background preloader

Apprendre aux élèves à évaluer la qualité d’un contenu sur internet

Apprendre aux élèves à évaluer la qualité d’un contenu sur internet
inShare5 Avec l’explosion d’internet, nos élèves sont confrontés à un volume d’informations de plus en plus important. En effet, chaque minute dans le monde, plus de 500 nouveaux sites sont créés et ce phénomène n’est pas prêt de se tarir. Face à la prolifération de contenus, il est indispensable de guider les élèves afin qu’ils puissent déterminer la pertinence des informations disponibles et qu’ils trient ce qui leur est indispensable et utile de ce qui leur est superflu. Alors même que les récents développement technologiques ne permettent plus aux élèves de vivre et de travailler sans internet, ces derniers ne savent pas forcément comment utiliser au mieux cet outil pédagogique ni comment aborder de manière critique les contenus qu’ils voient en ligne. Ainsi, par exemple, les collégiens accordent d’avantage d’intérêt à la pertinence des informations qu’à leur crédibilité. Identifier les bons contenus. Utiliser les sites web efficacement Juger correctement une publication Commentaires

http://edupronet.com/apprendre-aux-eleves-a-evaluer-la-qualite-d-un-contenu-sur-internet/

Related:  Faux et hoax pour l'éducation aux médiasRecherche et vérification informationsteamespritcritiqueFiabilité de l'information sur InternetVérifier , sélectionner l'information

Lettre Edu_Num n°01 — Enseigner avec le numérique Sommaire La sélection des ressources présentée ci-dessous s'inscrit particulièrement dans la continuité des travaux engagés au sein du dispositif TraAM (Travaux Académiques Mutualisés), notamment le TraAM ÉMI (Éducation aux Médias et à l'Information) dont l'un des thèmes 2015-2016 aborde les notions de « hoax », « rumeur » et « désinformation ». L’objectif de la présente lettre est donc de mettre l’accent sur des ressources numériques utiles pour différentes disciplines et différents niveaux. Elle s'organise selon 3 axes : un axe théorique se terminant par un glossaire définissant les principaux termes, un axe pédagogique réunissant des exemples de scénarios pédagogiques et un axe de veille permettant de découvrir des ressources complémentaires à la fois numériques et imprimées.

HoaxCrash : manipulations, fausses infos et gros profits L’accélération de la diffusion de l’information concerne aujourd’hui l’ensemble des secteurs d’activités humaines, en particulier l’économie et la finance. En apportant de la fluidité et de la réactivité dans les échanges, cette accélération, de nature systémique, a ouvert de nouveaux espaces d’interaction en mode « haute fréquence » et, corrélativement, a créé de nouvelles vulnérabilités. Si les opérations d’influence et de désinformation ont toujours accompagné l’histoire de la communication depuis l’Antiquité, elles prospèrent désormais sur les infrastructures numériques et se nourrissent du « déluge de données ». Le canular, pratiqué par les Grecs et les Romains, a traversé deux millénaires pour devenir un puissant outil d’influence et de manipulation. Lorsqu’il est utilisé pour déstabiliser le cours d’une action en créant une volatilité artificielle sur le titre, on parle alors de « HoaxCrash » (hoax pour canular et crash pour le flash crash boursier qui en résulte).

Vérité ou véracité de l'information ? Fin décembre 2015, l'enquête annuelle de l'Institut OpinionWay mandaté par le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) rapporte que seulement 24% des Français ont confiance dans les médias. Ceux-ci ne nous diraient pas la vérité d'où cette perte de confiance…Oui les médias ne disent pas LA vérité et c'est tant mieux ! La véracité des faits face à une pseudo-vérité La vérité est une "connaissance reconnue comme juste, comme conforme à son objet et possédant à ce titre une valeur absolue, ultime.".

Lelivrescolaire : Internet, un « Far West de l'info ? » e journalisme d’il y a 10 ans n’est pas le même qu’aujourd’hui. Le Web 2.0 a vu le jour, les smartphones sont dans toutes les poches, ou presque, et la nouvelle technologie a envahi les foyers. Éric Scherer, directeur de la prospective et de la stratégie numérique du groupe France Télévisions, le confirme : « pratiquement tout ce qui bouleverse et restructure les médias et les métiers du journalisme d’aujourd’hui n’existait tout simplement pas en l’an 2000 ». L’ère du numérique a commencé. « Le smartphone devient le centre de nos vies numériques […], internet est désormais sur soi et plus seulement chez soi », souligne l’ancien journaliste de l’AFP. Pour lui, les journalistes doivent se réinventer, s’ils ne veulent pas disparaître : « l’innovation est leur seule assurance vie ». [...]

Évaluer l'information — Enseigner avec le numérique Quelques principes > exercer son sens critique est utile en toute occasion> se poser des questions préalables aide à établir les critères d'évaluation > Savoir déchiffrer les noms de domaine renseigne déjà sur la nature des sites et le pays d'origine. Des questions pour évaluer Au minimum Le site est-il fiable ?

