background preloader

La crise de l’eau illustrée en 5 graphiques

La crise de l’eau illustrée en 5 graphiques
L’ONU appelle, à l’avant-veille de la journée mondiale sur l’eau, à économiser cette précieuse ressource. Sans quoi le monde devra faire face à un déficit hydrique de 40 % dès 2030. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martine Valo Y aura-t-il demain assez d’eau pour tous sur notre planète ? Théoriquement oui, mais il est urgent de changer « radicalement » la façon de l’utiliser et de la partager, prévient l’Organisation des Nations unies (ONU) dans son rapport annuel 2015 sur l’or bleu, qu’elle a rendu public vendredi 20 mars, à l’avant-veille de la journée mondiale de l’eau. Sinon, au rythme actuel, « le monde devra faire face à un déficit hydrique global de 40 % » dès 2030, écrivent les experts du Programme mondial des Nations unies pour l’évaluation des ressources en eau. Un stress hydrique qui touche une large partie du globe Les eaux souterraines de plus en plus surexploitées Les aquifères souterrains fournissent de l’eau potable à la moitié de la population mondiale.

http://www.lemonde.fr/ressources-naturelles/article/2015/03/20/la-crise-de-l-eau-illustree-en-5-graphiques_4597592_1652731.html

Related:  Geo thème 2 Les ressourcesL'eau : ressource essentielleDébats 3ème - Activités humaines et environnement6.1. L'énergie, l'eau: des ressourcesressources eau

Le boom de l’énergie menace les ressources en eau Un rapport des Nations unies s’inquiète des pressions sur la ressource hydrique provoquées par la croissance économique mondiale. Pour rendre l'eau accessible – c'est-à-dire la pomper, la traiter, la transporter, la distribuer – il faut de l'énergie. Et, pour fournir de l'énergie, il faut de l'eau, beaucoup d'eau même : 600 milliards de mètres cubes par an. Ces deux ressources sont intrinsèquement liées « pour le meilleur et pour le pire », prévient l'ONU dans son cinquième rapport mondial sur « La mise en valeur des ressources en eau », rendu public le 21 mars, à Tokyo. Lire aussi : En Inde, les effets pervers d'une électricité gratuite A la veille de la Journée mondiale de l'eau, plutôt que de dresser le tableau traditionnel des régions pauvres de la planète où les populations n'ont pas accès à l'eau, les Nations unies ont décidé, cette fois-ci, de se concentrer sur l'interdépendance eau-énergie, annonçant des « défis majeurs ».

Les grands barrages en question Les promoteurs du futur grand barrage de Nam Theun 2 au Laos sont soucieux de montrer patte blanche. Et promettent des mesures sociales et environnementales (pour un montant de 180 millions de dollars), sans précédent pour un chantier industriel de ce type. Il faut dire que le projet, lancé il y a plus de dix ans, a bien failli ne jamais voir le jour, menacé par la crise économique asiatique et malmené par le vent de fronde international contre ces infrastructures qui, ces dernières décennies, ont bouleversé les écosystèmes, englouti des forêts, perturbé l'écoulement des fleuves sans se préoccuper des impacts humains et environnementaux. Alors les barrages sont-ils des hérésies écologiques ?

Nestlé et le business de l'eau en bouteille Comment la multinationale suisse a privatisé le marché de l'eau potable... LE MONDE TELEVISION | • Mis à jour le | Par Albelle Di Napoli Nestlé a beau être le groupe agroalimentaire le plus puissant au monde, cela n'empêche pas ses dirigeants de penser à l'avenir. Banque mondiale - Eau - Vue d'ensemble [ressource] Nous ne serons pas en mesure de relever les grands défis du développement de notre siècle — développement humain, villes vivables, changement climatique, sécurité alimentaire, sécurité énergétique — si nous ne parvenons pas à améliorer la façon dont les pays gèrent leurs ressources en eau et à faire en sorte que les populations aient accès à une eau sûre et à des services d’assainissement. Le monde est confronté à un accroissement du stress hydrique, sous l’effet de facteurs multiples : croissance démographique et économique, changements d’affectation des terres, changement climatique, déclin des nappes souterraines et baisse de la qualité de l’eau. L'eau est au cœur du développement économique et social. La santé, l’alimentation, la gestion de l’environnement et la création d’emplois en sont éminemment tributaires. Aujourd’hui, 2,5 milliards de personnes ne disposent d’aucun système d'assainissement de base. Or la population mondiale est en essor rapide.

La sécheresse historique et persistante en Californie fait bondir le prix de l'eau Lac Oroville, principal réservoir d'eau de la Californie, en juillet 2011 (en haut) et en janvier 2014 (en bas)© California Department of water Resources La sécheresse exceptionnelle qui sévit sur la Californie, depuis 2012, pousse les agriculteurs à s'adapter coûte que coûte à une situation qui persiste. Cette situation, aggravée par le réchauffement climatique, met en évidence l'inadéquation locale entre une agriculture intensive et la raréfaction des ressources en eau. Pour y pallier localement, les autorités imaginent des dispositifs étonnants, une "goutte d'eau" dans l'océan du défi à surmonter.

Nouveau Rapport mondial de l’ONU sur les ressources en eau – Planète Vivante En amont du 5e Forum Mondial de l’Eau, la troisième édition du Rapport mondial des Nations Unies sur l’évaluation des ressources en eau, a été présenté jeudi 12 mars 2009 sous le titre « L’eau dans un monde qui change ». La demande en eau n’a jamais été aussi forte au niveau mondial. En cause : la croissance démographique, l’évolution des modes de consommation alimentaire ou encore les besoins accrus en énergie. L’eau, cause ou prétexte pour les conflits ? L’exemple du Tigre et de l’Euphrate Cependant, il ne faut pas oublier que le bassin du Tigre et de l’Euphrate est situé au cœur du Moyen-Orient, dans une zone très complexe géopolitiquement. Cette étude de cas permet donc de se poser la question plus générale du rapport entre eau et conflits. L’eau peut-elle être la cause de conflits entre Etats ou entre groupes à l’intérieur d’un Etat ? Autrement dit, peut-il exister des « guerres de l’eau » ? Ou alors l’eau ne serait-elle pas plutôt un prétexte pour d’autres conflits plus profonds, un simple vecteur, un support pour la diffusion de conflits déjà existants ? Après avoir pointé les limites de l’approche consistant à voir l’eau comme la cause des conflits (I), nous verrons qu’il faut davantage considérer l’eau comme un vecteur voire un prétexte pour des conflits plus profonds, mais qu’elle peut toutefois servir de déclencheur à ces derniers (II).

Le Monde - Pierre-Marie Grondin : L'eau n'est pas privatise et ne doit pas l'être Pierre-Marie Grondin est directeur de l'ONG Programme Solidarité Eau. Pierre-Marie Grondin est directeur de l'ONG Programme Solidarité Eau. La répartition de l'eau potable sur la planète est de plus en plus inégale. Quelles sont les raisons de la pénurie grandissante de cette ressource ? PNUD Objectif 7: Énergie propre et d'un coût abordable [ressource] Objectif 7: Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables, modernes et abordables Entre 1990 et 2010, le nombre de personnes disposant de l’électricité a augmenté de 1,7 milliard, et la demande d’énergie à un prix abordable va augmenter à mesure de l’accroissement de la population mondiale. L’économie mondiale dépendante des énergies fossiles et la hausse des émissions de gaz à effet de serre provoquent des modifications radicales de notre système climatique. Les conséquences de ces modifications sont visibles sur tous les continents.

Sécheresse historique, police de l’eau et immunité des industries en Californie Pour la quatrième année consécutive, la Californie subit une profonde sécheresse qui impacte toute la société au point de devoir imposer un rationnement de l’eau à la population. À l’heure où les Américains réalisent avec stupeur la valeur de l’or bleu, qui est à l’origine de cette crise écologique ? Les grands artistes en ont fait des musiques, la Californie a longtemps été l’un des états le plus apprécié des américains. D’Hollywood à la Silicon Valley, de ses innombrables fermes à ses étendues vinicoles, l’état a longtemps été un symbole de beauté, de rêve et de réussite économique.

Centre d'information sur l'eau - Eau et eau du robinet L’eau est essentielle à la vie. Elle répond tout à la fois à nos besoins physiologiques et sanitaires mais c’est aussi un élément indispensable à l'activité économique (agriculture, industrie, artisanat, tourisme…). Découvrez l’eau dans tous ses états : « Quel est son parcours dans la nature ? Comment arrive-t-elle jusqu’à nos robinets 24h/24 ? Comment éviter la guerre de l'eau ? Un groupe d’hommes politiques et de journalistes du Moyen-Orient ont été conviés en Suisse et en Allemagne, dans le cadre de l’initiative Blue Peace, afin de se familiariser aux mécanismes de gestion commune de l’eau des pays riverains du Rhin. Se promener aujourd’hui sur les bords du Rhin permetd’admirer une eau claire, des panoramas souvent magnifiques et une navigationdynamique. Le Rhin est de nouveau un fleuve vivant ayant retrouvé sabiodiversité, avec des taux de pollution très bas.

Related: