background preloader

Du féminisme

Facebook Twitter

Moi, ça va. 15 mauvaises raisons de ne pas être féministe. Publié initialement le 23 juillet 2011 Parce que parfois, on a l’impression que tous les prétextes sont bons… « Je ne suis pas d’accord avec les féministes » Sauf si tu es contre les droits des femmes, ça va être compliqué de ne pas être d’accord avec les féministes, tout simplement parce que leurs positions sont incroyablement variées. Si tu penses que les hommes viennent de Mars, tu es féministe essentialiste (tu crois qu’il y a une « essence » masculine ou féminine). Si tu penses qu’on est humains avant tout, tu es anti-essentialiste. The hierarchy of oppression. Let’s talk. Au risque de redire, d’enfoncer de nouvelles portes, d’affirmer l’évident, laissez moi vous expliquer une nouvelle fois une chose simple : on fait ce qu’on veut.

Let’s talk

Et pour paraphraser Les Valseuses, on s’énervera quand on aura envie de s’énerver. Alors bien sur, on ne fait pas exactement ce qu’on veut, nous, hommes, femmes, sommes soumis aux lois, au contrat social, à la vie en bonne intelligence, mais en dehors des grandes lignes, nous sommes absolument libres de nos réactions, de nos sentiments, de nos émotions même, n’ayons pas peur des vilains mots.

Les féministes ne peuvent pas postuler que l'athéisme est supérieur à la foi religieuse. Le féminisme n'est pas culturel.

Les féministes ne peuvent pas postuler que l'athéisme est supérieur à la foi religieuse

Le fait d'être féministe n'a pas de lien particulier avec une culture ou avec une religion, quelle qu'elle soit. Il est vrai que dans le monde dit «occidental», on pense la centralité des valeurs relative aux droits humains, à l'égalité homme-femme, mais il y a bien des femmes qui se sont battues pour leur égalité en dehors du carcan religieux judéo-chrétien. FEMEN And The Suppression Of Native Voices. L'Égalitarisme c'est pas ce que vous croyez ! « La théorie du genre  n’existe pas.

J’évoquais dans mon dernier article la proposition de résolution présentée en décembre à l’Assemblée Nationale par deux député·e·s UMP, visant à « établir précisément les vecteurs de promotion de la théorie du gender dans notre pays » afin d’« en évaluer les conséquences pour la collectivité nationale ».

« La théorie du genre  n’existe pas

J’ai déjà expliqué en quoi cette proposition était infondée et traduisait une grave méconnaissance des études de genre (ou plutôt un contresens complet). Je voudrais maintenant faire quelques remarques au sujet des expressions « la théorie du gender », ou « la théorie du genre », désignant un objet qui n’existe pas. Cette affirmation peut surprendre, puisque ces deux expressions ont été très souvent employées depuis 2011, notamment dans des articles relayant la polémique autour des manuels de SVT. Cette expression est censée traduire gender theory, qui existe bel et bien en anglais.

Les hommes proféministes : compagnons de route ou faux amis? Le côté biaisé de la Force ! Hommes-femmes : pour Vidal, aucune différence dans le cerveau n’est innée. Une personne s’apprête à manger un cerveau rose, puis bleu Photo : Tristen West/Flickr/CC.

Hommes-femmes : pour Vidal, aucune différence dans le cerveau n’est innée

Montage : Leonardo da Cerdan. The Truth About “Pink” and “Blue” Brains. Cross-posted at Ms. and the Huffington Post.

The Truth About “Pink” and “Blue” Brains

I loathe to weigh in on the “war on men” conversation, but… alas. While one can use both logic and data to poke gaping holes in Suzanne Venker’s argument that women need to surrender to their femininity and let men think that they’re in charge if they ever want to get married, I just want to point out one thing — one endlessly repeated thing — that she gets very, very wrong. Venker claims that there has “been an explosion of brain research” that proves that men and women have different brains. This research, she claims, shows that men are loners who like to hunt and build things and women are nurturers who like to talk and take care of people. This false on two fronts. Qu’est-ce que l’Asexualité? « Vacances pluvieuses, amours torrides » – flickr/Easy très rider Dimanche 18 novembre 2012 à 17h à La Mutinerie, Baptiste expliquera ce qu’est cette non-attirance sexuelle.

Qu’est-ce que l’Asexualité?

Il propose pour Sexpress la définition ci-après. Il est l’auteur de tout ce qui n’est pas en italique. La plupart d’entre vous en ont déjà entendu parler. L’asexualité, ça vous dit quelque chose. C’est resté quelque part dans votre tête entre l’heure qu’il faisait hier à la même heure et le prix des petits pains au chocolat. Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et l’espace. Partie 1 : l’occupation de l’espace Partie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Partie 3 : l’expression de la colère Dans cette nouvelle série d’articles, nous nous intéresserons à différents comportements qui sont typiques des dominants (occuper beaucoup d’espace, avoir beaucoup de temps de parole et parler fort, exprimer certaines émotions comme la colère…).

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et l’espace.

Nous verrons également qu’il est considéré comme peu convenable pour une femme de les arborer. Mais vous voyez du sexisme partout! Cette semaine, cette pub pour une boutique de sport en ligne a créé la polémique sur le web.

Mais vous voyez du sexisme partout!

A celles/ceux qui dénoncent un énième cliché sexiste on a tendance à répondre que décidément, les féministes n’ont aucun humour. Pourquoi y a-t-il si peu de femmes en prison ? Ogresses, sorcières, lécheuses de guillotine, viragos, Amazones, harpies, émeutières, pétroleuses… Au cinéma, dans la littérature et dans les médias, lorsque les femmes sont mises en scène comme des êtres violents, c'est pour les taxer d'«hystériques», autrement dit pour les mettre à l'asile.

Pourquoi y a-t-il si peu de femmes en prison ?

Chère Carla Bruni. Dans un entretien au magazine Vogue de décembre, Carla Bruni-Sarkozy se dit «pas du tout militante féministe».

Chère Carla Bruni

«On n’a pas besoin d’être féministe dans ma génération. Il y a des pionnières qui ont ouvert la brèche. Je ne suis pas du tout militante féministe. En revanche, je suis bourgeoise», assure l’épouse de l’ancien chef de l’Etat. «J’aime la vie de famille, j’aime faire tous les jours la même chose. Des tartuffes féministes. En préambule voici déjà tous les articles que j'ai écrits sur la prostitution :Prostitution et non abolitionnismeCache toi, bordel19eme et prostitutionAssises de la prostitutionCaubere Philippe, fatDe la prostitution encore Ce qui me frappe depuis plus de dix ans dans ces éternels débat féministes sur la prostitution, c'est l'immense agressivité qui sévit de chaque côté.

Etre féministe avec une bite « Le mauvais genre. La twittosphère s’est emballée hier autour d’un article publié sur le blog Genre ! Féminisme : les idées reçues. M'a récemment été faite sur twitter cette réponse qui recense de façon magistrale à peu près tous les poncifs imaginables sur le féminisme. Allons y donc gaiement : What No One Else Will Tell You About Feminism. But this is the problem you bring up a contentious issue, ask if you a feminist if you believe differently and say you don't want to talk about the issue.

Moi je suis pas féministe, mais… Je ne suis pas féministe, mais… Did you ever start a sentence with “I’m not a feminist, but—”? Do you sometimes ridicule feminists because they’re so extreme/illogical/irrelevant? Do you feel that being described as a feminist would be insulting? Then I have news for you: you might be a feminist anyway. Here’s a simple test. You are a feminist if: Un peu de sensibilisation féministe, ça vous dit? (partie 1 : Théorie) Ça suffit les conneries. Je suis de gauche, jusque-là j’ose espérer ne surprendre personne.