédacteur & référenceur web" de l'IUT MulhouseLicence unique en France sur ce thème. > Le Master CRDM de Paris Ouest Avec ses cours plutôt théoriques et son approche assez classique, le master "Communication rédactionnelle dédiée au multimédia" propose une formation universitaire solide même si elle manque un peu d'enseignements pratiques. > Le Master II Pro IDEMM de Lille 3 IDEMM pour "Ingénierie Documentaire Edition et Mediation Multimédia"...ouf ! Seule condition (et c'est le 2ème effet kiss cool) : être titulaire d'un Master I ou mieux, du Master I "Science de l'information et du document" de Lille 3 qui forme au métier de documentaliste, partage des connaissances et réseaux d’information.

Related:  Journalisme et métiers de la presse