background preloader

Décodage : comment lire une photo de presse

Décodage : comment lire une photo de presse

http://www.1jour1actu.com/grand-dossier/les-photoreporters-nous-donnent-le-monde-a-voir/

Related:  Recherche et vérification informationsEducation aux médiasAnalyse d'images

Il était une fois, le solide succès des théories du complot Le 11-Septembre, la mort de Kennedy, le premier pas sur la Lune, et plus récemment les attentats de janvier à Paris… Tous les grands événements de l’histoire ont été suivis d’un lot de théories du complot. Dans ce domaine, internet a changé la donne. Désormais, la rumeur ne se répand pas au rythme des conversations, mais elle se déverse en quantités phénoménales par des vidéos sur YouTube, via les réseaux sociaux… Au point de devenir une soupe idéologique dont la désinformation est l’ingrédient principal. Le sociologue Gérald Bronner s’intéresse tout particulièrement à la manière dont les théories du complot se diffusent.

Education à l'image - vidéos en ligne Télécharger si nécessaire le logiciel de lecture vidéo gratuit pour Mac et PC: QuickTime et/ou le lecteur flashplayer pour lire les fichiers swf et flv : Flashplayer Films, émissions, vidéos sur l'image, le cinéma... Web TV - Culture et éducation Web TV - Associatives et militantes... - partager Films, émissions, vidéos sur l'image, le cinéma...

Les jeunes, l'information et la recherche d'information - Profs Docs A(c.) Caen Mercredi 30 novembre et jeudi 1er décembre 2016, Anne Cordier, Maîtresse de Conférences en SIC à l’ESPE de Rouen, était à Caen pour donner deux conférences : « Définir et enseigner la recherche d’information : modèles et méthodes en questions », conférence donnée mercredi, lors de la Journée d’étude « Faire chercher des informations aux élèves : quelles pratiques enseignantes ? » à l’Espe « Les jeunes et l’information : toute une histoire » conférence donnée le lendemain lors de la journée académique des professeurs documentalistes qui portait sur « L’information dans la vie des jeunes et la place des profs docs »

Repérer la publicité cachée dans les médias - CLEMI Objectifs Apprendre à différencier les formes de publicité.Faire preuve de discernement et d’esprit critique face aux messages des médias.Identifier les intentions d’un message et sa mise en scène.Connaître et comprendre les règles permettant de distinguer publicité et journalisme. Ressources Résultats annuels de l’IREp La FIDH dupe la fachosphère et déconstruit les idées reçues sur les migrant-e-s (Paris) La FIDH a publié hier sur son site internet une information fictive : « Décision de l’Union européenne : tout citoyen ayant un logement de plus de 60m2 devra accueillir un migrant ». Les objectifs de cette opération inhabituelle : dénoncer, en amont de la Journée internationale pour les droits des migrant-e-s, le 18 décembre prochain, la désinformation et les techniques de la fachosphère sur les réseaux sociaux, et déconstruire certaines idées reçues sur les migrant-e-s, qui alimentent un discours de haine et de repli sur soi dans un trop grand nombre de pays. En moins de 24 heures, plus de 100 000 personnes se sont rendues sur le site de la FIDH pour lire l’article en question. Qui dévoilait bien sûr le concept de l’opération : « Bien sûr, cette information est totalement fausse.

Recherche par image – Au cœur de la recherche – Google Glisser-déposer une image Sur la page images.google.fr, effectuez un glisser-déposer d'une image à partir du Web, ou depuis votre ordinateur vers le champ de recherche. Importer une image Apprendre aux élèves à évaluer la qualité d’un contenu sur internet inShare5 Avec l’explosion d’internet, nos élèves sont confrontés à un volume d’informations de plus en plus important. En effet, chaque minute dans le monde, plus de 500 nouveaux sites sont créés et ce phénomène n’est pas prêt de se tarir.

Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie. En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain. La bonne, c’est qu’il existe aujourd’hui tout un panel d’outils et de techniques qui permettent d’enquêter sur ces hoax. Comme la désinformation n’est pas née avec Internet, la manipulation d’images n’est pas apparue avec Photoshop et Twitter.

Lawrence Lessig: «On doit s’inquiéter de la manière dont Internet nourrit la polarisation» «Nous sommes à l’âge du cyberespace. Il possède lui aussi son propre régulateur, qui lui aussi menace les libertés. […] Ce régulateur, c’est le code.» En 2000, lorsque l’Américain Lawrence Lessig publie un article qui deviendra l’une des références de la littérature consacrée à Internet, Code Is Law («le Code fait loi»), le développement du réseau est encore porteur de toutes les utopies. Aujourd’hui, à l’heure où le code a pénétré toutes les dimensions de nos vies, et où se pose en tout domaine la question des conséquences politiques des choix technologiques, l’avertissement sonne comme une urgence. Professeur de droit à Harvard, constitutionnaliste réputé, Lessig est aussi, de longue date, un fervent promoteur des «biens communs numériques» - il a créé les licences Creative Commons, qui permettent depuis quinze ans aux créateurs de partager leurs œuvres - et de l’ouverture des données publiques. Il y a déjà quinze ans, vous écriviez que dans le cyberespace, «le code fait loi»…

Quand on demande à Google si l’Holocauste a bien eu lieu... Revoilà le déjà vieux serpent de mer. Dans la tempête des Fake News et à l’ère de la post-vérité, Google, ou plus précisément son algorithme, est accusé de mettre en avant des résultats de recherche antisémites ou négationnistes. Ce n’est pourtant pas la première fois que « Google cache des juifs... » ni que les algorithmes font preuve de racisme ou que les « intelligences artificielles » s’essaient au fascisme. Pourquoi certains nient les résultats de la science Donald Trump a affirmé que le réchauffement climatique était un canular inventé par la Chine. © Evan Vucci/AP. DANS sa dernière chronique (payante) publiée dans Le Monde et consacrée au concept de post-vérité dans les sciences de l’environnement, mon confrère Stéphane Foucart rappelle notamment qu’on trouve, parmi les grandes figures du climatoscepticisme, de véritables scientifiques – en général non issus des sciences du climat. La question souvent posée à leur sujet est la suivante : comment se fait-il que des chercheurs rompus à la méthodologie scientifique et capables de lire les publications dans les revues spécialisées refusent d’accepter les résultats et éléments de preuve écrasants rassemblés par leurs collègues climatologues ? La question ne se cantonne pas à ces quelques réfractaires – dont certains aiment aussi à se mettre dans la posture d’un Galilée seul contre tous – mais s’étend à tous ceux que la science ne parvient pas à convaincre.

Présentation du parcours esprit critique Réflexions du groupe de travail académique piloté par M.Wavelet. (Manon Campese, Didier Guise, Laureline Lemoine et Tania Mayer) Élaborer un parcours citoyen sur les médias sociaux nous conduit à cette problématique : Qu'est-ce que « l'esprit critique », et comment le développer ?

Related: