background preloader

Mythologie japonaise

Mythologie japonaise
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie japonaise (日本神話, Nihon shinwa?) est l'ensemble des légendes et des mythes du Japon. Les mythes japonais principaux, comme généralement accepté de nos jours, sont d'origine shintoïste, basés sur le Kojiki et d'autres ouvrages complémentaires. Le Kojiki est le plus ancien recueil de mythes, légendes et histoire du Japon. Le Shintōshū explique la genèse des déités par une approche bouddhiste. Un aspect intéressant de la mythologie japonaise est qu'elle explique l'origine de la famille impériale, considérée officiellement au Japon comme d'ascendance divine jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Orthographe des noms propres[modifier | modifier le code] Ainsi : Ninigi, ou Amenigisikuninigisiamatuhidakahikohononiniginomikoto dans sa forme complète, peut tout aussi bien être abrégé en Hikohononinigi ou Hononinigi. Dans cet article, les noms propres seront écrit sous la forme historique usuelle. Ex. Ex.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mythologie_japonaise

Related:  angephilippemattei4Mythes, légendes, textes fondateurs et rituels japonaisagathechoLe NEWOMERiK

Contes et légendes traditionnels du Japon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique[modifier | modifier le code] Beaucoup de contes du folklore Japonais sont d'inspiration étrangère au pays. Buta Connection - Le voyage de Shuna Mangas de Miyazaki > Le voyage de Shuna Shuna no Tabi (Le Voyage de Shuna) est sans doute le manga le plus important de Miyazaki après Nausicaä de la Vallée du vent. Ce n'est pourtant qu'un petit livre de 147 pages publié en 1983 par Animage JuJu Bunko, alors que Miyazaki travaillait déjà sur son manga fleuve. Shuna no Tabi est une bande dessinée entierement coloriée à la peinture à l'eau. Comme pour Mononoke Hime (le premier projet), il s'agit plus d'un livre d'images que d'une bande dessinée: il n'y a souvent qu'une ou deux cases par page, les bulles de texte pour les dialogues sont rares, et le principal de l'histoire est raconté dans un format de narration qui lui donne la saveur d'une conte populaire.

Top 13 des propos scandaleux sur le viol qui donnent de légères envies de meurtre Tout naïfs et innocents que nous sommes, nous avons tendance à nous imaginer qu'au XXIe siècle tout le monde a à peu près compris que le viol c'était mal et que c'était toujours la faute de l’agresseur et non de l'agressé(e).Eh bien pas du tout. Il y a toujours, un peu partout sur notre belle planète, des gens qui ont une perception "particulière" - pour ne pas dire complètement conne - de ce type d'agressions sexuelles. "Le viol, finalement, c'est un rapport amoureux qu'une partie des deux souhaite.

Momotarō Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Poupée de Momotarō Légende[modifier | modifier le code] Célébration de l'Hanami Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cerisier en fleur Le hanami (花見, hanami?, littéralement, « regarder les fleurs »), ou o-hanami avec préfixe honorifique, est la coutume traditionnelle japonaise d'apprécier la beauté des fleurs, principalement les fleurs de cerisier (sakura). À partir de fin mars ou début avril, les sakura entrent en pleine floraison partout dans le Japon.

Biodiversité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Depuis le sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992, la préservation de la biodiversité est considérée comme un des enjeux essentiels du développement durable. L'adoption de la Convention sur la diversité biologique (CDB) au cours de ce sommet engage les pays signataires à protéger et restaurer la diversité du vivant. Au-delà des raisons éthiques, la biodiversité est essentielle aux sociétés humaines qui en sont entièrement dépendantes à travers les services écosystémiques. Depuis 2012, la Plate-forme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), un groupe d'experts intergouvernemental sur le modèle du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), a été lancé par le programme des Nations unies pour l'environnement pour conseiller les gouvernements sur cette thématique. Histoire du concept[modifier | modifier le code]

Musashi Miyamoto Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Miyamoto Musashi (宮本 武蔵, Miyamoto Musashi?), de son premier nom Shinmen Takezō (Miyamoto étant le nom de son village de naissance et Musashi, une autre façon de lire les idéogrammes écrivant Takezō; 12 mars 1584 – 19 juin 1645) est l'une des figures emblématiques du Japon, maître bushi, philosophe et le plus célèbre escrimeur de l'histoire du pays. Ouverture et fermeture de la maison japonaise dans les contes traditionnels La maison rurale populaire, celle qui a abrité durant des générations la population de nos ancêtres, celle que décrivaient et classifiaient Demangeon et Deffontaines, celle qu’a décortiquée par le menu Pezeu-Massabuau concernant le Japon, cette maison n’est pas seulement un agencement de végétaux et de minéraux, une forme technique, pas seulement une distribution d’espaces plus ou moins fonctionnels voués à l’eau, au feu, au sommeil. Elle est aussi — et peut-être avant tout — un récit. Un récit fondateur qui donne sens à ces espaces bâtis, récit que nous prononçons dans les rites de fondation, dans le rite renouvelé de l’accueil et de la visite.

Programmation informatique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante du développement de logiciels (voire de matériel). Malédiction du Colonel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un KFC à Osaka (sans statue du colonel). La Malédiction du Colonel (カーネルサンダースの呪い) est une légende urbaine japonaise. D'après elle, une malédiction aurait été lancée sur l'équipe de baseball des Hanshin Tigers par le Colonel Harland Sanders, défunt fondateur de la chaîne de restauration KFC et mascotte de l'enseigne. La raison de cette malédiction viendrait du mauvais traitement d'une des statues à son effigie située devant un de ses restaurants par des fans de l'équipe en 1985[1].

Le héros animal dans les contes de fées de Mme d'Aulnoy À la fin du 17e siècle, Mme d’Aulnoy met le genre du conte de fées à la mode. C’est à elle que l’on doit le premier qui ait été publié en France : « L’Île de la félicité », paru en 1690, et inséré dans le roman Histoire d’Hypolite, comte de Duglas. S’il s’agit alors d’un récit secondaire et sans véritable autonomie, elle publie en 1697 et 1698 deux recueils de contes de fées à proprement parler : Contes des fées et Les Contes nouveaux. Au total, elle fait paraître pas moins de vingt-cinq contes. Ainsi, c’est grâce à cet auteur que ce genre devient ce qu’il est encore aujourd’hui. Elle fait apparaître un monde merveilleux, peuplé de créatures légendaires ou folkloriques, monstrueuses ou magiques, parmi lesquelles évolue un jeune héros ou une jeune héroïne qui doit traverser un certain nombre d’épreuves pour s’accomplir, et parvenir à un dénouement heureux.

Machine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une machine (latin machina, du grec dorien mākʰanā (μαχανά, μηχανή en ionien-attique), signifiant : astuce, invention ingénieuse, dispositif) est un produit fini mécanique capable d'utiliser une source d'énergie communément disponible[1] pour effectuer par elle-même, sous la conduite ou non d'un opérateur, une ou plusieurs tâches spécifiques, en exerçant un travail mécanique sur un outil, la charge à déplacer ou la matière à façonner. Une machine peut être fixe (machine-outil, machine à laver…) ou mobile (locomotive, tondeuse à gazon…). Remarques : Histoire[modifier | modifier le code] Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Jiraiya Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article homophone, voir Jiraya. Jiraiya (児雷也) est un personnage du conte japonais Jiraiya Goketsu Monogatari (La Légende du Galant Jiraiya), populaire dans les représentations de kabuki. Jiraiya rencontre ensuite Tsunade, une belle jeune femme qui maîtrise la magie des escargots, qu’il épouse. Un des serviteurs de Jiraiya, Yashagoro, jaloux et ensorcelé par un serpent, reçoit les pouvoirs de la magie des serpents.

Related: