background preloader

G3 - L'eau, ressource essentielle

Facebook Twitter

CAN@BAE Histoire-Géographie - Un sérious game autour de l'usage de l'eau. Ce sérious game propose trois jeux de mise en situations fictives, présentant des problématiques liées à l’eau à différentes échelles : la pollution de l’eau et ses conséquences, à l’échelle d’un village, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, à l’échelle d’un pays et le partage de l’eau, à l’échelle mondiale.

CAN@BAE Histoire-Géographie - Un sérious game autour de l'usage de l'eau.

Aussi, une banque de ressources, présentant des données mondiales relatives à la géopolitique de l’eau. Vous trouverez en pièce jointe à cet article une proposition de mise en oeuvre au format pdf. Il s’agit d’utiliser ce jeu en lieu et place d’une étude de cas. Il faudra néanmoins proposer aux élèves de travailler à la maison sur des documents complémentaires faisant référence aux problèmes de l’eau dans un pays du Nord économique pour compléter la démarche.

Infographie - l'eau ressource essentielle

Aux Pays-Bas, on apprend à « vivre avec l’eau » grâce aux maisons flottantes. « Est-ce que la solution pour se détendre une bonne fois pour toutes face au risque de submersion ne serait pas de vivre sur l’eau ?

Aux Pays-Bas, on apprend à « vivre avec l’eau » grâce aux maisons flottantes

» La question, sous forme de boutade, est posée par Koen Olthuis, un architecte néerlandais spécialisé dans les maisons flottantes. A la tête du cabinet WaterStudio depuis douze ans, il essaie de convaincre de la nécessité de faire de l’eau « une amie », un credo jugé encore parfois utopique. « Les Hollandais n’ont cessé de lutter contre l’eau, il faut maintenant vivre avec », affirme-t-il. Un gigantesque delta formé par trois fleuves (Escaut, Rhin, Meuse), un quart du territoire sous le niveau de la mer… l’eau est en effet omniprésente aux Pays-Bas. Et les effets du réchauffement s’annoncent multiples : des tempêtes plus intenses côté littoral, des rivières au débit gonflé par une plus forte pluviosité en amont (Suisse, Allemagne…), « et par-dessus le marché, ajoute un expert, l’élévation du niveau de la mer », liée à la fonte des glaces de l’Arctique. Colorado, Nil ou Brahmapoutre… des « fleuves frontières » au coeur de la guerre de l’eau.

Le Colorado lors de son passage dans le Grand Cayon, Arizona.

Colorado, Nil ou Brahmapoutre… des « fleuves frontières » au coeur de la guerre de l’eau

Pas moins de 20 millions d’années auraient été nécessaires pour donner naissance au Grand Canyon @Franck Vogel C’est un travail de longue haleine dans lequel s’est plongé le photographe Franck Vogel, ingénieur agronome de formation, qui signe le premier tome de Fleuves Frontières, la guerre de l’eau aura-t-elle lieu (Ed.

La Martinière, publié ce mois-ci). De quoi jeter un oeil nouveau sur nombre d’enjeux écologiques ET géopolitiques. Enjeu vital. Flood Map: Water Level Elevation Map. La question de l'eau en Espagne. Un enjeu géopolitique. LE partage de l’eau en Espagne est depuis 20 ans une source de conflits entre les partis politiques, les régions et les usagers.

La question de l'eau en Espagne. Un enjeu géopolitique

Néanmoins, l’eau n’est pas un enjeu capital des revendications indépendantistes catalanes. La communauté autonome catalane peut gérer directement une grande partie de ses ressources car ses bassins internes couvrent 52 % de son territoire où se concentre 96 % de la population. Une situation confortable qui n’en est pas moins source de frictions. La Catalogne est également traversée par le bassin de l’Èbre (le fleuve le plus puissant de la Péninsule Ibérique) : au niveau juridique, elle est donc dépendante des eaux gérées par l’État central. Organiser et synthétiser des informations : une citoyenneté ouverte - IKLASSE. Ces villes flottantes qui vous feront quitter la terre ferme.

À Hong Kong, un quartier flottant ancestral Jusque dans les années 80, c’est tout un quartier flottant qui animait le quartier Causeway Bay à Hong Kong.

Ces villes flottantes qui vous feront quitter la terre ferme

Les habitants, membres de la communauté Tanka, se succédaient depuis la génération de leurs ancêtres pêcheurs, ont décidé de vivre sur l’eau pour éviter la guerre sur terre. Finalement, le manque de propreté et l’accumulation des ordures ont poussé de nombreuses familles à fuir dans les années 1980 pour des logements publics sur la terre ferme. Si le quartier a en partie disparu, il a fixé certaines bases à l’organisation de la vie sur l’eau. Une ville sur l’eau pour accueillir les réfugiés climatiques D’ici 2100, les océans pourraient avoir grimpé de 50 à 90 cm selon le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) . © Vincent Callebaut. Le Mozambique, future « pile électrique » de l’Afrique ?

« Entre le gaz, l’hydraulique, le charbon, le solaire, on a le plus grand potentiel énergétique d’Afrique !

Le Mozambique, future « pile électrique » de l’Afrique ?

» Sur la nappe d’un restaurant de Chimoio, dans l’ouest du Mozambique, Isaias Rabeca égrène tous les projets de génération électrique à venir. Barrages, centrales thermiques ou à gaz, fermes solaires, éoliennes : il y en a pour tous les goûts. Ne manquent plus que les financements, plus difficilement mobilisables pour un pays empêtré dans un scandale sur sa dette cachée. Lire aussi : Le Mozambique s’explique sur ses dettes cachées. Le Tibet sous le poids des barrages chinois. Environnement Modèle de croissance et énergies renouvelables Rien n’est trop grand pour la Chine.

Le Tibet sous le poids des barrages chinois

Et quand les provinces chinoises ne suffisent plus, Pékin poursuit ses projets pharaoniques jusqu’aux contreforts du pays. En témoignent, les projets de construction de grands barrages dans la Région autonome du Tibet. Une manière de rassasier les mégalopoles chinoises boulimiques en énergie, mais aussi de maintenir la vitalité de la croissance économique. Comment la Chine compte-t-elle procéder ? Sur le papier, la « croissance est verte » et les sources d’énergies sont « propres » comme les neiges éternelles des monts sacrés des plateaux tibétains. Mais attention, disent les spécialistes : 80 % des rivières et des lacs en Chine sont en voie de tarissement ! Contexte La dynastie des Qing ne s’est pas trompée en appelant le Tibet « Xizang », autrement dit « le trésor de l’Ouest » en mandarin. Pourquoi un tel décalage ? Economiser l’eau, un réflexe indispensable en Australie. Economiser l’eau en Australie est un réflexe de chaque instant.

Economiser l’eau, un réflexe indispensable en Australie

Dans le bush, où chaque année, des feux ravagent des dizaines de milliers d’hectares, mais également dans les villes. De 1996 à 2010, le continent a connu une sécheresse « du millénaire » sans précédent, obligeant les collectivités à réagir. Depuis le milieu des années 1990, l’Australie a perdu 15 % de pluies en été et 25 % en automne.

En Australie occidentale, les précipitations en automne/hiver pourraient diminuer de 50 % dans les quatre-vingts prochaines années, selon le dernier rapport annuel du Climate Council. Cet institut a été créé par Tim Flannery, un scientifique qui fut à la tête de la commission climat en Australie (supprimée en 2013 par Tony Abbott, ancien premier ministre climato-sceptique) . « On a beaucoup de soleil et de vent ici et nous sommes un pays riche, on peut rapidement passer au tout renouvelable », assure le scientifique Tim Flannery. Carte. En 2040, une planète dangereusement aride.

L’auteur.

Carte. En 2040, une planète dangereusement aride

Cette carte a été réalisée par notre cartographe, Thierry Gauthé, en collaboration avec notre journaliste Carole Lembezat. D’ici à vingt-cinq ans, la question de l’eau risque de devenir un problème majeur pour la planète. Particulièrement au Moyen-Orient, en Asie, en Afrique du Nord, mais aussi aux Etats-Unis, dans le sud de l’Europe, en Australie… Trente-trois pays, dont la moitié au Moyen-Orient, devraient connaître un stress hydrique extrême avant 2040. » Cliquer ici pour afficher la carte en plus grand. L'eau dans le monde.

Barrage des Trois gorges

Idp_profs. Les plastiques envahissent les océans. Sauvez-les... avec votre smartphone ! URGENCE.

Les plastiques envahissent les océans. Sauvez-les... avec votre smartphone !

L'association 7e continent a lancé une application citoyenne sur smartphone (les liens de téléchargement sont en bas de l'article) : celui qui découvre un endroit pollué au coin de sa rue, sur les bas-côtés des routes, sur les berges de fleuves, etc., le photographie, l'application le géolocalise et transmet les informations à un réseau d’associations, de collectivités, d’industries intéressées au ramassage des déchets plastique et à leur recyclage.

Cela diminuera le risque de voir ces déchets se retrouver dans l'océan. Car il y a urgence : "Nous sommes en train de plastifier les océans, c'est une catastrophe", s'exclame Francis Vallat, président de l'association 7econtinent, lors de la présentation des résultats de l'expédition 2015. Le navigateur-explorateur Patrick Deixonne a en effet mené son équipage de scientifiques du 28 mai au 8 juin dans le gyre de l'Atlantique Nord. ORIGINES. On estime à 300 millions de tonnes la quantité de plastique présente dans les océans" L'eau, une ressource vitale à protéger et à partager - francetv édu... Histoire-Géographie-Lyon - Un sérious game autour de l'usage de l'eau.