background preloader

La COP 21

La COP 21
Le 12 décembre 2015 restera comme une grande date pour l'humanité. L'accord international sur le climat a été approuvé à l'issue de la COP 21. Après avoir retenu son souffle durant les 12 jours d'intenses négociations entre les 196 parties réunies pour la Conférence de Paris, la planète respire. Un accord équilibré a été signé pour engager la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il confirme l'objectif central de contenir l’augmentation de la température moyenne en-deçà de 2 degrés, et de s’efforcer de limiter cette augmentation à 1,5 degré, afin de réduire les risques et les impacts liés aux conséquences du changement climatique. La France était au rendez-vous de l'Histoire. L'accord est nécessairement équilibré […] : différencié, juste durable, dynamique, […] et juridiquement contraignant. Laurent Fabius Le 12 décembre 2015 Une nouvelle ère de coopération mondiale s'est ouverte. Il reconnaît la notion de justice climatique. La France prend les devants et s’engage #GoCOP21

http://www.gouvernement.fr/action/la-cop-21

Related:  Etude STMGsciurelaurenceberthetvalentin63eglantineroxane

La France émerge comme leader de la finance verte À quelques jours de la COP21, un rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et de l’Institute for Climate Economics (I4CE) montre que la France mène avec succès l’intégration des enjeux environnementaux dans le secteur financier. Ce rapport (en anglais), intitulé France’s Financial (Eco)system: improving the integration of sustainability factors, identifie les points clés des avancées menées par les acteurs privés et publics en France au cours des deux dernières décennies, et détaille les mesures pionnières en lien avec le climat introduites cette année. Achim Steiner, directeur-général du PNUE, a déclaré que « la France fait partie d’un catalogue grandissant d’exemples à travers le monde qui intègrent actuellement la durabilité au sein de la prise de décision financière privée et publique. Ce changement dans les considérations financières est un élément de l’ambition collective que nous observons aux quatre coins du monde en faveur d’un futur durable.

Si certains secteurs de l’économie, comme ceux de l’énergie ou des transports, sont fortement émetteurs des gaz à effet de serre (GES), toutes les entreprises sont affectées à plus ou moins grande échelle par le réchauffement climatique. Ce-dernier représente un coût pour toute la chaîne de valeur économique, partout à travers le monde. C’est pourquoi de nombreuses entreprises travaillent aujourd’hui à réduire leurs émissions de GES. 1. COP 21 : comprendre la conférence sur le climat en 5 questions INFOGRAPHIE - Pour lutter contre le réchauffement climatique, la France accueille du 30 novembre au 11 décembre la 21e Conférence des parties (COP 21). Voici cinq questions pour en comprendre les enjeux. Qu'est-ce que la COP21? La COP21, est la 21e «Conference of the Parties» ou Conférence des Parties. Elle est l'organe majeur de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), adoptée en 1992 à l'issue du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, au Brésil. Cette Convention-cadre a été mise en place afin de comprendre et trouver des solutions au problème du changement climatique.

COP21 : le casse-tête des restrictions de circulation 25 Nov. 2015, 12h23 | MAJ : 25 Nov. 2015, 13h18 Evénement exceptionnel, mesures qui le sont tout autant. La préfecture de police a détaillé ce mercredi les restrictions de circulations mises en place pour l'ouverture de la COP21, qui débute le 30 novembre au Bourget (Seine-Saint-Denis). Le Parisien fait le point. COP21. Des clés pour comprendre les enjeux de la conférence climat COP21 : Ce sigle désigne la 21e Conférence des parties. Du 30 novembre au 11 décembre, 195 pays vont se réunir au Bourget, près de Paris, dans un site spécialement aménagé pour l’occasion. La France est le pays hôte, mais cette grande réunion diplomatique sur le climat se tiendra sous l’égide de l’Onu. Négocier quoi ? L’avenir de la planète… Selon le Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat, le Giec, la Terre se réchauffe du fait de l’activité humaine.

Si vous avez raté le début… Pour parvenir à un nouvel accord universel sur le climat, applicable à tous, les délégués des 195 pays-parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) se sont régulièrement réunis pour avancer sur le texte voté à Paris le 12 décembre. Lors de la première session de négociations, du 8 au 13 février à Genève (Suisse), ils ont poursuivi les travaux à partir des premiers éléments déjà produits lors de la COP20 de Lima (Pérou), du 1er au 14 décembre 2014. Au terme d’une semaine de travail, les délégués se sont mis d’accord sur un texte de 86 pages devant servir de base pour les sessions suivantes au nombre de quatre. La dernière session a eu lieu du 19 au 23 octobre à Bonn (Allemagne), siège de la CCNUCC. Les 1 300 délégués ont finalisé le texte qui sera discuté lors de la COP21 (en savoir plus). En plus du volet financier, l’autre temps fort a été la publication du rapport de synthèse de la CCNUCC sur les contributions nationales le 30 octobre.

COP21 : un accord historique mais fondé sur un « droit mou » « Je regarde la salle, je vois que la réaction est positive, je n’entends pas d’objections : l’accord de Paris pour le climat est accepté ! » Samedi 12 décembre, devant les représentants de 195 pays – presque toute la planète – et dans une ambiance rendue électrique par l’émotion, Laurent Fabius a abattu un petit maillet sur son pupitre, scellant ainsi l’accord de Paris. La sentence et le geste du ministre français des affaires étrangères, président de la 21e conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), ont été salués par une longue ovation de la salle plénière du Bourget, ponctuée d’embrassades et d’éclats de voix. Cette assemblée de clôture, après treize jours de discussions tendues, a constitué un moment de « transe collective, confie Tosi Mpanu-Mpanu, négociateur de la République démocratique du Congo. Nous venions de nous mettre d’accord alors que la veille encore, nous nous regardions en chiens de faïence, avec des positions diamétralement opposées !

Cop 21. Près de 3 jeunes sur 4 pessimistes sur ses chances de succès 71% des jeunes de 15 à 30 ans interrogés par Odoxa pour les Presses Universitaires de France (PUF) pensent que la conférence de Paris (COP21) ne parviendra « probablement pas » (60%) ou « certainement pas » (11%) à « atteindre ses objectifs ». Ils ne sont que 3% à considérer qu'elle les atteindra « certainement ». 25% pensent qu'elle y parviendra « probablement ». Une majorité de jeunes (66%) pensent pourtant que « nous pouvons encore éviter le pire » en matière climatique. Pour 21%, « il est déjà trop tard, on ne peut plus éviter » un réchauffement « de grande ampleur ». Une faible minorité (7%) pense que l'impact du réchauffement « restera acceptable et supportable » et 5% seulement ne croient pas à un réchauffement lié aux activités humaines.

Climat : les contributions des Etats pour la COP 21 [maj 01/12/2015] Progressivement, les 196 Etats participant aux négociations climatiques dévoilent leur engagement à la lutte contre les changements climatiques en vue de la conférence de Paris en décembre 2015. Synthèse des engagements pris. 01 décembre 2015 En décembre 2014, les négociateurs internationaux réunis à Lima (Pérou) se sont accordés pour faire en sorte que les engagements que prendront les 196 Etats participant aux négociations onusiennes sur le climat soient connus le plus en amont possible. Echaudés par l'échec de Copenhague en 2009, ils ont aussi souhaité que le plus grand nombre d'Etats participe à l'effort de réduction des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), ouvrant la voie à une grande liberté en matière d'engagement. 31 mars et 31 septembre 2015

COP21 : pour un accord mondial juste et ambitieux qui réponde à l'urgence climatique UN Climate Change Conference Dès ce dimanche 29 novembre, les décideurs de 195 pays seront réunis à Paris pour parvenir à un accord mondial sur le climat qui soit aligné sur la science et qui permette de réduire suffisamment les émissions de gaz à effet de serre afin de contenir le réchauffement climatique bien en-dessous de 2°C voire 1,5°C. Au-delà de ce seuil, la survie de nombreuses communautés et écosystèmes est menacée et plus particulièrement les récifs coralliens, les glaces arctiques et les îles du Pacifique.

COP 21 : les collectivités territoriales ne comptent pas œuvrer en coulisses « En 1998, toute la France a joué au football. En 2015, nous devrons tous jouer notre rôle au service de la grande cause de la lutte contre le dérèglement climatique ». Gilles Berhault, président du Comité 21 – pourtant peu adepte du jeu de ballon à 11 – en appelle au souvenir fédérateur de la Coupe du monde pour stimuler la « mobilisation pour la COP 21 », thème d’un forum organisé le 18 décembre à Paris. Piaffant sur le banc de touche, les collectivités territoriales brûlent d’entrer sur le terrain. « Course de vitesse » La 21ème conférence des parties (COP) à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, qui se tiendra à Paris-Le Bourget en décembre 2015, doit déboucher sur un accord international, juridiquement contraignant, visant à maintenir le réchauffement climatique sous les 2 degrés par rapport à l’ère pré-industrielle.

La réunion sur le climat à un enjeu important. Le gouvernement l'explique à travers ce site by evic Dec 5

Tes qui toi Chaarlentin tes charle le roux by frerestorm Nov 26

On a choisit ce site car le gouvernement explique ce qu'il vont faire. by clem_marie Nov 25

Related: