background preloader

"Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones chez les enfants" - L'Express Styles

"Les paroles humiliantes peuvent détruire des neurones chez les enfants" - L'Express Styles
Pourquoi les nouvelles connaissances sur le cerveau devraient-elles changer la manière d'éduquer notre progéniture? Les chercheurs du XXIe siècle nous disent ce qui favorise le bon développement de l'enfant: une relation bienveillante, empathique, soutenante. Car cette attitude permet à son cerveau, très fragile, d'évoluer de façon optimale. Les liens affectifs influencent à la fois les capacités de mémoire, d'apprentissage, de réflexion, mais aussi les capacités relationnelles, les émotions, les sentiments. Ils modifient la sécrétion de molécules cérébrales, le développement des neurones. Ils modifient également la régulation du stress, et même la faculté d'agir de certains gènes. En quoi est-ce une révolution? La grande majorité des parents ont été élevés avec des menaces, sommés d'obéir sous la pression du fameux "Je compte jusqu'à trois: un, deux..." Pourtant, ces parents ont grandi à l'époque Dolto... Ils doivent s'entourer d'un cercle amical et familial lui-même bienveillant.

http://www.lexpress.fr/styles/enfant/catherine-gueguen-les-paroles-humiliantes-detruisent-des-neurones-chez-les-enfants_1678176.html

Related:  Doc pour enseignantsImportance regard bienveillant / Slow / Education positiveNeurosciences et pédagogiePratiques de classePriorité 2 Ecole bienveillante

30 COMPETENCES Jean-Pierre Astolfi s’inscrit dans le courant de la professionnalisation du métier d’enseignant. Pour montrer les évolutions en cours, il analyse les mots employés dans la profession. Or, on n’arrive pas à stabiliser un vocabulaire spécialisé autour des enseignants. Certes, en créant un vocabulaire spécialisé, on risque de créer un jargon et, en conséquence, de faire de la rétention d'informations, mais il est nécessaire d'employer des mots dont le sens est stabilisé car le vocabulaire courant n'est pas assez précis et oblige à recourir constamment aux périphrases. JP Astolfi a proposé deux séries de 10 mots, d’un côté les mots courants pour définir les apprentissages, de l’autre, les mots du jargon des sciences de l'éducation. Il a passé chaque couple de mots en revue.

L'empathie, enracinée dans notre humanité et notre biologie, une solution aux crises ? Ancrée dans notre biologie, très ancienne dans notre évolution, l’empathie est profondément enracinée dans notre humanité qu’elle contribue à faire grandir. Source de développement des civilisations humaines pour certains, elle n’est pourtant pas l’apanage de notre espèce puisqu’elle est partagée, sur certains aspects, par les autres mammifères. Du grec « pathos », souffrance, l’empathie est la faculté d’une personne à ressentir et comprendre l’état émotionnel d’une autre personne ou d’un groupe. L’empathie active la résonance émotionnelle d’une personne avec les pensées, sentiments et intentions d’une autre, tout en maintenant la conscience cognitive que la sensation ressentie est générée par l’état d’autrui. Elle permet ainsi d’activer la réponse affective appropriée.

Les champions des tâches multiples - Cerveau&Psycho Faire plusieurs choses à la fois, c'est possible, mais de récentes études montrent qu'on les fait mal, sauf si l'on est un champion du multitâche ! Lighthunter / Shutterstock.com Dans ce numéro L'essentiel Les ptits philosophes de Pomme d'Api Pomme d'Api publie de temps en temps des bonnes fiches pour des ateliers de langage (ou ateliers philo) en maternelle (et cycle II). Parfois il n'y a que la fiche péda, mais elle est toujours très riche, très "guidante" et avec une belle bibliographie à la fin.C'est ici : clic J'en ai téléchargé quelques unes au fur et à mesure de leur mise à disposition : Pourquoi on ne peut pas faire tout ce qu'on veut ? le poster, la fichePenser, qu'est-ce que c'est ?

Axe 2 : Conforter une école bienveillante et exigeante La scolarisation des moins de trois ans Au-delà des divergences des chercheurs quant à l’impact réel d’une scolarisation précoce sur la réussite de l’élève, il convient d’interroger les conditions de cet accueil si l’on admet qu’elle génère dans les milieux défavorisés en particulier, un accès facilité au monde de l’Ecole. Comment être exigeant en restant à la portée des élèves et développer l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes ? Le maintien des exigences à l’école et tout particulièrement pour les élèves issus des milieux populaires constitue un puissant levier de progrès scolaire reconnu surtout depuis la publication du rapport sur « Les déterminants de la réussite scolaire en ZEP ». Que signifie « évaluer les élèves » ? « Evaluer » est une notion polysémique en usage dans l’institution scolaire.

Cette école de Trappes a fondé sa pédagogie sur l’empathie Et si chaque école fondait sa pédagogie sur l’empathie et l’écoute réciproque ? C’est l’expérience qu’a tentée une école de Trappes et, depuis, les résultats sont pour le moins spectaculaires. Les élèves s’y montrent désormais plus concentrés, plus calmes et plus solidaires et le nombre d’incivilités a considérablement chuté. Lumière sur une initiative exemplaire, inspirante et réussie. Dans cette école classée en zone d’éducation prioritaire (ZEP), la direction a mis en place toute une série de mesures encourageant les élèves à exprimer leurs émotions, à échanger entre eux et à régler leurs conflits par eux-mêmes. L’objectif ?

Les Etats-Unis testent les « nudges », des « coups de pouce » aux élèves en difficulté Aux Etats-Unis, des chercheurs ont mis en place des systèmes de SMS personnalisés. Ces "coups de pouce" incitent, en douceur, les élèves (ou leurs parents), en difficulté financière notamment, à ne pas décrocher. Open book with hand drawn landscape © ra2 studio – Fotolia Aux Etats-Unis, où un enfant né dans une famille en situation de précarité n’a que 9% de chances d’obtenir un jour un diplôme universitaire (contrairement aux élèves issus de familles aisés, où le taux de réussite à l’université est de 54%), des chercheurs pensent avoir trouvé un remède aux inégalités éducatives et au décrochage. La solution, simple, prend la forme de « coups de pouce », ou « nudges« . Ce concept, né outre-atlantique, a le vent en poupe aux Etats-Unis.

Blog de la Consultante Enervante : Les neurosciences au service des entreprises humanistes: Leaders humanistes et circuits de la récompense Leader et humanistes. Combien de fois, à la juxtaposition de ces deux notions, entendons-nous objecter : « Mais c’est impossible, et incompatible dans une entreprise ! ». Il semble que cette conviction soit assez partagée, parfois bien ancrée. Lorsque c’est le cas, il peut s’ensuivre un « effet Pygmalion » qui vient automatiquement créer les conditions de réalisation de cette conviction.

Related: