background preloader

Distribution

Facebook Twitter

Le cross-canal, nouvel atout des stratégies marketing : case studies. L’été approche et vous souhaitez ajouter de nouvelles pièces à votre garde-robe?

Le cross-canal, nouvel atout des stratégies marketing : case studies

Premier réflexe : faire un tour sur Internet pour avoir une première idée des modèles susceptibles de vous plaire. L’un des sites sur lequel vous surfez possède une application qui permet d’avoir accès à toute la gamme. Vous la téléchargez avec votre tablette ou votre smartphone et là, vous tombez sur le modèle qu’il vous faut.

Vous avez terriblement envie de l’acheter et de le porter dès que possible…ça tombe bien, la marque possède une boutique à deux pas de chez vous avec le modèle en stock. Vous foncez de ce pas pour acheter la pièce en question! Le commerce associé en France et en chiffres. Le poids moyen de chaque rayon dans le CA d'un hypermarché #distribution @NielsenFrance RT @lincepost. Les 4 parties de l’Atelier. 8 facteurs à prendre en compte avant d'acheter une franchise - Entrepreneur club. Pourquoi ?

8 facteurs à prendre en compte avant d'acheter une franchise - Entrepreneur club

L’achat d’une franchise peut offrir divers avantages. Les franchisés ont l’avantage de posséder un produit ou un service qui est probablement déjà connu du public, ainsi que d’une base de consommateurs et d’une identité de marque établie. McDonalds est un bon exemple d’une entreprise qui fonctionne en partie sur un modèle de franchise. Cependant, il est important que les entrepreneurs fassent des recherches approfondies avant d’investir dans une franchise. La clé pour trouver une franchise qui générera des revenus est d’avoir un bon aperçu de ce qui sera acheté.

Jeremy Lang, directeur général régional chez Business Partners Limited, offre les conseils suivants aux potentiels futurs franchisés. 1. 2. 3. [#Ecommerce] Les parcours d'achat multicanaux les + fréquemment utilisés ! By @atkamel #retail RT @fadouce. Societe-bientot-la-fin-des-files-dattente-dans-les-supermarches.1061866.29336.

Intermarché : stratégie gagnante pour les Mousquetaires. C'est une organisation tout à fait originale qu'a mise au point le numéro 3 français de la grande distribution : Intermarché produit lui-même une grosse partie de ce qu'il vend.

Intermarché : stratégie gagnante pour les Mousquetaires

Coulisses. Posté au milieu de son Intermarché flambant neuf de Combs-la-Ville, Julien Denis semble bien détendu pour un homme encerclé. "Au nord, vous avez un grand Cora, au sud, un immense Carrefour et, un peu plus loin, un hyper Auchan de plus de 10.000 mètres carrés.. Il joue pourtant gros : en 2014, sa femme et lui ont vendu leurs PME respectives et abandonné leur Bourgogne d'origine pour ouvrir ce supermarché en terrain miné. Et hop, voilà quelques millions de plus dans l'escarcelle des Mousquetaires ! Go Sport digitalise ses points de vente. GO Sport a déployé, en octobre2015, des bornes e-commerce dans 40 de ses points de vente représentatifs (à La Défense, à Marne-la-Vallée, et dans des villes moyennes).

Go Sport digitalise ses points de vente

Tout le réseau devrait être équipé fin 2016. Le projet, inscrit dans une stratégie omnicanale plus large, vise à donner accès à toutes les références aux clients, même celles absentes des rayons du magasin. Les limites du e-commerce et le retour des magasins - Xerfi - Vidéos - A la Une. Decathlon ouvre un magasin sans stock. 22500 articles et 0 stock.

Decathlon ouvre un magasin sans stock

Repartir d’un magasin les bras chargés de gros sacs blancs floqués de bleu, c’est de l’histoire ancienne : Decathlon a ouvert un point de vente dans lequel les consommateurs sont invités à commander en ligne. Située à Englos dans le département du Nord, la boutique de 1200m2 accueille les visiteurs pour visualiser, toucher, essayer… mais pas acheter les produits. Smartphone en main, les clients évoluent dans les rayons du magasin et scannent à l’aide de l’application dédiée les articles qui les intéressent parmi les 22 500 références disponibles.

L’absence de stock en boutique permet avant tout de pratiquer des prix plus bas, inférieurs de 10% aux tarifs en vigueur dans les différents points de vente. RT ISMFormation: RT olbyx: [Infographie] : Comment réagit-on sur un site #ecommerce #digi… Qui sont les acheteurs de MDD ? [Infographies]MARKETING PGC. 9 Français sur 10 achètent des MDD, 56% en achètent même régulièrement.

Qui sont les acheteurs de MDD ? [Infographies]MARKETING PGC

Mais qui sont-ils et quelles sont leurs attentes ? Arcane Research a mené une étude sur le sujet et voici ses principaux enseignements. Logiquement, les acheteurs de MDD fréquentent d’abord des enseignes dont l’offre est large : Leclerc arrive premier (plus de quatre consommateurs de MDD sur 10 fréquentent l’enseigne), suivi de Carrefour (36%), Lidl (25%), Auchan (25%) et Intermarché (22%). Un acheteur sur quatre a recours au Drive, et 6% l’utilisent même « systématiquement ».

Un proportion particulièrement élevé pour Auchan et Cora, dont près d’un client sur deux de MDD est utilisateur régulier ou occasionnel. Non, le e-commerce n'est pas près de dépasser le commerce physique. La croissance annuelle de la vente en ligne ne cesse de ralentir depuis 2009 et les magasins génèrent toujours 92% du chiffre d'affaires du commerce de détail.

Depuis 2004, jamais la croissance annuelle du e-commerce n'avait été aussi basse qu'en 2015 selon l'étude "La transformation digitale de la distribution" de notre partenaire Xerfi. Conséquence : le chiffre d'affaires généré par les ventes en ligne de biens demeure 15 fois moins important que celui du commerce en magasin. 5%. C'est la part du e-commerce dans le chiffre d'affaires du commerce de détail de biens en 2014. Cela représente 28 milliards d'euros, soit à peu près la moitié du chiffre d'affaires du e-commerce en 2014, qui s'élevait à 57 milliards d'euros. En France, Auchan déchante. Longtemps dominant sur l'hypermarché, le groupe nordiste s'est endormi sur ses lauriers et n'a pas vu le modèle se fissurer.

En France, Auchan déchante

Du coup, il doit mettre les bouchées doubles. Son état-major est ébranlé. Auchan traverse une passe difficile dans l'Hexagone : après une année 2014 décevante, son chiffre d’affaires a de nouveau subi une baisse de 2,9 % au premier semestre. La Fnac se veut omnicanale. "Jouer la complémentarité entre le site e-commerce et le parc de magasins a nécessité de doter notre force de vente d'un outil spécifique, témoigne Ivan Michel, directeur de l'exploitation France à la Fnac.

La Fnac se veut omnicanale

Nous avons donc mis au point Fnacshop, une nouvelle interface informatique qui centralise l'ensemble des informations. Elle délivre des infos sur les produits, mais aussi des conseils sur tout leur écosystème, en soumettant des idées aux vendeurs pour les aiguiller dans une vente complémentaire. L'ensemble de l'offre disponible sur notre site peut également être proposé. " Par exemple, un client cherche une référence pointue en littérature et le magasin dans lequel il se trouve ne la détient pas en stock. Ce n'est plus un problème, puisque grâce à la nouvelle interface, le vendeur peut commander l'ouvrage et proposer sa livraison à domicile ou bien son retrait en magasin. Nouvelle tendance dans la grande distribution : limiter le choix dans les rayons (mais dans votre intérêt ou dans le sien ?) Atlantico : David Lewis le PDG de Tesco a décidé de limiter le nombre de produits en rayon dans ses supermarchés.

Nouvelle tendance dans la grande distribution : limiter le choix dans les rayons (mais dans votre intérêt ou dans le sien ?)

Limiter le choix dans les rayons serait-il une stratégie marketing qui pourrait se révéler payante alors que l'abondance de choix semble être la stratégie la plus naturelle ? Christophe Benavent : Je ne suis pas sur que ce soit une stratégie marketing, mais plutôt logistique : la réduction de coût obtenu en passant de 90 000 références à 60000 références, signifie de se concentrer sur les produits à forte rotation dans les rayons, à réduire les coûts de stockage, de commande quitte à perdre un peu d'attractivité auprès de clients qui ont des demandes spécifiques. Accessoirement, c'est aussi simplifier le choix des consommateurs. La distribution à l'heure du digital.

L’émergence du digital a bouleversé notre accès à l’information, notre façon de communiquer et bien entendu notre façon de consommer.

La distribution à l'heure du digital

Quel est son poids aujourd’hui ? Que change-t-il dans les comportements d’achat et la façon de vendre à travers le monde ? Pourquoi on en parle ? Les consommateurs plébiscitent le web, les petits commerçants moins. Le constat peut sembler évident mais il mérite d'être creusé et détaillé. Désormais, Internet s'impose de plus en plus dans les pratiques des consommateurs français. Publié mardi 13 octobre, le baromètre Mappy/BVA* consacré au web-to-store, (terme qui désigne le fait de se renseigner d'abord en ligne avant d'aller acheter dans un point de vente).

L'étude croise à la fois la perception des consommateurs et celles des commerçants et la juxtaposition des résultats est intéressante. 91% des consommateurs enquêtent sur Internet avant l'achat Premier enseignement, tous les consommateurs ou presque "enquêtent" sur Internet. Les supers pouvoirs de votre vitrine pour attirer le client. La vitrine de votre magasin est votre premier atout marketing.

Elle se doit d’attirer le regard, capter l’attention, susciter un intérêt, provoquer un désir, inciter les chalands à entrer, et bien entendu, à acheter. Plus facile à dire qu’à faire ? E-transformation du point de vente. La fréquence des visites et la fréquentation du point de vente. Après avoir consacré un article sur le temps de visite de vos clients et l’intérêt pour vous de l’augmenter, nous souhaitons aujourd’hui vous présenter deux autres indicateurs, eux aussi très utilisés par les sites de e-commerce, et tout aussi importants pour les points de vente : la fréquentation et la fréquence des visites.

Fréquentation et fréquence des visites, deux indicateurs distincts Le nombre de visites et le nombre de visiteurs sont les deux indicateurs les plus utilisés par les e-boutiques pour mesurer leur audience et préjuger des performances de leur site. Quels canaux de distribution devriez-vous prioriser? 12 août 2015 Quand on fait référence aux quatre “P” du marketing, il y en a un qui est sans contredit le mal-aimé, ou peut-être tout simplement le grand incompris: Place.

Peut-être justement parce que c’est le seul qui n’est pas vraiment un “P”, en français du moins. Il est facile de comprendre l’importance de bien définir son produit, la nécessité de fixer le juste prix, et d’en faire la promotion. Le nouveau jargon de la distribution à retenir. Comme dans tous les domaines, la distribution évolue, et avec le temps le jargon change et bien sûr, les anglicismes se multiplient au passage. Lire-du-web-au-magasin-samsung-digitalise-un-point-de-vente-le-monde-informatique-60856. Christopher Partridge, chef produit moniteurs B2B chez Samsung Electronics France, devant l'écran tactile de la boutique éphémère à Paris. (crédit : S.L.) Le renouveau du retail passe par la digitalisation mais avec un pied toujours ancré dans les boutiques. Pour illustrer ce propos et ses solutions dédiées (écrans, terminaux mobiles et tables tactiles), Samsung a judicieusement mis en scène une boutique éphémère près des Grands Boulevards, à Paris. Quoi de mieux qu’une mise en situation pour comprendre les bénéfices attendus avec des solutions numériques dans le secteur de la distribution.

Après Cegid et son Innovation Store qui rencontre toujours un grand succès lors de ses manifestations, Samsung a installé une boutique éphémère près des Grands Boulevards pour tester et montrer ses solutions à ses clients et partenaires. La cabine d'essayage est équipée de tablettes capable de lire les étiquettes RFID des vêtements. Le catalogue papier, allié surprenant de la vente en ligne. Dominique Schelcher sur Twitter : "Infographie - les alliances dans la #GrandeDistribution Via @alain_cardinaux de @FranceAgricole RT @ph_loiseau"

La charge de Nestlé contre les distributeurs. Franchise, mode d'emploi. Les 7 tendances qui vont redessiner le point de vente de demain. Pourquoi la fin de la guerre des prix dans la grande distribution reste incertaine, Industrie & Services. Kamel LEFAFTA sur Twitter : "Click and Collect: 26% des utilisateurs de ce service, achètent d'autres produits en magasin #webtostore ! #ecommerce. La Fnac multiplie les signes de bonne santé - Challenges.fr. Un immense sourire, les mots qui s'entrechoquent légèrement sous l'effet de l'excitation. Vendredi 27 février au matin, à l'Aéro-club de France à Paris, Alexandre Bompard était "particulièrement heureux d'annoncer une année 2014 positive avec une progression sensible de l'ensemble des indicateurs". La Fnac, qu'il dirige depuis 2011, publie un chiffre d'affaires stable à 3,9 milliards d'euros.

La chute des ventes est enfin enrayée. Surtout, le résultat net, à 41 millions, a été multiplié par 3 par rapport à 2013. "Nous prouvons la solidité de notre modèle économique et financier", affirme l'énarque devenu chef d'entreprise. Au cœur de la stratégie du distributeur de produits culturels, l'omnicanal fait ses preuves. Un produit peut être ainsi commandé sur le Net et récupéré en magasin en une heure ou, à l'inverse, commandé en magasin sur Internet et livré à domicile. Grande distribution : les marges arrière vont flamber en 2015. Elles étaient à 0,5% du chiffre d’affaires il y a 20 ans. Aujourd’hui, les marges arrière varient de 12% à 20% en fonction des produits et des enseignes de distribution.

Certains industriels disent vendre à perte pour continuer à être référencés. Les distributeurs invoquent les marges brutes élevées des fournisseurs pour expliquer leur politique. En ce mois de novembre, la marge arrière s’invite dans toutes les discussions des opérateurs de la grande distribution. Et pour cause, cette période coïncide avec la renégociation de cette ristourne calculée sur le chiffre d’affaires des fournisseurs.

Les magasins physiques réussissent leur transition numérique. MB&Scott sur Twitter : "Le profil type de l'e-commerçant français >> infographie #ecommerce... Des paysans court-circuitent la grande distribution en créant leur supermarché. Quel est le parcours du panier de légumes frais, de Rungis à votre bureau? Multicanal, cross-canal, omnicanal. Choisir son enseigne en réseau : les 5 étapes pour ne pas se tromper. Dominique Schelcher sur Twitter : "Frontières entre e-commerce et commerce physique de plus en plus "poreuses" RT @pat_chatelain" Infographie : Tout sur les Français et la consommation cross-canal.

La distribution. [Série] Multicanal, Cross canal, Omni canal, le commerce dans tous ses étals (1/2) Quel est le chiffre d’affaires d’un magasin franchisé en 2013 ? Franchise, concession ou coopérative... Six formules comparées. Commerce connecté : les tendances 2014. Krys vous allez vous aimer? Infographie : la France rattrape son retard dans le commerce en ligne. Qui est mon meilleur vendeur ? Magasins virtuels, vendeurs digitalisés, frères ennemis ? Franchise: les tendances et créneaux porteurs en 2013. Web-to-Store : le rôle du Store Locator dans l’expression digitale du point de vente. Les outils de la digitalisation des points de vente.