background preloader

SENS & RECONNAISSANCE

Facebook Twitter

EVALUATION : jugement d'utilité VS jugement de beauté. Difficile d'écrire sur l'entretien d'évaluation « en général ».

EVALUATION : jugement d'utilité VS jugement de beauté

Depuis son entrée en scène dans les valises des démarches compétences et de GPEC, ses avatars se multiplient : entretien d'évaluation, entretien d'appréciation, de progrès ou entretien professionnel, entretien individuel, de mi-carrière et in fine, le très factuel et aseptisé « entretien annuel ». L'évaluation des salariés : simulacre nécessaire et utile, mais à quoi ? - France Conditions de travail. D'un coté, l'évaluation des salariés est une prérogative patronale « inhérente au pouvoir de direction de l'employeur » (la Cour de cassation l'a confirmé).

L'évaluation des salariés : simulacre nécessaire et utile, mais à quoi ? - France Conditions de travail

C'est un « attribut » du contrat salarial et du rapport de subordination, mais qui ne dit rien de la manière d'y procéder ni de ce que peut légitimement apprécier l'employeur, ni de ce qu'il peut faire de cette appréciation. Plaidoyer pour une évaluation des salariés sans esprit de système - France Conditions de travail, amélioration des conditions de travail, santé, conditions de travail.

SENS de la RECONNAISSANCE (PERRIER) "Je ne m’y retrouve pas, je ne me reconnais pas dans ce que je fais, c’est pas moi ça !

SENS de la RECONNAISSANCE (PERRIER)

"… Qui n’a jamais dit ou entendu pareille phrase, et vu dans quel état est celui qui parle ? Déboussolé oui ! Suicide & travail dans la police. Ce sont essentiellement les "meilleurs éléments", ceux qui font leur travail dans les règles de l’art, qui sont aussi les plus exposés au mal-être lorsque les critères de qualité dans l’exercice des fonctions sont revus à la baisse.

Suicide & travail dans la police

Comme dans cet exemple, passer d’une logique de service à une logique économique transforme les valeurs en profondeur. Talents et Risques Psychosociaux : quel lien ? Ah, le talent !

Talents et Risques Psychosociaux : quel lien ?

Que de fantasmes quand on l’évoque ! Et pourtant, serait-il vraiment si "extra-ordinaire" que ça ? Talents, compétences : différences, stratégies & économie. Nous assistons depuis une dizaine d’années à un engouement pour le management des talents, à tel point que certains experts en management préconisent de remplacer la gestion des ressources humaines par le « talentship ».

Talents, compétences : différences, stratégies & économie

Idéologie de la compétence : l'éducation doit apprendre à penser (GAUCHER & MEIRIEU) Dans quelle mesure l'évolution de nos sociétés ébranle-t-elle les conditions de possibilité de l'entreprise éducative ?

Idéologie de la compétence : l'éducation doit apprendre à penser (GAUCHER & MEIRIEU)

Marcel Gauchet : Nous sommes en proie à une erreur de diagnostic : on demande à l'école de résoudre par des moyens pédagogiques des problèmes civilisationnels résultant du mouvement même de nos sociétés, et on s'étonne qu'elle n'y parvienne pas... Quelles sont ces transformations collectives qui aujourd'hui posent à la tâche éducative des défis entièrement nouveaux ? Ils concernent au moins quatre fronts : les rapports entre la famille et l'école, le sens des savoirs, le statut de l'autorité, la place de l'école dans la société. A priori, famille et école ont la même visée d'élever les enfants : la famille éduque, l'école instruit, disait-on jadis. En pratique, les choses sont devenues bien plus compliquées. Aujourd'hui, la famille tend à se défausser sur l'école, censée à la fois éduquer et instruire. P. M. Sens du Travail, bonheur et motivation.

André Comte-Sponville Philosophe et membre du Comité Consultatif National d'Ethique Comité Consultatif National d'Ethique Un an après sa première session USI, André Comte-Sponville nous présente la fin de ses réflexions entre le sens du travail, le bonheur et la motivation de ses salariés.

Sens du Travail, bonheur et motivation

André reprend les théories de Platon, Spinoza et Schopenhauer pour nous faire part de sa vision, nous indiquant entre autres qu'un bon manager n'est pas celui qui est aimé de ses collaborateurs, mais plutôt celui qui crée les bonnes conditions pour que ces derniers aiment leur travail. Xavier FONTANET (BLOG) Essilor.

Travail bien fait : sa valorisation (CLOT) Un an après l'affaire des suicides à France Télécom, 1.300 entreprises de plus de 1.000 salariés ont conclu des accords sur les risques psychosociaux et mis en place des plans de prévention du stress.

Travail bien fait : sa valorisation (CLOT)

Pas suffisant toutefois, pour Yves Clot, titulaire de la chaire de psychologie du travail du CNAM * : "les employeurs se contentent du diagnostic sans prendre de vraies mesures". Capital.fr : Il y a un an, le ministère du Travail publiait sur son site la liste des bons et des mauvaises élèves en matière de stress au travail. Cette pression médiatique a-t-elle été efficace ? Qualité de vie au travail et qualité du travail : quel lien ? HAS (CLOT) How to Motivate People: Skip the Bonus and Give Them a Real Project.

Science has managed to reveal some crazy things that fly in the face of almost every commonly accepted management practice.

How to Motivate People: Skip the Bonus and Give Them a Real Project

Here's the latest: Rewards for top performers lead them to worse performance. And if you want to foster innovation, bonuses won't work either. Rather, it's all about letting people slip from under line management and strike out on their own, on projects they care about. Dan Pink lays all that out in this new video, which illustrates a talk he gave at the RSA (a kind of British version of TED): Wild stuff, and all the more unsettling because of the current mess on Wall Street.

The fact that science has also created a new vision for workplace performance--fueled less by management and more by individual goals--is shocking. Pink tackles those themes at length in Drive: The Surprising Truth About What Motivates Us. En quete de reconnaissance.