Démêler l'info de l'intox sur Internet Une histoire de fake Après les attentats de 2015, chacun s’est accordé à dire qu’il était impérieux d’éduquer plus finement nos élèves à l’utilisation d’Internet. Les fake et autres théories du complot s’immisçant insidieusement sur les murs Facebook et les fils Twitter des ados doivent nous amener à réagir sur le terrain de la pédagogie. Réagir oui, mais comment ? Un cours théorique, aussi documenté et solide que possible, ne suffit plus. Si une large partie des enseignants s’est emparée des réseaux sociaux à des fins personnelles ou professionnelles, il reste des collègues rétifs à ces outils.

« Il faut réguler le marché de l'information sur Internet » La désinformation, qu'elle soit intentionnelle ou inconsciente, a trouvé avec Internet un puissant moyen d'amplification : des idées fausses se propagent massivement et influencent l'opinion publique, comme l'illustre en France la méfiance qui s'est installée vis-à-vis des vaccins. Le nouveau marché de l'information constitué par le Web et ses « réseaux sociaux » pose ainsi aux sociétés démocratiques un défi majeur. Il est essentiel de comprendre les rouages de ce marché si on veut l'améliorer. Mais comment ? Nous avons interrogé Gérald Bronner, sociologue de la croyance et des opinions, qui a notamment publié La Pensée extrême. Comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques (puf, rééd. 2016) et La Démocratie des crédules (puf, 2013).

Fiabilité de l’information 2.0 Le web 2.0 a révolutionné l’usage d’internet au niveau de la stratégie des marques et du comportement des internautes. Dès lors que ceux-ci peuvent contribuer librement et de façon anonyme au contenu web, dans quelle mesure l’information est-elle biaisée ? Depuis plusieurs années, les métiers de la communication ont progressé au rythme des évolutions du web. Le digital et l’interactif ont peu à peu pris le pas sur toutes les formes de communication classique médias et hors médias et le web s’est totalement intégré aux campagnes de communication des marques. Le web 2.0 a quant à lui fait son apparition, en France, dans les années 2000 en intégrant une notion plus sociale à l’Internet où l’utilisateur et le partage d’information sont les clés de voute.

1min30.fr : Dataviz – visualisation de données Définition La dataviz (raccourci pour Data Vizualisation) est l’anglicisme qui désigne les techniques permettant de présenter des données sous forme visuelle afin d'en faciliter la compréhension et/ou l'analyse. En français, on parlerait de "visualisation de données", ce qui, vous en conviendrez, est beaucoup moins "In". Exemple de visualisation de données ou DataViz... Ré-inventons gaiement la roue Méthodologie — Enseigner avec le numérique Une prise de notes s'avère très utile > ne pas naviguer au hasard > clarifier les concepts > trouver les termes les plus pertinents > définir sa stratégie, éventuellement la modifier De "bons" mots-clés Des mots suffisamment précis sur les moteurs - éviter les termes trop généraux qui risquent de générer trop de "bruit" dans les réponses, - choisir de préférence des termes spécifiques quitte à élargir par la suite votre requête.

Projet « informer-désinformer » – Salon Educatec-Educatice Deux équipes enseignantes, interdisciplinaires, de deux collèges se réunissent pour apprendre aux élèves, par la pratique, à différencier l’information de la désinformation. Ce projet est porté par Marianne Bielicki, professeure de Lettres au collège Ponsard de Vienne et par Marine Chanel, professeure de Lettres au collège Brassens de Pont Évêque en Isère. Ce projet est motivé par le désir d’éveiller les consciences des élèves pour n’être plus crédules face à l’information. Il se déroulera le 22 mars 2016 au cours de la semaine de la Presse et des médias à l’école.

Les enfants du numérique à la recherche d’informations – Mondes Sociaux Les statistiques le disent, les jeunes sont équipés, connectés, et même hyper-connectés, puisqu’ils passent en moyenne 13h 30’ par semaine sur internet pour les 13-17 ans, et beaucoup plus de temps encore devant les écrans. Ce temps passé depuis leur plus tendre enfance à manipuler des objets numériques a sans aucun doute des conséquences sur leurs comportements, sur leur façon de penser, de voir le monde, de réfléchir, d’apprendre. Et l’Ecole ne peut plus éluder le problème. La question d’une révolution de la pensée et de l’expertise dans la société de l’information est posée depuis plus de deux décennies.

Véridicité de la source I. La source d'une information est le lieu de son énonciation, énonciation d'un discours particulier révélant les fondements, les intérêts et les enjeux du destinateur du message. La véridicité, appliquée à la source de l'information, consiste, par la recherche des intérêts manifestés par ce discours, à établir le rapport entre le contenu de l'information et une certaine représentation de la vérité. Ainsi, par exemple, des informations sur l'évolution de l'emploi manifestent des discours différents selon qu'ils proviennent de source institutionnelle ou syndicale. Le concept de véridicité de la source pose le principe selon lequel l'identification de la source exerce une influence sur la réception du contenu de l'information par le destinataire.

Related: