background preloader

MAGIE, RITUELS, CROYANCES

Facebook Twitter

MITHRA

Malédictions dans la Grèce antique : tout un business ! À Athènes, mieux valait ne pas se mettre à dos un propriétaire de taverne.

Malédictions dans la Grèce antique : tout un business !

De funestes malédictions découvertes sur des tablettes de plomb vieilles de 2 400 ans auraient été motivées par une rivalité entre taverniers. La plume soignée de l’auteur semble indiquer qu’il s’agit d’une commande à un professionnel. « Hécate, Artémis et Hermès, dirigez votre haine contre Phanagora et Demetrios, leur taverne, leur propriété et leurs biens. Je lierai mes ennemis, Demetrios et Phanagora, dans le sang et les cendres, à tous les morts… » Cinq tablettes découvertes en 2003 dans un cimetière près du Pirée à Athènes ont été étudiées et déchiffrées, et leur contenu est pour le moins lugubre.

Toutes ont servi de support à des malédictions. Découvertes pliées et percées de clous en fer, les tablettes de plomb ont été enterrées ensemble dans la tombe d’une femme grecque morte au début du IVe siècle avant J. Présentation - Musagora - Centre National de Documentation Pédagogique. #LaViedesClassiques : nouvelle anthologie en ligne sur les superstitions dans l'Antiquité > L'invention de la magie en Grèce. «Les Romains faisaient ce qu’ils voulaient de leur propr... (9) Proche de l’embouchure du Tibre, Ostia Antica est le troisième site archéologique italien en terme de visites derrière le Colisée et Pompéi.

«Les Romains faisaient ce qu’ils voulaient de leur propr... (9)

C’est une cité «qui a toujours été très ouverte et très dynamique», souligne Paola Germoni, la directrice du site. «Ce qui est original, c’est qu’au même endroit se côtoient des sépultures de rites différents: des crémations et des inhumations», explique-t-elle, précisant la nécropole mise à jour «concerne une seule famille, au sens romain du terme, soit très élargie». Pour l’archéologue romaine, cela signifie donc que «même à l’intérieur d’une même famille, la façon d’entrer dans l’au-delà différait».

Sur le site de fouilles d’une superficie de 15.000 m2, on peut voir un squelette entier inhumé et à quelques centimètres, des urnes contenant des cendres: en tout une dizaine de sépultures. Débouché sur la mer Aux côtés de quelques-unes des sépultures, des inscriptions conservées sur des lamelles de plomb vouent aux gémonies les profanateurs de tombes. Les_tablettes_de_defixion_dans_lantiquite__.pdf. Magie et sorcellerie gallo-romaines : de nouvelles tablettes de defixion trouvées au Mans. Découvertes archéologiques juin 2011: Offrandes et malédictions gallo-romaine dans un édifice cultuel sur le site des Jacobins au Mans Plaque de défixition en plomb découverte au Mans © INRAP -H PAitier Ces objets sont des tablettes de « défixion », c'est-à-dire liées à des pratiques magiques antiques.

Magie et sorcellerie gallo-romaines : de nouvelles tablettes de defixion trouvées au Mans

Absent dans le monde celtique, ce type de magie est introduit en Gaule par la Grèce et Rome au cours du IVème siècle avant notre ère et perdure jusqu’au VIe siècle de notre ère, à l’époque mérovingienne. Six plaques de plomb de plomb soigneusement pliées ont été exhumées lors des fouilles préventives de l'INRAP sur l’emplacement du futur espace culturel des Jacobins dont la ville du Mans est maître d’ouvrage. Bague en or de période gallo-romaine-Les Jacobins-Le Mans © INRAP Denier en argent - Titus Quintus - République romaine ( 90 av JC) © INRAP.

Quand les Romains enterraient la foudre… Les restes d'un curieux rituel romain viennent d'être fouillés à Pompéi.

Quand les Romains enterraient la foudre…

Entretien avec William van Andringa, professeur à Lille III. Vous venez d'achever la fouille d'un lieu très particulier à Pompéi. De quoi s'agit-il ? C'est un lieu où les Romains ont « enterré » la foudre. Pour eux, en effet, la foudre est un prodige, un signe saisissant de l'intervention des dieux − et non des moindres, en l'occurrence Jupiter (et d’autres dieux) si elle tombe de jour, ou Summanus, le dieu qui envoie des éclairs nocturnes, si c'est la nuit. Comment se déroulait ce rituel ? Les participants récoltaient les débris de ce qui avait été frappé par la foudre − arbre, édifice, corps humain, etc. D'où venaient les informations sur ce rituel ?