background preloader

Association pour la recherche en neuro-éducation : Conférences / Videos

Association pour la recherche en neuro-éducation : Conférences / Videos
Related:  Sciences cognitives

Fondements cognitifs des apprentissages scolaires - Cours de Stanislas Dehaene au Collège de France Le cours 2014 a été consacré aux liens qu’entretiennent ou que devraient entretenir les sciences cognitives avec les sciences de l’éducation. Ces liens sont nombreux et réciproques. Comprendre comment l’éducation parvient à transformer le cerveau humain est l’un des grands problèmes ouverts en neurosciences cognitives, qui soulève de nombreuses questions passionnantes : comment les apprentissages scolaires (langues première et seconde, lecture, écriture, mathématiques) s’inscrivent-ils dans les circuits de notre cerveau ? Quels rôles respectifs jouent l’organisation précoce et la plasticité cérébrale dans ces modifications ? Pourquoi l’espèce humaine est-elle la seule qui parvienne à modifier ses représentations mentales et ses circuits cérébraux par le biais d’un enseignement explicite ? Au cours des trente dernières années, d’importants progrès ont été réalisés dans la compréhension des principes fondamentaux de la plasticité cérébrale et de l’apprentissage.

Neurofeedback Neurofeedback Psyrène 2015… Présentation de Jean-Arthur Micoulaud Franchi une histoire de haut potentiel Avertissement : dans cette série d’articles sur le congrès PSYRENE 2015 qui s’est tenu à Lyon les 3 et 4 Juillet 2015, toute la difficulté de la Fille sera de vous faire partager au mieux les conférences de haut vol auxquelles elle a assisté.. sans pour autant vous dévoiler tout le travail de ces médecins ou chercheurs.. qui referont peut-être ou sûrement d’autres conférences sur le même sujet. En espérant respecter les auteurs tout en satisfaisant la curiosité des lecteurs… Jean-Arthur Micoulaud Franchi est docteur en médecine, docteur en sciences, psychiatre, neurophysiologiste et médecin du sommeil. Comme le jeune et brillant psychiatre a partagé sa présentation sur le Net, et que la Fille l’a trouvée en recherchant quelques informations complémentaires sur le sujet, elle se permet de la partager ici (depuis le site d’origine!) Ben oui.. 90 slides ce n’est pas rien! .

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Car c’est précisément ce qui nous permet d’apprendre. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau Mais ce recyclage n’est pas une simple réutilisation. Comment alors passe-t-on d’une lecture ânonnante à une lecture fluide ? 1. 2.

Neurosup : projet de neuroéducation Cerveau, apprentissage et enseignement : Mieux connaître le cerveau peut-il nous aider à mieux enseigner ? Il y a quelques années, la pertinence de s’intéresser au cerveau en éducation était plutôt limitée. Intuitivement, les chercheurs, les enseignants et les autres intervenants du milieu de l’éducation se doutaient bien de l’existence d’un lien important et profond entre le cerveau et les apprentissages scolaires. Cependant, ce lien n’était ni clair ni appuyé sur des connaissances scientifiques solides, ce qui rendait les retombées éducatives des recherches sur le cerveau somme toute peu nombreuses et fragiles. Aujourd’hui, par contre, grâce aux avancées considérables de l’imagerie cérébrale et des neurosciences en général, cette situation a considérablement changé. Première découverte : l’apprentissage modifie l’architecture du cerveau La première découverte concerne la relation entre apprentissage et cerveau. Nous savons aujourd’hui que cela est en bonne partie erronée. Deuxième découverte : l’architecture du cerveau influence l’apprentissage Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner

Migraine et algies de la face Objectifs pédagogiques Nationaux Diagnostiquer une migraine, une algie de la face. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Connaissances requises Connaître l'intrication fréquente de migraines et de céphalées de tension. Objectifs pratiques Chez un patient migraineux réel ou simulé : conduire l'interrogatoire et réunir les arguments du diagnostic de migraine (avec ou sans aura) ;identifier les facteurs favorisants éventuels ;énoncer la hiérarchisation de prescription pour les médicaments de la crise ;expliquer les règles de prise d'un médicament au cours de la crise ;discuter la mise en route d'un traitement de fond ;rédiger l'ordonnance (traitement de crise et, le cas échéant, traitement de fond) ;donner à une jeune migraineuse les conseils de nature à réduire les facteurs de risque vasculaire associés (tabac, contraception hormonale, surcharge pondérale). I. II. La migraine est due à une hyperexcitabilité neuronale d'origine génétique et environnementale. A.

Comprendre, apprendre, mémoriser. Les neurosciences au service de la pédagogie Joseph Stordeur, chercheur belge, commence par expliquer la différence, en termes de processus biologiques sous-jacents, entre comprendre, apprendre et mémoriser. Les stimulations sensorielles provoquent la circulation à travers les neurones d’un influx électrique et l’ouverture des canaux à sodium. Il s’agit d’une réaction rapide et éphémère de compréhension immédiate qui entraine, au mieux, un effet d’amorçage qui facilitera l’action des neurotransmetteurs lors des prochaines sollicitations. Par contre, des stimulations intenses et répétées permettent l’apprentissage, en entrainant l’ouverture des canaux à calcium. Cette réaction chimique laisse des traces mnésiques, crée de nouvelles connexions, des schémas neuronaux spécifiques. Il fait ensuite le constat qu’aujourd’hui, nous considérons que le rôle de l’enseignant est d’amener les élèves à comprendre en cours, mais qu’ils sont livrés à eux-mêmes pour ce qui concerne les apprentissages à la maison. Nicole Bouin Sur la librairie

Version gratuite Le livre est en vente (6,92€) exclusivement sur Amazon. Il existe en version Kindle au prix de 2,68€ Si vous hésitez, vous pouvez lire ci-dessous une version gratuite. Cette version complète correspond à la première édition. Pendant ou après votre lecture, n’hésitez pas à venir réagir ou échanger sur le forum TDAH. Tous droits de traduction, d’adaptation et de reproduction réservés pour tous pays. © 2013, Dominique Dupagne. 2 rue de Phalsbourg, 75017 Paris Avant-Propos Ce livre est court. Qu’est-ce qu’un zappeur ? Ce caractère est très répandu, et comme tous les caractères, il ne possède pas de frontières nettes. Des médecins et des industriels du médicament assimilent ce caractère à une maladie : le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H). Le caractère du zappeur lui vient du fond des âges préhistoriques. Heureusement, une nouvelle ère s’ouvre devant eux : un monde en pleine accélération valorise de nouveau leurs qualités. Souvenez-vous : Vous aimez ce livre ?

Pr une éducation cognitive autour de l'erreur à l'école ! Quelle place pour la programmation ? Michèle Drechsler, Inspectrice chargée de mission pré-élémentaire, 01 Juillet 2011 Programmer, « déboguer » . Pour une éducation cognitive autour de l erreur à l école ! 1. L erreur au centre du processus d'apprentissage. La façon de... More Michèle Drechsler, Inspectrice chargée de mission pré-élémentaire, 01 Juillet 2011 Programmer, « déboguer » .

HAS - TDAH - Consultation publique La Haute Autorité de Santé (HAS) va prochainement lancer une Consultation Publique relative au thème de recommandation de bonne pratique " Conduite à tenir en médecine de premier recours, devant un enfant ou un adolescent susceptible d’avoir un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité". L’objectif de cette Consultation Publique est de recueillir l’avis collectif de tout organisme, association et institution se sentant partie prenante dans un contexte de repérage d’un enfant ou d’un adolescent susceptible d’avoir un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Les questions principales abordées dans ces recommandations sont les suivantes : Comment améliorer le repérage d’un trouble déficit de l’attention/hyperactivité par le médecin de premier recours ? Quelle évaluation peut être conduite dans le cadre du repérage, par le médecin de premier recours ? Quel accompagnement peut être proposé à l’enfant et à sa famille ?

Zone proximale de développement Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Diagramme représentant la notion de zone de prochain développement vers laquelle un sujet peut se tourner pour accroître son action sur le monde, grandir, apprendre. La zone proximale de développement (ZPD), aussi traduit par « zone de proche développement » ou « zone de développement prochain » dans les traductions les plus récentes, est un concept issu du travail de Lev Vygotski sur le développement précoce de l’enfant. Cette théorie suggère que les enfants sont aptes à mieux apprendre les problèmes et à s'améliorer davantage autour d'un enfant plus expérimenté, d'un parent ou d'un enseignant, plutôt que d'un enfant à leur niveau cognitif. Cela encourage donc l'apprentissage en milieu scolaire à ce stade de la vie. La zone proximale de développement augmente nettement le potentiel d'un enfant à apprendre plus efficacement[1]. Au départ, cette ZPD concernait les enfants handicapés mentaux, avec lesquels Vygotski a travaillé. ↑ (en) Neil R.

ALTERNATIVES NATURELLES AUX TRAITEMENTS CHIMIQUES DES TROUBLES PSYCHIATRIQUES - Dr Jean-Pierre WILLEM Désormais nous disposons de trois tests pour identifier la dépression et un ensemble de troubles des comportements et psychiatriques (dépression, maladie bipolaire, autisme, hyperactivité, schizophrénie) : w L’histamine w Les Krypto-pyrroles w Le rapport zinc/cuivre A partir des résultats de ces tests, il est possible d’établir un diagnostic et de proposer un traitement composé de micro-nutriments (médecine orthomoléculaire). Aujourd’hui, on peut éviter les neuroleptiques et les psychotropes dont on connaît les dégâts collatéraux et leur inefficacité. Parallèlement à ces tests il est conseillé de vérifier dans le cas de l’autisme, schizophrénie, hyperactivité l’absence d’intolérances alimentaires (gluten) et de métaux lourds. Rappelons que la majorité des vaccins contient de l’aluminium. La méthionine est un acide aminé essentiel apporté par l'alimentation. La méthylation de l'ADN contribue au maintien de son intégrité, à l'expression des gènes et à la réparation des erreurs de réplication. J.

Related: